Pays-Bas : MediaMarkt vend des iMac une bouchée de pain et veut maintenant les récupérer

Mickaël Bazoge |

C'était l'affaire du siècle ! Aux Pays-Bas, le revendeur MediaMarkt a involontairement cassé les prix de l'iMac sur sa boutique en ligne samedi dernier. Au lieu de 2 000 €, le tout-en-un a été commercialisé une toute petite fraction de ce prix, attirant les amateurs de très bonnes affaires. RTL rapporte le cas de Nemo, qui a sauté sur l'occasion pour s'offrir trois iMac (neufs bien sûr) pour une facture de… 6 euros et 57 cents ! L'utilisateur a reçu la confirmation d'expédition dans la foulée, et les ordinateurs un peu plus tard. Une affaire en or…

Photo : Marja van Bochove, CC BY 2.0.

Sauf que MediaMarkt s'est évidemment mélangé les pinceaux. Le revendeur demande aux clients de retourner les machines, ou de payer un supplément. D'après le distributeur, le nombre d'iMac vendus à ce prix défiant toute concurrence et livrés se compte sur les doigts de deux mains. « Dès que nous avons découvert que le prix était incorrect, nous avons contacté les acheteurs. Nous avons pu trouver une solution avec quasi tout le monde, les clients ayant compris que c'était trop beau pour être vrai », a déclaré un porte-parole des magasins.

Mais certains de ces acheteurs, dont Nemo, n'ont pas l'intention de rendre les iMac. Ils considèrent en effet que les ordinateurs leur ont été livrés : l'achat est définitif, selon eux. MediaMarkt aurait l'intention de faire appel à une société de recouvrement de dettes… Un cabinet d'avocats assiste d'ailleurs les récalcitrants, qui pourraient aller jusqu'au procès si l'affaire s'envenimait.

Source
Merci H-de-Pierre et Said !
avatar shaba | 

Avant l’expédition ils peuvent en effet plaider l’erreur d’affichage, mais une fois le produit livré ça devient compliqué !

avatar Bigdidou | 

@shaba

« mais une fois le produit livré ça devient compliqué ! »

Oui, enfin à 2€ l’iMac, c’est plaidable, non ? ;)

avatar shaba | 

@Bigdidou

Dans le commerce, l’erreur d’affichage est toujours en faveur du client en même temps... évidemment que c’est trop gros dans ce cas mais je comprends les acheteurs, le produit livré la vente est actée.

avatar Kounkountchek | 

@shaba

Je me souviens d’une affaire un peu semblable, mais où on avait tenu compte du fait que le prix était invraisemblable et que l’acheteur en avait conscience (et ici le fait d’acheter trois iMac est parlant), et du coup les acheteurs avaient du rendre les appareils. (Après je ne sais pas s’ils avaient été jusqu’au procès ou pas)

avatar tonstef | 

@shaba

Faux.

+++Citation+++
➜ L'obligation pour le vendeur de vendre au prix affiché :
Selon l'article L133-2 du Code de la consommation, en cas de doute, le contrat qui lie le consommateur avec le professionnel s'interprète en faveur du consommateur. Ainsi, s'il y a une erreur sur le prix, le vendeur sera tenu de vendre le produit au prix le plus avantageux pour le client, donc le plus faible.

Cette obligation comprend toutefois des exceptions. En effet, le consommateur ne peut pas profiter de façon malhonnête de l'erreur d'affichage :

● Le consommateur ne peut pas se voir appliquer le prix affiché lorsque celui-ci est très différent du prix réel, presque dérisoire

● Le consommateur ne peut pas se voir appliquer le prix affiché lorsque le consommateur est de mauvaise foi. En effet, cette exception s’applique lorsque le consommateur est conscient de l’erreur de prix lors de l’achat. 
+++Fin de citation+++
(Source: https://www.litige.fr/articles/obligation-vendre-prix-affiche-consommate...)

avatar themasck | 

Je ne savais pas que la loi française s’appliquait aux pays-bas

avatar tonstef | 

@themasck

Ma réponse faisait référence non pas à l’article mais bien au commentaire de Shaba qui disait :
« Dans le commerce, l’erreur d’affichage est toujours en faveur du client en même temps... »

Par ailleurs, la loi NL va dans le même sens que la loi belge et française :

+++Citation+++
Aannemelijke prijs
De wet is hier duidelijk over: een artikel dat dermate laag geprijsd is zodat de klant hier zelf twijfels bij kan hebben, mag gezien worden als een fout. Fouten zijn er om gemaakt te worden, zo ook bij winkeliers. Een komma kan verkeerd staan, of een cijfertje ontbreekt. Een luxe bungalowtent die normaal gesproken 999 euro kost, en nu geprijsd is voor 99 euro, is natuurlijk foutief geprijsd. De klant had in dit geval zelf kunnen bedenken dat een artikel nooit zo laag afgeprijsd wordt.

Deze fouten worden vooral op webshops gezien: grote of dure artikelen waarbij één cijfertje niet wordt gedrukt. Een televisie die normaal 1299 euro kost maar nu voor 129 euro te koop staat, is natuurlijk een aannemelijke fout. Ook in dit geval had de klant zelf kunnen weten dat dit een foutief geprijsd artikel is.

Een artikel dat dermate afgeprijsd is zodat de klant er twijfels bij zou kunnen hebben, hoeft dan ook niet voor de foutieve prijs verkocht te worden. Anders wordt het wanneer het hier daadwerkelijk om een aanbieding gaat. In het geval dat er duidelijk bij staat dat het artikel zo laag geprijsd is, bijvoorbeeld door een korting van 90 procent te geven of door aan te geven dat het hier om een grote opruiming gaat, dan is de verkoper verplicht het artikel ook voor deze prijs te verkopen.
+++Fin de citation+++
(Source: https://zakelijk.infonu.nl/detailhandel/99279-verkeerd-geprijsd-artikel-...)

Mais j’imagine que la source en néerlandais ne te pose pas de problème de compréhension 😉

avatar Biking Dutch Man | 

@tonstef

Très clair, le gars ne s’en sortira pas.

avatar pagaupa | 

@themasck

👏👍

avatar Bigdidou | 

@tonstef

Merci.
Je me disais aussi qu’acheter 3 Mac à 2 euros chaque et penser qu’on a la loi pour soi et aucun compte à rendre, ça paraissait très optimiste, et de très mauvaise foi.

avatar EBLIS | 

J'allais coller le même texte. En effet si le prix est visiblement une énorme erreur, le commerçant refuse. J'ai déjà eu le coup avec des clients qui ont cru pouvoir me citer un texte de loi imaginaire. Je leur ai rappelé le texte et leur ai fait un petit prix. Ça calme les "esprix".

avatar redchou | 

@shaba
Non, du tout, en cas de prix dérisoire, le vendeur pour casser la vente.
Si le consommateur ne pouvait pas ne pas avoir connaissance de l’erreur en voyant le prix, ce qui est le cas pour ces iMac à ce prix, dans ce cas, la jurisprudence française donne raison au vendeur.
(Édit: après je sais pas pour les Pays-Bas mais ça m’étonnerait que ce soit différent...)

avatar tonstef | 

@redchou

+1

avatar ingmar92110 | 

👍ça serait tellement moche quand-même, quel état d’esprit... j’imagine le même Nemo dont le patron ferait une erreur sur sa fiche de paie... et Nemo s’en aperçoit après que son salaire de 6€ à été viré... trop tard!!! Rdv mois prochain pour salaire normal! Là comme par hasard il serait pas d’accord le gars...

avatar DG33 | 

@ingmar92110

Ça dépend, s’il s’agit de 3 salaires de 2€ et que le mois prochain il chope 3 salaires normaux...

avatar David Finder | 

@shaba

Ça dépend du pays. En France c’est certain. Mais aux Pays-Bas ?

avatar Marco787 | 

@ shaba

"l’erreur d’affichage est toujours en faveur du client "

Pas vraiment : quand le prix est manifestement anormal, les tribunaux donnent généralement raison au commerçant. Il est clair que dans le cas présent, un iMac récent et tout neuf a un prix aussi dérisoire est une erreur totalement évidente, et qu'il ne peut donc s'agir d'une promotion.

Même si le produit est vendu, il peut toujours être retourné. La simple livraison n'est pas un motif légitime.

avatar redchou | 

@shaba
C’est pas compliqué du tout, ils ont les coordonnées de l’acheteur, etc..
De plus, les CGV indiquent souvent que la vente est conclu à la réception de l’objet, si le prix est correct, ce qui ne semble ne pas être le cas.

avatar Antara | 

C'est l'jeu ma pauv' Lucette... Ils se ratrapperont sur le reste de l'année...

avatar Florent Morin | 

Ils en auront pour plus cher de frais d’avocat.

avatar David Finder | 

@FloMo

Pas s’ils gagnent. Le petit malin devra sans doute, vu qu’il en a vraiment profité en achetant 3 iMac, payer une amende pour « compenser » les frais judiciaires du revendeur.

avatar Marco787 | 

@ Florent Morin

Si l'affaire passe devant les tribunaux, il est très très probable que le commerçant gagne. Le consommateur sera donc aussi condamné à (au minimum) payer les frais de procédure de la partie gagnante. Le commerçant peut en outre demander des dommages.

avatar apaisant | 

PS4 Lidl

avatar Marco787 | 

@ apaisant

"PS4 Lidl"

C'est à dire ? En quoi est-ce comparable ?

avatar apaisant | 

@Marco787

Un produit informatique bradé a petit prix qui suscite assez d'engouement pour que les médias en parlent.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR