Cookies : une vingtaine d'organisations rentrent dans le rang, mais la CNIL a encore du travail

Stéphane Moussie |

Un mois après leur mise en demeure par la CNIL, une vingtaine d'organisations se sont finalement mis en conformité sur la gestion des cookies. L'autorité de protection des données leur reprochait de ne pas permettre de refuser les cookies aussi facilement que de les accepter, une obligation claire depuis le 1er avril.

Image Jim Lukach (CC BY)

La CNIL n'a pas révélé les noms de la vingtaine d'organisations qui avaient été épinglées, on sait juste que dans le lot se trouvaient des sites à forte fréquentation édités par d'« importantes sociétés de l’économie numérique » ainsi que plusieurs organismes publics.

Si ces vingt et quelques organisations suivent enfin la bonne recette des cookies, c'est loin d'être le cas d'autres acteurs de premier plan qui continuent de faire leur tambouille. La CNIL note que « d’autres acteurs éditant des sites web à forte fréquentation ne sont pas encore en conformité » et que des mises en demeure supplémentaires pourraient être prononcées tandis que des procédures de sanction ont déjà démarré. Google, Facebook ou encore Amazon pourraient être concernés, il suffit de se rendre sur leur site pour constater qu'il n'est pas aussi facile de refuser les cookies que de les accepter. En cas de manquement, les organisations encourent une sanction pouvant aller jusqu'à 2 % de leur chiffre d'affaires.


avatar FredMac92 | 

Ce règlement est vraiment bien pour clarifier la question des cookies.

avatar monsieurg33K | 

Et en ce qui concerne les cookies pay wall, je n’utilise plus ces sites.

avatar xDave | 

Et le forcing du style "tu acceptes ou tu payes" (halluciné, allociné? ) on en parle?

avatar kantandane | 

@xDave

Je me casse systématiquement de ces sites. J’espère que le nombre de personnes à réagir comme ça est important pour que les boites derrière ces site se disent « bon, ce chantage ne marche pas ». Payer pour de la qualité oui, payer en euro + en graissant leur machine à profile marketing, faut pas se payer notre tête non plus..

avatar julien74 | 

@xDave

J’ai découvert ça sur Doctissimo. C’est légal? (Pas que doctissimo soit le centre de mon monde numérique, mais par principe, hors de question de payer ou de devoir accepter les cookies)

avatar xDave | 

@julien74

Je ne crois pas que ça le soit ou c’est un drôle de contournement du RGPD par obfuscation …
De toute façon l’industrie du profilage utilisateurs est en émoi!

avatar ney | 

@julien74

C’est passé devant le conseil d’état et oui c’est légal, la CNIL ne peut pas les bloquer.

ÉDIT : mais ça pourrait bientôt être remis en question suite au prochain projet européen concernant la protection des données.

avatar Derw | 

@julien74

D’ailleurs, pourquoi cela ne le serait pas (légal) ? La loi n’oblige pas ces sites à travailler gratos et elle n’interdit pas (encore ?) le ciblâmes pub. Du coup, c’est sites voulant gagner leur croûte « proposent » 2 moyens de les rémunérés : en payant ou en acceptant d’être surveillé (comme avant).

avatar julien74 | 

@Derw

C’est le chantage d’accès contre des cookies (dont on ne sait pas vraiment ce que ça fait) qui est discutable … l’illégalité en effet !

avatar weagt | 

Très bonne nouvelle.
Même si personnellement depuis que j'utilise Hush les bannières à cookies je ne les vois que très rarement... :)

avatar pat3 | 

@weagt

Hush c’est pas ce truc qui acceptes les cookies par défaut ? Je n’arrive plus à retrouver l’article qui en parlait.

avatar weagt | 

@pat3

Non Hush bloque la plupart des bannières qui demandent d'accepter les cookies. Du coup tu peux consulter le site sans avoir à accepter quoi que ce soit.
https://apps.apple.com/fr/app/hush-nag-blocker/id1544743900

avatar Sgt. Pepper | 

C’est marrant quand je grille un feu rouge, je ne reçoit pas une mise en demeure.
Mais une contravention directe ☠️

Je ne comprends PAS cette mansuétude, les règles sont connues depuis des années…

avatar raoolito | 

depuis quelques semaines une majorité des sites que je frequente proposent de tout refuser ce qui est bien
evidement je refuse en bloc et c'est cool !

avatar Rogntudju | 

@raoolito

"epuis quelques semaines une majorité des sites que je frequente proposent de tout refuser ce qui est bien
evidement je refuse en bloc et c'est cool !"

Toutafé. C’est d’ailleurs à se demander qui peut tout accepter.

avatar Derw | 

@Rogntudju

Pour mon client (presse en ligne) il n’y a que 20% de refus. Je trouve ça étonnant mais j’imagine que le design de la CMP joue…

avatar AKZ | 

L’astuce de ces sites est souvent de mettre le « tout refuser » en haut à droite du panneau sous forme textuelle la plus discrète possible… dans l’espoir que les personnes peu attentives cliquent plutôt sur les beaux boutons colorés.

avatar CorbeilleNews | 

@AKZ

Rien que ca, cela exprime tout le respect possible envers les utilisateurs

Je fais de même en retour : bouton précédent et me voilà sur un autre site. Et qu’est-ce que cela fait plaisir ...

avatar kafy28 | 

Pourquoi tout simplement ne pas INTERDIRE la vente de données ?
Ainsi, pas de vente = pas de marché = protection des données des citoyens.

Je reçois en ce moment un appel téléphonique par jour de démarcheurs avec des numéros en 06, 04 ou 09 …..

C’est sans compter les mails de démarchage.

C’est insupportable.

avatar TomCom | 

Inscris-toi sur Bloctel. Les choses devraient se calmer rapidement.

avatar DG33 | 

@TomCom

Ou pas d’après de nombreux témoignages…

avatar ataredg | 

La pub et donc le profilage est une source de revenu importante pour les sites. Ce qui est un peu navrant avec cette reglementation européenne c'est qu'elle va tuer des leaders du secteur qui sont européens (Criteo, le leader mondial, est français par exemple) au profit des Gafa qui pourront profiler via des méthodes qui ne seront accessibles qu'à eux (cf Google). Bref, un bien joli plantage.

avatar pat3 | 

@ataredg

Pourquoi les nouvelles méthodes ne seraient accessibles qu’aux GAFA ? Y a pas d’ingénieurs chez Critéo ?

avatar Oracle | 

Donc parce que le leader est français, il faudrait laisser faire ? 🤔

avatar ataredg | 

@Oracle : Je n'ai pas dit ça. Le profilage sera fera sans les cookies. Google a déjà la technologie. Ce que je dis, c'est que cette directive, sous des principes qui sont louables, a pour effet colatérale la destruction pure et simple des entreprises implantés sur ce marché et que le leader mondial est français. Et le profilage se poursuivra. Autrement. Nous aurons toujours de la publicité ciblée. Mais ce sera géré par les Gafas. On vient de leur donner tout le chiffre d'affaire de nos sociétés.

avatar Lemon19 | 

@ataredg

C’est exactement cela. Les entreprises feront appel à Google pour le profilage. Et paradoxalement la fin des cookies tiers, certes reportée, profitera pour les mêmes raisons avant tout à Google.

avatar CorbeilleNews | 

@ataredg

On peut tout a fait être intelligent et se passer le plus autant de crotéo que de googole !

avatar CorbeilleNews | 

En cas de manquement il existe un bouton sur les navigateurs : précédent

Et hop je change de site ☺️

CONNEXION UTILISATEUR