Google finit enfin par céder et permettra de refuser tous les cookies en Europe

Nicolas Furno |

Il aura fallu plusieurs sanctions financières pour que Google accepte enfin de céder et de respecter la législation européenne. Après une amende de la CNIL de 100 millions fin 2020 et une nouvelle de 150 millions d’euros au début de cette année, le géant de la recherche annonce un nouveau système pour gérer les cookies sur ses sites. Et la grosse nouveauté est l’ajout d’un bouton « Tout refuser » qui permettra à un internaute de bloquer tous les cookies de suivi de Google.

À gauche, le message actuel qui ne permet pas de tout refuser d’un clic. À droite, le futur message que Google va progressivement déployer.

Ce changement va être déployé dans un premier temps en France, sur YouTube et la page du moteur de recherche, pour les internautes qui ne sont pas connectés avec leur compte Google. Cela sera notamment le cas en mode privé dans votre navigateur habituel. À terme, tous les pays de l’Union européenne, ainsi que la Grande-Bretagne et la Suisse, bénéficieront aussi de cette nouveauté qui a nécessité, selon l’entreprise, de grosses modifications en arrière-plan.

Comme pour justifier son retard, Google met en avant une refonte du fonctionnement des cookies sur ses sites ainsi qu’un travail nécessaire côté serveurs. Et même si elle finit par faire ce qu’on lui demandait, l’entreprise ne manque pas de souligner son opposition à cette disposition du RGPD, en notant que le refus des cookies allait avoir des conséquences sur ses propres sites (comprendre, ses propres revenus), mais aussi sur les créateurs qui partagent du contenu sur YouTube.


avatar Yves SG | 

Ça c’est énorme !

Car je ne sais pas combien de fois il m’a demandé de valider mes préférences et j’ai du tout invalider un par un : 19 clics !

À partir de maintenant il risque d’y avoir plus de gens qui les refusent 😜

avatar raoolito | 

@Yves SG

quand je pense à tous ces merveilleux youtubeurs aux contenus si pointus qui vont (perdre de l'argent) gagner moins.
Apres ya des bons trucs c vrai, mais je ne verserais pas de larme, je l'admet

avatar oomu | 

@raoolito

Non PAS Le JDG ! Pas Alt236 ! PAs DirtyBiologie ! Pas Kurzgesagt ! ho mais j'oubliais, je migrerai à les financer par d'autres mécanismes que l'infecte pub et nordpvn...

avatar nespresso92 | 

@Yves SG

Ce n'est rien en comparaison du nombre de clics qu'il faut réaliser sur l'application iGen, on parle de plusieurs centaines... Et le bouton 'tout refuser' n'existe pas...

avatar GtnDns | 

@nespresso92

J’avoue que leur politique cookies est incompréhensible !

avatar shaba | 

j'ai bien un bouton "ne pas consentir" sur macG qui est équivalent à "tout refuser"

avatar nespresso92 | 

@shaba

En fait il ne désactive que les cookies très intrusifs. Les autres doivent être désactivés à la main un par un. Il suffit de dérouler la liste pour en prendre connaissance. J'en ai compté pas moins de 300... Je trouve la façon de faire peu honnête.

avatar DidTrebor | 

@shaba

"En fait il ne désactive que les cookies très intrusifs. Les autres doivent être désactivés à la main un par un. Il suffit de dérouler la liste pour en prendre connaissance. J'en ai compté pas moins de 300... Je trouve la façon de faire peu honnête."

Je suis entièrement d'accord avec vous, mais vu que je ne suis pas membre du "Club" je laisse faire... Par contre si j'étais membre ça passerait pas... ou mal !

avatar nespresso92 | 

@DidTrebor

Membre ou pas, sur ce sujet il n'y a aucune différence si je ne m'abuse. Mais surtout c'est l'hypocrisie dans l'attitude qui m'agace surtout. Sans évoquer le silence concernant ce sujet mentionné à plusieurs reprises.

Donc je ne laisse rien passer et tout est verrouillé de mon côté.

avatar CorbeilleNews | 

@nespresso92

La raison pour laquelle je ne m’abonnerai pas, rien que cela ca annonce la couleur du non client, ne serait-ce que si je n’étais pas abonné pendant quelques semaines ou ne désirant pas m’identifier pour lire un article gratuit !!!

avatar CorbeilleNews | 

@Yves SG

Trop tard, ce moteur de recherche est déjà loin de moi, trèèèssss trèèèssss loin et pas près d’y revenir !!!

