Devenez développeur d'apps iOS avec les cours (à prix cassé !) de Maxime Britto

Mickaël Bazoge |

Les jours qui suivent la WWDC font forcément naître des vocations de développeurs chez bon nombre d'utilisateurs d'appareils d'Apple qui aimeraient bien se frotter un petit peu au code. Malheureusement, ce n'est pas toujours facile de savoir par où commencer. Maxime Britto, formateur chez PurpleGiraffe, propose justement plusieurs packs pour se lancer ou approfondir ses connaissances ! Le premier devrait séduire les débutants : Devenez programmeur pour créer vos apps iPhone en Swift (iOS 15).

Pour 59 € (au lieu de 99 €), ce pack comporte trois cours + du coaching de groupe tous les derniers jeudis de chaque mois en 2021. Ces cours vont vous permettre de débuter sereinement dans le monde de la programmation avec Swift, puis vous aider à passer à la vitesse supérieure en découvrant les classes et les objets utilisés par les développeurs du monde entier. Enfin, vous apprendrez à créer de vraies apps SwiftUI qui pourront être distribuées sur l'App Store !

Les développeurs plus aguerris pourront se tourner vers le cours pour tout savoir des nouveautés d'iOS 15 et de Swift 5.5. Proposé à 35 €, ce cours permettra de connaitre les changements apportés par Apple dans son nouveau système d'exploitation, notamment les nouvelles API ainsi que la notion d'actor en Swift et le async await de Swift 5.5. Faites vite si vous êtes intéressé, ces prix d'ami pour ces deux packs s'arrêtent le 30 juin !

Dernière nouveauté chez PurpleGiraffe, la formule Développeur Mobile va proposer un abonnement sur l'ensemble des cours disponibles en pack, à 20 € par mois sans engagement, ou 120 € par an. À partir du 1er juillet, l'achat des cours à l'unité ne sera plus possible (en revanche, les cours déjà achetés resteront accessibles). C'est une formule intéressante pour se former continuellement aux dernières nouveautés.

Pour compléter ces cours, on ne peut que vous conseiller notre dernier ouvrage, De l’idée au succès : les clés de la réussite pour concevoir une app iOS : actuellement vendu 14,99 € (au lieu de 19,99 €), ce livre de Florent Morin vous donnera les moyens de concrétiser votre projet d'application mobile.


avatar Amaczing | 

C’est pas un peu has been d’être développeur.e de nos jours ?

Genre le retour de l’individu micro entrepreneur seul et esseulé qui code seul chez lui à espérer un ramasse miettes comme seul espérance de salut ?!

Au mieux, un pauvre chat lui permettra d’assouvir ses besoins et continuer son rêve illusoire.

avatar MrPaul30 | 

@Amaczing

T’es pas obligé d’en faire ton métier. Ça peut être un passe temps ou bien même devenir une passion. Il n’est jamais trop tard pour essayer.

avatar addjfyb | 

@Amaczing

Mongole

avatar cocotux | 

@Amaczing

C’est juste l’un des Jobs les plus recherchés dans le monde ^^
En France ils recrutent à l’étranger tellement il en manque
Mais bon oui, c’est sûrement has been ^^

avatar Alex Giannelli | 

@Amaczing

Il n'est pas obligé d'être seul et auto-entrepreneur, il peut aussi être employé. Comme le dit @cocotux, développeur (notamment d'applications) est un des métiers les plus recherchés au monde…

avatar TrollMan06 | 

@Amaczing

+1

avatar Dimemas | 

Pffff … 🤦🏽‍♂️🤦🏽‍♂️

avatar Matronix | 

Quelle étroitesse d'esprit !

Perso je suis instit, j'ai parfois des besoins simples d'appli genre calcul mental, et ce genre de formation peut être très intéressant pour les développer moi-même.

