youtube-dl de retour sur GitHub 🆕

Nicolas Furno |

Mise Ă  jour 16/11 — Ouf ! youtube-dl est de retour dans son rĂ©pertoire GitHub. Cette restauration du dĂ©pĂŽt a Ă©tĂ© rendue possible aprĂšs la rĂ©ception d'informations supplĂ©mentaires de la part de l'Electronic Frontier Foundation. Ce qui a permis de renverser le DMCA de la Recording Industry Association of America. On pourra lire ici les explications de GitHub, dans lesquelles la plateforme indique qu'elle va renforcer l'examen de ce type de procĂ©dure.


Article d'origine 06/11 — La Recording Industry Association of America (RIAA), l’industrie du disque amĂ©ricaine qui lutte notamment contre le piratage, tente de faire interdire un outil de tĂ©lĂ©chargement. L’association a utilisĂ© la loi DMCA qui lui permet de faire valoir ses droits en cas d’atteinte Ă  un copyright pour demander Ă  GitHub de supprimer le dĂ©pĂŽt qui contient le code source de youtube-dl.

Il est toujours impossible Ă  ce jour d’accĂ©der au code source de youtube-dl sur GitHub.

Vous ignorez peut-ĂȘtre tout de youtube-dl, un outil codĂ© en Python qui permet de tĂ©lĂ©charger des vidĂ©os depuis le terminal. MĂȘme si son nom laisse entendre le contraire, il n’est pas limitĂ© Ă  YouTube et gĂšre des centaines de sites, tous listĂ©s en temps normal Ă  cette adresse, mais le lien est indisponible Ă  cause de la plainte en cours. Cet outil peut aussi rĂ©cupĂ©rer des vidĂ©os publiĂ©es sur Twitter, Reddit et les autres rĂ©seaux sociaux, ou mĂȘme des vidĂ©os publiĂ©es sur d’autres sites. Il me sert ainsi Ă  tĂ©lĂ©charger et archiver les keynote d’Apple, par exemple.

Certes, on peut utiliser youtube-dl pour tĂ©lĂ©charger un contenu soumis Ă  copyright et le diffuser sans autorisation des ayants droit, c’est-Ă -dire pour pirater. Mais on peut aussi l’utiliser pour tĂ©lĂ©charger un contenu libre ou mĂȘme pour extraire un passage d’une vidĂ©o et la reprendre dans une autre vidĂ©o, ce qui est parfaitement lĂ©gal Ă  titre de citation.

Vous utilisez peut-ĂȘtre mĂȘme youtube-dl au quotidien sans le savoir. Cet outil pensĂ© pour une utilisation dans un terminal est aussi intĂ©grĂ© Ă  de nombreuses apps. Si vous utilisez l’excellent IINA pour lire une vidĂ©o YouTube, sachez que l’app repose sur youtube-dl1 pour lire ce contenu en streaming. Un autre usage qui n’est pas une violation du copyright, mais que la RIAA voudrait interdire, en mĂȘme temps qu’elle voudrait supprimer cet outil.

Contrairement Ă  ce que son nom laisse supposer, youtube-dl permet aussi de tĂ©lĂ©charger des vidĂ©os depuis d’autres sources, comme ici Twitter. Dans son usage le plus basique, cet outil est trĂšs simple Ă  utiliser une fois installĂ©2

Cette demande reviendrait Ă  exiger la suppression de tous les clients BitTorrent et mĂȘme du protocole lui-mĂȘme, sous prĂ©texte qu’on peut l’utiliser pour pirater. Et en allant dans cette direction, on peut aussi tĂ©lĂ©charger du contenu illĂ©galement avec son navigateur web, pourquoi ne pas l’interdire lui aussi ? Et que dire de votre smartphone, qui peut enregistrer un film ou une musique protĂ©gĂ©s par des copyrights ?

L’Electronic Frontier Foundation (EFF), une organisation qui dĂ©fend notamment la libertĂ© d’expression sur internet, considĂšre que la RIAA dĂ©tourne la loi DMCA avec sa demande. Cette loi qui offre des armes aux ayants droit pour protĂ©ger leurs contenus en cas de piratage prĂ©voit aussi qu’il est illĂ©gal de contourner les protections liĂ©es aux copyrights, notamment les DRM. Est-ce que c’est ce que fait youtube-dl ?

Techniquement, non, mais on peut en effet l’utiliser Ă  cette fin, par exemple en tĂ©lĂ©chargeant un contenu protĂ©gĂ© depuis YouTube pour le partager sans DRM. La RIAA considĂšre que la simple possibilitĂ© de tĂ©lĂ©charger du contenu depuis YouTube devrait ĂȘtre illĂ©gale, peu importe sa licence et alors mĂȘme qu’il est tout Ă  fait possible de publier des vidĂ©os libres de droit sur la plateforme. C’est le cas, pour prendre un exemple, de notre vidĂ©o sur le raccourci de tĂ©lĂ©chargement.

Projet open-source, youtube-dl n’a pas disparu pour autant face Ă  cette attaque de la RIAA. Les crĂ©ateurs du projet ont dupliquĂ© leur dĂ©pĂŽt sur Gitlab, concurrent de GitHub. De nombreux utilisateurs ont aussi « forké » le dĂ©pĂŽt sur GitHub, une procĂ©dure standard pour dupliquer un projet, mais le service qui appartient Ă  Microsoft menace dĂ©sormais de fermer les comptes qui le font. Ce qui n’est pas surprenant : si une plateforme ne peut ou veut pas rĂ©pondre Ă  une demande DMCA, elle peut ĂȘtre fermĂ©e par une dĂ©cision de justice.


  1. Techniquement, elle repose sur le lecteur vidĂ©o open-source mpv qui lui-mĂȘme repose sur youtube-dl.  ↩

  2. Vous pouvez l’installer facilement sur un Mac avec Homebrew et la commande brew install youtube-dl.  ↩


avatar anonx | 

J’ai qu’une chose à placer : Hadopi en 10 ans = 82 000€

đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł

avatar Lightman | 

@anonx

Ça c'est l'argent que ça a rapportĂ©. Et ce que ça a coĂ»tĂ© ?

Un point qui n'a jamais été abordé dans les débats publics à l'époque : les copies de musique par les étudiants ont fait vivre toute l'industrie des CD vierges et des graveurs. Certains étudiants ont dépensé bien plus là-dedans que ce qu'ils auraient dépensé en achetant de la musique.
J'étais étudiant à l'époque Napster et pré-Napster et je sais de quoi je parle.

avatar Slaine | 

@Lightman

Ahah Napster et m'a connexion 56k de l'Ă©poque il fallait de la motivation 😂 j'Ă©tais le fournisseur officiel de tous mes amis et ma famille. C'Ă©tait la bonne Ă©poque.

avatar vincentn | 

Il y avait aussi avant Napster, et dans un autre genre, Hotline puis Carracho
 Et je ne parle mĂȘme pas du dĂ©tournement de ce bel outil qu'est Usenet pour le partage de fichiers (hello les anciens de fr.comp.sys.mac et de Macsoup) !

La belle Ă©poque de notre jeunesse insouciante
 ;)

avatar Lightman | 

@vincentn

Yes. fr.comp.sys.mac j'y pense souvent. 😔
J'y était depuis 1997 et c'est là que j'y est rencontré Guillaume GÚte notamment. FCSM existe toujours mais je ne le fréquente plus.

https://groups.google.com/g/fr.comp.sys.mac?pli=1

avatar vincentn | 

J'y Ă©tais aussi plus ou moins Ă  la mĂȘme Ă©poque


Je vois, via ton lien, que Jean-Pierre Kuypers, qui a tant fait pour la localisation des apps Mac Ă  l'Ă©poque, y poste toujours. :)

Ce pourrait d'ailleurs ĂȘtre sympa que MacG, Ă  l'heur de ce nouveau chapitre pour le Mac avec le passage aux Apple Silicon, nous fasse un article ou une sĂ©rie d'articles sur les gens qui ont pu compter ou comptent encore dans la communautĂ© Mac francophone depuis ses origines :

Jean-Pierre Kuypers, Guillaume Gete, Philippe Bonnaure, Andreas Pfeiffer, Florian ;-P etc.

avatar Lightman | 

@vincentn

Absolument, J-P K., un pilier du forum. Que de souvenirs.
– AIP
– maPomme.com
– Journal Olivier75
– La lettre de SVM
– lists.euro.apple.com
– MacGeneration version liste de diffusion
– TidBITS
– TIL FR

Tout ça avec AOL bien sûr.
J'ai encore tout sur mon ordi !

Un jour je ressortirai les emails des collaborateurs publics MacGé 
Avant-goût : François Schuster (francois@macgeneration.com)

avatar Lightman | 

@vincentn

"Jean-Pierre Kuypers, Guillaume Gete, Philippe Bonnaure, Andreas Pfeiffer, Florian ;-P etc."

Philippe Bonnaure bosse toujours prÚs de Marseille avec sa société MacVF. La localisation et le support de GraphicConverter, c'est lui.

À 2 km, on trouve ERS (Eric Reboux Software) à qui on doit iPoste ou Freebox Fax.

De bonnes idées d'articles pour Jean-Batiste Leheup ça.

avatar fte | 

@vincentn

Je viens de prendre un gros coup de vieux.

avatar vince29 | 

Macg est en retard de plusieurs guerres sur le sujet github youtubedl.

avatar Nicolas Furno | 

@vince29

Vous avez raison, du coup je vais supprimer cette news inutile.

avatar vince29 | 

Bon ben essayez de rattraper le coup cette fois-ci.
youtub-dl est reviendu sur github par la grande porte

avatar Nicolas Furno | 

@vince29

Je ne sais pas si vous avez notĂ©, mais l’actualitĂ© est vaguement chargĂ©e ces jours ci.

avatar vince29 | 

25 benches sur le M1 ? C'est chargé effectivement.

avatar Paquito06 | 

Pas grave, on retournera dans les dossiers temporaires d’internet explorer pour aller recuperer le fichier video chargĂ© par le navigateur, comme en 2000 😅

avatar 406 | 

ça m'arrive, quand y'a trop de pub dans la video (non, je ne paie pas 2500 d'impĂŽts alors ta g
) d'aller carrĂ©ment la charger tellement ça fini par me gonfler


avatar vicento | 

https://omz-software.com/vidl/
intĂšgre Youtube DL dans une App Mac simple Ă  utiliser ...

avatar 406 | 

impeccable. Merci. surtout que mĂȘme en free fibre 4000 Mb/s (500Mo/s) de reception, ça arrive quand mĂȘme que la video stop Ă  cause de la lenteur de chargement

avec ton soft, c'est direct dans le dossier en 2 secondes =))

avatar Pimentpub | 

Excellent ! Merci.

avatar bambou55 | 

@vicento

Excellent, j'arrive mĂȘme Ă  tĂ©lĂ©charger une vidĂ©o bloquĂ©e par mon lieu gĂ©ographique... merci pour ce lien

avatar Lightman | 

@vicento

j'ai testé vidl qui fonctionne trÚs mal voire pas du tout chez moi. Je ne suis rien arrivé à en tirer.

avatar lolodeville | 

Nickel. Merci pour le lien

avatar Slaine | 

Pourquoi on interdit pas les avions ou les voitures tant qu'on y est car ce sont des armes de destruction c'est d'un ridicule.

avatar Gregoryen | 

J'utilise l'excellent 4kVideoDownloader (tous les formats.. mp3..mp4..) sur mac ..tu peux mĂȘme tĂ©lĂ©charger la chaĂźne entiĂšre et des playlist !

avatar vincentn | 

Youtube-dl est un outil remarquable — qui est effectivement trĂšs loin de se limiter Ă  Youtube — pas mal utilisĂ© en OSINT, etc.
 par des journalistes, des enquĂȘteurs, des archivistes par exemple, Ă  travers. Le tout sans avoir besoin d'installer une extension et d'ouvrir un navigateur, tout se faisant en ligne de commande (mĂȘme si d'autres moyens de l'utiliser existent).
Il s'agit d'un bien commun, d'un outil d'utilitĂ© publique, open source comme tant d'autres (FFMPEG, Curl, etc. etc.) et devrait ĂȘtre protĂ©gĂ© en ce sens, plutĂŽt qu'attaquĂ©.

Vouloir bloquer ce type d'outil est d'une stupidité sans nom. Mais bon, c'est la RIIA, et comme toute organisation de ce genre, utilise l'arme nucléaire, en frappant à l'aveugle, pour lutter contre insecte dans une serre. Ses avocats, ses adhérents, leurs prestataires et leurs robots anti copyrights surveillant les plateformes et le net sont moins énergiques et plus discrets pour se lutter contre leur propre turpitude (appropriation de contenu libre de droit, censure, etc
).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR