Amazon : Jeff Bezos cédera son poste de CEO le 5 juillet

Mickaël Bazoge |

Grosse journée pour Amazon ! Après l'annonce de l'acquisition des studios MGM, on apprend la date du départ de Jeff Bezos de la tête de l'entreprise : ce sera le 5 juillet, une date qui n'a pas été choisie au hasard puisque Amazon a été incorporé le 5 juillet 1994 (Amazon est devenu une personne morale devant la loi).

Jeff Bezos et son successeur, Andy Jassy. Qui ferait le meilleur vilain dans le prochain Bond ?

À 57 ans, Jeff Bezos a donc été le CEO d'Amazon pendant 27 ans, un sacré parcours qui a commencé humblement, en vendant des livres (des livres en papier et tout). On connait la suite, Amazon a depuis embauché 1,3 million d'employés dans le monde et le groupe a su se rendre indispensable pendant la pandémie. Comme prévu, il passe la main à Andy Jassy, le patron d'Amazon Web Services (AWS), une activité en plein essor.

Celui qui est l'homme le plus riche du monde (bien que le classement évolue sans cesse chez les premiers de cordée) ne s'éloigne pas trop du groupe qu'il a fondé. Il va en effet devenir président exécutif du conseil d'administration de l'entreprise, ce qui lui laissera davantage de temps pour s'occuper de Blue Origin, son lanceur spatial, du Washington Post et de son fonds pour la planète.

C'est à l'occasion de la réunion annuelle des actionnaires que Jeff Bezos a révélé la date de son départ, il en a aussi profité pour se féliciter du coup du jour : « La MGM possède un vaste catalogue de licences aimées de tous. Et avec les talents de MGM et des studios Amazon, nous pouvons réimaginer et développer cette propriété intellectuelle pour le 21e siècle ». Stargate 👀 ?


avatar bonnepoire | 

Stargate c’est nul…

avatar oomu | 

@bonnepoire

c'est une excellente série sur les forêts de conifères canadien !

avatar Lucas | 

Ahah c’est sûr qu’ils ont tous les deux la tête et le comportement de vilains de cinéma…!

Amazon reste une des pires entreprises jamais vues, et les conditions proches (voire pires) de l’esclavage de leurs entrepôts demeurent intolérables…

avatar hledu | 

@Lu Canneberges

Ce sont les conditions de travail dans les plateformes logistiques qui sont en question: Amazon ne semble pas pire qu’un autre : https://www.lsa-conso.fr/comment-ameliorer-les-conditions-de-travail-en-entrepot,270647

avatar Lucas | 

@hledu

Certes d’autres sont aussi très problématiques (comme Lidl…), mais si vous avez des informations et preuves que des entreprises françaises de distribution imposent d’uriner dans des bouteilles, de dormir dans une tente devant l’entrepôt, emploient des militaires pour tuer les tentatives syndicales, laissent ou font mourir des personnes à leur poste et gèrent les licenciements automatiques via des algorithmes, ça m’intéresse ! Cela m’étonnerait que ce soit le cas de toutes, et surtout qu’il ne soit pas possible de faire autrement, mais s’il faut les boycotter et combattre aussi vous pourrez compter sur moi !

avatar Sindanárië | 

@Lu Canneberges

C’est vraiment si terrible que ça chez Amazon pour que ça te dégoûte autant ? Est t vraiment certain que c’est la seule entreprise à fonctionner ainsi ? 🤔🙂

avatar xDave | 

@Sindanárië

Pas certain...
Mais à partir de combien ça passe crème ?

avatar Lucas | 

@Sindanárië

« C’est vraiment si terrible que ça chez Amazon pour que ça te dégoûte autant ? Est t vraiment certain que c’est la seule entreprise à fonctionner ainsi ? 🤔🙂 »

1 - oui, et que ça ne révolte pas tout le monde est franchement inquiétant ;
2 - non, mais le fait que c’est aussi pire ailleurs n’est jamais un argument valable pour relativiser l’intolérable, et on peut très bien refuser de soutenir les autres entreprises qui font pareil !

avatar minipapy | 

@Lu Canneberges

« Voire pire que l’escalavage »

Vraiment ? Je ne suis certainement pas un défenseur d’Amazon, mais il faudrait garder le sens de la mesure. Pire que l’esclavage, ça veut dire pire que de perdre la propriété de son être.

avatar geooooooooffrey | 

Internet, ce monde merveilleux de l'exagération par les big brain 🤯

avatar Lucas | 

@minipapy

en l’occurrence ça peut aussi vouloir dire perdre sa dignité humaine ou carrément sa vie ! Certes l’essentiel de l’esclavage est bien pire que l’essentiel des conditions de travail chez Amazon, évidemment, et certes on a presque réussi à se débarrasser de l’esclavage, bien sûr. Mais l’esclavage moderne existe et les conditions de travail dans certains entrepôts d’Amazon peuvent être pire que celles de certains esclaves.

avatar oboulot | 

@Lu Canneberges

« Mais l’esclavage moderne existe et les conditions de travail dans certains entrepôts d’Amazon peuvent être pire que celles de certains esclaves. »

Arrêter de parler vous vous enfoncer un peu plus à chaque fois.
Pire que celle de certains esclaves…

Aller dire cela au jeunes filles et garçons africains , des pays de l’Est ect qui se retrouvent à faire la Boniche, les pipes et le café ( non consenti ) dans certains appartements parisiens.

Que les conditions de travail ( entrepôt surtout d’Amazon ) soit à chier , c’est sur. Mais arrêter de comparer cela avec l’esclavage.

J’imagine que votre famille,blanche n’a pas connu l’esclavage et tant mieux.

Mais moi en tant que noir ma famille la connu et je suis assez … intolérant sur ce sujet et les comparaisons merdiques à ce propos m’énerve.

avatar pat3 | 

@Lu Canneberges

https://books.apple.com/fr/book/monde-en-n%C3%A8gre-et-blanc-enqu%C3%AAte-historique-sur-lordre/id1519555237

Pour vous donner une idée de ce qu’a été l’esclavage.

avatar pat3 | 

@Lu Canneberges

"Mais l’esclavage moderne existe et les conditions de travail dans certains entrepôts d’Amazon peuvent être pire que celles de certains esclaves."

Juste l’une des myriades de définitions de ce qu’on entend par esclavage moderne : https://www.ilo.org/global/topics/forced-labour/definition/lang--fr/index.htm

Merci de modérer vos outrances.

avatar oomu | 

@minipapy

pire que d'être arraché d'un pays, mis à fond de cale, vendu dans un pays inconnu et forcé, sinon fouetté et affamé, à travailler par tout temps dans des champs, et parqué dans des baraquements ! Oui Pire que ça !

et pourquoi pire ? parce qu'être manutentionnaire chez Amazon on gagne 2 fois moins que le Oomu (qui est pété de thune) pour 2 fois plus de pénibilité !

Internet est un endroit merveilleux, où on peut faire les comparaisons les plus approximatives qu'on veut... (sauf qu'en vrai les gens qui les lisent se mettent à penser qu'on est un chalo... bouhouhou)

avatar oboulot | 

@minipapy

+1

Que cette personne aille vraiment se renseigner sur l’esclavage.

Je lui conseil comme à tous ceux qui s’intéresse au sujet de regarder la série, ancienne mais toujours aussi dure et forte : RACINES.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lu Canneberges

"Amazon reste une des pires entreprises jamais vues"

Une outrance absolue au regard de l’histoire de la condition des prolétaires et de l’immense variété des conditions de travail, aujourd’hui encore, sur la planète.

Il est même assez possible que les conditions de travail chez Amazon, pour problématique qu’elles soient, ne soient hélas pas atypique dans le secteur de la logistique d’entrepôt et de la livraison.

avatar rua negundo | 

@YetOneOtherGit

Donc si devant moi un automobiliste grille le feu rouge je peux aussi le faire ? Et si un policier m’arrête, il suffira de lui répondre qu’il semblerait que mon comportement d’automobiliste ne soit pas pire que celui du conducteur qui roulait devant moi. Circulez y’a rien à voir.

avatar oomu | 

@rua negundo

vous avez compris l'essence du j'm'en-foutisme

"boh , c'est po pire que si c'était pas mieux"

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"vous avez compris l'essence du j'm'en-foutisme"

Plutôt l’essence du point de fixation cachant la forêt.

avatar YetOneOtherGit | 

@rua negundo

"Donc si devant moi un automobiliste grille le feu rouge je peux aussi le faire ?"

Réthorique idiote et assez inefficace tenant du sophisme. 🙄

Ton analogie comme quasiment toutes les analogie est caricaturale, réductrice et détourne des vrais enjeux en se vautrant dans la trivialité.

L’enjeu n’est absolument pas de justifier les conditions de travail chez Amazon mais de les mettre en perspective en les comparant avec celle de son secteur d’activité.

Stigmatiser un acteur du secteur ayant le même comportement que le reste du secteur est une facilité vaine et imbécile qui cache les véritables enjeux et ne résout aucun pb.

Si on veut réfléchir autrement qu’avec ses viscères, il faut commencer par ce demander pourquoi ces conditions détestables sont la norme du secteur et de bien d’autres secteurs de travail à faible valeur ajoutée.

Et quand on se pose la question à ce niveau on ouvre un champ assez large d’interrogation sur l’organisation même de nos sociétés.

Les points de fixation sur des symboles médiatiques puissants sont toujours des comportements d’idiots utiles ne résolvant au final strictement aucun pb.

Il en est d’ailleurs souvent ici de même vis à vis d’Apple a qui l’on reproche d’être un archétype du système dominant sans remettre en cause le système.

Bref quand on attaque les chose de façon symbolique et en se trompant de niveau comme exutoire, ça fait peut-être du bien mais c’est totalement stérile et inutile.

avatar rua negundo | 

@YetOneOtherGit

https://korii.slate.fr/et-caetera/amazon-algorithme-flex-risques-insenses-livreurs-traverser-routes-autoroutes

« selon une étude du Strategic Organizing Center, une coalition de syndicats américaine, le taux de blessures des chauffeurs de livraison d'Amazon (officiellement classés comme entrepreneurs) est 50% plus élevé que celui des chauffeurs UPS, qui effectuent pourtant un travail équivalent. 
(…)
Dans les entrepôts, les salariés sont aussi deux fois plus susceptibles d'être blessés que ceux de Walmart à poste équivalent, indique le rapport du Strategic Organizing Center. »

Pas pire que les autres Amazon ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Lu Canneberges

"les conditions proches (voire pires) de l’esclavage"

Là aussi c’est insultant pour la mémoire de tous ceux qui ont subit réellement l’esclavage et tout ceux qui hélas le subissent encore aujourd’hui 🤢

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

oui oui, insurgeonnationnons nous.

Mais vous avez compris où l'auteur veut en venir avec son outrance : bosser pour amazon, en entrepot, c'est de la merde. Lisez cela au lieu d'y voir un vil faquin qui mépriserait les gens ayant souffert. Vous comprenez très bien pourquoi il écrit provoc: pour signifier sans aucune nuance ce qu'il pense d'amazon et que ça vous saute à la figure.

ne faites pas l'enfant, le Oomu et l'auteur du commentaire le font déjà assez bien.

-
Bref: SYNDICALISATION !

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"bosser pour amazon, en entrepot, c'est de la merde"

Ils n’avaient qu’à profiter de la bienveillance éducative de la nation au lieu de rien foutre à l’école 😈😈

Pages

CONNEXION UTILISATEUR