Inspiré par Apple et la M1, AMD développerait sa propre puce ARM

Mickaël Bazoge |

Le lancement de la puce M1 a peut-être donné des idées à AMD, qui pourrait remettre sur le tapis son projet de puce basée sur une architecture ARM. Le fondeur plancherait sur deux versions, une avec la RAM sur le même package (comme chez Apple), l'autre sans la mémoire vive. AMD serait en phase de prototypage, d'après le fuiteur @Mauri QHD qui assure aussi que le prototype final est « presque prêt ».

Lisa Su, présidente et CEO d'AMD.

AMD n'est pas un inconnu dans ce domaine, l'entreprise proposant aux data centers de s'équiper en processeurs Opteron, qui reposent sur un design ARM. Cette architecture a toute légitimité sur ce marché (lire : Online va concurrencer les serveurs virtuels avec de l’ARM). Dans le segment des ordinateurs de bureau et les portables, Qualcomm propose sa plateforme Snapdragon 8cx et bien sûr, Apple s'y est lancé avec pertes et fracas.

En 2014, la rumeur indiquait qu'AMD développait sa propre puce 64 bits ARMv8, la K12. Deux ans plus tard, le groupe dévoilait son système-sur-puce K12 Core… pour mieux l'enterrer. En mai dernier, cette gamme faisait un retour dans la rumeur, via une feuille de route d'AMD en fuite qui incluait une puce baptisée « K12 FFX ». Le succès technologique et critique de la puce M1 poussera-t-il AMD à mettre les bouchées doubles dans ce créneau ?

Source
Tags
avatar Faabb | 

Jolie compétition qui se profile, ça fait plaisir !

avatar Malouin | 

@Faabb

Reste à écrire l’OS qui ira derrière !

avatar Timmy | 

Et encore un grand coup derrière les oreilles d’Intel.
😶☹️

avatar macinoe | 

Lorsque AMD veut concurrencer Apple, c'est un grand coup derrière les oreilles d'Intel ?

Drôle de raisonnement.

avatar Timmy | 

@macinoe

Mon point de vue est simple. Apple vient d’ouvrir une brèche dans le quasi monopole d’Intel dans le marché des processeurs. Si AMD relance son projet, il va consolider cette brèche.

avatar Malouin | 

@Timmy

Reste à écrire l’OS qui se reposera sur ce futur processeur...

avatar pocketalex | 

@Malouin

Windows ARM existe depuis 3ans

Ce qui lui manque c'est des CPU qui tiennent la route (snapdragon des smartphones Android pour le moment, rien d'autre), c'est une couche d'émulation x86 qui tienne la route, c'est des drivers, et, enfin, et surtout ... des apps compilées en ARM

ça fait beaucoup ... et en face les machines Apple sous ARM sont disponibles en magasin, on est pas dans le concept, l'idée, le projet, l'ambition, non, on est dans le concret, le déja dispo

Par ailleurs, et comme déja dit, le monde PC n'est pas le monde Mac

Déja pour commencer, Intel c'est 90% du marché (ou 80 ou 70%, je m'en tape), donc c'est pas n'importe qui et ils vont pas laisser leur place comme ça. Entre les nouvelles puces qu'ils peuvent sortir, et les moyens de pressions énormes qu'ils ont pour freiner l'arrivée et l'adoption d'un concurrent sérieux, à mon avis ça va pas être facile pour AMD ou pour Qualcomm d'imposer leurs CPU ARM

Ensuite, le marché PC c'est énormément d'apps x86, des solutions industrielles, etc, faudra une sacré énergie pour créer un "basculement", or c'est un basculement qu'il faut aux CPU ARM pour réussir. Sinon, on aura pas un basulement, mais une cohabitation, et donc pour les éditeurs et les développeurs, l'obligation de compiler pour deux plates formes et ce pendant longtemps, très longtemps (alors qu'Apple, c'est une transition sur 2 ans et après on oublie Intel)

Il suffit que les promesses des CPU ARM pour PC ne soient pas tenues (rapport puissance plus faible ou identique à un x86 équivalent, etc) et qu'Intel la joue "promo" ou "pressions" pour que le parc ARM ne décolle pas, surtout que les développeurs et éditeurs ne vont pas se jeter sur la nouveautés. Si c'était le cas, on le saurait, on en est à la 3e tentative de proposer du PC ARM (souvenez vous la surface RT, souvenez vous les PC ARM de 2017/2018) et à chaque fois aucun éditeur, aucun développeur n'a suivi

Tous attendent que les ventes décollent pour porter leurs logiciels
Et les clients attendent ... que les logiciels soient au rendez-vous pour acheter

Non, c'est vraiment pas gagné

Donc pourquoi pas, bon courage à AMD et à Qualcomm, le M1 va aider à ce que cette 3e tentative de percée du ARM réussisse dans le monde PC, mais rien n'est moins sur.

avatar morpheusz63 | 

@pocketalex

Bon résumez et bonne analyse du secteur

avatar ech1965 | 

Tout ça c'est bien beau mais le front n'est pas (plus) sur les postes de travail; il est dans le cloud: et là, Intel a un encore plus grosse part de marché d'un marché encore plus gros ( + de 60% du CA d'intel dans les cpu serveurs si je me rappelle bien). imaginez un rack "plein" de carte mères de mac mini ( ou équivalent AWS Graviton, AMD Opteron; ), vous avez un rapport Puissance de calcul / puissance dissipée bien plus avantageux, avec impact direct sur l'efficience du data center

avatar pocketalex | 

@ ech1965

Alors le je suis entièrement d'accord.

Vu le cout énergétique des datas center, si demain on t'explique que ton serveur Lambda il consomme 6x moins pour fournir autant sinon plus (j'ai pas les ratios exacts du rapport conso/perfs des silicon), tu t'appelles Google et tu as 900 000 serveurs en utilisation, effectivement, ça peut faire réfléchir. Le coût de remplacement, d'intégration, de développement/adaptation peut-être, de maintenance et suivi est faramineux, mais si au final il reste moins cher que le cout énergétique, ils vont pas aller chercher loin

Bon après faut des CPU ARM qui soient à même de remplacer des Xeons ou des Epyc, et pour le moment, je ne vois sur le marché que les Silicon M1 qui remplacent ... des core i5. Mais je ne suis pas madame Irma et je ne sais pas ce qui est en préparation chez Apple, chez AMD, chez Qualcomm et chez ... Intel.

Mais tu as tapé juste, sur ce secteur un nouvel arrivant avec des promesses du niveau de celles d'Apple pour les ordinateurs grand public et pro a une réelle chance de faire une percée, et une percée significative

A mon avis ça doit chauffer chez Intel, coincés qu'ils sont avec leur x86 dont les évolutions ne peuvent se faire que par pallier de 5% par génération, et au prix d'une montée en consommation délirante (on parle de 200W pour les CPU du haut du panier)

avatar Fredouille14 | 

@pocketalex

fine analyse

avatar pocketalex | 

Fine je sais pas, et c'est plus un constat qu'un analyse

Si on remonte dans mes commentaires passés, j'étais très critique sur les CPU ARM. J'étais très dubitatifs sur la possibilité de concurrencer des CPU type i5/i7

Je me suis trompé car Apple a fait un boulot formidable, mais je pense que le monde entier s'est pris un coup dans la figure, du coup je me sens moins seul 🤣

C'est juste dingue quand même, ça fait 15/20 ans qu'on a le droit a des évolutions de +5%, au mieux, par génération de CPU, mais au prix d'une augmentation de la consommation (contenu par une finesse de gravure de plus en plus fine, mais ça a ses limites), et là, du jour au lendemain, on a le droit entre +50 à +300% de perfs et une baisse radicale de la conso !

Et je le répète, on parle de CPU entrée de gamme, de CPU destinés aux familles, aux étudiants, aux utilisateurs bureautique. Bientôt, on va parler des CPU destinés aux pros, et je suis assez impatient je vous avoue.

avatar raoolito | 

@pocketalex

oui, mais bon, on sent bien qu’il n’y aura pas de retour en arriere et le tout x86 est sur la pente descendante. Certes le tigre acculé est toujours le plus dangereux mais cela n’empechera pas que dans une dizaine d’année on puisse se dire « mmhh, intel ou arm sur mon pc ? »

en lisant la news, je me disais «  on ne sait pas qui sera le gagnant à long terme mais on connait deja le nom du perdant : intel »

avatar dvd | 

Très bonne analyse. Pour moi le principal challenger n'est pas AMD mais bien Nvidia qui a racheté ARM.

avatar pomme-z | 

Un état des lieu du marché actuel (dont nous ne connaissons pas tous les rouages).

Basculer vers ARM cela mettra sans doute plus d'une décennie, mais c'est le sens de l'histoire il me semble. Que ce soit NVIDIA, AMD, ou Intel, tous iront.

Le secret de cette transition il me semble, sera la capacité pour les OS/Architectures de fournir un "Rosetta-Like", en tous cas quelque chose de transparent.

L'avenir pourrait être le multiplateforme, le multiarchitecture adapté en fonction de chaque besoin, le FPGA +++, le machine Learning, c'est en effet très excitant !

avatar Dimemas | 

Je suis assez d’accord avec toi :).
Mais je pense que l’ARM sera assez rapidement adopté sur le portable et les petites machines :)

avatar Malouin | 

@pocketalex

Belle démonstration.
+ 10

avatar fredsoo | 

@Malouin

Et les distris Linux qui sont déjà déclinées en version arm.

avatar Dimemas | 

Totalement d’accord Timmy.
Par contre cette news a presque 6 mois de retard car elle avait déjà été donné cet été.
Et il s’agirait d’un partenariat entre AMD et ARM (et Samsung serait aussi de la partie).

Et n’oubliez pas Nvidia aussi qui a racheté ARM.

On risque d’avoir de gros changements dans les mois à venir.

En tout cas, présentation au CES 2021 en janvier ;)

avatar Timmy | 

@Dimemas
Merci pour les précisions … et …

🤔« On risque d’avoir de gros changements dans les mois à venir.
En tout cas, présentation au CES 2021 en janvier ;) »👍

Je trépigne … je suis très impatient 😛

😉

avatar Dimemas | 

Moi aussi tu n’as pas idée ^^

Et qui sait, peut-être du hackintosh arm !

Non je deconne ahah

avatar Derw | 

@macinoe

AMD entérine ainsi le choix d’Apple et augmentera la pression des processeurs ARM sur ceux d’Intel.

avatar Timmy | 

@Derw

En d’autres termes, toutafé.
😉

avatar YetOneOtherGit | 

@macinoe

"Lorsque AMD veut concurrencer Apple"

A bon AMD et Apple sont sur les mêmes marchés ? 😳

avatar iaddiction | 

Si il n’y avait pas eu son nom sous la photo, je l’aurais prise pour un homme

Pages

CONNEXION UTILISATEUR