Test du MacBook Pro Retina 15" début-2013 Core i7 à 2,4 GHz

Florian Innocente |
Ce MacBook Pro 15" Retina est une version révisée sur son processeur et son tarif du modèle de la mi-2012. Il l'a été au même titre que les 13" Retina dont nous avons testé l'un des derniers modèles (lire Test du MacBook Pro Retina 13" début-2013 Core i5 à 2,6 GHz).



Cette machine a baissé d'un petit 80€ et a vu son Core i7 Quad monter de 2,3 à 2,4 GHz (Turbo Boost à 3,4 GHz). Le reste de la configuration n'a pas bougé : 2 ports Thunderbolt, 2 ports USB 3, une sortie HDMI, un lecteur de carte SDXC, une sortie audio et deux petits microphones. Autre baisse de prix en marge de ce speed bump, les options SSD qui ont perdu 300€ et 400€ sur les 512 et 768 Go. Ce portable en version de base contient un SSD de 256 Go.



Pour qui a sauté cette étape de l'évolution des MacBook Pro, il dispose d'un très bel écran Retina, son disque dur a disparu, ainsi que le graveur de CD/DVD et les ports Ethernet et FireWire 800 que l'on peut récupérer au moyen d'adaptateurs Thunderbolt vendus 29€ pièce. Pour plus de détails, relire le test du MacBook Pro Retina 15" mi-2012 Core i7 à 2,6 GHz et celui du MacBook Pro Retina 15" mi-2012 Core i7 à 2,3 GHz.

Ecran Retina



Un mot à propos de l'écran, comme lors de notre achat de l'année dernière, nous sommes à nouveau tombés sur un modèle qui présente le problème de persistance d'image (lire aussi MBP Retina : les images fantômes n'ont pas disparu). Il ne frappe a priori que les dalles Retina d'origine LG et pas celles de Samsung. Bien sûr, on ne choisit pas sa dalle à l'achat. Il est facile de vérifier si l'on est concerné par ce défaut.

Cela marche avec n'importe quel élément affiché à l'écran et qui restera à la même place 2 ou 3 minutes. Lorsque vous le déplacez, il laisse temporairement derrière lui une empreinte dans le fond d'écran. Ouvrez cette page web qui utilise un damier et laissez-la affichée ne poignée de minutes.

Plus votre fond d'écran est sombre et uni, plus vous aurez de chance de voir une trace fantôme du damier en surimpression du fond. Un fond plus riche atténuera cette visibilité. L'effet cependant s'estompe de lui-même au bout d'une dizaine de secondes. Mais il tend à être encore plus visible et prendre plus de temps à s'effacer à mesure que les mois passent. Nous en avons fait le constat sur notre 15" Retina acheté parmi les premiers en juin dernier.



Sur cette photo, on discerne sur la gauche de la fenêtre de Safari la forme arrondie du compteur avec le cadre Facebook et le texte de l'article. Un oeil distrait le loupera, mais pas l'utilisateur régulier de la machine (cliquez pour agrandir).


Pour connaître le fournisseur de la dalle, tapez dans le Terminal la commande indiquée à la fin de cet article de MacRumors (ou par copier-coller).



Si le numéro de série retourné commence par LP ce sera une dalle LG, avec LSN ce sera une Samsung. Ce n'est pas à proprement parler une gêne qui vous empêchera de travailler, loin s'en faut, mais à force on finit par le remarquer quasi systématiquement. Surtout, on s'attendait à ce que ce comportement soit maintenant évacué à la faveur de ce rafraîchissement de la gamme. Apple normalement ne fait pas de manière pour remplacer votre machine si vous en faites la demande. C'est d'autant plus important qu'on ne sait pas comment ce phénomène va évoluer sur le long terme.

Performances



Les tests Geekbench mesurent les performances brutes et celui de QuickBench s'intéresse au volume de stockage. Le gain en vitesse est de 3,1% par rapport au modèle 2012 à 2,3 GHz. On avait noté le même chiffre avec le MacBook Pro 13" passé d'un Core i5 2,5 GHz à 2,6 GHz.



Le SSD s'est montré un peu plus rapide aussi avec ce MacBook Pro, comparé au modèle remplacé. En lecture/écriture séquentielle, on oscillait entre 350 et 380 Mo/s. On est maintenant dans une fourchette de 380 Mo/s à 430 Mo/s. Le SSD du 13" renvoie à du Samsung et, pour la première fois à notre connaissance, c'est SanDisk qui équipe le 15".


MacBook Pro 15" Retina 2,3 GHz de 2012 et ensuite nouveau modèle 2,4 GHz de 2013



Le Core i7 de cette machine a fait un petit saut de 2,3 à 2,4 GHz, cela se traduit dans les tests de performance qui montrent le plus souvent de légers gains à l'exception de Photoshop qui gagne un peu plus. Ou dans le sens inverse, de l'encodage QuickTime qui bizarrement fait un peu moins bien (6,4% plus lent) et la compression Zip, elle aussi un soupçon plus pataud (-4,5%) malgré un SSD qui travaille un peu plus vite. Un SSD signé pour la première fois SanDisk au lieu de Samsung qui s'avère, d'après les autres tests menés par Bare Feats, plus rapide sur de gros fichiers mais un peu moins sur des petits. C'est justement ce dernier cas pour notre test de compression de 4 500 éléments totalisant 1,5 Go.

À l'instar du MacBook Pro 13", pas de quoi frustrer les propriétaires de la précédente série, d'autant moins que la baisse de prix appliquée aux Retina est plus prononcée sur les modèles 13".


Cliquez pour agrandir


- 3% plus rapide sur les tests de performance bruts de Geekbench
- 4,1% plus véloce en encodage GarageBand
- 22% plus rapide dans l'exécution de scripts Photoshop CS6
- 4% de mieux en encodage iMovie
- un maigre 0,25% de mieux avec Handbrake
- aucun changement en encodage audio avec XLD

On attend toujours que Safari intègre des améliorations dans son moteur de rendu pour effacer les brèves saccades que l'on peut constater dans le défilement des pages web. On a vu que WebKit allait dans ce sens dans ses versions bêta (lire Webkit gère mieux les MacBook Pro Retina).

Chauffe modérée



Nous avons aussi ce cas curieux d'une montée en régime soudaine des deux ventilateurs, sans qu'on en comprenne la raison. Il s'est présenté à quatre reprises sur l'équivalent d'une journée complète de travail. La première fois, pendant environ 2 minutes, les ventilos se sont manifestés très clairement par vagues, puis la machine (qui fonctionnait sur batterie) est redevenue complètement silencieuse. Aucune application particulièrement lourde n'était utilisée qui aurait pu justifier cet emballement.


Le Terminal pendant l'un des emballements des ventilateurs


On ne recensait comme logiciels ouverts qu'un petit éditeur de texte, Mail, Safari (avec un seul onglet sur le site du Monde), Reeder, Twitter et le Terminal. Dans ce dernier, il n'y a guère qu'un processus web qui de temps à autre affichait un pic d'utilisation processeur à une grosse dizaine de %, mais pas davantage que lorsque la machine était silencieuse.

Les trois autres fois, ce phénomène n'a duré que quelques secondes et le contexte logiciel était le même. À une occasion il s'est même produit alors que l'on éteignait la machine, les applications étaient déjà quittées et l'écran avait viré au gris. Ce n'est pas un cas isolé, les forums d'Apple font état de constats similaires. On verra peut-être arriver ces prochaines semaines une mise à jour logicielle…

Le reste du temps, c'est une machine calme, qui parfois mettra en branle ses ventilateurs de manière perceptible lors de calculs comme les encodages vidéo. Elle sait aussi rester modérée sur la chaleur dégagée.

L'un de nos lecteurs nous a donné l'occasion de voir sous un autre angle ce dégagement de chaleur. Il a utilisé une caméra infrarouge RayCam (modèle CA1888, 5950€ pièce, merci à Jérémy de la société Chauvin Arnoux).

La première image à gauche montre le Retina 2013. De part et d'autre de l'écran on voit la chaleur expulsée par les deux ventilateurs situés sous les deux extrémités du clavier.

Il suffit d'ailleurs de faire glisser les doigts le long de la base de la charnière de l'écran pour se rendre compte, qu'au centre, l'air qui sort est presque froid alors qu'il est chaud de part et d'autre de la grille. Sous le clavier, l'intensité lumineuse dans ces images témoigne de l'activité du processeur, de la RAM, etc.

À son point le plus chaud, situé à hauteur des deux dégagements de chaleur, la caméra a mesuré 61° pendant que nous lisions une vidéo 1080p sur YouTube dans Chrome avec Flash. Au niveau du clavier on mesurait un pic de 50°.

