Olympus quitte le marché des appareils photo

Sabrina Fekih |

Après 84 ans d'exercice, Olympus tire sa révérence du marché de la photographie. L'entreprise japonaise a décidé de céder sa branche en charge des appareils photo à Japan Industrial Partners (JIP), un fonds d'investissement.

Concurrent de Nikon et Canon, notamment, Olympus ne trouve plus son compte sur un marché de la photo qui a dégringolé depuis l'avènement des smartphones. Olympus a mis en place des mesures pour faire face à cette nouvelle concurrence mais malgré ses efforts, l'entreprise a enregistré « des pertes d'exploitation pendant trois années fiscales consécutives », indique la société dans un communiqué. Son dernier trimestre, clôt en mars 2020, suit cette tendance également.

Image : Goh Rhy Yan / Unsplash

La photographie ne représente plus qu'une infime partie de l'activité d'Olympus. Ce segment compte pour 5 % des ventes annuelles totales de la société, qui s'est recentrée sur le marché du matériel médical depuis quelques années.

Olympus et JIP prévoient de signer un accord définitif d'ici la fin du mois de septembre 2020. Les conditions financières de cette acquisition n'ont pas encore été rendues publiques. Olympus assure que la cession au fonds JIP, qui va donc reprendre les rênes, va permettre « un gain en agilité et en efficacité ainsi que la manière la plus appropriée pour croitre davantage et satisfaire nos clients et nos employés travaillant dans le secteur de la photographie ». La cession devrait être conclue, au plus tard, à la fin de l’année 2020.

Le dernier fait d'arme d'Olympus sur le marché de la photo est la création avec Panasonic du format Micro 4/3. Celui-ci a donné lieu à des appareils à objectifs interchangeables plus petits que les reflex. Cette innovation n'a pas empêché une chute exceptionnelle des appareils photo, les compacts étant les plus touchés : les ventes ont été divisées par huit en dix ans.


avatar fousfous | 

J'ai l'impression que c'était les seuls à mettre des fonctions avancées pour l'amélioration des photos dans le marché des hybrides.
J'espère en tout cas que ça va faire réagir les autres fabricants pour qu'ils intègrent plus de fonction venu des smartphone, parce que quand on voit le résultat sur des petits capteurs ça donne envie de voir ce que ça peut donner sur des capteurs beaucoup plus grand.

avatar jean_claude_duss | 

sur les capteurs plus grands en général on shoot en raw, et le soft sur ton ordi peut faire ça.

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Non justement il y a pleins d'opérations qui doivent être faite directement lors de la prise de vue.
Et là tu ne parles que d'un simple traitement raw qui a ses limites, alors que maintenant on est vraiment sur de l'assemblage de différentes images ce qui est largement plus puissant.

avatar jean_claude_duss | 

sauf les que plusieurs images ça veux dire plusieurs photos de suite, avec des sujets qui bougent.... c'est loins de marcher sur les gros capteurs.
l'obturateur électronique ça marche un peu sur le canon R5 et le sony A9.
mais c'est pas parfait. dans tous les cas il y a une telle différence de dynamique sur les photo qu'avec un seul raw on peut avoir largement la même chose que les traitements des smartphones. En quand même bien plus naturel

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Sur mon X-T3 je n'utilise que l'obturateur électronique et ça fonctionne très bien, mais je peux t'assurer que les bénéfices obtenus par l'assemblage des photos ça fonctionne très bien et sur les gros capteurs c'est tout aussi intéressant.
Parce que niveau dynamique dans tout les cas un traitement HDR bat une photo prise avec un très gros capteur.
Et c'est bien gentil de vouloir traiter les raw mais ça demande encore de payer des logiciels très chère et il faut avoir le temps pour ça.

avatar jean_claude_duss | 

tu utilise pas pour faire 20x la meme photo comme apple.
et au niveau du processeur ton XT3 n'est quand meme pas du tout au meme niveau d'un puce iPhone.
Sinon tous le monde ne veux pas faire de raw, mais ceux qui continuent de se payer des appareils à plus de 1000€ souvent ils le font. et les appareils grands publics qui ciblent les smartphone se vendent de moins en moins. je pense que les smartphone finiront de remplacer tout ce qui n'est pas 24x36 et on aura plus à se poser la question

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Quand je fais des images de Jupiter c'est plutôt 200 images que je prend en effet. Mais même hors astro ça a une utilité, les capteurs ont atteint leurs limites physiques et il ne reste plus que l'assemblage (ou continuer à agrandir la taille des capteurs) pour réduire le bruit.
Oui j'imagine que c'est pas la même puissance mais sur les appareils photos ce sont vraiment des puces spéciales ce qui permet de compenser la différence.
Justement si les fabricants d'appareils à plus de 1000€ veulent survivre il faut qu'ils apportent une importante plus value qui se voit dès le JPEG, surtout quand certains fabricants basent leur réputation sur les couleurs produite (Fujifilm).

avatar Un Type Vrai | 

RawTherapee et DarkTable sont tes amis...

avatar kubernan | 

Le 4/3 est arrivé alors que le full frame n'était pas arrivé totalement à maturité. C'est chose faite désormais (un exemple, le Nikon Z6 / Z7 pour un prix équivalent à l'E-M1). Là où le 4/3 peut être avantageux est dans la vidéo.

avatar fousfous | 

@kubernan

Il y a Panasonic qui a l'air de bien se porter dans le m4/3 encore, mais ils renouvellent plus souvent leurs appareils aussi. Olympus donnait pas mal l'impression d'avoir une gamme à l'abandon avec des appareils souvent âgés de 3 ou 4 ans et sans successeurs.

avatar frapamuc | 

RIP Olympus. Je garde donc précieusement mon OM-D EM-1 que j’aime tant!!

avatar jean_claude_duss | 

je l'ai eu aussi. C'était un bon boitier !

avatar occam | 

@frapamuc

Gardez surtout vos optiques m4/3.
La monture continue d’exister, Panasonic est en encore en relativement bonne santé, les optiques d’Olympus sont superbes et bientôt irremplaçables.

avatar kubernan | 

Bon à qui le tour.. Pentax ?

avatar hairsplitter | 

4/3: On revient au format d'antan du cinéma N&B, finis les films pano avec les westerns où on vivait pleinement dans le paysage.

avatar Pipes Chapman | 

@hairsplitter

les objectifs de capteurs Micro 4/3 et le format d'image 4/3 sont deux choses qui n'ont rien à voir.

avatar Paquito06 | 

Encore un petit dommage collateral d’Apple et Samsung 😬

avatar occam | 

@Paquito06

Pour le coup, ce sont surtout les manigances financières du management d’Olympus et leurs mensonges continus qui doivent porter ce blâme :

https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ1053608.pdf

https://www.channelnewsasia.com/news/cnainsider/how-olympus-was-almost-brought-down-by-one-of-the-worst-9440206

Olympus ne s’est jamais remis de ce scandale.
Maintenant, c’est la division « imaging » qui est sacrifiée.

Si l’essor du photo-smartphone a mangé une large partie du gâteau de l’industrie photographique, Olympus Imaging n’aurait pas dû en pâtir davantage que les autres. La débâcle est « home-made », son ampleur est due à ses dirigeants.

avatar Paquito06 | 

@occam

En effet, cette belle fraude n’a pas aidé. Ils s’en seraient peut etre mieux tirés avec un peu de dumping 🤭🙈

avatar cecile_aelita | 

@Paquito06

Ouais Apple c’est de la merde !!

avatar Paquito06 | 

@romainB84

"Ouais Apple c’est de la merde !!"

Bah, ca vous prend souvent? 🤣

avatar cecile_aelita | 

@Paquito06

Bah quoi?
Je dis juste tout haut ce que tout le monde.... dit tout haut !😁

avatar Paquito06 | 

@romainB84

Mais. Mais. J’ai pas dit ça 😫 Ni tout haut, ni tout bas 🤭😱

avatar Leborde | 

Oh, un tableau de profondeur de champ sur la bague d'objectif !

