Aperçu du Fujifilm X100

La redaction |
Dès son annonce lors de la Photokina 2010, le Fujfilm X100 s'est fait remarquer. La marque n'a jamais particulièrement impressionné dans le monde du numérique : cette annonce surfant à la fois sur la vague rétro et sur la vague des appareils sans miroir était donc attendue au tournant.

fujifilm-x100-macge8830

Sur le papier, cet appareil au look rappelant les meilleurs télémétriques argentiques mais à la fiche technique plus que moderne peut rendre jaloux plus d'un fabricant. Qu'en est-il en réalité ? La réponse dans notre aperçu !


NB : cet article est un aperçu du X100 axé sur l'utilisation. Pour un test technique détaillé, DPReview reste la référence.

Un look, une ergonomie
L'alliance du métal et du (faux) cuir n'est pas sans rappeler les appareils que vous pouvez trouver dans le grenier de vos grands-parents — on adore ou on déteste. Le poids du X100 est bien réparti ce qui rend agréable sa prise en mains : il s'affranchit de la lourdeur des systèmes optiques d'un reflex, tout en en gardant le grand capteur, à la manière d'un Sony NEX-5 (lire : Test du Sony NEX-5).

Dans la continuité de l'esprit des argentiques traditionnels, chaque molette, bague ou bouton est dédié à une et une seule tâche, démultipliant ainsi les contrôles manuels. Une molette vitesse, une bague pour l'ouverture, un bouton pour le réglage de la sensibilité… Une fois pris en mains il est assez surprenant de voir tous les boutons apparaître sous vos doigts. Le bouton de changement de mise au point qui vient se placer sous le pouce gauche permet un basculement très rapide pour pallier un éventuel problème de focus.

fujifilm-x100-macge8836

De par son apparence qui pourrait le faire passer pour une antiquité inoffensive et par son grand silence (une fois les — trop — nombreux bips électroniques désactivés), on retrouve vraiment le plaisir de pouvoir photographier dans la rue presque incognito. Les passants font bien moins attention à un petit appareil silencieux qui disparaît presque dans les mains qu'à un gros reflex mitraillant à 15 images par seconde.

Un viseur hybride
Cette apparence rétro est en grande partie la conséquence de l'utilisation d'un viseur, une espèce que l'on croyait disparu dans les compacts, même experts. Fujifilm assure avoir créé un viseur du XXIe siècle : c'est un viseur hybride, optique et numérique.

skitched
Le système hybride.


Ce viseur contient en effet un système « classique » de visée optique (qui n'est techniquement pas un viseur télémétrique) et un système de visée numérique : on peut passer de l'un à l'autre par un petit loquet situé sous le majeur droit, sur la face avant.

En mode optique, on dispose d'un viseur standard avec une couche numérique, à la manière d'un viseur de reflex. L'ensemble affiche toutes les informations utiles à la prise de vue : exposition, valeur des réglages, horizon numérique… Toutefois, le cadrage peut parfois s'avérer assez technique : le viseur couvre un champ plus large que l'image et décalé par rapport au capteur, ce qui nécessite un temps d'adaptation. Le cadre « guide » ne se déplace pas en visée manuelle : il faut faire confiance à son œil et son expérience.

skitched
Le viseur en mode optique : une grille d'informations s'affiche par-dessus. On remarque le champ couvert est plus large que l'image, ce qui permet de prévoir le cadrage… de voir le bout de l'objectif. (© DPR)


En mode numérique, on dispose d'un viseur entièrement numérique, à la manière de certains compacts et des bridges. La combinaison des deux systèmes, optique et numérique, est une belle prouesse technique, mais à l'intérêt limité : la visée numérique est peu pratique à l'utilisation, lente et assez peu fidèle. Le mode optique rapproche par contre le X100 d'un télémétrique : parce que le viseur couvre un champ plus large que l'image, on a le temps de voir entrer les éléments dans le cadre avant de déclencher, parfait pour la photo de rue.

skitched
Le même en mode numérique.



Prise de vue et développement
Le Fujifilm X100 est un appareil atypique : unique en son genre, il comporte des spécificités qui ne conviendront pas à tout le monde. Il n'est donc pas forcément à même de remplacer votre reflex comme appareil principal — en tout cas pas chez tout le monde. Sa conception même génère des limites, comme la vitesse limitée selon l'ouverture ou le fonctionnement particulier du viseur.