Sur le Retina 2012, dans les mêmes conditions, les sorties de ventilation affichaient 68° et le clavier 57°. Fait intéressant à relever, les deux ventilateurs du nouveau Retina tournaient moins vite que ceux de son prédécesseur. Autour de 3000 t/min pour le 15" de 2012 et 2000 t/min pour celui de 2013. Il semble qu'il y a eu optimisation avec cette révision (si l'on exclut ces emballements occasionnels décrits précédemment).


15" Retina 2013 à gauche (2,4 GHz), 2012 (2,3 GHz) à droite


Profitant de ce qu'un petit MacBook Pro 13" Core 2 Duo 2,66 GHz de 2010 était dans les parages, nous l'avons mesuré à 51° au point le plus chaud. Autant que le Retina, sans sa puissance ni son écran…





Autonomie



Nous avons mené nos 2 tests habituels, réédités 3 fois chacun et dont nous tirons une moyenne. Puis nous concluons par un autre test dit d'utilisation normale, celle d'une journée type chez MacG. Il a été conduit à deux reprises, avec aussi une moyenne à la clef.



Ce MacBook Pro a tenu 5h durant la lecture d'un film dans VLC pendant qu'en arrière-plan Mail relevait le courrier toutes les minutes en Wi-Fi (réglage de définition sur "Retina"). La luminosité de l'écran était à 75%, le son à 50% et le clavier éteint. Le 15" Retina à 2,3 GHz de 2012 avait affiché 4h 44 min. On progresse un peu avec une machine un soupçon plus rapide, il n'y a pas matière à s'en plaindre.

Lors du second test de "surf en musique", le portable s'est éteint après 6h et 30 minutes. Cette épreuve consiste à recharger notre page d'accueil toutes les 30 secondes - Flash est installé - pendant qu'iTunes joue des AAC 320 kbps en boucle. Les autres réglages sont identiques. Le modèle 2,3 GHz avait donné 6h40. On fait donc quasiment la même chose, c'est tant mieux aussi.

Enfin, nous avons travaillé comme nous le faisons en temps normal sur notre iMac. C'est à dire avec une connexion Wi-Fi active et sollicitée en permanence (plusieurs comptes Twitter, Mail réglé sur des relèves toutes les minutes, Safari constamment utilisé), le petit iA Writer pour la rédaction d'articles et des synchronisations Dropbox de temps à autre. La luminosité de l'écran était à 75%, nous avons privilégié la définition de 1680x1050 qui offre plus d'espace de travail. Le rétroéclairage du clavier était éteint, le Bluetooth coupé, pas de souris branchée.

Le portable a tenu 5h35 dans un premier cas et 6h27 dans le second, soit une moyenne de 6h. Son devancier, utilisé par une autre personne de l'équipe avait résisté 8h45. Le contexte était proche, mais les logiciels et les tâches différentes pour certains d'entre eux.

On ne tirera pas plus de conclusions définitives avec ce test qui est la photographie d'une utilisation assez classique avec une personne donnée. Mais on peut mesurer l'amplitude d'autonomie assez confortable proposée par cette machine.



Conclusion



« Fin, mais puissant, avec un écran de qualité, mais une excellente autonomie », les conclusions formulées lors du test du 2,3 GHz s'appliquent à nouveau. Simplement, on les tempèrera sur l'écran. Son image est toujours superbe, la finesse des textes et des interfaces (lorsqu'elles sont adaptées) reste un régal pour l'oeil. Les MacBook Pro Retina sont de superbes machines qui attendent encore un contenu graphique sur le web à leur mesure et de descendre encore en tarif malgré ce premier pas amorcé par Apple.

Mais on s'attendait à ce que ce problème d'images fantômes soit réglé une bonne fois pour toutes. Même si Apple fait preuve de diligence pour changer une machine, on ne sait jamais à l'achat (et peut-être même à son changement) si l'on va tomber sur une dalle concernée. Quant au cas de l'emballement ponctuel des ventilateurs, il est trop tôt pour en tirer des conclusions, on attendra de voir de quelle manière réagit Apple, si cela se corrige par une simple révision de firmware comme cela arrive quasiment pour chaque nouvelle gamme. Ces deux points ternissent néanmoins le bilan cette machine assez exceptionnelle par ailleurs.

Sur le même sujet :
- Test du MacBook Pro Retina 13" début-2013 Core i5 à 2,6 GHz
- Test du MacBook Pro Retina 13" fin-2012 Core i5 à 2,5 GHz
- Test du MacBook Pro Retina 15" mi-2012 Core i7 à 2,6 GHz
- Test du MacBook Pro Retina 15" mi-2012 Core i7 à 2,3 GHz

avatar PECourtejoie | 
Merci pour ce test. S'il était possible, un jour d'avoir le même modèle, mais en 16Gb de RAM, je suis curieux de connaitre la différence d'autonomie et de performances.
avatar patrick86 | 
Pourquoi mettre "Machine un peu en avance sur son temps" dans les "moins" ? Surtout quand certains reprochent à Apple un manque d'innovation… Moi je crois que c'est plutôt positif. :) A part ça, je sais par quel modèle je changerai mon MacBook Pro fin 2008 quand viendra le moment !
avatar MachX (non vérifié) | 
Une machine en devenir. Les premiers clients paient les pots cassés pour ce qui concerne l'écran et les ventilateurs. Une belle machine lorsque ces inconvénients réels seront réglés. Pour le prix demandé, je regrette que ce macbook Pro Retina ne soit pas livré d'origine avec un SSD de 512 GO. C'est quant même un 15 pouces qui ne sert pas qu'à faire de la consultation de documents ou du Web. Donc pour ma part, je le trouve un peu cher et je pense qu'il vaut mieux attendre un peu pour que les deux problèmes cités soient résolus, surtout vu le prix de l'engin.
avatar poulpe63 | 
emballement des ventilos ? peut-être du à une charge CPU à un moment donné ? (genre mise-à-jour de Spotlight, par exemple ou bien rescan de machine windows (partage de répertoire) : ça me le fait de temps en temps sur mon MBA (ça se voit avec le widget iStatPro)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
pour moi pareils les ventilos qui s'emballent vraiment sans raisons,simple consultation de pages web températures au niveau des 28°,30°maxi .le problème est déjà sur les forums d'apple. Par contre ces quoi que vous appelez persistance d'image? cela viens de quelle fournisseurs de dalles, et comment fait on pour savoir quelle dalle on a sur notre MBPR
avatar Argeuh | 
Bonjour Sur les forums un possesseur de ce early 2013 aurait remplacé le sandisk par un Samsung pour éliminer les envolées du CPU qui amènent ces coups de chaud/ventilos.
avatar Topaloff | 
Les images fantômes, ça fait tâche.
avatar elwood_blues | 
@Topaloff : C'est clair, je ne comprends franchement pas comment Apple ose laisser passer une telle énormité (spécifique au procédé de fabrication des usines de LG) sur l'écran, partie de la machine qui est pourtant LE point fort de ce merveilleux ordi !! Petite question à l'équipe de MacG (et aux lecteurs possesseurs du rMBP 2013) : avez-vous constaté le soucis de performance de la carte graphique, qui sur les modèles 2012 se bloque au bout d'un moment (ou lors de certains réveils, notamment lorsque l'alimentation est branchée) pour ne donner que 10 FPS au lieu des 30 habituels, et obligeant une extinction suivie d'un reset du SMC pour retrouver des performances normales ? Car perso c'est le seul soucis que j'ai avec mon modèle 2012 (je suis passé au travers des images fantômes car j'ai eu la chance de tomber sur une dalle Samsung :-), et il semble que le problème puisse venir d'un soucis du SMC, qui ne récupèrerait pas bien les informations des sondes dans certains contextes depuis la dernière mise à jour du firmware ...
avatar Florian Innocente | 
[b] emballement des ventilos ? peut-être du à une charge CPU à un moment donné ? (genre mise-à-jour de Spotlight, par exemple ou bien rescan de machine windows (partage de répertoire) [/b] Rien de tout cela. Et je n'ai pas de machine virtuelle installée sur cette machine, elle a une config logicielle très légère. [b] Pourquoi mettre "Machine un peu en avance sur son temps" dans les "moins" ? [/b] C'est pas un méchant moins, mais c'est de dire qu'on a un écran qui est sous-exploité face aux contenu web où l'on passe quand même pas mal de temps. [b] Par contre ces quoi que vous appelez persistance d'image? cela viens de quelle fournisseurs de dalles, et comment fait on pour savoir quelle dalle on a sur notre MBPR [/b] Ben… c'est expliqué dans le texte (avec une grosse photo). J'ai ajouté un mot sur la commande Terminal pour identifier le fabricant. Va au chapitre Ecran Retina au début.
avatar CRonoS007 | 
Bonsoir a tous!! ;) J'aurais bien aimer voir ou ce situe le MB pro retira 13" i7 2,9ghz 512Go SSD A 1574€ neuf est ce une bonne affaire? ( sachant qu'il était a 2700+€ y a kelke Jours/Semaine... et maintenant en 3ghz a 2200€... lol).
avatar lcd_ts | 
Merci pour ce test, j'ai la chance d'avoir un modèle 2012 Samsung et l'écran est absolument magnifique malgré les contenus parfois inadaptés c'est 95% de plaisir pour 5% d'images un peu floues. Sur mon modèle les ventilateurs ne se déclenchent que lorsqu'il est fort sollicité et ils tournent à 2000 tours en général comme maintenant, donc comparable au modèle 2013 testé ici. Seul bémol pour moi, non relevé dans le test apparemment, c'est lorsqu'on travaille en haut résolution (1680 ou 1900), il y a régulièrement des ralentissements de l'affichage lors des transitions d'un espace à l'autre par exemple, malgré la carte dédiée. Cela n'arrive pas dans la résolution par défaut. Clairement, cet écran est un enfer pour les cartes graphiques actuelles...
avatar fabricepsb | 
cette histoire de dalle c'est inacceptable vu le prix des machines. ça me rappelle la valse des dalles sur les tele sony. Sait-on quelle marque équipe la dalle de l'imac 27 de fin 2012 ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
je viens de tester la commande pour connaitre la dalle , j'ai une samsung pour un macbook pro retina acheté cette semaine ( 2,7 Ghz , 16 GO ram, 512 GO )
avatar Kaporal5 | 
J'ai acheté le modèle haut de gamme la semaine dernière (i7 2,7Ghz-16Go-512Go) et par chance j'ai une dalle Samsung sans rémanence et sans aucun pixel mort. Par contre j'ai constaté le problème très aléatoire des ventilateurs. Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas lié à la charge CPU/GPU ni à la température des composants (j'ai eu le problème un matin à peine 3mn après la mise sous tension alors qu'aucun logiciel n'était ouvert et aucun périphérique branché). Malgré un reset du SMC, le problème persiste, je penche pour un bug dans la gestion des sondes thermiques. Y'a plus qu'à attendre un nouveau firmware.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, Je viens de recevoir mon MBP Retina I7 2,7 et par chance manifestement dalle samsung LSN, par contre, je confirme les ventilateurs s'allument de manière bizarre surtout quand on force la bascule sur la carte graphique GT650. En attente d'une maj rapide.
avatar muhyidin | 
Hm après de nombreuses années sur Mac, mon prochain portable sera un PC. Les temps changent et 1500 à 2000€ pour un ordinateur ça devient dure à avaler. Mais bon j'espère que mon MBA 2011 aura encore quelques beaux jours devant lui :D
avatar alucardex | 
équivalent chez Sony Vaio : 1800 à 2500 euros en série T ou S.* La mémoire et/ou le processeur sont limités (12Go ram maxi et 2Ghz maxi). Faclement que sans ces limitations les prix seraient sans doute identiques. Bon le PC à un lecteur CD, SD et Windows 8, super ! On joue sur des détails, mais finalement un PC équivalent possède un prix plus ou moins équivalent selon la configuration. Apple est toujours légèrement au dessus, mais on ne parle pas de 50% plus chère :) J'ai pris Sony Vaio, car il s'agit de l'une des seules marques capables de suivre Apple au niveau autonomie/perf. Après, on peut tester d'autres marques, mais la comparaison n'est possible que si le PC équivalent est capable d'avoir une autonomie comparable : c'est facile de comparer des configurations ultra performantes pour les jeux qui tiennent 2h d'autonomie. Il s'agit tout de même d'un point essentiel de l'utilisation d'un portable, surtout pour un professionnel. *J'ai modifié les configurations pour qu'elles ressemblent à mon mac actuel : MBPRO 15" Retina 2,4 GHz / 16Go ram / SSD 256Go
avatar iSc0tty | 
Du coup Apple considère-t-elle ce "nouveau" MBPr Comme Mi-2012 ou début 2013 (dans à propos de ce macà ? C'est justement pour savoir, totalement inutile x)

CONNEXION UTILISATEUR