Mais à quoi cela sert-il dans un monde où les photographes se targuent d'en être pour se donner une aura "créa et artistique", alors qu'ils ne sont que des geeks améliorés qui savent faire de l'informatique plus que de la photo.

avatar Un Type Vrai | 

?
100% des mecs qui font de la photos sont des branques comme moi ?
Mince, je devrai penser à vendre mes photos ...

avatar noxx09 | 

Dommage qu'Olympus n'ait pas amélioré le XZ-1 qui a un excellent objectif mais un capteur moyen : la capture de la lumière est vraiment exceptionnelle pour un appareil de cette taille. Je trouve d'ailleurs que la sensibilité des appareils est quelque chose qui ne s'améliore pas, même sur du assez haut de gamme : la plage utile reste médiocre, c'est juste contourné par bracketing... A quand quelque chose qui se rapproche de l'œil ?

avatar jean_claude_duss | 

@noxx09

Ha bon ? Ça fait que progresser depuis 20 ans pourtant

avatar fousfous | 

@noxx09

Normal on a atteint une limite physique avec la technologie actuelle, le bruit que tu vois il ne vient pas de l'électronique mais directement de la lumière.

avatar jean_claude_duss | 

@fousfous

Qu’est ce que tu raconte ?

avatar fousfous | 

@jean_claude_duss

Le bruit que tu vois sur tes photos c'est du bruit qui vient des photons, il y a dpreview qui avait faire une série d'article parlant de ça. Ils expliquaient bien le fonctionnement physique de la photo.

avatar jean_claude_duss | 

@fousfous

Tu te souviens de l’article ?

avatar fte | 

@jean_claude_duss

"Qu’est ce que tu raconte ?"

Incertitude d’Eisenberg, voilà ce qu’il raconte. Moins il y a de photons, plus l’aspect quantique de la lumière "se voit".

avatar Un Type Vrai | 

Mon Nikon D700 voit (sans flash) des couleurs et des objets que je ne peux pas voir à l'oeil la nuit.
Il est vieux mon Nikon D700...

avatar Berechit | 

J’ai commencé en reflex avec Olympus ! Les objectif Zuiko étaient excellents et les appareils légers. Lorsque l’auto focus est arrivé, la marque n’a pas su prendre le tournant et j’ai revendu mon matos (sauf le XA que j’ai encore).
Maintenant, le marché des appareils photo est tellement dur (concurrence des smartphones et de leurs logiciels) qu’il faut un sacré savoir faire. Canon, Nikon -en difficulté-, Fujifilm -sur un marché de niche- Sony, Pentax -avec la license Leica- où Ricoh -avec son GR et une équipe réduite de passionnes- l’ont mais ce marché va se réduire encore et la casse va continuer :(

avatar occam | 

@Berechit

Tant que toutes ces enseignes, ou presque, se ruent dans une course à l’abîme, en segmentant au maximum un marché qui s’étiole et cherchant à minimiser les coûts à court terme, au lieu de revoir leur concept et leur offre, et surtout en rechignant à bâtir enfin leurs caméras autour de la « triade d’or » C-I-M (Connectivité, Interopérabilité, Modularité), tous seront perdants face aux smartphones.

avatar Berechit | 

@occam

Je suis d’accord sur la segmentation outrancière mais pas sur les investissements : les optiques RF de Canon sont superbes, Nikon essaye d’assurer, Fujifilm investit un Max (même si leur cycle se resserre trop à mon sens) et Sony n’est pas en reste (même si là, je suis un peu plus sceptique sur les gammes d’APN)... Les vraiment bonnes images demandent de la lumière et il faut de la surface pour la capter, y a pas photo :)

avatar occam | 

@Berechit

Pour ce qui est des avantages de systèmes à grand capteur et optiques interchangeable, vous prêchez à un adepte. :)

Mais le problème est la masse critique : nous risquons bientôt de nous retrouver dans une minorité trop infime pour compter.

Et je dois enregistrer une divergence d’appréciation quant aux différentes entreprises encore en jeu :

— Fuji peut se permettre ce hobby en toute splendeur, parce que son business n’en dépend pas ;
— Sony se trouve dans l’impasse d’abattre son jeu trop tôt, avant que le marché de l’image ne reprenne — si toutefois il reprend — et dans le désintérêt général, ou de se faire grignoter son avantage technologique par le crocodile Canon ;
— Nikon a le plus à perdre, et le moins de chances de gagner, notamment parce qu’ils ont tojours eu une peur bleu de faire ce qui a fait la force d’Apple dans ses grands moments : se phagocyter soi-même.
Reste Canon, le seul à avoir une vraie stratégie industrielle dans cette course. À voir si elle aussi n’arrive avec 10 ans de retard pour arrêter l’hémorragie.

avatar andmag | 

Ah feu mon OM-2 SP quel bon reflex pas trop grand et polyvalent...

avatar tbr | 

😢

avatar petergab64 | 

Comme dit plus haut, la force d'Olympus ce sont ses optiques, c'est de très haut niveau, je suis équipé des 12/100 40/150 et 300 (version Pro) c'est excellent, sur boitiers Lumix G9.
Je suis passé au µ 4/3 pour gagner du poids sur l'ensemble du matériel (surtout les optiques), il faut parfois compenser le poids des ans en allégeant le matériel. La bonne surprise c'était la qualité du matériel. Le format du capteur cadre comme le double de la focale annoncée, et comme je fais beaucoup de sujets à déplacements rapides, voire aléatoires (motos, avions, rapaces) il faut réagir vite. Le défaut, comme tous les petits capteurs, c'est la diffraction au-delà de F11. Mais comme le petit capteur a une profondeur de champ "naturelle" plus importante, ce n'est pas grave. Toutes mes images en Raw, OS X ouvre tous les raw donc Photos peut le faire si on ne veut pas investir dans un logiciel. Ce qui serait dommage quand même.

avatar Bigdidou | 

Je pensais que c’était un fabricant de chaussettes.
Comme quoi ...

avatar TomVar | 

"L’entreprise cède sa branche en charge des appareils photos", car ils ont d’autres branches? Ils font quoi d’autres?

avatar bdc | 

@TomVar

matériel médical (fibroscopes, microscope)

avatar Un Type Vrai | 

Mince, j'ai un Olympus micro 4/3 à côté de mon Nikon FF (deux tailles, deux usages).
J'espère que les objectifs seront bradés et que j'en profiterai.

Pour info, les objectifs Panasonic que j'ai (ou que j'ai eu) sont systématiquement en dessous des Olympus en qualité optique et finition. Une perte pour le micro 4/3 !

avatar Pipes Chapman | 

@Un type vrai

"pour info" "tous les objectifs que tu as eu"
tu ne peux pas généraliser à toute la gamme Panasonic, même si j'adore mon 12/35 Olympus à bague de mise au point débrayable. après c'est une question de budget . si on va par là les Nokton enterrent à peu près tout le monde.

avatar Lightman | 

Je leur en ai beaucoup voulu lorsqu'ils se sont retiré du marché du compact. J'ai acheté 5 Olympus SZ-31 et j'en achèterais bien encore 1 s'il existait toujours. Je n'ai jamais trouvé de concurrent au niveau dans ce segment de gamme, même encore maintenant !

Le soft est au top. Les capacités équilibrées, ne brûle pas les blancs comme les Nikon.

Prendre un cheveux en macro ou lire une plaque d'immatriculation à 5 km. Rafales à 30 ips en continu, etc. , pour 250 euros. Waou !

Vraiment dommage qu'ils partent.

avatar Mike Mac | 

Formats numériques courants : Full frame, Micro 4/3, et APS-C qui n'a pas été cité. Canon produit des APS-C comme le m50 très utilisé par les vloggeurs, entre autres, et qui doit être dans cette gamme d'équipement le modèle le plus vendu en 2019 et probablement 2020, ou le m6 MKII.

CONNEXION UTILISATEUR