L'autofocus se révèle particulièrement performant dans toutes les situations. L'objectif taillé sur mesure pour le X100 sait limiter les déformations optiques, même si un test poussé avec une mire permettra de détecter un léger effet de « moustache » typique des objectifs grand-angle. Le piqué est au rendez-vous quelle que soit l'ouverture, mais il faut passer f/4 pour qu'il soit excellent dans les coins (et au passage éliminer tout vignettage).

fujifilm-x100-macge2-2
Ça tord un peu, mais c'est piqué et fidèle.


Le X100 est surprenant sur le terrain de la colorimétrie : la balance des blancs est performante, même en mode automatique. Le capteur ajoute à la fidélité du rendu des couleurs. Adapté aux besoins de Fujifilm, ce capteur offre un grand niveau de détails et gère parfaitement bien le bruit même dans les plus hautes valeurs — au point de tenir la comparaison avec certains reflexs de dernière génération comme le D7000. Les fichiers RAW (format .RAF gérés par Aperture et Lightroom) générés par le X100 sont donc tout à fait satisfaisants et permettent d'assez larges ajustements en cas de défaut à la prise de vue ou pour des besoins créatifs.

fujifilm-x100-lightroom

Le mode vidéo du X100 montre quant à lui beaucoup de lacunes. La mise au point fait apparaître un fort effet de pompe peu esthétique, et le phénomène de rolling shutter est très prononcé dans les déplacements latéraux. On peut certes filmer en HD 720p à 24 images par seconde (H.264 MOV), mais il faut utiliser la visée numérique, avec peu de contrôles manuels (aucun changement possible pendant le tournage) et un autofocus qui n'en fait qu'à sa tête (point automatique « intelligent » et continu). Ce mode vidéo est donc à ranger au rang de gadget d'appoint, comme s'il avait été ajouté à la dernière minute.

Pour en revenir à la photo et pour continuer dans les points plus faibles, on peut remarquer que les choses se compliquent pour le X100 à la tombée du jour. La gestion du bruit, on l'a dit, est excellente, mais le système de visée n'est pas toujours adapté au manque de luminosité ambiant. L'autofocus se fait logiquement moins précis, et le système de visée optique n'aide pas beaucoup : il devient compliqué de faire la mise au point manuelle ou même de cadrer de manière satisfaisante dès qu'il reçoit moins de lumière.

fujifilm-x100-macge8838

Enfin, il faut noter la lenteur proverbiale de l'enregistrement des photos, même avec une carte rapide. Point néfaste, le X100 montre très rapidement ses limites sur ce plan là et n'est pas conçu pour la prise en rafale.

Pour conclure
Le X100 de Fujifilm est une superbe prouesse technique, mais ne conviendra pas à tous — un but qu'il ne cherche d'ailleurs pas à atteindre. Entre une prise en mains particulière et quelques limitations techniques, il apporte son lot de spécificités qui lui donnent un certain caractère — de quoi lui conférer un certain charme, voire le parfum d'un « classique instantané ».

Passé ces quelques petits défauts, on retrouve un véritable bijou de technologie certes, mais aussi et surtout un appareil simple et discret, conçu à l'ancienne, permettant de prendre à nouveau du plaisir à photographier. Avec un minimum de menus et sous-menus et juste ce qu'il faut de boutons là où il faut, c'est l'appareil parfait pour celui qui veut… prendre des photos.

Appareil d'amateur éclairé, il permet de « ramener » des images dignes d'un reflex dans l'encombrement d'un compact. Une réussite incontestable.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Comment peut on commencer par une telle bévue: pas particulièrement remarqué dans ma photo numérique??? Et bien si, justement.Aucune marque même les majeures n'a son savoir-faire pour la couleur et les reflex Fuji sur des bases Nikon ont toujours une excellente réputation chez les photographes de portraitistes et de mariage. Hélas il n'y pas eu les investissements voulus dans la relation avec NIkon, dommage. Leurs capteurs offrent encore aujourd'hui une dynamique qu'aucun autre appareil reflex n'offre sur le marché. Le X100 signe un appareil coup de coeur pour amateur éclairé, dommage de napas avoir placé un objectif à 1,4 cela aurait été un rêve. A quand un bi ou tri-focale...
avatar pim | 
Il y a même possibilité d'avoir un déclencheur "mécanique" à distance ! Nostalgie, quand tu nous tiens ! http://a.img-dpreview.com/reviews/fujifilmx100/images/cablerelease2.jpg Ceci dit, deux fois le prix d'un NEX 5 ou d'un G12, sans écran orientable, pour l'utilisateur lambda c'est difficilement lisible comme positionnement.
avatar collodion | 
S'il avait été deux fois moins cher, je l'aurais pris en remplacement d'un compact. Très bon cadeau à offrir.
avatar Thanidran | 
"La marque n'a jamais particulièrement impressionné dans le monde du numérique"... Cette bonne blague... Je n'ai pas lu le reste de l'article mais ça commence bien ^^ Pim> le NEX n'a pas de viseur, et perso, ça m'est juste indispensable (et j'ai pourtant pratiqué la photo a main levé pendant des années), mais j'avoue que ça m'a fait m'y interessé, jusqu'a ce que je découvre les malheureuses optiques proposées... et le GH2 par exemple ne tient clairement pas la route niveau capteur. On a là le compagnon parfait pour un Reflex pro :)
avatar Thanidran | 
collodion> ça n'a juste RIEN a voir avec un compact, et pour le coup, ce n'est pas du tout le meme public :)
avatar Boumy | 
mince ! Cet article donnait envie d'offrir cet appareil, mais le prix ! OUps.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@ladu : vous avez tout dit. Fuji comme Kodak sont des marques qui excellent dans le domaine du capteur, mais qui ont énormément perdu de leur lustre auprès du grand public et en termes d'image en général avec le passage au numérique. Le S5 Pro était génial, mais ensuite ? Cinq ans entre deux coups d'éclat, c'est long.
avatar Komm | 
C'est clairement un beau boîtier mais ça fait cher pour un machin dont on ne peut pas changer l'optique. Et puis cette manie du 35mm... Je trouve ça un peu trop large. Maintenant le viseur hybride fallait y penser, le viseur électronique permet de faire certaines choses bien pratiques tout de même. Bref, je garde mon micro 4/3 pour les optiques mais j'espère qu'un beau boîtier comme ça va bientôt sortir! @Thanidran : franchement, pas au niveau le capteur du gh2? À moins de ne shooter qu'a contre jour a 14h ou au beau milieu de la nuit, je ne pense pas que l'aps apporte grand chose à part un encombrement supérieur... Rien a voir, mais cest fou comme les nex on réussi à éclipser le micro 4/3 ou Samsung! Pourtant ces systèmes sont bien plus intéressants (niveau optiques notamment).
avatar notasa | 
Difficile d'écrire en bavant sur le clavier ! Voilà l'appareil que j'attendais, et que j'attends toujours, depuis des années. Oubliez les comparaisons avec les compacts, G12 ou autre P7000. Ce n'est pas un appareil à tout faire, c'est un appareil hors norme, hors du temps. Pas de zoom, il faut bouger les bras les jambes et tout le corps. L'ouverture à 2 plutôt qu'à 1.4 ? Pas un problème et plutôt un gage de photo pêchue. J'ai un Nikon 50 / 1.4, et si je veux éviter des photos molles, il faut diaphragmer. Par contre, pour jouer sur la profondeur de champs, OK. N'offrez ou n'achetez pas cet appareil si vous ne savez pas déjà ce que vous allez en faire, je pense que vous serez déçus. Et entièrement d'accord avec ladu, Fuji a produit d'excellents capteurs sur des boîtiers Nikon. Le S5 reste une bonne affaire pour qui ne fait pas de photos de sport ou d'instantanés d'enfants par exemple. J'attends de pouvoir le tester pour de vrai, et après, pour le prix de 3 AppleCare...
avatar terreaterre | 
Quel rapport avec le Mac, heu, non avec les machines Apple, avec l'iPad, avec l'iPod, avec l'iPhone ? Pourquoi cet appareil, somme toute limité, focale fixe, et pas le Canon G12, le S95, l'équivalent chez Nikin, chez Samsung ?
avatar Seccotine | 
[quote=Komm]Et puis cette manie du 35mm... Je trouve ça un peu trop large.[/quote] 1) Le terme 35mm n'a plus de sens en numérique, donc je suppose que tu voulais parler d'un capteur de taille 24 mm x 36 mm 2) Encore bien qu'il y en a des maniaques car ça n'a vraiment rien de trop large... 3) Le capteur du Fujifilm X100 n'a pas cette taille...
avatar Komm | 
@terreaterre : rien a voir avec les compacts genre g12. Peut être ce test parce que que la rédaction à eu l'occasion de le faire. Et c'est tant mieux, ça change un peu. Surtout que la cest un vrai test terrain, autrement plus utile et intéressant que ce qu'on trouve sur de trop nombreux sites de photos qui photographies des mires! Le ressenti terrain, c'est le principal dans un appareil photo :)
avatar Komm | 
Seccotine : oui bien sur, en 24x36. Je sais bien que le capteur du x100 est plus petit et que sa focale réelle est 23 ou 24mm si ma mémoire est bonne, mais parler en équivalent 24x36 est quand même pratique pour s'y retrouver. Je naît rien contre ceux qui shootent au 35 hein, je disais juste que ces dommage qu'il ne se fasse pas en 50...
avatar Seccotine | 
Pardon tu parlais de la focale. Je pensais que tu parlais de la taille du capteur... (Film 35mm)
avatar Seccotine | 
Sinon si tu veux parler d'équivalence, le 35mm sur ce capeur, cela fait justement un peu comme si on avait un peu plus de 50mm sur un fullframe. Mais il n'y a pas de focale réelle ou pas, ça reste 35 mm ;) Je trouve que parler en équivalence est ambigu car cela ne produit de toute façon pas la même photo. Il vaut mieux penser en combinaison de focale et de taille de capteur, comme c'est dans la réalité.
avatar Ritchie_007 (non vérifié) | 
Contrairement à certains qui arrivent à innover sans copier les autres, Fuji ici loupe le coche. Le concept est nickel, mais le capteur est nul. La grosse innovation qui aurait cartonné un max, tout le monde aurait fait la queue pour l'avoir, aurait été d'y mettre un capteur Full-Frame (24x36). Voilà. Ce que nous a pondu Fuji, ne servira qu'à rajouter une ligne dans les stats ! Thumbs-down pour moi. Ce boîtier ne vaut pas le prix affiché !
avatar Komm | 
Oui, mais c'est difficile de sy retrouver. Ce que je voulais dire est que je ne suis pas à l'aise avec l'angle de champs, si on emploie les termes exacts. J'ai verifié, la focale du x100 est de 23mm, soit 35mm en équivalent 24x36 ;-)
avatar freepda | 
Je l'ai depuis 3 semaines et pour mon besoin il complète parfaitement mon petit D90. J'ai encore un peu de mal avec l'ergonomie de certaine fonctions, le bouton OK est une horreur, mais qu'est-ce qu'il est agréable à prendre en main ! La qualité du Fujinon est excellente, le viseur super agréable. Bref pour moi que du trés BON.
avatar Seccotine | 
@ Komm Si les constructeurs mettaient une fausse longueur focale, je pense que ce serai vraiment le bordel. Car le 24 x 36, même si c'est très répandu, n'est pas non plus une référence absolue... C'est vrai que la conversion est utile lorsqu'on a longtemps joué au 24 x 36, pour se donner une idée. Mais une fois que l'on possède une nouvelle taille de capteur, il vaut mieux ajouter de nouvelles habitudes avec le matériel que l'on possède, sans trop réfléchir aux nombres. Enfin, je te le conseille ;) Je préfère par exemple retenir qu'une focale de 50mm donnera la vision « sans zoom » et que mon capteur coupera plus ou moins dans l'angle de vue.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il y a eu un partenariat entre Fuji et Nikon et il y a même eu des réflex sortis sous le nom de Fuji S5 sur base D200 ( avec un capteur Fuji ) et les compacts EXR dont je n'ai entendu que du bien, donc c'est un peu abusé que de dire que Fuji n'a jamais particulièrement impressionné. Un appareil séduisant ce Fuji X100, à essayer. Merci pour cet essai/test.
avatar RickDeckard | 
Les gros boitiers Fuji Sx Pro avec leur capteurs Super CCD, pas particulièrement remarqués ? Hmm... Bel APN sinon mais beaucoup trop cher pour un APS-C à objectif non interchangeable. J'ai beau être un adepte du viseur optique et surtout de la focale fixe, un NEX ou même un micro 4/3 comme le Pana GF2 me paraissent d'un rapport qualité/prix largement meilleur.
avatar alargeau (non vérifié) | 
Mettre 9/10 (ça s'appelle un[b] test[/b] ça) à un appareil qui a pas mal de points négatifs ne me paraît pas du tout objectif. On a plutôt l'impression que le testeur est épaté (ce que je veux bien comprendre).
avatar Gavroche1973 | 
Le prix est tout bonnement astronomique en regard des performances et de l'ergonomie...
avatar helmuthelmut | 
La lenteur de l'enregistrement des photos est résolu par l'utilisation d'une carte SD dernière génération. Tout devient alors normal et aussi rapide qu'avec par exemple un panasonic GF1
avatar BlueShell | 
si il avait une pastille rouge estampillée "Lietz" , certains crieraient au génie ! Bon, il ressemble furieusement à un "M3-4 ou 6" - juste dommage qu'on ne puisse pas lui ajouter une optique made in Wetzlar En tout cas j'aime beaucoup le concept très pur de l'objet et l'utilisation très "Cartier Bressonienne" qu'il inspire je cherche un remplaçant numérique à mon M4-P que je viens de revendre seule la limitation optique me fait douter...
avatar RickDeckard | 
@BlueShell Bof. Le génie des boitiers Leica, c'est du passé vu leurs capteurs pourris vendus à prix indécent. Par contre, les optiques, je dis pas :miam:
avatar bugman | 
@ BlueShell : C'est vrai qu'il ressemble étrangement à mon M6 (mais sans son Cron ni son télémètre). ;)
avatar Manueel | 
9/10... Il n'y a pas beaucoup d'appareils photos qui méritent une note pareille. D'ou vient cet enthousiasme généreux ? ;-))
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Manueel : du pied que tu prends avec ? C'est assez difficile de lui mettre une note, tu pourrais lui mettre 2 en jugeant uniquement sur la fiche technique et le prix comme tu pourrais lui mettre 12 (oui, 12), en te laissant emporter par le concept et la réalisation — ici, le parti-pris est celui du terrain. On avait collé 7,5 au NEX-5, parce que pas de viseur optique, parce que plein de choses. Je l'ai eu à nouveau en mains récemment et je lui collerai sans doute un 8 si je devais refaire le test : par une simple mise à jour firmware, Sony a réussi à résoudre les gros problèmes d'ergonomie, et on touche à truc vraiment pas mal. Là, on est encore un cran au-dessus : certes ce n'est pas un EVIL, mais il a le bon goût d'avoir un vrai viseur et une ergo à la télémétrique. Tu es forcément au-dessus du NEX en termes de note. 8,5, 9 ? Je ne sais pas. On a mis 9 parce qu'il fallait mettre une note. Et que je seconde l'avis de Pierre sur le pied qu'on prend avec cet appareil. Tu vois ce que je veux dire ?
avatar Manueel | 
Salut Anthony et merci de ta réponse Pour sur la notation est un exercice hasardeux :-)
avatar ispeed | 
Il ne me fait pas rêver du tout. Il faut dire que j'ai un Canon EOS 550D avec un objectif Canon 100 macro L associé à Aperture 3 c'est un must
avatar Fumo | 
@ Komm : tu peux monter des tonnes d'optiques sur le Nex, par contre ce sera tout en manuel (ce que j'adore mais qui en rebutera beaucoup). Pour ceux qui disposent d'une bonne collection de focales fixes c'est une immense source de plaisir, avec des trouvailles magnifiques, et ça permet de recycler certaines antiquités (les jupiters par exemple, ou les canons FD qui ne coûtent plus rien maintenant). Tu peux aussi adapter les objos en monture alpha, et sony vient d'ouvrir les specs de la monture E :)
avatar Komm | 
@Fumo : penses tu, c'est même pour ça que j'ai acheté le 4/3! Car avec le nex pas de viseur. Et faire la map avec un 50/1.4 sur l'écran, fut-ce avec une loupe, bonjour! Et puis sur le nex, mes objectifs en monture c ne passent pas. Mais oui, c'est un délice pour ça. Maintenant, je reproche vraiment l'absence de viseur électronique. Mais ça peut changer, qui sait! (soit dit en passant, les jupiter, il y en a qui valent le détour, comme certaines séries de Jupiter 3 que l'on trouve pour pas cher). Ce que je reproche à Sony c'est leur roadmap. Quand tu regardes celle de samsung ou du 4/3 (Pana vient de sortir un superbe 25/1.4, éq. 50), c'est déjà plus croustillant! @Anthony : je trouve cette approche beaucoup plus intéressante. Car on peut se battre éternellement sur les avantages de tel ou tel système (c'est presque pire en photo qu'en informatique), mais finalement, on choisit un système parce que l'on se sent bien avec. Et c'est tout ce qui compte :)
avatar bugman | 
@ ispeed : Tu ne te balades pas avec un EOS comme tu peux le faire avec ce genre de matériel. A une epoque j'avais acheté un Lumix LX2 pour ne pas devoir sortir avec le reflex (un 10D à l'époque). Ici la qualité de l'image doit envoyer sec et la visé doit également jouer en sa faveur. Franchement, j'aurais les ronds...
avatar Thanidran | 
[quote]@Thanidran : franchement, pas au niveau le capteur du gh2? À moins de ne shooter qu'a contre jour a 14h ou au beau milieu de la nuit, je ne pense pas que l'aps apporte grand chose à part un encombrement supérieur...[/quote] En fait, je parlais du G12, mais en parlant du NEX, j'ai enquillé sur le GH2, désolé :) Mais pour le coup, une des grosse difference qui me gene entre le GH2 (là, je parle bien de lui) et un boitier APS-C, c'est la profondeur de champ a grande ouverture (déjà qu'en APS-C par rapport a un fullframe ça se sent, alors un capteur encore 40% plus petit, non merci...). Pour le bruit, c'est clair qu'il y a eu un enorme bon de fait sur le GH2, qui est vraiment proche du rendu des APS-C :)
avatar Komm | 
@Thanidran : ah ok, je me disais ^_^ Bah là profondeur de champs, je sais que c'est a la mode, mais en montant un 50/1.4 sur un m4/3, j'ai un équivalent 100/2.8 (en termes de profondeur de champs uniquement), ce qui suffisant voire trop pour les portraits. Je sais que la mode est au flou mais perso, j'aime bien avoir tout le visage net par exemple. Et puis tu as des objos a plus grande ouverture sur m4/3, style le génial voigtlander 25/0.95. En fait, ce que je trouve le plus bête sur le gh2, c'est qu'il ressemble à un reflex. Je préfère de loin le format compact, style X100 :)
avatar Thanidran | 
(je répondais a Komm, et non pas a moi meme, comme on pourrait le croire ^^)
avatar Fumo | 
@ Komm : pour les montures C tu as Kipon qui propose des adaptateurs -> E. Honnêtement je ne trouve pas la MAP si difficile sur écran avec la double loupe, je ne pense pas qu'un viseur améliorerait les choses (enfin j'entend un EVF, sinon on sort du concept Nex). La dernière rumeur fiable de firmware en date fait état d'un système d'aide à la MAP manuelle qui sur le papier est très séduisant, à voir à l'usage ! Niveau roadmap on est d'accord, c'est assez flou, même si l'ouverture de la monture E promet de belles choses (et sûrement très chères). J'avoue que c'est surtout le côté macgyver du nex (adapter des optiques qui ont 30 ans, ou des trucs tout en plastique à 40€) qui m'a attiré, avec en outre son grand capteur et sa compacité. Ca m'a fait délaisser l'OVF avec lequel j'ai appris la photo, mais sans regret jusqu'à maintenant. Les seuls vrais reproches que je lui adresse sont la vitesse à laquelle il grignote la batterie et le bruit de l'obturateur >_< Le X100 m'a bien tenté, mais le 35mm ne me convient décidément pas, alors en plus à ce prix =/ Dommage, car c'est un appareil très séduisant !
avatar Komm | 
@Fumo : certes mais le cercle de couverture du c est déjà plus petit que le 4/3, alors sur de l'aps! Enfin, encore une fois, le tout est de se sentir bien avec son matos.
avatar egyptologue | 
J'aime le viseur façon MGS. :D

CONNEXION UTILISATEUR