Car on sait tous que d’autres méthodes que les biscuits anglais commencent à voir le jour…

avatar MarcMame | 

« Et la grosse nouveauté est l’ajout d’un bouton « Tout refuser » qui permettra à un internaute de bloquer tous les cookies de suivi de Google. »
—————
Je suis autant dubitatif que lorsque Mark Z nous a dit la main sur le cœur que la vie privée des utilisateurs était la priorité qui l’empêchait de dormir.

avatar raoolito | 

@MarcMame

il disait la vérité! Imaginer que ses utilisateurs puissent avoir une vie privée l'empêchai de dormir !

avatar moitoutsimplement | 

@raoolito

👍🏻👍🏻

avatar nono18200 | 

Vrai question: est ce que certains cookies sont réellement utile pour nous utilisateurs ?

avatar dodomu | 

@nono18200

Oui, certains servent notamment à stocker des préférences de site sur votre appareil, ou encore à stocker une preuve de connexion à un site, ce qui vous évite d’avoir à rentrer vos identifiants à chaque chargement de page du dit site ! 🙂

avatar Jeckill13 | 

@nono18200

Il faut différencier les cookies utilisés pour la publicité, le suivi etc, des cookies par exemple de session. Quand vous vous connectez par exemple sur votre messagerie internet, votre espace client dans une boutique, ça dépose un cookie de session qui va vous permettre de passé de page en page, sans devoir vous identifier à chaque page. Imaginez que vous passiez commande d’un produit, il faut bien enregistrer votre panier, vos identifiants de client et les associer. Ce genre de cookies, à une durée de vie, jusqu’à e que vous vous déconnectiez, ou jusqu’à ce que la,durée maximale de la session soit atteinte.

Les cookies tiers, ne sont pas forcément tous mauvais non plus.

avatar Rodri31 | 

Mais attendez depuis 2018 ils payent des amendes sans cesse pour éviter de se plier aux règles ? Faudrait vraiment que les lois soient moins laxistes. Ils auraient limite dû menacer la suspension de leur service en Europe ça aurait été plus rapide la mise en place du bouton « Tout refuser ».

avatar narugi | 

@Rodri31

Apple fait pareil aux Pays-Bas pour ne pas se conformer à la peine prononcée par le tribunal. Ces multinationales préfèrent payer car moins coûteux que de procéder à des changements.

avatar Krysten2001 | 

@narugi

Rien n’a encore été vraiment décidé au Pays-Bas pour l’instant 😉

avatar malcolmZ07 | 

@narugi

Ha bon ?

avatar DP-Britto | 

@Rodri31

Ou une belle amende de 50 milliards de dollars et c’était réglé. Tu fais ça 1 fois pas 2

avatar GtnDns | 

ENFIN !!!

avatar DP-Britto | 

C’est déjà ça, enfin pour ceux qui utilisent Google ou ses services ;)

avatar Geoteck | 

Assez incroyable que Google se permette de dire que c’est compliqué de faire les changements nécessaires… alors que plein d’acteurs beaucoup plus petits jouent le jeu.

Merci la CNIL et l’Europe !

avatar bibi81 | 

Assez incroyable que Google se permette de dire que c’est compliqué de faire les changements nécessaires…

Apple sort exactement la même chose concernant le DMA...

Quand l'Europe dit qu'il va falloir que l'utilisateur puisse revenir à la version antérieure les développeurs répondent eux aussi : "quoi ? mais vous n'y pensez pas ? ce n'est pas possible"

avatar debione | 

@bibi81:
""quoi ? mais vous n'y pensez pas ? ce n'est pas possible"

Meuh non, le journaliste de macg nous a juste fait une syncope en direct, à croire que l'on venait de violer son chat...

avatar jpnouet | 

Et elle se trouve où cette page de réglage des cookies chez Google ?

avatar bibi81 | 

Bah quand tu vas sur youtube ou sur google comme indiqué dans l'article.

avatar jpnouet | 

"Bah quand tu vas sur youtube ou sur google comme indiqué dans l'article."

Bah justement, nada.

Une extension sans doute qui bloque.

avatar Phiphi | 

Ah ben putain il était temps la vache !

avatar claude72 | 

Ooops, doublon

avatar claude72 | 

Au risque de me répéter, puisque j'en ai déjà parlé sur MacGé, il existe une extension (pour au moins FireFox, ses forks, et Chromium) qui s'appelle "I don't care about cookies" et qui se débrouille avec les avertissements des sites au sujet des cookies.
Ce qu'elle fait n'est pas toujours clair, soit elle masque l'avertissement, soit elle autorise tous les cookies automatiquement, mais au moins on n'est pas emmerdé !!!

Avec Gogol, l'avertissement au sujet des cookies s'affiche 1 ou 2 secondes et disparaît tout seul. Ensuite, si je regarde dans mes cookies, il y a 3 cookies Gogol, dont un qui s'appelle "CONSENT". Si ensuite je vais sur YouTube, je n'ai pas d'avertissement… et si je regarde dans mes cookies, il y a 5 cookies YouTube, dont encore un qui s'appelle "CONSENT" : donc il semblerait que dans ces deux cas l'extension accepte les cookies.

Mais comme j'ai aussi l'extension "Cookies exterminator" installé dans ma fork de FireFox (et "Cookie AutoDelete" dans Chromium), et que Gogol et YouTube ne font pas partie des sites autorisés à laissé leurs cookies sur mon ordinateur, dès que je ferme l'onglet de Gogol et de YouTube leurs cookies sont automatiquement effacés.

(et c'est pareil pour tous les autres sites qui ne sont pas mes sites habituels et préférés et qui ont l'outrecuidance de quand-même oser larguer leur cookies dans mon Mac !)

avatar Krysten2001 | 

@claude72

Pour faire ça, autant prendre « Super Agent For Safe »

avatar claude72 | 

@ Krysten2001

"Pour faire ça, autant prendre « Super Agent For Safe »"

Oui, peut-être… chacun a ses extensions préférées ! mais pourquoi pas…

… ben en fait non :
- d'abord parceque Super Agent ne fonctionne pas sur ma fork de FireFox (elle est basée sur un moteur d'avant le drame des WebExtensions !),
- alors je l'ai essayé sur Chromium mais je l'ai supprimée dès que j'ai vu qu'il faut créer un compte pour bénéficier de toutes les fonctionnalités. Aucune idée de ce que sont ces fonctionnalités supplémentaires, car en fait dès que j'ai vu le mot "s'inscrire" j'ai supprimé l'extension sans lire la suite : j'ajoute une extension pour me débarrasser du fliquage de Google (pour ne pas froisser Shawny), alors ce n'est pas pour devoir créer encore un compte de plus sur un obscur site sans intérêt et surtout en plus risquer de me faire fliquer par l'extension !!!

avatar Krysten2001 | 

@claude72

Sauf que l’inscription n’est aucunement obligatoire 🤨
Faudrait un peu lire avant 😅
Elle sert à sauvegarder les préférences si on veut installer l’appli sur un autre appareil sans refaire les réglages.

avatar Shawny | 

@claude72

C’est lourd et pas très subtil tous ces « Gogol ».

avatar MGA | 

@Shawny

Ce n’est que l’origine du nom de l’entreprise évidemment :-) mais aussi le nombre de cookies déposés par ses sites 😉 Alors pourquoi pas finalement.

avatar FredMac92 | 

@Shawny

C’est vrai

avatar claude72 | 

Et quand je tape "gogol" dans DuckDuckGo, la toute 1re réponse qui vient en tête du haut de la liste c'est… Google !

Comme quoi, soit Google est vraiment équivalent à Gogol, soit il y en a d'autres qui ont fait le parallèle (et/ou la blague) bien avant moi :-D

avatar claude72 | 

Ceci dit, il y a quand-même un truc qui me chiffonne : comme j'ai expliqué, avec mes extensions, les cookies de Gogol sont automatiquement effacés à chaque fois que je ferme l'onglet Gogol : donc à chaque fois que je rouvre Gogol, comme il ne trouve pas son cookie de consentement, alors j'ai droit à l'avertissement sur les cookies ! Heureusement que "I don't care about cookies" le vire automatiquement en quelques secondes, parceque sinon, ça serait hautement horripilant de devoir re-cliquer à chaque fois sur un des boutons de cet avertissement !!!

Maintenant le problème que je vois arriver (et j'espère que je me trompe) c'est que si on refuse tous les cookies avec le futur nouveau bouton "Tout refuser", alors Gogol ne peut pas déposer le cookie qui dit que l'utilisateur a fait son choix (et qu'il ne veut pas de cookie)… donc au lancement suivant, comme Gogol ne trouvera pas son cookie de consentement, il redemandera à l'utilisateur de refaire son choix au sujet des cookies, et encore la fois suivante, et encore, et encore, et encore à l'infini, ce qui aboutira immanquablement à ce que l'utilisateur finisse de guerre lasse par cliquer sur "Tout accepter". Et donc si ça se passe comme ça, cette nouvelle mesure sera encore un coup d'épée dans l'eau…

(comme l'obligation de prévenir, puis de demander l'autorisation de déposer des cookies a été un coup d'épée dans l'eau, puisque ça n'a servi à rien, à part à énerver la plupart des utilisateurs qui au final ne comprennent rien et cliquent sur "Tout accepter", et donc pour la majorité des sites et la grande majorité des utilisateurs, tout continue comme avant, avec tous les cookies, comme si il n'y avait pas eu d'avertissement ni de demande d'autorisation !)

avatar oomu | 

@claude72

c'est une bonne chose

ça doit devenir tellement lourdinque que cela forcera l'industrie et le W3C a faire standardiser ces réglages DANS le navigateur et le choix de l'utilisateur.

avatar jackhal | 

Le cookie de consentement est autorisé, car il fait partie des cookies "techniques", pas de suivi.
Par exemple si tu vas sur le site de la CNIL, des cookies sont déposés, dont un, tarteaucitron, qui sert à savoir si tu as donné ton consentement, ici pour divers services au cas par cas (sauf piwik, aussi connu sous le nom Matomo, qui est accepté d'emblée car il n'est pas soumis au consentement, du moins suivant comment il est réglé).

En fait tu ne refuses pas "Tous les cookies", mais tous ceux qui sont soumis à consentement.

avatar claude72 | 

@ jackhal ​

"En fait tu ne refuses pas "Tous les cookies", mais tous ceux qui sont soumis à consentement."

OK… j'avais déjà remarqué que pour certaines personnes le mot "tout" n'avait pas la même signification que celle du dictionnaire !!! (et la mienne)
(du genre : "Je viens d'installer mon ordinateur, et tout fonctionne bien sauf la webcam"… euh si la webcam ne fonctionne pas, c'est donc qu'il n'y a pas "tout" qui fonctionne !!!)

Pour en revenir à Gogol, c'est encore une situation où "tout" ne veut pas dire "tout", et on commence déjà avec une équation biaisée où "tout Gogol = tout absolu moins 1", le "-1" étant (pour le moment) le cookie de consentement.
Après, le jeu pour Gogol sera de passer à "tout = tout-2" ou "tout-3" pour contourner cette loi en faisant passer des cookies de suivi pour des cookies techniques indispensables et quand on cliquera sur "Tout refuser", ça ne refusera que ce que Gogol aura décidé qui fera partie du "tout" qui n'est en fait pas tout…

Bref, on bien compris qu'on va encore se faire baiser !

Je préfère mon équation à moi :
"I don't care about cookies" + "Cookies Exterminator" + "uBlock" = "adieu Gogol et sa pub"

avatar jackhal | 

« Après, le jeu pour Gogol sera de passer à "tout = tout-2" ou "tout-3" pour contourner cette loi en faisant passer des cookies de suivi pour des cookies techniques indispensables »
Non, ça n’est pas possible d’un point de vue légal. Ça peut coûter très cher, et les grosses sociétés sont contrôlées. Au hasard, Google qui, du coup, change d’approche.
https://www.cnetfrance.fr/news/google-topics-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-publicite-ciblee-sans-cookies-39939725.htm

avatar claude72 | 

@ jackhal
"Non, ça n’est pas possible d’un point de vue légal. Ça peut coûter très cher, et les grosses sociétés sont contrôlées."

Il y a beaucoup de choses qui ne sont théoriquement pas possible légalement dans les sociétés mais qui arrivent quand-même : pour beaucoup c'est juste un calcul entre le coût de l'amende et les bénéfices supplémentaires ou les économies apportés par l'activité illégale.
Et c'est justement un problème aujourd'hui : nous vivons dans une société capitaliste libérale, dont le credo est faire le plus possible de fric, sans trop de controle… et dans la plupart des cas les amendes coûtent moins cher que ce que rapportent les infractions, donc là encore Google fera un calcul de profits vs risque d'amende et coût de l'amende, et se moquera de la législation si il y a du fric à gagner.

avatar victoireviclaux | 

Et bim, qui est là maintenant pour défendre l'UE ?

avatar kouki | 

Cela signifie qu’ils ont un autre moyen de nous pister et espionner

avatar debione | 

Au suivant...

C'est très bien... Google ici se comporte comme Apple (c'est fou ce que ces deux entreprises se ressemblent en fait)....

avatar PtitXav | 

Quand on voit la quantité de données stockées par les sites et le nombre de cookies qui correspondent à des sites où on a jamais été …
Pour preuve sur iOS au fond des préférences Safari, ça peut monter à plusieurs dizaines voir centaines de Mo de données après une recherche Google et 1 consultation de site. Non seulement c’est du tracking mais aussi ça pompe sur les forfaits data.
🤓😵‍💫

CONNEXION UTILISATEUR