Et quand bien même, si quelqu'un veut être "micro entrepreneur seul et esseulé qui code seul chez lui" en quoi ça va gêner ta vie ? Pourquoi reprocher à quelqu'un quelque chose qui ne te gène en rien ? Plaisir de faire l'intéressant comme les enfants ?

avatar cnewton | 

@Matronix

Ce que tu décris, ce n’est pas du développement mais savoir utiliser un tableur, ses macros et son language de scripting.

Ce que je reproche à certains c’est croire ou faire croire qu’avec quelques tutos, tu sera capable de créer un logiciel tableur.

avatar BeePotato | 

@ cnewton : « Ce que tu décris, ce n’est pas du développement mais savoir utiliser un tableur, ses macros et son language de scripting. »

Quelle tristesse ce serait de réaliser un tel projet dans un tableur !

À une époque, on faisait ce type de petit programme sympa avec HyperCard, qui était parfaitement adapté pour ça. Il y a quelques années, AppleScript Studio aurait pu prendre la relève (pour les gens les plus motivés, car il était loin d’offrir la même courbe d’apprentissage qu’HyperCard), s’il avait été plus poussé par Apple.

avatar whocancatchme | 

Me demande toujours si ça vaut le coup comparé à des chaînes YouTube comme codewithchris ?!

avatar quentinf33 | 

@whocancatchme

C’est vrai que cette chaîne est excellente.

L’avantage des cours de Maxime Britto c’est qu’ils sont en français. Pour débuter pourquoi pas mais après il faut absolument se tourner vers l’anglais…

avatar marenostrum | 

y a pas besoin de cours pour developper des apps, mais besoin de payer les factures et surtout ne pas avoir un patron ou chef mais travailler pour soi. par ex mon frère est artiste peintre et sans aucun cours il développe depuis 20 ans (il avait besoin de faire son site, après une app pour gérer son activité de peintre, après une app pour une galerie d'art, après une app pour un collectionneur d'art, bref toute la branche des arts graphique, chose qu'il connait bien, parce que son activité), surtout pour en gagner d'argent sans bouger (t'as la boutique en ligne, tout en ligne) et financer la peinture, l'activité principale.

avec des cours tu vas jamais rien faire, parce que celui qui les donne n'a jamais rien fait, ou rien fini. il a choisi de donner des cours lui pour en gagner sa vie. s'il savait lui, il aurait fait une app qui marche et voila, pas besoin de donner des cours.

avatar Moulick | 

@marenostrum

Les modérateurs de jeuxvideo.com viennent d’écrire pour te demander de rentrer aux bercails et d’arrêter de tout saloper les murs des grands.

avatar Alex Giannelli | 

@Moulick

😂
Je n'aurais pas mieux dit.

avatar marenostrum | 

De quels grands tu parles ? Ceux qui ont besoin de cours ? J’en connais qui ont passé la vie en prenant. C’est pas des grands mais des glands ceux-là.

avatar Dimemas | 

@ moulick : oh c’te réponse 😂, tellement d’accord
Nan mais franchement qu’est-ce qu’il ne faut pas lire parfois …

Marenostrum arrête de nous prendre pour des cons tu veux bien

avatar Derw | 

@marenostrum

1. Apprendre c’est accéder à de la connaissance. En ce qui me concerne, c’est une de mes activités préférées (en ce moment, j’apprends en psychologie et songe à aborder l’ébénisterie l’an prochain).

2. A moins que votre frère ait eu la science infuse, il a dû apprendre aussi pour faire ces app. A priori, pas avec des cours, mais cela ne change pas grand chose. Un cours en ligne est une méthodologie parmi d’autres, pas une fin en soi.

