Nokia va installer un réseau 4G sur la Lune pour le compte de la NASA

Nicolas Furno |

Les États-Unis ont relancé leur ambition de conquête spatiale en visant une installation permanente sur la Lune à l’horizon 2030. Pour y parvenir, plusieurs missions vont préparer le terrain en amont et ce dès 2024, date à laquelle la NASA devrait à nouveau poser un humain sur le satellite, pour la première fois depuis 1972. Parmi ces préparations, Nokia a été sélectionnée par la NASA pour y déployer un réseau 4G.

Image de base : NASA/JSC

Nokia va créer un réseau lunaire pour 14,1 millions de dollars, constitué d’un système d’antennes compactes, très économes en énergie et renforcées pour résister au vide de l’espace. Le matériel sera installé avant l’arrivée des premiers hommes, avec un petit véhicule spatial créé spécialement pour l’occasion et qui sera contrôlé depuis la Terre. Chaque élément devrait ensuite être capable de démarrer et de se configurer tout seul. Si tout va bien, cela devrait se faire à la fin de l’année 2022.

Mais au fait, pourquoi installer la 4G sur la Lune ? Pour permettre aux astronautes et aux équipements de communiquer plus rapidement qu’avec les standards utilisés jusque-là. Le réseau permettra aussi de couvrir de plus grandes distances, même si Nokia n’a pas encore communiqué de carte de couverture.

En revanche, l’entreprise a déjà prévu une évolution de son réseau vers la 5G, ce qui sera pratique pour le jour où l’on aura installé des ascenseurs sur la Lune.

Tags
avatar Scooby-Doo | 

Et pendant ce temps là, en France en 2020, le fonctionnement de la 4G est encore aléatoire dans certaines régions...

M'en vais installer ma niche sur la Lune et puis c'est toutou !

😁

avatar imrfreeze | 

La 4G, ce sont techniquement des ondes radio aussi !
Elles sont définies par le Règlement des Radiocommunications de l'Union internationale des communications comme des "ondes électromagnétiques dont la fréquence est par convention inférieure à 3 000 GHz, se propageant dans l'espace sans guide artificiel" (Section 1, point 1.5)

avatar Nicolas Furno | 

@imrfreeze

Oui, j'ai oublié de vérifier ce qu'ils utilisaient avant. J'ai viré la mention, du coup.

avatar MarcMame | 

@nicolasf

"Oui, j'ai oublié de vérifier ce qu'ils utilisaient avant."

Des pots de yaourts et de la ficelle si je me souviens bien.

avatar Nicolas Furno | 

@MarcMame

Parfait, merci, je complète !

avatar r e m y | 

On peut utiliser FaceID ou touchID en combinaison spatiale? 🤔

avatar Link1993 | 

@r e m y
Touch ID, non. Mais Face ID, la prochaine fois que je me retrouves dans une combinaison Sokol, je te donne l'info ! 😬

avatar TrollMan06 | 

@r e m y

Alors je me suis renseigné, Touch ID ne fonctionne pas par contre Face ID oui mais uniquement si tu orientes ton iPhone à 75 degrés par rapport à la visière de ton casque mais en gardant un angle alpha de cosinus pi /2 par rapport à notre étoile

Ça va :]

avatar Franck971 | 

Moi je comprends pas pourquoi en 50ans aucun autre pays/l’Europe n’ai pas envoyé d’homme sur la lune ?! Car au final les américains n’y ont pas passé beaucoup de temps.
On continu à faire de nouvelles découvertes sur terre mais sur la lune c’est circulez il y a rien à voir 🤔

avatar pelipa91 | 

@Franck971

Par ce que ça coûte un pognon pas possible surtout et qu’en ce moment en europe, le Covid tue l’économie.
J’aimerai pas bosser au CNRS ses prochains mois années..

avatar Franck971 | 

@pelipa91

En ce moment oui c’est pas forcément la période la plus propice économiquement...
Mais depuis 50ans tout de même !!

avatar pelipa91 | 

@Franck971

L’Europe n’est pas en reste sur son programme spatial.
Mais lancer des satellites et faire une base lunaire/martienne, y’a une différence de coût non négligeable.
C’est vrai que lorsque les US et la NASA ont décidé d’aller sur la lune, ça a créé une vague d’emploi énorme et des création d’entreprises. Mais ça a quand même englouti 10% de l’argent public pendant des années. Et une fois la course à la lune terminé, 400000 personnes se sont retrouvés à devoir trouver un boulot (qu’ils ont certainement retrouvé très vite).
La NASA a bien évidement galèré à faire accepter aux politiques l’engloutissement de tout cet argent.
La guerre froide avec les russes n’aurait pas eu leur, certainement personne ne serait encore allé sur la lune.
L’europe a du mal à ce mettre d’accord pour des broutilles, alors lancer un programme de cet envergure me semble impensable.

avatar marc_os | 

@ Franck971
Depuis 50 et plus, la priorité est de maximiser les bénéfices des actionnaires et autres détenteurs de parts, en passant depuis la fin des années 80 et le "libéralisme" par un max de délocalisations, ce qui veut dire par la "désindustrialisation" de notre pays.
Et c'est pas en fabriquant des voitures en Pologne ou en Chine qu'on ira sur la Lune ou ailleurs. On peut tout juste envoyer des personnes pour aller là haut si ceux qui ont les moyens le veulent bien.
Reste quand même Ariane Espace, mais c'est tout.

avatar Franck971 | 

@marc_os

Oui je ne parlais pas de la France en particulier... mais de tous les pays du monde. On a effectivement Arianespace, Airbus...qui sont déjà de plutôt bon exemple de coopération internationale.
Aujourd’hui beaucoup de programme sont privé et ont finalement un but lucratif.

avatar oomu | 

" Reste quand même Ariane Espace, mais c'est tout."

Ariane Espace c'est pas du " C TOUT" !

C'est un important projet, ça permet autant une indépendance pour des satellites civils important pour l'économie européen que du militaire (heu pardon, du satellite météo).

ça fait vivre pas mal de gens.

ça permet aussi au passage le développement de tout un tas de technologies nécessaire mais ultra cool (par exemple un nouveau cpu haute performance européen capable de supporter les radiations spatiales)

etc.

Arrêtez de croire que votre Vie est Misérable ! Vous vivez AUSSI dans une époque Intéressante (mais aussi tragique, difficile, etc) et dans un endroit intéressant et vivant.

Le site de l'union européenne a une page avec tous les financements industriels et académiques (le privé et le public donc) duquel vous pouvez partir pour des heures de lectures sur tous les projets menés.

Vous ne vivez pas dans une grotte stérile, mais en Europe !

avatar IceWizard | 

@Franck971
"En ce moment oui c’est pas forcément la période la plus propice économiquement...
Mais depuis 50ans tout de même !!"

Hein ?? Mais si, nous sommes retournés sur la Lune ces 50 dernières années, et a de nombreuses reprises. De la même manière qu'on a été étudier Saturne, Jupiter, Mars, les astéroïdes, etc .. Les robots et les sondes sont des extensions de l'être humain, même si elles sont moins télégéniques qu'un jeune premier au sourire Colgate, dans un scaphandre. Mais infiniment moins coûteuses et tellement plus fiables. C'est pas facile d'éteindre un humain et de le rallumer 3 ans après ..

De toute manière, il ne faut pas se leurrer. Tous les programmes spatiaux "Back to the Moon" us, russe, chinois, européen, japonais, indien, arabe, etc .. n'existent que dans le but d'exploiter l'hélium-3 lunaire, pour les futures centrales nucléaires à fusion. Si demain, quelqu'un trouve le moyen de faire de la fusion froide, tous ces projets finiront à la poubelle.

avatar oomu | 

"existent que dans le but d'exploiter l'hélium-3 lunaire, pour les futures centrales nucléaires à fusion"

c'est un des romans qu'on vend aux investisseurs et politiciens (bien que le plus probable est la militarisation de l'accès à l'espace pour l'observation et contrôle balistique) mais l'exploitation et surtout la rentabilité de l'helium-3, ça reste encore une vague idée de SF, et pas forcément de la bonne SF.

On y est pas. ni de près, ni de loin. Ou alors, on nous a vachement bien caché la centrale à fusion nucléaire fonctionnelle... (du vrai bon complot là)

et puis surtout, mais pourquoi se prendre la tête à aller à l'autre bout du truc sur un caillou super loin (la Lune, c'est _loin_, vraiment _loin_), dépenser une énergie dingue rien que pour décoller, réussir par on ne sait quel prodige, à extraire à pas cher, puis rAAAAamener sur Terre tout le bazar pour en faire une énergie

alors qu'on pourrait simplement creuser du charbon, et faire tourner des turbines sous le nez de quelques pauvres, lol !

avatar Link1993 | 

@pelipa91

CNES plutôt non ? Pour l'instant, le spatial est plutôt une bonne planque quand on voit que l'aéro va pas bien... J'ai des amis au chômage là... 😖

avatar pelipa91 | 

@Link1993

Oui CNRS, CNES, ONERA, etc.
Tout ce qui marche à l’argent publique en fait ^^
Et pour ma part je travaille dans un des leader mondial de l’aéronautique et en effet nous subissons un fort revers en ce moment..
Pas de personnes virés pour l’instant (juste les sous traitants qui ne sont plus là)
Mais chez Airbus c’est chaud pour beaucoup apparement (ingénieur ou techniciens).

avatar Link1993 | 

@pelipa91

Yes. Je suis en presta, et ma boîte a fait ce qu'elle a pu pour garder du monde (aide à la reconversion et nouveaux postes), mais a quand du faire des plans. Tout dans l'aero, rien dans le spatial. Et en grande partie parce que c'était des ingé à Toulouse pour Airbus en effet.

Et je vois que les projets en court dans le spatial sont toujours maintenu. Je vois aussi de nouveaux projets qui tombent, mais je ne sais pas s'il va y en avoir autant.

avatar pelipa91 | 

@Link1993

Tu bosses chez qui et chez quels clients (si tu veux pas répondre pas de soucis je comprendrai 😃)

avatar Link1993 | 

@pelipa91

La presta, je ne dirais pas trop. La boîte chez qui je bosse, et bien je dirais qu'on lance des fusées ! 😇

avatar pelipa91 | 

@Link1993

Ok je vois^^
À Toulouse?

avatar Link1993 | 

@pelipa91

Nope, à Paris et Kourou ^^

Toulouse de ton côté ? Ou région parisienne ? ^^

avatar pelipa91 | 

@Link1993

Ah sympa la Guyane ^^ et le secteur d’activité
Vive Ariane 5 (et 6 bientôt!)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR