Le carrousel de résultats Google ne dépendra plus d’AMP à partir du mois de mai

Nicolas Furno |

Lancé à l’automne 2015, le projet AMP était une initiative de Google pour accélérer le chargement des pages web sur mobile. L’idée était de créer des versions allégées des pages et de les mettre en ligne sur les serveurs de Google pour qu’elles se chargent instantanément avec une bonne connexion et nettement plus rapidement avec une connexion médiocre. À cet égard, le pari d’AMP a été réussi, avec des pages qui se chargent effectivement plus vite grâce au cache distribué par les serveurs de Google.

Un article de MacGeneration en version AMP.

Mais le projet a été vite critiqué pour plusieurs raisons. Les règles imposées par le géant de la recherche limitaient les fonctionnalités disponibles au départ et quand AMP a été enrichi, c’était au dépend des performances, avec des pages mobiles supposées légères qui pouvaient en fait s’avérer plus lourdes que les originales. Les créateurs de contenu n’ont pas apprécié aussi que leur nom de domaine disparaisse derrière celui de Google, et même si une solution a été proposée, cela reste largement le cas aujourd’hui.

Toutes ces critiques n’ont pas empêché le succès d’AMP, car Google n’a pas laissé le choix aux sites web. En théorie, AMP est un projet open-source que tout le monde peut modifier. En pratique, le passage obligé par les serveurs de l’entreprise a bloqué toutes les initiatives pour orienter différemment le projet. Et Google, juge et partie dans l’affaire, a obligé les créateurs de contenus à adopter AMP en mettant en avant sa technologie maison tout en haut des résultats de recherche.

L’algorithme de Google a tendance à toujours favoriser les articles AMP, mais c’est encore plus clair pour le « carousel de news ». Cette zone affichée pour certaines recherches sur mobile met en avant des articles avec une grande image et il ne contient que des pages AMP. Puisque c’est une mise en avant très efficace pour collecter des visiteurs depuis le moteur de recherche, Google a ainsi forcé la main de tous les gros sites d’actualité, y compris le nôtre. Il est difficile de ne pas proposer de pages AMP quand on sait qu’activer cette fonction peut permettre de se retrouver dans cette interface.

Deux exemples de la section « À la une » avec le carousel de news qui repose exclusivement sur AMP jusque-là.

Peut-être sous la pression des législateurs, Google a toutefois décidé de changer cette politique. À compter du mois de mai, le carousel n’affichera pas uniquement des pages AMP. L’entreprise va mettre en place un nouvel algorithme qui repose sur un score nommé « Page Experience » et attribué par son robot d’exploration. La vitesse d’affichage sera prise en compte, mais aussi le bon fonctionnement de la page sur un appareil mobile et encore les fonctions d’interaction qui peuvent être proposées.

C’est une bonne nouvelle pour les détracteurs d’AMP, mais est-ce pour autant la fin du projet, comme s’en réjouit cet article publié par Dwayne Lafleur ? C’est peut-être aller un petit peu trop vite en besogne, car les algorithmes de recherche restent le secret le mieux gardé de Google et rien ne dit que les pages AMP seront toujours les seules qui seront mises en avant dans le carousel et en tête des résultats de recherche. En théorie, n’importe quelle page web rapide et bien codée pourra s’y retrouver, mais comment garantir que ce sera aussi le cas en pratique ?

Il faudra attendre le mois de mai pour que Google déploie la nouveauté et on pourra alors juger de l’importance d’AMP. Malgré tout, dissocier AMP de la recherche est certainement dans l’intérêt de Google, soupçonné de pratiques anticoncurrentielles par les États-Unis.


avatar shaba | 

Je déteste amp, je n’apprécie pas du tout qu’Apple force a son utilisation sans moyen de le désactiver. La seule astuce que j’ai trouvé c’est de faire un appui long et « ouvrir dans un nouvel onglet ».

Édit: c’est Google qui force évidemment mais je ne corrige pas l’erreur pour ne pas dénaturer le fil des messages.

avatar romainB84 | 

@shaba

« Je déteste amp, je n’apprécie pas du tout qu’Apple[...] »

C’est freudien à ce stade là 🤣🤣🤣🤣

Moi je déteste la Citroën A4 🤣🤣🤣

avatar shaba | 

@romainB84

Ah merde je voulais dire Google évidemment !

avatar romainB84 | 

@shaba

Rattrape toi 🤣🤣!!
C’est l’habitude des gens qui commentent sur macg 🤣🤣!
A force de dire tout le temps qu’Apple c’est de la merde, le correcteur orthographique s’adapte 🤣🤣

avatar shaba | 

@romainB84

Je suis pas vraiment du genre à dire qu’Apple c’est de la merde 🤣
A moins qu’ils l’aient vraiment cherché !

avatar Lestat1886 | 

@shaba

Pareil!!

avatar RomainCZ | 

Idem, je déteste AMP depuis que ce truc existe. Obligé à chaque fois d’appuyer sur le i puis sur l’URL pour avoir la vrai page.

Je trouve ça totalement inutile, et ne vois pas la moindre différence de chargement avec la version mobile des sites en question.

Surtout pour les commentaires, ou la version AMP ne les affichent pas pour certains site.

Je ne suis pas contre le fait que ça existe, mais au moins laisser le choix. Est-ce qu’il existe une façon de se passer complètement d’AMP ?

avatar raoolito | 

«  Google a ainsi forcé la main de tous les gros sites d’actualité, y compris le nôtre »

on est jamais mieux servi que par soit-meme hein :D ?

avatar noodles73 | 

Pareil, je n’aime pas du tout AMP. Il n’est pas possible d’afficher le mode lecture sur la page visitée, vraiment pas pratique.

avatar Maliik | 

AMP ne propose pas le mode lecture.
Donc systématiquement je recharge la page du site web et non la version AMP.

avatar Krysten2001 | 

Comment peut-on avoir AMP?🤨🧐

avatar koko256 | 

AMP conserve les pubs. Je me suis toujours demandé si cela ne marche qu'avec les pubs de la régie Google ou avec d'autres régies...
En tout cas, il y a souvent une différence entre la version en cache et l'original. Ce truc, impossible à désactiver, est vraiment un abus de position dominante.

CONNEXION UTILISATEUR