youtube-dl de retour sur GitHub 🆕

Nicolas Furno |

Mise à jour 16/11 — Ouf ! youtube-dl est de retour dans son répertoire GitHub. Cette restauration du dépôt a été rendue possible après la réception d'informations supplémentaires de la part de l'Electronic Frontier Foundation. Ce qui a permis de renverser le DMCA de la Recording Industry Association of America. On pourra lire ici les explications de GitHub, dans lesquelles la plateforme indique qu'elle va renforcer l'examen de ce type de procédure.


Article d'origine 06/11 — La Recording Industry Association of America (RIAA), l’industrie du disque américaine qui lutte notamment contre le piratage, tente de faire interdire un outil de téléchargement. L’association a utilisé la loi DMCA qui lui permet de faire valoir ses droits en cas d’atteinte à un copyright pour demander à GitHub de supprimer le dépôt qui contient le code source de youtube-dl.

Il est toujours impossible à ce jour d’accéder au code source de youtube-dl sur GitHub.

Vous ignorez peut-être tout de youtube-dl, un outil codé en Python qui permet de télécharger des vidéos depuis le terminal. Même si son nom laisse entendre le contraire, il n’est pas limité à YouTube et gère des centaines de sites, tous listés en temps normal à cette adresse, mais le lien est indisponible à cause de la plainte en cours. Cet outil peut aussi récupérer des vidéos publiées sur Twitter, Reddit et les autres réseaux sociaux, ou même des vidéos publiées sur d’autres sites. Il me sert ainsi à télécharger et archiver les keynote d’Apple, par exemple.

Certes, on peut utiliser youtube-dl pour télécharger un contenu soumis à copyright et le diffuser sans autorisation des ayants droit, c’est-à-dire pour pirater. Mais on peut aussi l’utiliser pour télécharger un contenu libre ou même pour extraire un passage d’une vidéo et la reprendre dans une autre vidéo, ce qui est parfaitement légal à titre de citation.

Vous utilisez peut-être même youtube-dl au quotidien sans le savoir. Cet outil pensé pour une utilisation dans un terminal est aussi intégré à de nombreuses apps. Si vous utilisez l’excellent IINA pour lire une vidéo YouTube, sachez que l’app repose sur youtube-dl1 pour lire ce contenu en streaming. Un autre usage qui n’est pas une violation du copyright, mais que la RIAA voudrait interdire, en même temps qu’elle voudrait supprimer cet outil.

Contrairement à ce que son nom laisse supposer, youtube-dl permet aussi de télécharger des vidéos depuis d’autres sources, comme ici Twitter. Dans son usage le plus basique, cet outil est très simple à utiliser une fois installé2

Cette demande reviendrait à exiger la suppression de tous les clients BitTorrent et même du protocole lui-même, sous prétexte qu’on peut l’utiliser pour pirater. Et en allant dans cette direction, on peut aussi télécharger du contenu illégalement avec son navigateur web, pourquoi ne pas l’interdire lui aussi ? Et que dire de votre smartphone, qui peut enregistrer un film ou une musique protégés par des copyrights ?

L’Electronic Frontier Foundation (EFF), une organisation qui défend notamment la liberté d’expression sur internet, considère que la RIAA détourne la loi DMCA avec sa demande. Cette loi qui offre des armes aux ayants droit pour protéger leurs contenus en cas de piratage prévoit aussi qu’il est illégal de contourner les protections liées aux copyrights, notamment les DRM. Est-ce que c’est ce que fait youtube-dl ?

Techniquement, non, mais on peut en effet l’utiliser à cette fin, par exemple en téléchargeant un contenu protégé depuis YouTube pour le partager sans DRM. La RIAA considère que la simple possibilité de télécharger du contenu depuis YouTube devrait être illégale, peu importe sa licence et alors même qu’il est tout à fait possible de publier des vidéos libres de droit sur la plateforme. C’est le cas, pour prendre un exemple, de notre vidéo sur le raccourci de téléchargement.

Projet open-source, youtube-dl n’a pas disparu pour autant face à cette attaque de la RIAA. Les créateurs du projet ont dupliqué leur dépôt sur Gitlab, concurrent de GitHub. De nombreux utilisateurs ont aussi « forké » le dépôt sur GitHub, une procédure standard pour dupliquer un projet, mais le service qui appartient à Microsoft menace désormais de fermer les comptes qui le font. Ce qui n’est pas surprenant : si une plateforme ne peut ou veut pas répondre à une demande DMCA, elle peut être fermée par une décision de justice.


  1. Techniquement, elle repose sur le lecteur vidéo open-source mpv qui lui-même repose sur youtube-dl.  ↩︎

  2. Vous pouvez l’installer facilement sur un Mac avec Homebrew et la commande brew install youtube-dl.  ↩︎


avatar Mike Mac | 

Sur Android, vous avez Newpipe Legacy qui permet d'enregistrer ce que Youtube propose.

Avec plusieurs choix d'encodage pour la vidéo, ou pour l'audio seul...

Et c'est gratuit.

avatar Pipes Chapman | 

ViDL semble inutilisable

Pour Safari ouvre les extensions du navigateur mais n'y apparaît pas

- Le marque page dans Firefox ouvre une boîte de dialogue demandant "d'envoyer vers une application" ???

Par contre si on passe outre à tout ça, ça marche quand même, en tout cas pour YouTube avec Safari.

avatar vicento | 

@Pipes Chapman

Tu as bien installé le logiciel sur ton mac ¿

avatar Pipes Chapman | 

@ Vicento

oui, et bizarrement, bien qu'après avoir re-démarré rien n'apparaissait... deux jour après, sans avoir touché à rien de plus ViDL a surgit dans les préferences de Safari !

par contre ce que je ne saisi pas c'est ce que ça fait de plus que 4K Video Downloader...

avatar Valiran | 

Perso jutilise jdownloader depuis des années pour YouTube et ça marche impec !

avatar oomu | 

Merci à l'EFF.

avatar Timiho | 

Excellente nouvelle 😅! Oui merci à l’EFF !

avatar Mike Mac | 

Et Tartube, multi-sources et pas uniquement Youtube pour le téléchargement, quelqu'un a essayé ?

https://tartube.sourceforge.io/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR