Test de l’iMac 27" Core i7 à 3,4 GHz fin-2012 avec Fusion Drive

Anthony Nelzin-Santos |

Pour 2 649 €, vous pouvez vous offrir un Mac Pro et garder un peu de monnaie, ou craquer pour un tout nouvel iMac 27" avec un processeur Core i7 cadencé à 3,4 GHz, un Fusion Drive de 1 To et une carte Nvidia Geforce GTX 680MX. Un iMac au prix d’un Mac Pro, mais cet iMac est-il au niveau du Mac Pro ? La réponse dans notre test.



iMac © Anthony Nelzin



Un ordinateur de bureau très grand et très fin



Le nouveau design de l’iMac, bords très fins et dos très bombé, donne au modèle 21,5" un petit côté rondouillard assez sympathique. Sur le modèle 27", l’impression est tout autre : la courbe du dos étant moins prononcée, il paraît vraiment plus fin, plus sculpté, plus racé. Son profil n’est pas sans rappeler celui de l’iPad de première génération, mais un iPad de 27" !



iMac © Anthony Nelzin



Une des raisons de cette cure de minceur est la disparition du lecteur optique, une autre est la nouvelle conception de l’ensemble écran. Il conserve sa dalle IPS 2 560 x 1 440 px rétroéclairée par DEL, mais celle-ci est 5 mm plus fine qu’avant et directement collée à la vitre la protégeant. Ce processus de lamination totale économise 2 mm de plus et supprime une lame d’air génératrice de reflets. Ajoutez-y un revêtement spécifique de dioxyde de silicium et de pentoxyde de niobium en dépôt par plasma, et les reflets sont censés être réduits de 75 %. Ce chiffre est difficile à vérifier, mais la réalité est incontestable : les reflets sont moins présents et moins gênants. La colorimétrie est très bonne (chaque écran serait étalonné à l'usine), mais notre sonde y a (un tout petit peu) trouvé à redire.



Cet écran n’est plus fixé au châssis par des aimants, mais est désormais collé : il faudra donc user d’un décapeur thermique pour le retirer et pouvoir par exemple changer le disque dur. Contrairement au 21,5", le modèle 27" conserve la trappe permettant d’accéder à la mémoire vive et de la changer ; elle est désormais située derrière le pied. Il faut débrancher le câble d’alimentation pour accéder au bouton permettant de retirer le couvercle, une bonne idée qui évitera des accidents. ll suffit ensuite de tirer sur de petits leviers pour retirer les barrettes, là encore une très bonne idée. L’ensemble du système est d’excellente facture : quand Apple laisse l’accès aux composants, elle sait s’y prendre.





Le nouvel iMac 27" pèse 4 kg de moins que son prédécesseur — son poids de 9,5 kg est en fait comparable à celui de l’ancien 21,5". Ce n’est pas le plus important pour une machine de bureau, mais cela permet par exemple de plus facilement la tourner, ce qui est indispensable pour atteindre le nouveau placement du lecteur SD, ainsi que les autres ports (casque, 4 USB 3.0, 2 Thunderbolt, Ethernet Gigabit). Cela aurait aussi pu faciliter l’utilisation avec une monture VESA, mais l’iMac n’est malheureusement plus compatible avec cette norme. Il ne s’agit cette fois pas d’un détail : l’utilisation de pieds VESA était le seul moyen d’améliorer l’ergonomie par ailleurs désastreuse de l’iMac (pas de réglage en hauteur notamment). C’est d’autant plus dommage que l’iMac 27" est souvent utilisé dans un cadre professionnel où l’ergonomie des postes est un point important.



iMac © Anthony Nelzin



Le son est un des rares éléments qui n’a pas été sacrifié sur l’autel de la finesse. Apple a toujours utilisé la caisse des iMac pour amplifier naturellement le son ; c’est d’autant plus vrai sur ce modèle dont le quart supérieur est pour ainsi dire vide. Comparé à l’ancien 27", le nouveau modèle offre un son plus ample, mais surtout plus clair et mieux défini, notamment dans le haut-médium et les aigus. Les haut-parleurs intégrés devraient donc suffire pour beaucoup, et s’en sortent même particulièrement bien pour la lecture de films.



Le meilleur de l’iMac



La configuration que nous testons ici est la meilleure disponible : au modèle de base facturé 2 049 € ont été ajoutées une option processeur à 200 €, l’option Fusion Drive à 150 € et une option graphismes à 150 €, pour un total donc de 2 649 €. Ce n’est pas encore l’iMac le plus cher que vous (ne) pouvez (pas) vous offrir : passez à 768 Go de SSD et 32 Go de RAM et l’addition grimpera à… 4 299 € !



iMac © Anthony Nelzin



Le processeur en question est un Intel Core i7-3770, un processeur haut de gamme qui est aussi le seul compatible Hyperthreading que vous trouverez dans un Mac cette année. Ses quatre cœurs physiques cadencés à 3,4 GHz sont donc utilisés comme huit cœurs logiques par les applications optimisées pour le parallélisme. Le Turbo Boost lui permet de passer de cette fréquence nominale sur tous les cœurs à une fréquence maximale de 3,9 GHz sur un seul cœur. On rappelle que l’iMac utilise des processeurs « desktop », montés sur socket LGA 1155 /H2 et donc échangeables, même s’il ne faut pas avoir froid aux yeux pour le faire.



La meilleure carte graphique disponible en option est la Nvidia Geforce GTX 680MX, qui est tout simplement la meilleure carte graphique « mobile » de la gamme Nvidia. Basée sur l’architecture Kepler, elle consomme en fait trop pour être intégrée à un ordinateur portable normal : elle est un quart plus puissante que la GTX 680M qu’elle remplace et au niveau de la GTX 580 de bureau. Elle n’a aucun problème avec les jeux mêmes les plus récents avec tous les détails en full HD, ou avec les détails élevés en définition native. Elle est par ailleurs particulièrement adaptée au décodage des vidéos (full HD ou mieux), ce qui est parfaitement en ligne avec les usages de cette machine.



Nous avons enfin opté pour un Fusion Drive de 1 To, qui est comme vous le savez composé d’un disque dur de 1 To et d’un SSD de 128 Go. Le SSD en question, fourni par Samsung dans notre modèle, est un barrette placée sur la carte-mère immédiatement au-dessus des ports — très exactement du premier port USB suivant le lecteur SD au port Ethernet. Il fallait composer avec un disque dur 2,5" tournant à 5 400 TPM sur le modèle 21,5", Apple a conservé un plus classique disque 3,5" tournant à 7 200 TPM sur le 27". Le modèle le plus fréquent sera un Seagate Barracuda.



Un Mac Pro tout-en-un



Les tests bruts offrent toujours une bonne indication du niveau global de performances. Sans surprise, le Mac Pro d’entrée de gamme est lâché (5,09 au test xCPU) — mais il faut dire que son processeur de 2009 est dépassé même par les iMac 21,5" et les Mac mini boostés. Sans doute plus important, cet iMac 27" n’est pas très loin des Mac Pro haut de gamme (8,68 au test xCPU). Pas la peine de comparer les cartes graphiques, les Radeon des Mac Pro ne sont pas spécialement brillantes. Mais la GTX 680MX de l’iMac promet de ne pas décevoir…





Il faut évidemment s’en remettre à des tests moins théoriques pour réellement juger de l’intérêt de cet iMac personnalisé. Certains des écarts avec les autres iMac peuvent paraître ridicules, mais il ne faut pas oublier que toute la première partie des tests tire d’abord sur le disque (les deux iMac Fusion Drive se tiennent alors dans un mouchoir de poche) et sur un seul cœur (les iMac Core i5 ne rendent alors pas trop à l’iMac Core i7).





On atteint en fait là un mur : nos tests ne sont presque plus assez exigeants pour ces machines et ne font pas assez ressortir les écarts. On remarque néanmoins de fortes différences dans les applications tirant parti de plusieurs cœurs (XLD, iMovie, Handbrake) : si vos applications sont optimisées, l’Hyper Threading de ce Core i7 est indispensable.



De même, on remarque que non seulement les gros iMac n’ont plus rien à envier aux Mac Pro, mais même qu’ils les dépassent franchement dans toute une panoplie de tâches. Le Mac Pro garde toute sa pertinence si vous voulez une tour évolutive, un écran séparé et bien évidemment de très nombreux cœurs pour des tâches très spécifiques. Mais aujourd’hui plus que jamais, et parce qu’ils n’ont pas été réellement mis à jour depuis 2010, les Mac Pro ne dominent plus réellement la gamme Apple.



La Nvidia Geforce GTX 680MX est loin d’être une mauvaise carte graphique : elle nous a permis de jouer à de nombreux jeux à la définition native de l’iMac 27" et avec les graphismes au maximum. Dans notre test fétiche avec Starcraft II, on commence sans peine la partie à plus de 150 FPS avant de redescendre vers 80 à 100. On atteint sans peine la limite de FPS de Diablo III et il est impossible de voir le moindre ralentissement dans Guild Wars 2 à fond ou dans F1 2012. Bref, il n’y a rien à redire en la matière.







Le Fusion Drive, enfin, est ici comme d’ailleurs parfaitement invisible, mais parfaitement indispensable. Il a le mérite d’apporter à l’iMac tous les avantages du SSD, à commencer par le silence, qui n’est pas troublé par le bruit du ventilateur, qui sait rester discret (quand il est sollicité). Mais sans les inconvénients, puisqu’un disque dur y est associé pour le stockage. Les débits sont ceux d’un SSD moyen, mais l’on sent très clairement le « débordement » vers le disque dur lorsque le SSD est plein et que l’on copie de nombreux fichiers. On rappelle qu’après avoir été ouvert deux ou trois fois, un fichier est « promu » sur le SSD : sa manipulation est alors d’une fluidité extrême et la différence est toujours très sensible.





Pour conclure



Mettez le prix d’un Mac Pro dans un iMac, et vous obtenez un iMac aussi puissant qu’un Mac Pro, voire plus. C’est aussi simple que cela.



Bien sûr, le Mac Pro garde toute sa pertinence et pour certains, l’iMac ne peut en aucun cas être considéré comme une solution de rechange. Mais pour beaucoup, ce sera le cas. Et aujourd’hui, en matière de puissance brute, le Mac Pro n’a plus rien pour lui — sa mise à jour est urgente. Et l’iMac est infiniment plus agréable à utiliser : il est puissant certes, mais il est aussi silencieux, fluide et, cerise le gâteau, beau.



Cet iMac 27" boosté n’est clairement pas donné, mais au moins en aura-t-on pour son argent.


Tags
avatar el parino | 
Juste pour chipoter,dans le début du texte c'est écrit "rétroéclairé par DEL" ou lieux de "LED"; mais, en lisant vite, je m'y suis pris à 2 fois pour bien comprendre que Dell n'y était pour rien dans la fabrication de la dalle
avatar el parino | 
Sinon très belle machine même si un peu chère (comparé au Mac Pro, cet Imac a un bel écran en plus, donc l'un dans l'autre?), reste à voire avec le temps si il n'y aura pas de problème de chauffe
avatar myrddin-fr | 
@ el parino [26/12/2012 16:09] "Juste pour chipoter,dans le début du texte c'est écrit "rétroéclairé par DEL" ou lieux de "LED"; mais, en lisant vite, je m'y suis pris à 2 fois pour bien comprendre que Dell n'y était pour rien dans la fabrication de la dalle" DEL (Diode ElectroLuminescente) est la traduction française du terme anglais LED Llight Emitting Diode)
avatar esquerita | 
Détenant le mien depuis plus d'une semaine je confirme les performances de l'engin... de plus l'ayant poussé à fond durant plusieurs heures (encodage HD et copie bluray) il chauffe très peu... rien à voir avec ses prédécesseurs qui se transformaient en chauffage d'appoint.
avatar manu1707 | 
naaaaaaan esquerita !!! tu vas me faire craquer :D
avatar poulpe63 | 
Niveau SSD, je suppose que c'est 120 Go réel ? De plus, avec 8 Go de mémoire, il doit avoir cette quantité de réservé pour la fonction veille. (donc la même machine avec 32Go de mémoire se retrouve avec 32Go du SSD utilisé, ce qui ne laisse plus que 88Go de SSD, ce qui risque d'être vite rempli). Prix de l'option Fusion Drive : 250€ au lieu de 150€ indiquée. J'espère que lors de la mise-à-jour Haswell (ou Broadwell) on aura nos 250 Go de SSD.
avatar denmakesmusic | 
Ce serait pas mal d'utiliser aussi X-Plane comme test de perf étant donné que c'est un logiciel gourmand mais très configurable.
avatar Booyaa | 
Il me fait de l'oeil..pensez vous qu'il faut attendre le retina plutot que de succomber a celui la?
avatar jeepspirit38 | 
C'est malin je vais encore dépenser^^. Il irait très bien en complément de mon MacBook Air 13:)
avatar jeepspirit38 | 
@Booyaa: A toi de voir l'usage que tu en fais. Mais l'iMac a déjà une très bonne qualité d'écran et avec le Rétina je crains que le prix s'envole (à puissance égale) exagérément. Et il faudrait savoir si Apple ne fait pas la même erreur que pour le MacBook Pro 13 Rétina...trop peu puissant par rapport à l'écran à gérer
avatar macbec | 
Bravo MacG, c'est vous qui avez reçu ma machine ? J'ai commandé exactement la même , mais avec 16 Go de mémoire. Livraison en janvier !
avatar misterbrown | 
-Je dois dire que je suis assez fan de votre présentation des 27" sur le sol extérieur. Ca le fait, ils sont encore plus beau. ( nan parce que quand je lis certaines personnes parler de leurs matériel Apple, ils sont limite à le manipuler en gants blancs, et masque chirurgicaux au cas ou ils éternueraient dessus )
avatar benjaminhparis12 | 
J attends le mien pour le 5 janvier ...avec cette config a 16 giga , pour gonfler a 32 ...
avatar marcus.vintage | 
"Cet iMac 27" boosté n’est clairement pas donné, mais au moins en aura-t-on pour son argent." Pas vraiment d'accord avec cette conclusion : c'est tout simplement hors de prix pour une carte graphique de portable et quelques gigas de ram. S'il y a bien une chose sur lesquels on peut s'accorder, c'est bien que la puissance du matos ne vaut pas son prix. Sans compter la jeunesse du materiel qui peut vite montrer ses limites comme précédemment (taches jaunes, carte graphique qui crament). Et j'ai bien peur que le prochain imac soit encore plus restreint niveau évolutivité et encore plus cher, vaches à lait européennes que nous sommes. Je suis très grande deception. Autant sur les sepcs que le design et le prix de la montée en gamme. Du coup je resterai encore sur mon hackintosch à 1800€ et 10 fois plus puissant pour de longues années.
avatar patabule | 
+1 pour un test Xplane !!!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Booyaa Sachant qu'il y a pas beaucoup mieux qu'un 680MX en GPU mobile actuellement, et que cet iMac ne peut se permettre moins de puissance dans sa version haut-de-gamme, je n'ai personnellement pas envie de voir l'impact d'un Retina sur les perfs de ce GPU. Alors soit ils sortent un Retina et les perfs chutent, soit il faudra attendre bien des mois/années pour qu'un GPU correct et intégrable à l'iMac voit le jour. Ceci fait que si tu es à l'achat, rien ne sert de rester dans l'expectative à mon sens. @macbec Idem. Mais ça ne m'aurais tout de même pas déplu d'avoir une estimation plus précise qu'une "expédition en janvier". ^^
avatar The3DCie | 
@marcus.vintage Je veux bien la configuration de ton hackintosh "10x plus puissant" que cet iMac, parce que le dernier que j'ai eu n'était "que" 40% plus rapide (ce qui n'est déjà pas négligeable...) et pourtant c'était un Core i7 à 6 coeurs overclocké qui mavait coûté plus de 1800 euros... Bref, si tu veux me faire profiter de tes connaissances, je suis preneur, un ordinateur qui réalise 75 (!!??!) au test Cinebench ça m'intéresse, en professionnel de la 3D. :) Sinon, merci MacG pour le test, cette jolie machine me fait vraiment de l'oeil, surtout s'il ne chauffe pas, histoire d'alléger la charge de mon "pauvre" MacBookPro 15" qui a chaud quand il calcule, même en hiver !
avatar HoulaHup | 
@WHIT3 Je m'interroge réellement sur l'utilité d'un écran Rétina sur un ordinateur qui est au moins à 50, voire 60 cm minimum de son utilisateur, distance à laquelle l’œil ne peut percevoir des détails si fins. Personnellement, sur un iMac 24 pouces utilisé quotidiennement, je n'ai jamais eu à me plaindre du moindre effet de crènelage, l'anti-aliasing de Mac OS X étant plutôt efficace... Qu'en pensez-vous ?
avatar Booyaa | 
Je l'ai vois bien metre a jour l'année prochaine une version retina après les macbook pourquoi pas l'imac non?
avatar terodrel | 
Juste comme ça . Pour montrer ce que vaut la carte graphique dans les jeux, faite des testes sur windows, parce que Mac os X est loin d'être exemplaire ...
avatar MachX | 
@booyaa Effectivement. Le Retina sera le modèle très haut de gamme vendu la peau des fesses Du Apple tout craché quoi…
avatar lolo-69 | 
@ HoulaHup: "Qu'en pensez-vous" Que tu es raisonnable. 8-)
avatar Mr Eddy (non vérifié) | 
+1 avec marcus.vintage, je garde mon hackintosh, l'exagération en moins sur le rapport de puissance ;)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@HoulaHup Il n'y affectivement pas "d'utilité" pure, mais un apport de confort très certainement (pour peu que l'app ou le site web soit optimisé). Pour ma part, je vois bien la différence avec le Retina, même debout face au MBP posé sur la table. Un iMac Retina ne serait pas si insensé que ça, mais le problème est vraiment dans la consommation des ressources, qui sont bien précieuses avec un GPU mobile. @Booyaa & @MachX Même dans l'hypothèse du Retina sur iMac, en 1 an (au moins), les GPU ne feront pas bcp plus de miracles qu'à ce jour. Alors à quoi bon attendre pour se faire tailler la moitié de la puissance graphique déjà maigre (bien que compréhensible) par rapport au prix de la machine ? Qui plus est avec le risque effrayant de ghosting sur certaines dalles LG, je ne vois pas comment on peut avoir envie de se payer du Retina pour le moment... Cette techno est beaucoup trop jeune (tout comme le Thunderbolt l'est encore). @terodrel +1 Jouant de temps à autres à BF3, je suis curieux de voir à quoi ça ressemblera avec cette 680MX.
avatar amigafred91 | 
Un petit 3770k :) Si l'iMac aurait eu un 3930K... le mac pro serait encore plus obsolete. De bonnes perfs... mais ca fait rigoler quand on a un hackintosh en x79 :) Vu le prix, du bébé, heureusement qu'il tourne convenablement. C'est le luxe d'Apple, on en reve tous. Mais je ne troquerait pas mon 3930k contre un 3770k :)
avatar amigafred91 | 
@ The3DCie : Ca fait longtemps que sur pc, il y a des gens qui mettent 2 ou 3 voir 4 cartes gfx ^^ Look ca :http://cdn.overclock.net/7/70/70dcc20b_3930kCinebench4.92570OpenGL.PNG Les macs sont a la rue, quand on parle puissance brute. Seul l'os est plus sympa a utiliser. http://img.techpowerup.org/111224/Capture293.jpg 110 a geekbench pour la 3D Ca pique les yeux la ^^
avatar The3DCie | 
Je ne parle pas de carte graphique, les moteurs de rendu GPU étant encore inutilisables pour de grosses scènes, mais j'aimerais bien voir où est le "10x" plus puissant à 1800 euros, j'achète tout de suite ! ^_^ Sinon, je suis au courant que les hackintosh tournent bien, j'en ai eu un pendant plus d'un an (mais moins "extrême" que celui en lien, le mien s'en tenait à 58fps et 10,8 au CPU...), qui mettait "la misère" même à l'iMac haut de gamme actuel ! Mais bon, ça fait comme le Canada Dry, pour ceux qui ont connu les pubs des années 80, ça n'est pas un Mac, et pour moi ça reste important. ;)
avatar The3DCie | 
Quant au retina sur un iMac 27, j'y crois moyennement avant longtemps, on parle quand même de résolution de 5120x2880 ! Je doute que les cartes graphiques soient capables de gérer ça efficacement dans les prochains temps et je doute que nos yeux aient vraiment besoin de ça dans le futur immédiat...
avatar lechneric | 
Ce Prix!! pour gagner quelques secondes ..... c'est une plaisanterie... °-°
avatar poulpe63 | 
@The3DCie : en se renseignant un peu, un écran de type rétina est faisable depuis 2004 !! (8 ans !) Viewsonic fait un écran avec une résolution de 3840*2400 sur du 22.2 pouces. Donc, sur du 27 pouces, techniquement, ça doit être faisable. http://www.viewsonic.com.au/products/ppspecs.php?id=108 http://hardware.slashdot.org/story/04/06/30/1518228/viewsonic-vp2290b-super-high-res-monitor Bien sûr, il y a l'aspect prix, mais là, c'est un autre problème. EDIT - Exemple d'utilisation d'un affichage Retina = en développant une appli pour iPad Retina, on pourrait voir le rendu réel. Et une puce comme la 680MX arriverait sans problème à gérer ce type de résolution (si il y 8 ans c'était faisable, ça l'est encore plus maintenant).
avatar marcus.vintage | 
@Mr Eddy "+1 avec marcus.vintage, je garde mon hackintosh, l'exagération en moins sur le rapport de puissance ;)" @The3DCie [26/12/2012 19:46] "Je veux bien la configuration de ton hackintosh "10x plus puissant" que cet iMac, parce que le dernier que j'ai eu n'était "que" 40% plus rapide (ce qui n'est déjà pas négligeable...) et pourtant c'était un Core i7 à 6 coeurs overclocké qui mavait coûté plus de 1800 euros... Bref, si tu veux me faire profiter de tes connaissances, je suis preneur, un ordinateur qui réalise 75 (!!??!) au test Cinebench ça m'intéresse, en professionnel de la 3D. :)" Effectivement je me suis peut-être un peu emporté dans la puissance, et pourtant aucune origine marseillaise ;) Mais pour 1800€ on se fait déjà une becane qui tourne du feu de dieu, qui ouvre photoshop/illustrator et fait des rendus after effects vraiment extremement rapidement. Pour les curieux, voilà la config à 1800 que j'ai : https://dl.dropbox.com/u/15999468/perfs.png Avec un SSD de 512g et un DD de 2 teras en sus. Donc effectivement peut être pas 10 fois plus puissant :) mais bien assez pour pousser l'ordi dans ses retranchements en effectuant plusieurs rendus de suite sans aucun lag. Et pour bcp moins cher tout en restant sur ce merveilleux OS apple. dont je ne pourrais définitivement jamais me passer.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour Suite a ce test je me demande s'il est préférable d'opter pour modèle 27" core i5 3,2 GHz (2079€) avec en option un core i7(+200€) ou laisser le i5 avec option fusion drive 1To (+250€) ou encore le i5 avec 16 Go de mémoire ram (+200€) ? Laquelle de ces trois options marqueraient une plus grande différence niveau perf ? Merci pour vos conseils ;)
avatar t7x | 
Le Fusion Drive à mes yeux. Je pense prendre exactement la même configuration que celle du test. @Marcus.vintage : 1800 sans l'écran ?
avatar marcus.vintage | 
@t7x "1800 sans l'écran ?" Oui malheureusement, c'est une précision qui a son importance c'est vrai.
avatar poulpe63 | 
+1 avec t7x : Fusion Drive en priorité ; pour la ram : possibilité de changer ça plus tard en fonction des besoins (8 go, c'est déjà pas mal, surtout que la sortie de veille prolongée risque d'être plus longue avec 16 ou 32 Go) L'écart entre la 675Mx et la 680Mx doit être de l'ordre de 10 ou 15%, donc pas sûr que ça soit super perceptible. Donc, dans l'ordre : 1) Fusion Drive 2) 680 Mx 3) i7 4) Fusion 3 To 5) plus de mémoire (mais autant en acheter à part, pour passer à 32 Go)
avatar The3DCie | 
@ marcus.vintage Hé hé, sans rancune, je taquinais, c'est tout ! ^_^ Disons donc 30% plus rapide, ce serait certainement plus réaliste ? Et déjà très bien, évidemment ! ;) Pour moi, de toute façon, les hackintosh sont plus les "concurrents" des MacPros que des iMacs, vu que ce n'est clairement pas la même chose, d'un côté une machine "tout-en-un" et de l'autre une machine "en morceaux"... Sinon les écrans avec des définitions de malade, c'était ilyama qui faisait ça à l'époque, donc je me souviens parfaitement bien de ces résolutions ! Cela étant ça n'était réaliste pour aucune carte graphique de l'époque, surtout en 3D, et en plus aucun OS n'était indépendant de la résolution donc ça revenait à la même chose qu'essayer d'utiliser son Retina 15" aujourd'hui dans sa résolution native de 2880x1800, parfaitement inutilisable... Sans compter que justement, actuellement, sur tout ce qui tire violemment sur la carte graphique, les MBP Retina ont franchement du mal à rester fluides, je n'ose imaginer, même avec une carte plus puissante, ce que ça donnerait sur un iMac 27" en 5120x2880...
avatar jiheme | 
on a beau critiquer (je l ai fait) les défauts et le prix de ces nouveaux imac , on ne peut que être bluffé quand on en voit un de visu ( pléonasme?) en magasin , même s il ne s est agit pour moi que du 21,5.Totale réussite esthétique à un détail près, pour pinailler: je trouve la grille d aération a l arrière franchement moche , horrible , ratée quoi.La fente qui courait sur toute la largeur précédemment était mieux.Sans doute plus les mêmes contraintes , je sais.
avatar pslauver | 
Les "hackintosh" à 1 800 € c'est ça qui est de l'arnaque. En effet matériel une fois monté qui ne vaudra que 50% de son prix. et franchement revenir à une tour au lieu de ce magnifique tout en 1 ... Peut être pour un bureau de graphiste où l'esthétique est peu important (les clients n'y viennent pas) Mais dans le cas de chez soi bien en vue c'est franchement pas terrible ou dans le cas de bureau open space bien visible de la clientèle, c'est quand même important. Il faut surtout comparer ces "hackintosh" avec un MacPro alors là ok mais pas avec ce bijou !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai l'habitude de partitionner mes disques... que se passe t'il avec FusionDrive ?!?!

CONNEXION UTILISATEUR