3. Il n’est pas plus « noble » de créer une app que d’enseigner. Selon ma vision du monde, je dirais même le contraire ! L’enseignement est une des professions les plus importantes à mes yeux. A la place de votre frère, je serais plus fier d’être artiste que d’avoir développé 2 ou 3app…

4. Développer une app pour développer une app est assez vain. Et pour en vivre, c’est encore autre chose. Ce qui compte c’est de développer une app qui rend un service qu’aucune autre app ne rend, ou de développer une app qui fait mieux son taf que les autres. Les stores sont bourrés d’app qui ne servent à rien. C’est comme pour l’art, c’est bien d’avoir de la technique, mais si on n’a rien à dire… Du coup quand on a une connaissance technique, mais qu’on n’a pas de sujet pour l’exprimer, il est tout à fait judicieux de gagner sa vie en enseignant. Et c’est un des métiers dont on peut être le plus fier…

avatar marenostrum | 

je voulais dire que on devient pas développeur avec des cours, comme le titre le suggère. on apprend coder seulement peut-être, ou quelques bases du codage, ou quelques notions élémentaires, etc. aujourd'hui tout le monde fait l'école (ils prennent des cours quoi) mais ça veut pas dire que savent faire des choses. on ne trouve pas une personne en dessous de 45 ans, qui sait faire de la bureautique, qui travaille de manière indépendante (sans quelqu'un derrière lui dire clic ici, va là, etc), disait une directrice. voila où on est arrivé.

avatar unixorn | 

35 € pour apprendre async, await et actor (pour la plupart présent dans d'autres languages depuis 10 ans) ça fait cher du mot clef. Le public cible est celui du type qui pense avancer en dépensant de l'argent alors que s'il était réellement motivé il aurait déjà appris grâce aux innombrables ressources disponibles gratuitement. Mieux vaut garder ses sous pour la raquet du store à 99€/an.

avatar sigmanet15 | 

Aux vues de commentaires sur cet article, je me demande vraiment si les gens se rendent compte qu'on ne peut pas être développeur en lisant 2 tutos sur internet... C'est un métier demandant des bases solides et complexes, il faut arrêter de croire que toutes les branches de l'informatique sont accessibles à tous juste parce que votre petit cousin a déjà fait un site sur WordPress.

Oui n'importe qui peut télécharger Xcode et faire un hello world. Mais pas n'importe qui peut être développeur. Je veux dire le vrai ingénieur qui comprend son code, sa complexité, sa robustesse, son optimisation, etc.

avatar cnewton | 

@sigmanet15

👏🏻 5 années d’études en génie informatique et 20 ans de code derrière moi. Ça me fait bien marrer les développeurs du dimanche qui pensent être devenu experts après avoir suivi un tuto 🤦🏻‍♂️

avatar marenostrum | 

C’est quoi ton app ? Développer c’est comme la langue que tout le monde le connaît à peu près mais très peu deviennent des écrivains.
Ces cours là sont l’école élémentaire, pour apprendre la langue. Mais devenir développeur il en faut avoir plus de besoins.

avatar pat3 | 

@marenostrum

Faut bien commencer quelque part, et on peut commencer en ayant l’objectif d’en faire un hobby.
Et puis quand on a un boulot à temps plein, des gosses et des amis, ben on arrive difficilement à isoler 6h par semaine pour quelque chose. Les cours structurés, ça aide, dans ces cas là.

Les singles sans amis qui se paluchent devant du hentai parodique de jeu vidéo, oui, ils peuvent devenir développeur front en suivant tous les tutos du web et en ouvrant un compte sur stackoverflow (oui moi aussi je peux faire du marenostrum dans le texte ; ça fait pas avancer le Schmilblick mais ça défoule).

avatar Derw | 

@cnewton

Les études ne sont pas une preuve de compétence. En tant qu’indé en informatique qui a bossé dans plusieurs boîtes avec d’autres presta, j’en ai vu des ingénieurs incompétents ! A l’inverse, je ne suis pas ingénieur et je n’ai même jamais appris mon métier « en cours » (j’ai fait des études d’art) et j’ai pourtant un réseau de professionnels grands comptes qui me font entièrement confiance dans mon domaine. Après, j’avoue qu’en tant qu’intégrateur frontend, je n’ai pas besoin des même compétences que les programmeurs dans un langage informatique objet. Toutefois, j’estime que si je n’ai pas ces savoirs et compétences là, c’est parce que je n’ai pas eu l’envie d’y investir le temps nécessaire, pas parce que c’était au-delà de ma portée…

Quand aux … du dimanche (mettez ce que vous voulez à la place des …), j’en ai connu de plus compétant que des gens dont c’est le métier…

avatar cnewton | 

@Derw

Qui se sent morveux se mouche…

avatar Derw | 

@cnewton

« La profession d’hypocrite a de merveilleux avantages. »

Moi aussi, je peux citer Molière…

avatar cnewton | 

@Derw

J’ai récupéré une application web developée par un autodidacte. Je n’avais jamais vu autant de mauvaises pratiques au sein d’un meme projet ! Alors oui, de l’extérieur ça semble faire le job mais faut surtout pas regarder sous le tapis !
Le pire c’est que le mec qui a fait ça crois que ce qu’il fait respecte les règles de l’art et en fait même des tutos sur je ne sais plus quelle plateforme en ligne 🤦🏻‍♂️

avatar Derw | 

@cnewton

Je vous crois sur parole ! Mais une expérience ne fait pas une vérité. De plus comme je l’ai dit plus haut, l’incompétence est partout. Études ou pas.
J’ai eu un médecin (nombreuses années d’études quand même) qui m’a diagnostiqué un AIT alors que c’était une migraine ophtalmique… avec un peu plus d’humilité et de doute, il aurait demandé des examens complémentaires avant d’être affirmatif et de m’envoyer aux urgences très inquiet…
J’ai eu un collègue, ingénieur, développeur backend JAVA, qui rechignait aux pair programming. « Tester, c’est douter ! » disait-il en rigolant… et bien, une fois que ce pair programming a été mis en place, il a été décidé de ne pas le garder…

avatar cnewton | 

@Derw

Je vous le dit comme je le pense : quelqu’un qui se revendique professionnel et qui n’a pas les diplômes est purement un charlatan !

Accepteriez vous de faire construire votre maison par un maçon averti ? un coiffeur doit avoir un CAP pour ouvrir un salon, un médecin, une infirmière, un comptable… tous soumis à diplôme…

Il serait grandement temps d’exiger la même chose dans le domaine de l’informatique !

avatar sigmanet15 | 

@cnewton

👍🏼
Ou au moins reconnaître qu'il y a les professionnels et les amateurs.

avatar Derw | 

@sigmanet15

Je suis d’accord, à condition d’accepter l’idée qu’il y a des professionnels sans diplôme et des amateurs avec…

avatar cnewton | 

@Derw

Désolé mais un professionnel se doit pour exercer d’avoir un titre professionnel reconnu.

J’ai vu tellement de tuto à la TV que chirurgien me semble largement à ma portée. Je vais me faire la main sur mon chien puis mes enfants. C’est tellement simple d’opérer une appendicite 🤦🏻‍♂️

Je suis tenu par le secret professionnel mais j’ai eu l’occasion de voir un progiciel codé par un amateur pour gérer des patients. Le praticien n’a pas franchement rigolé quand il s’est rendu compte que des données s’attribuaient à d’autres patients ! Le dev n’avait aucune connaissance de la gestion des accès concurrents en base de données (pas de transaction, pas de lock, pas de versioning…). Cela aurait pu avoir des conséquences graves !

avatar Derw | 

@cnewton

Je suis d’accord pour dire qu’il y a des domaines trop exigeants pour les laisser à des incompétents. D’ailleurs votre exemple illustre bien ce problème de compétences. La différence entre nous est que vous attachez la notion de compétences avec la notion de diplôme. Pas moi.

