Face à un contexte incertain, Google veut améliorer sa productivité

Stéphane Moussie |

Finis les lendemains qui chantent, il va falloir se retrousser les manches et aller au charbon. C'est en substance le message adressé par Sundar Pichai aux 174 000 employés de Google à la suite de résultats financiers inférieurs aux prévisions. « Nous sommes clairement confrontés à un environnement macroéconomique difficile et ce contexte incertain va se prolonger », a déclaré le CEO, comme le rapporte CNBC.

Faut-il craindre des licenciements, une mesure prise par de plus en plus d'entreprises technologiques (Netflix, Shopify, Lyft, Vimeo…) depuis le début de l'année alors que l'économie se contracte ? Google n'en est pas là, mais la direction de l'entreprise a bien fait comprendre que pour éviter des départs les employés allaient devoir améliorer leur productivité.

Sundar Pichai en 2015. Image Nguyen Hang Vu (CC BY).

« Nous demandons aux équipes d'être plus concentrées et plus efficaces, et nous visons également cela pour l'entreprise dans son ensemble. Même si nous ne pouvons pas être sûrs de l'état de l'économie dans le futur, nous n'envisageons pas actuellement de réduire l'effectif global de Google », a expliqué Fiona Cicconi, la responsable des ressources humaines.

Pour « créer une culture qui soit plus concentrée sur des objectifs, plus concentrée sur [les] produits et plus concentrée sur les clients », Sundar Pichai a lancé un « Simplicity Sprint », une enquête auprès des employés afin de trouver des moyens d'augmenter la productivité de chacun. Des cadres s'étaient plaints l'année dernière auprès du New York Times d'une bureaucratie paralysante au sein du groupe.

De son côté, Tim Cook a fait savoir qu'Apple allait continuer d'embaucher, mais de manière « réfléchie, en tenant compte des réalités du contexte actuel ».


avatar monsieurg33K | 

Ah bon ? Je pensais qu’ils voulaient diminuer leur productivité 💩

avatar raoolito | 

ca fait penser un peu à un truc qu'il gardait sous le coude car avec le turnover de ces deux dernieres années, ce n'etait pas d'actualité. Mais maintenant qu'il a (qu'ils ont) une raison, ca va serrer fort les boulons.

avatar trouaz | 

Ça sent le sapin, cette année comme d'habitude le sapin sera livré à Noël. PS : n'oubliez pas le pull il va faire froid.

avatar Seb42 | 

Des entreprises qui gagnent des milliards en bénéfices et des qu’il y a un grain de sable on s’empresse de pointer les employés.
Pourquoi n’étaient-ils pas pointés avant ?
Et surtout il faut « lâcher du leste »

avatar Ajioss | 

@Seb42

Google gagne toujours des milliards mais là ils risquent de gagner et petit moins de milliard . Donc forcément la variable d’ajustement, comme toujours et ce n’est pas propre à Google , est la force de travail. Le but est de gagner plus avec « ce que l’on a » comme ressources.

avatar marenostrum | 

mais où d'autres peuvent faire des économies ? (il faut virer les gens inutiles et qui remplissent les entreprises en plein essor). ils risquent de ne plus être indispensable du tout. ils dépendent de plein de trucs, de l'énergie avant tout, et de la stabilité économique et sociale du monde. les gens n'auront pas à manger et à se chauffer, google ou l'internet sera leur dernier souci.
ces boites dites technologiques, et qui ne sont pas en réalité, ne proposent que des services la plupart bidons. ne produisent rien d'essentiel, etc.

avatar DahuLArthropode | 

@marenostrum

"ces boites dites technologiques, et qui ne sont pas en réalité, ne proposent que des services la plupart bidons. ne produisent rien d'essentiel, etc. "

C’est vrai de presque toutes les entreprises et de la grosse majorité de l’économie. L’argent ne se mange pas, il ne soigne pas, il ne tient pas chaud: c’est un vecteur. Mais sans ce vecteur, nous ne sommes plus capables de donner à manger, de soigner, de réchauffer...
Bref: l’essentiel a besoin de beaucoup de superflu pour fonctionner. L’alternative, ce serait les désintéressement absolu, l’intelligence collective, la vertu universelle... on ne ferait que ce qui est utile, et uniquement parce que c’est utile.
Mais même dans une colloc’ ou une famille, ça ne fonctionne pas.

avatar marenostrum | 

je voulais tout simplement dire qui ne sont pas irremplaçables. quand on entend parler des gafam on dirait des dieux de la steppe.
leur réussite leurs doivent aux financiers et pas à leur science. bref ne pas miser sur eux à l'avenir. ils vont tomber surement, d'autres vont les remplacer.

et puis même en analysant l'argent, ce n'est pas un argent réel celui qui se produit par manipulation. ce qui explique la monté de l'inflation en ce moment. c'est un argent fictif (par spéculation, ils vendent de l'air), pas basé sur une valeur sûre. pour ça qu'ils vont casser la gueule et pas seulement eux mais toute l'économie.

avatar DahuLArthropode | 

@marenostrum

Je crois que je suis d’accord avec tout ça. Mais ça s’applique aussi à l’argent. C’est une convention magique, ça ne vaut que par la force du consensus. Autrefois, c’était les cauris en Afrique où les fèves de cacao chez les Mayas. Notre argent n’est pas autre chose. Autrement dit, ce que tu appelles « argent réel » est de la même espèce que le virtuel.

avatar R-APPLE-R | 

Tellement simple pour Google de faire plus d’argent : il suffit de multiplier les pub notamment sur YouTube 😏 c’est pas plus compliqué pour eux !

Par contre pour ceux qui vendent du matériel ça risque de piquer un peut beaucoup passionnément jusqu’à la banqueroute 😓

avatar Crash System | 

@R-APPLE-R

Bah déjà il aurait sorti le pixelbook chez nous, le chromebook se serait mieux démarqué.

avatar R-APPLE-R | 

@Crash System

Peut-être bien je ne sais pas je ne m’intéresse que à Apple 😜
Sans plaisanter 🙃 le renouvellement des iDevices vont attendre bien plus longtemps maintenant c’est sur ! 😢
En même temps c’est meilleur pour la planète 😇

avatar valcapri | 

Wouah, le Simplicity Sprint. Ils peuvent déjà rassembler toutes leurs messageries de Chat et Vidéo en une seule, voire 2, une pour les particuliers et une autre pour les Workspace.

D’ailleurs, n’ont-ils pas augmenté le prix de Google Workspace ?

Pour Google Cloud, ce serait pas mal pour s’y retrouver un peu. Sans oublier, Firebase, qui est lié à plusieurs services que ce soit Android Play Store et Google Cloud.

J’aime bien Google et j’adore certains de leurs produits comme Kubernetes qu’ils ont créé. Google Cloud est pas mal, non plus, mais une petite aide pour s’y retrouver serait pas mal surtout avec leurs nouveaux produits.

avatar DahuLArthropode | 

@valcapri

Je crains qu’ils visent surtout des simplifications internes. « simplicity sprint », ça sent le Lean et l’Agile.

avatar vince29 | 

> Des cadres s'étaient plaint l'année dernière auprès du New York Times

Le NYT ressemble de plus en plus à un bureau des plaintes plutôt qu'à un journal.

avatar pat3 | 

La fin des 20% de temps de travail consacré à des projets personnels ?

avatar fornorst | 

@pat3

Ça fait des années que c’est fini cette histoire.
Et c’était visiblement beaucoup de storytelling et peu de réel ;)

avatar Glop0606 | 

C'est dur, sans travailler chez Google, de juger de l'ambiance de travail chez Google pour dire si les employés se la coulent douce ou si au contraire ils sont au taquets. En tant qu'utilisateur, je trouve que Google peut produire des produits géniaux (c'est donc que ça bosse :)), mais dernièrement je n'arrive pas bien à cerner leur strategie produit? la valse des messageries, les projets abandonnés à donner le tournis, des visions du futur contradictoires (les tablettes qui reviennent en odeur de sainteté), des produits au potentiel énorme mais sans réel suivi par exemple Youtube Music,...

avatar marenostrum | 

c'est la démagogie leur problème principal. le capitalisme est devenu démagogique. comme le communisme, et même pire. le covid et la guerre en Ukraine l'ont mis en avant, l'ont fait apparaitre même pour les aveugles. ils l'ont censuré même leur président.
leurs réseaux c'est pas une espace libre mais censurée, pour ça que elle va être abandonnée d'abord par les plus intelligents et plus tard par les autres. d'autres réseaux vont se mettre en avant, comme Telegram, etc.

et aussi point de vue technologie sont déjà dépassé. même moi je pensais sans m'approfondir que les GAFAM en dominant les systèmes importants comme celui financier et la santé, allaient devenir des intermédiaires incontournables entre l'Individu et l'Etat (comme sont les banques), pour que le dernier contrôle le premier. mais apparement les financiers et les gens qui s'occupent de la santé les ont dépassé, n'ont plus besoin d'eux. bref les gafam vont devenir inutiles. il faut retirer l'argent si vous avez des actions chez eux.

avatar Paquito06 | 

@Glop0606

“C'est dur, sans travailler chez Google, de juger de l'ambiance de travail chez Google pour dire si les employés se la coulent douce ou si au contraire ils sont au taquets.”

C’est comme dans toutes les boites. T’as des employés plus ou moins passionnés, d’autres qui sont là pour la visibilite, reconnaissance, d’autres qui y croient. Impossible de mettre tout le monde dans le meme panier. En periode de recession ou stagflation, on restructure, on redessine la strategie, on met l’accent sur ce qui rapporte avec le moins de ressources necessaires, on met un frein aux budgets illimités, on freeze les embauches, et on pousse tout doucement vers la sortie les low performers.

avatar Sgt. Pepper | 

Le produit chez Google c’est l’utilisateur et toute sa vie privée pour le bombarder de pub ciblée 😈

Donc Pichar veut encore plus de data , encore plus intime ? 👺

Après les services gratuits , le début du cash back pour l’utilisateur ?

CONNEXION UTILISATEUR