Je vais faire faire des travaux chez moi cet automne (plâtrerie, menuiserie, électricité…) et je vais faire appel à un courtier pour trouver les artisans. Pourquoi ? Parce que plus de 30% des artisans auxquels j’ai déjà fait appel dans ma vie étaient au mieux incompétents, aux pire escrocs. Ils étaient pourtant professionnels, et très probablement diplômés (« donc légitimes » selon votre jugement). J’ai donc peu de confiance envers ces professionnels diplômés et préfère m’appuyer sur le réseau de quelqu’un qui connaît les qualités humaines des gens de sont réseau. Je ne demanderai pas les diplômes de ses artisans. Ils en auront probablement tous, mais si ce n’était pas le cas, je n’en aurais cure puisque c’est leurs compétences qui m’intéressent et que celles-ci sont validées par l’expérience de ce courtier. Quand à ce courtier, je ne lui ai pas demandé ses diplômes (je ne sais même pas si cela existe) j’ai juste mené mon enquête sur ses chantiers passés…

avatar cnewton | 

@Derw

Évidement, y a des pro qui sont meilleurs que d’autres donc il est normal de faire le tri.

Ce que je dis juste c’est que un pro doit avoir un titre professionnel validé.

Si vous faites appel à un mec qui exerce «illégalement » dans un métier réglementé, priez pour que tout soit fait dans les règles de l’art car si jamais y a un problème après vous expliquerez à votre assurance que le mec avait pourtant l’air cool 🙄

avatar cocotux | 

@cnewton

Les diplômes et « statuts » ne veulent rien dire... faut arrêter d’être binaire comme ça, tout n’est pas tout blanc tout noir. Des gens sans diplômes sont parfois meilleurs que ceux qui ont les diplômes, et inversement.
Faut arrêter un peu de généraliser et de juger de la sorte, faites confiance en l’humain surtout, pas à un bout de papier soit disant « officiel »

avatar cnewton | 

@cocotux

Qu’ils les passent les diplômes s’ils sont meilleurs. Ça ne devrait pas leur poser de problème 🤷🏻‍♂️

avatar Derw | 

@cnewton

Pour quoi faire s’ils ont du taf et des clients ? Pour avoir le plaisir de le mettre sous cadre dans leur bureau ?

avatar cnewton | 

@Derw

Pour être légitime !

avatar Derw | 

@cnewton

« Accepteriez vous de faire construire votre maison par un maçon averti ? »

Oui, c’est-à-dire le cas de ma maison qui a plus de 100 ans… et si je devais me lancer dans un projet immobilier aujourd’hui, je la construirais moi-même…

avatar cnewton | 

@Derw

Je suis un professionnel qui bosse avec des professionnels. Je me dois d’être assuré et de prouver à ma compagnie d’assurance que je déteins les titres professionnels qui me permettent d’exercer si je veux être couvert.

Je n’ai rien contre des amateurs. Je fais moi-même du piano en amateur. Je fais mon effet devant des non-initiés mais je ne tiens pas 5 mins devant un de mes amis qui a plus de 10 ans de conservatoire derrière lui !

avatar Derw | 

@cnewton

Je ne récuses pas les intérêts des formations pour augmenter les compétences des gens, je récuse le fait que les formations officielles, validées par un diplôme soit les seules façon d’acquérir des compétences, ainsi que le fait d’avoir des diplômes soit une preuve de compétences…

Pour la musique par exemple, Jimi Hendrix est un autodidacte…

avatar cnewton | 

@Derw

Nuance, le diplôme sanctionne/valide les connaissances et les compétences acquises.

L’avantage d’une formation « officielle », ou disons plutôt « reconnue », assure qu’un ensemble large de sujets ait été abordé.
Un autodidacte quant à lui va souvent se focaliser sur ce qui l’intéresse et considérer les sujets annexes comme accessoires.

avatar Derw | 

@cnewton

Oui, je suis d’accord, un diplôme sanctionne des compétences acquises. Pourtant, avec le temps (j’ai 50 ans) j’ai perdu toute confiance en cette validation. Pourquoi ? Essentiellement pour 2 raisons :
1. Le niveau d’exigence demandé ne doit pas être très élevé, vu le nombre de personnes qui font mal leur boulot une fois dans la vie professionnelle, que ce soit dans des domaines avec un petit niveau d’étude (CAP, BEP…) ou avec un haut niveau d’études (doctorat, ingénieurs…)
2. La validation se fait sur un ensemble au final assez restreint de compétences. Être un bon développeur ne se juge pas uniquement sur la capacité à manipuler divers langages et divers niveau d’abstraction (algorithmes…). Il faut prendre aussi en compte la capacité de la personne à :
- évoluer et suivre la technologie (j’ai connu des devs diplômés qui étaient sans doute bon en Fortran ou en assembleur à une époque, mais qui semblaient avoir du mal à passer à GIT, Docker)
- travailler en équipe (il y a 6 ans, dans l’équipe où je travaillais alors est arrivé un « dieu » dans son domaine [dev ObjectiveC pour iOS]. Il avait même écrit un livre sur le sujet. Son égo a failli faire capoter le projet…).
- s’adapter aux contingences extérieures au domaine de compétences de son diplôme, comme la compréhension ou la rédaction de spécifications techniques, la communication avec une MOA…

D’un autre côté, je fais partie des « illégitimes » comme vous dîtes : mon seul diplôme (BTS communication visuelle) n’a rien à voir avec mon travail (intégrateur frontend). Et pourtant, depuis plus de 15 ans à mon compte, je n’ai jamais fait de démarchage commercial, mes clients viennent me chercher…

[Edit] pour être honnête, je dois quand même reconnaître que mon cas est assez particulier, vu que jusqu’à la dernière fois où je me suis intéressé à ce sujet, il n’y avait aucun diplôme correspondant à mon domaine…

avatar cnewton | 

@Derw

Globalement je vous rejoins.

La formation continue est trop souvent négligée.

Mais j’en ai un peu marre de travailler avec des sois disant pro qui font les kekes devant les clients et qui délivrent de la merde car tout est approximatif.
Des exemples j’en ai à la pelle !

avatar Fego007 | 

@cnewton

Moi j’ai essayé
J’ai toujours trouvé les cours ou Tuto pas explicite …

J’ai déjà développé sur VBA mais j’avais eu horreur de ça … car je ne voyais pas de but

La j’aimerais développer ma propre petit application pour des clients et j’aimerais apprendre comme ça …

Pour toi quel serait la meilleure solution?
Les ressources gratuit OK mais par où commencer ? Quelle sources ?
Avec la multiplication de l’information , j’ai l’impression. D être noyé avec des tutos pour débutant mais ayant des pre requis ( donc ps débutant…)

avatar cnewton | 

@Fego007

Tu as l’impression que ton application est petite mais elle ne l’est pas.

Tu veux créer une application mobile, desktop, web ? Est-ce qu’il te faut une interface backend ?
Quid de la base de données ? De la sécurité des accès ? …
Quid de l’hébergement, de la publication sur les stores, des noms de domaines, des certificats SSL…

avatar Fego007 | 

@cnewton

C’est ça …
Y’a le front office et le back derrière

avatar cnewton | 

@Fego007

Si tu ne connais que le VBA, alors mon meilleur conseil c’est : oublie.

Le dev n-tiers requiert la connaissance d’une dizaine de technos (SQL, middleware, protocole HTTP, HTML, JSON, JavaScript…). On est loin du simple Hello World.

C’est comme si tu me disais que t’as déjà fait un peu de ciment et que tu veux te lancer dans la construction d’un immeuble…

avatar Fego007 | 

@cnewton

Voilà
Donc les tutos débutant c’est du flan !
Merci !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR