Volkswagen a peur d’être le Nokia des voitures

Nicolas Furno |

Nokia était le géant incontournable des téléphones portables et personne n’imaginait un monde sans lui, surtout pas ses dirigeants. Et puis l’iPhone et les smartphones Android sont arrivés et en quelques années, la firme finlandaise a quasiment disparu de la surface terrestre. Est-ce que c’est le même destin qui attend Volkswagen, géant de l’automobile et numéro un incontesté depuis plusieurs décennies en Europe ?

Comme avec Nokia en 2007, cela peut sembler assez ridicule de penser cela aujourd’hui, mais c’est pourtant ce que craint Herbert Diess, le directeur général du groupe Volkswagen. Face à l’émergence des véhicules électriques, autonomes et connectées sur le modèle de Tesla, les voitures à l’ancienne construites autour d’un moteur à explosion pourraient connaître le même destin que les téléphones portables face aux smartphones.

L’ID3, la première voiture exclusivement électrique de Volkswagen.

Volkswagen a bien conscience de la nécessité d’évoluer et le « Dieselgate » a certainement joué comme un électrochoc pour le géant allemand. Le plan d’électrification de ses véhicules est sans conteste l’un des plus ambitieux et complets de l’industrie et le constructeur espère devenir le numéro un de l’électrique dans les prochaines années.

Pour cela, tout une gamme de produits est en préparation, sur tous les segments, de la e-Up et ses cousines chez Seat et Skoda vendue à moins de 20 000 € jusqu’à la Taycan de Porsche qui approche des 200 000. De nombreux projets sont en cours de développement et Volkswagen présentera notamment tout une gamme de véhicules « ID », pensés dès le départ pour l’électrique.

Mais l’électrification n’est qu’une partie de l’équation et peut-être même pas la plus importante. Les voitures du futur seront aussi des ordinateurs avant tout, connectées en permanence et capables de rouler toutes seules. Le mini-van ID Buzz devrait servir à avancer sur le terrain de la conduite autonome, avec des expérimentations commerciales prévues pour 2022. De façon plus générale, le logiciel va devenir la pièce centrale du puzzle et avoir conscience que c’est le cas ne suffit pas à régler tous les problèmes.

Concept de l’ID Buzz, un mini-van électrique inspiré par le légendaire Combi des années 1970.

Volkswagen peut en témoigner, son ID3 qui doit sortir dans les prochaines semaines est en retard à cause d’un logiciel qui n’est pas terminé et qui devra être installé à la main sur les premiers véhicules à sortir des usines. L’entreprise espère avoir finalisé cette partie au mois de mai, et seulement à partir de là avoir l’infrastructure nécessaire pour fournir des mises à jour à distance.

« L’ère des constructeurs automobiles traditionnels est révolue », affirme Herbert Diess, en soulignant que Volkswagen va devoir évoluer pour survivre. Avec ces propos, il prépare son groupe à des changements probablement douloureux : abandon de la recherche sur l’hydrogène au profit de l’électrique et probablement de sérieuses économies à venir, notamment en Allemagne. Et malgré tout cela, il n’est même pas sûr que cela suffise :

La grande question est : sommes nous assez rapides ? Si nous continuons au rythme actuel, cela va être très difficile.

Volkswagen a au moins l’avantage par rapport à Nokia d’être conscient du problème. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde dans l’industrie, à commencer par Toyota, qui a souvent été le plus gros vendeur de voitures dans le monde et qui refuse toujours de croire à cette transition dans un nouveau monde. L’entreprise japonaise n’aura pas le choix, les exigences européennes la forceront à électrifier sa gamme, mais elle le fait encore à reculons.

Et même si les constructeurs historiques suivent la voie tracée par Tesla pour offrir des voitures électriques et connectées, il leur restera quelques points à régler encore. À commencer par la question de la recharge rapide, essentielle pour faire de longues distances. Et sur ce point, le californien a aussi pris de l’avance avec son réseau de superchargeurs, présent quasiment partout et qui permet une recharge bon marché. En Europe, le réseau Ionity se rapproche le plus dans l’idée, avec des bornes placées le long des autoroutes qui permettent de fournir jusqu’à 350 kW.

Un Kona de Hyundai branché sur une station Ionity (image Automobile Propre).

Sur le papier, c’est la réponse idéale, d’autant que l’initiative est soutenue par plusieurs grands constructeurs automobiles, dont Volkswagen, BMW, Daimler ou encore Ford et Hyundai. Sauf que la charge sera peut-être rapide, elle ne sera pas du tout bon marché avec le nouveau tarif qui entrera en vigueur à la fin du mois.

Ionity facturera désormais la charge à 0,79 € du kWh, soit une soixantaine d’euros pour charger intégralement une ID3 avec la plus grosse batterie de 77 kWh. Sachant que ce modèle affiche 550 km d’autonomie théorique, cela revient à payer une bonne dizaine d’euros pour 100 km. C’est plus cher que ce que coûte une voiture thermique comme la Golf Volkswagen et ce n’est pas une bonne nouvelle pour convaincre. À titre de comparaison, le prix actuel en France sur le réseau de Tesla est de 0,24 € par kWh.


avatar occam | 

@jeannotsarge

"J’ajoute qu’une Tesla en Allemagne est une voiture qui roule au charbon"

Inexact. Et de loin.

Production d’électricité en Allemagne, chiffres actuels :
https://www.energy-charts.de/energy_pie_de.htm

Soit :
– lignite, 15.8%
– charbon, 7.8 %
– nucléaire, 12.5%
– éoliennes, 38.7%
– biomasse, 8%

Au total, la proportion du renouvelable dans l’électricité allemande est actuellement de 51.5%. Les éoliennes produisent plus que lignite, charbon et nucléaire combinés.

avatar Link1993 | 

@occam

Tu confonds production avec consommation. La forte production eolienne allemande est grandement lié aux pics de vents.

Mais elle ne rentre pas dans la consommation allemande, parce qu'a ce moment là, la consommation est plus faible et l'allemagne se retrouve a devoir exporter cette electricité.

Faire attention avec ces chiffres donc. Souvent, ça va cacher l'aspect pic en montrant un chiffre qui corresponds à une moyenne annuelle, qui ne veut rien dire physiquement, et en cachant la consommation à l'instant T, ou en utilisant la médiane à la place, qui est bien plus représentatif de la réalité.

avatar pim | 

C'est une bonne disposition d'esprit que VW se préoccupe de ne pas devenir le futur Nokia. Mais il faut relativiser, tant qu'ils ne seront par rachetés par Microsoft, il est peu de chance qu'ils disparaissent effectivement totalement de la planète !

:D

avatar mk3d | 

La transition écologique est en fait en transition économique. Argent, toujours argent.

avatar Sindanárië | 

@mk3d

Un gouvernement ne reconnaît une catastrophe que quand ceux qui ont à gagner des adaptations deviennent plus puissants que ceux qui craignent les coûts et réglementations .

avatar Link1993 | 

Clairement, plutôt que d'investir dans l'électrique, ces entreprises ferait mieux d'investir dans du thermique basse consommation...
une voiture roulant a 2 voire 1L/100 sera bien plus économique, bien plus simple à fabriquer, et réduira tout autant voire plus les GES...

Je maintient l'électrique pour les véhicules utilitaires en revanche, qui roulent plus qu'une voiture destinée à aller au travail ^^

L'hydrogène ? Bonne question... avec ses 25% de rendement pour en produire par électrolyse, va en falloir de l'électricité pour ne plus faire ça par du méthane... J'y vois un intérêt pour les véhicules agricoles ou autres véhicules très spécialisés comme pour des chantiers. Mais son autre faiblesse, est sa densité énergétique. On se rends pas compte de tous les avantages du pétrole. Et ce n'est pas pour rien qu'il est l’Energie du transport...

avatar fte | 

@Link1993

"Clairement, plutôt que d'investir dans l'électrique, ces entreprises ferait mieux d'investir dans du thermique basse consommation... "

Tu as raison. 35% de rendement c’est tellement mieux que 95%. Top choix.

avatar Link1993 | 

@fte

Si tu veux jouer aux rendements, tu as oublié celui des centrales fonctionnant sur le principe des machines de carnot...
Ça inclus centrale nucléaire, gaz et charbon et tourne aux alentours de 30%...

Ce qui est intéressant de voir pour un véhicule, c'est la puissance finale qui peut sortir, sur une durée, et par rapport a la masse qu'elle prends.
Et accessoirement l'énergie nécessaire aussi pour extraire cette énergie, et pour la convertir en énergie utilisable (qu'on devrait appeler ça l'exegie).

avatar fte | 

@Link1993

"Si tu veux jouer aux rendements, tu as oublié celui des centrales fonctionnant sur le principe des machines de carnot..."

Je n’ai pas oublié.

La chaîne globale, si elle inclut du thermique, sera soumise aux mêmes limites.

La différence est à quel endroit et l’impact que ça a.

Oh, bien entendu, charbon et gaz doivent aussi disparaître. Identique ou pire que le pétrole.

avatar Link1993 | 

@fte

Totalement !
Mais si on veut réduire rapidement les GES, à un moment, faut bien débuter, et de manière efficace et accessible (y'a quand même le social à prendre en compte). Une voiture thermique ne coûte rien à fabriquer, et la rends accessible même aux plus pauvres quand une électrique à côté coûte au moins 30000€...
On a aussi déjà tôt le circuit de raffinage, donc pas de coûts supplémentaires ici.
Donc on aura déjà bien réduit les GES, sans trop attaquer financièrement, nous laissant ainsi plus de temps pour développer d'autres solutions :)

C'est comme ça que je le vois, et ça me parait bien plus pragmatique ^^

Bon, et puis charbon, c'est clairement le pire. Le gaz, il me semble que c'est pareil au pétrole.

avatar PierreBondurant | 

@Link1993

Pour le coût de production unitaire le plus bas et donc qu’une voiture électrique soit abordable pour tous, il faut des usines de cette taille qui produisent plus de 2,000 voitures par jour

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Wolfsburg_Volkswagen_Plant

Une fois que le marché aura décidé quel type d’énergie remplacera le pétrole - et l’électricité a l’air bien partie - la compétition entre constructeurs va pousser à la création de ce genre de mega usine et on devrait voir des voitures neuves autour des 10,000 €.

avatar melen | 

De fte : "Tu as raison. 35% de rendement c’est tellement mieux que 95%. Top choix.

Rien n'est simple, pour établir une comparaison juste, il faut aussi aller voir les rendements de la production électrique. Si elle est au charbon ou au gaz, nucléaire, rajouter les pertes en ligne, etc...

avatar fte | 

@melen

"il faut aussi aller voir les rendements de la production électrique."

Correct. Et l’impact. Surtout l’impact.

avatar iPop | 

@Link1993

Disons que c’est un tour de passe-passe. Au lieu de virer ce qui a à virer (trop de pognon) : les énergies fossile qui s’accumule depuis plus d’un siècle , on demande aux gens (pauvres) de faire des efforts.

avatar Link1993 | 

@iPop

Clairement, c'est la meilleure solution pour justement faire en sorte à ce que les pauvres soient le moins touché par le besoin de réduire la consommation en énergie fossile par la fabrication de véhicules aux procédés maîtrisés, et donc peu chère. En revanche, oui, ça va se finir avec des petites voitures...

Énergie fossile qui est d'ailleurs utilisé, pas pour rien. Sa haute densité énergétique fait que c'est une source d'énergie imbattable en terme pratique d'utilisation !
Son seul défaut : ces rejets en carbone...

avatar iPop | 

@Link1993

Oui mais surtout qu’il est Un produit qui n’est pas renouvelable

avatar Link1993 | 

@iPop

Le pétrole, le gaz et le charbon sont renouvelables. Ils ne proviennent pas de l'explosion d'une étoile (enfin, les atomes, si mais on en se comprends ^^), mais de la dégradation de matière organique.
Donc laisser des forêts pourrir est une solution de production ressources fossiles et de capture de carbone ! ^^

Bon, va falloir attendre longtemps en revanche. Très longtemps... C'est pour ça que l'on ne le considère pas comme étant renouvelable ^^

(Oui, c'était du chipotage 😬)

avatar iPop | 

@Link1993

Faudrait laisser quelque millions d’années, ça doit le faire. Mes avis que central Park ne franchira pas le cap.

avatar Link1993 | 

@iPop

Haha ! 🤣

Finalement, ça sera à Chernobyl dans la zone d'exclusion qu'il faudra aller ! Avec l'absence d'hommes, y'a plus que de la forêt par la bas ! 😇

avatar iPop | 

@Link1993

Et encore dans 400 ans, le terrain sera pas cher, ça se vendra comme des petits pains.
Mais comme il y aura plus de terrain pour cultiver, on coupera encore les arbres.
La nature sauvage est en sursis.

avatar IceWizard | 

@Link1993
"Le pétrole, le gaz et le charbon sont renouvelables. Ils ne proviennent pas de l'explosion d'une étoile (enfin, les atomes, si mais on en se comprends ^^), mais de la dégradation de matière organique.
(Oui, c'était du chipotage 😬)"

Tu veux chipoter ?
Ok, alors non le charbon n'est pas renouvelable. Les gisements ont été constitués il y a 300 millions à l'époque du Carbonifère, par l'amoncellement des arbres morts QUI NE SE DECOMPOSAIENT PAS ! Pendant des millions d'années, aucun organisme vivant n'était capable de s'attaquer au bois mort, formant les futurs gisements de charbon.

Mais la vie s'adapte, toujours .. un jour une mutation a permis à un champignon de s'attaquer au bois mort. Game Over pour la machine fabriquant le charbon en masse !! Game Over pour l'ère du Carbonifère !! Démarrage d'un nouveau cycle où le bois mort est recyclé pour servir d'aliment de base à toutes sortes de bestioles marrantes !

avatar Link1993 | 

@IceWizard

AAAAaaaaaaah.... J'avoue... Je ne suis pas suffisamment calé pour sur l'apparition des energies fossiles. Donc je viens d'apprendre quelque chose ! ^^

avatar jerome74 | 

"sur tous les segments, [...] de 20 000 € jusqu’à la Taycan de Porsche": à partir de 20 000 €, c'est pas vraiment ce qu'on peut appeler tous les segments!! Surtout quand on voit ce qu'ils proposent à 20 000 € (mini citadine).

avatar Nicolas Furno | 

@jerome74

Avec le bonus, on arrive autour de 14/15 000 en France. On n’est pas loin du bas de gamme thermique là, si ?

avatar jerome74 | 

Le vrai truc qui va révolutionner le marché des constructeurs auto, c'est pas l'électrique, c'est la conduite autonome. Car qui dit conduite autonome dit fin des voitures personnelles, plus personne n'achètera une voiture pour son usage exclusif quand on poura juste en faire venir une où qu'on se trouve et à tout instant.

avatar captainmajid | 

@jerome74

« quand on pourra juste en faire venir une où qu'on se trouve et à tout instant »
c’est un taxi ça non ? 🤔

avatar jerome74 | 

Heu oui enfin un taxi / uber c'est beaucoup trop cher (salaire du chauffeur) pour être utilisé en remplacement d'une voiture perso (à moins de ne jamais sortir du centre d'une grande ville).

avatar occam | 

@jerome74

Enfin !
Enfin quelqu’un qui aborde le problème par le bon bout.
Électrique ou thermique, une bagnole de deux tonnes par tronche, juste pour bouger 100 kg de masse humaine, ce n’est pas viable. Il faut aborder la mobilité différemment : comment se déplacer décemment du point A au point B, et non pas comment motoriser son tas de ferraille.

Évidemment, tant que l’industrie vendra de la ferraille au lieu de fournir de la mobilité, elle ne cherchera qu’à remplacer un tas de ferraille par un autre.

Comme pour Nokia et Apple : on remplace un Nokia par un iPhone, plus agréable, polyvalent et tout ce qu’on veut, mais on se promène toujours dans sa poche avec une brique de déchets en puissance, déchets toxiques ou rares et précieux, et la brique sera obsolète au bout de 5 ans max. Parce qu’on pense « brique », on ne pense pas « communication et données », tout comme on pense « ferraille » au lieu de « mobilité ».

avatar Pimentpub | 

Le réseau de distribution de la rue est-il adapté pour alimenter ce type de borne ? En effet, X % des rues sont encore équipées de lignes 230 volts, au lieu des 400 volts mieux adaptés à des appareils de forte puissance comme les véhicules électriques. Certains modèles ne peuvent même pas être chargés sur le réseau monophasé 230 volts. Leur batterie refuse de fonctionner.
Pour la plupart des particuliers qui rechargent leur voiture pendant la nuit, les lignes 230 volts suffisent amplement. Les particuliers et entreprises ayant besoin de plus de puissance peuvent installer un transformateur.

avatar Minileul | 

Attention changement de tarif pour les autres marques que ceux partenaires d’IONITY.
Par exemple recharge à 8€ avec l’EQC chez Mercedes (il faut dans son compte Mercedes Me lié sa carte RFID à sa voiture)

avatar Dodi12 | 

Bien sûr que c’est l’avenir ! On marche sur la tête donc aucun doute là dessus.. Il n’y a qu’à regarder comment tout le monde est fier de vélib ! Des investissements colossaux pour de pauvres vélos ! Je ne vais pas développer sur tous les points négatifs de vélib mais clairement si ils avaient offert un vélo à tout le monde ça aurait coûté moins cher, de la même manière si on laissait des places de parking plutôt que de les transformer en aménagements divers (borne de recharge, voie de bus, voie de vélo, parking à scooters, parking à vélo ou trotinettes maintenant, ou bac à fleur...) on ne pollurait pas autant juste en cherchant une place de stationnement, etc.. ne cherchez pas à régler le problème de la pollution vous n’y pouvez rien, si vous pouvez prenez votre voiture plutot que le métro, c’est bien meilleur pour la santé vu la pollution dans le métro, prenez de l’essence plutot que de l’electrique, moins d’enfants seront tuer dans par ces mines horribles, etc.. Soyons clair je m’en fou de vos réponses vous n’avez aucun bon sens, achetez donc vos pastilles vertes déculpabilisantes et oubliez la triste réalité.

avatar pocketjpaul | 

La transition écologique c’est du bullshit.

Les voitures électriques polluent quasiment tout autant que les moteurs à explosion.

L’extraction minière de lithium et de terres rares est une calamité environnementale de plus qui donne en plus un pouvoir commercial incroyable à la chine qui vend quasiment ces matières à perte, directement dans des produits finis afin d’empêcher toute concurrence (malgré leur nom, les terres rares ne sont pas rares, elles sont présentes partout sur le globe, c’est leur extraction à bas coût qui l’est).

La solution serait simplement moins de déplacements , et plus de transports en commun.

Maintenant, je n’adhère pas à une vision binaire des problématiques de notre planète et clairement, l’électrique est tout de même le « moins pire » si l’on raisonne en court terme et que l’on a comme unique objectif la réduction des émissions en GES.

On y gagnera aussi des villes plus respirables (pas la peine de me répondre qu’on déporte la pollution, je le sais).

De plus le lithium, contrairement aux idées reçues, se recycle très très bien, quasiment à l’infini. Ça coûte juste (bien) plus cher que l’extraction. Ce qui implique qu’avec une politique économique bien menée (subvention du recyclage), on pourrait tourner à stock de lithium constant et réduire considérablement les besoins en extraction minière.

Visiblement, et si ce n’est pas du bullshit, la nouvelle commission européenne veut se diriger vers ce genre de politiques. On verra bien.

Rien ne sert d’être optimiste ou pessimiste : on a un problème urgent à régler qui est la stabilité du climat. Même si il faut dégueulasser un peu plus le sol pour y parvenir, tant pis.

Oui, des gens vont s’enrichir avec le bullshit de la « transition écologique », probablement en faisant plus de mal que de bien. Mais ça c’est le propre du l’humanité, ça ne changera pas.

Mais je crois aussi que le propre de l’Humanité sur un plan global c’est de toujours parvenir à survivre avec de meilleures conditions de vie. Donc je reste optimiste sur le fait qu’on y arrivera dans l’ensemble, même si il y aura (trop) des pots cassés.

Pour le paragraphe du plein à 60€ sur l’autoroute qui semble scandaliser les commentaires du dessus, franchement tant que le plein à la maison coûte dans les 2 ou 3€ (même si le coût de l’électricité doublait ça resterait peu) payer 60€ pour les rares fois dans l’année où l’on dépasse les 300km et si la recharge se fait vraiment en 30min (donc grosses infrastructures derrière) franchement ça me parait pas cher. C’est ce que mettent beaucoup de gens dans leur réservoir à dinosaures liquéfiés tous les mois.

avatar fte | 

@pocketjpaul

"L’extraction minière de lithium et de terres rares est une calamité environnementale de plus qui donne en plus un pouvoir commercial incroyable à la chine qui vend quasiment ces matières à perte, directement dans des produits finis afin d’empêcher toute concurrence (malgré leur nom, les terres rares ne sont pas rares, elles sont présentes partout sur le globe, c’est leur extraction à bas coût qui l’est)."

Merci pour le chapitre sur les terres rares. Qui comme tu le soulignes n’est pas vraiment un problème écologique, il y en a partout et elles peuvent êtres extraites plus proprement, mais économique et de balances des pouvoirs.

Sauf qu’il n’y a pas de terres rares dans les batteries.

avatar pocketjpaul | 

Oui je te rejoins là dessus. Mais il y en a dans la plupart des moteurs et alternateurs, même si il est possible de s'en passer (je crois que Renault le fait?), donc elles sont souvent mises dans l'équation "à charge" contre la voiture électrique.

Après je ne suis pas du tout un ayatollah du tout électrique, mais force est de constater que c'est pas pire que le fossile en terme de bilan carbone (mieux, je ne sais pas, ça reste à démontrer sur le long terme) et que les pistes d'améliorations potentielles sont bien plus nombreuses, que ce soit au niveau du recyclage, des sources d'énergies possibles ...

Le thermique est à bout de souffle : pomper du pétrole est de plus en plus couteux, de plus en plus polluant, les moteurs sont extrêmement optimisés (et complexes), ça n'ira pas en s'arrangeant.

L'électrique on peut encore en sortir quelque chose si on a les politiques nécessaires.

Après à long terme, le mieux reste quand même d'arrêter le modèle de société où on doit trimbaler une tonne et demie avec soi pour aller se mettre devant un ordinateur identique à celui que l'on a à la maison.

avatar fte | 

@pocketjpaul

"Après à long terme, le mieux reste quand même d'arrêter le modèle de société où on doit trimbaler une tonne et demie avec soi pour aller se mettre devant un ordinateur identique à celui que l'on a à la maison."

Totalement.

J’ai travaillé en home office, mon entreprise fonctionnant sur un mode distribué, pendant 25 ans. C’était un critère d’embauche incontournable pour mes employés : capacité et volonté de travailler à domicile.

J’ai récemment changé de carrière, et je dois faire 7 km pour aller sur mon nouveau lieu de travail. La distance modeste était absolument un point que j’ai considéré. Et ce n’était pas un point positif.

avatar Memo | 

@pocketjpaul

Je fais 1100km avec un plein à 80€.
Donc 60€ pour 400km, si, c’est tres cher. Meme pour 2 fois par an. En plus faut attendre 30min la recharge, mon plein est fait en 5min

avatar Link1993 | 

@Dodi12

Il faut arrêter de penser qu'à la ville...
Tu ne t'imagines que pas des que tu sors du periph parisien, les gens se mettent à rouler minimum 30km l'aller pour aller au boulot...

Je plussois le vélo pour la ville, mais faut pas regarder que ça...

D'un point de vu strictement personnel, on m'aurait offert habitant à Paris, mais ça ne m'aurait servis à rien... j'ai 30km à faire pour sortir de la ville... (que je fais en transport en commun)
Quelle idée m'a prit de faire des études d'ingénieur plutôt que de commerce....... 🤦‍♂️

ÉDIT : oups, réponse pas la bonne personne...

avatar Dodi12 | 

La ville c’est quand même 80% des habitants en France donc c’est bien d’y penser quand même non ? D’un point de vue écologique tu trouves ça bien d’habiter à 30km de ton travail ? Pourquoi pas vivre dans le sud aussi ? Après tout combien vivent dans le nord pour travailler à Paris ? Attention je n’essaie pas de te culpabiliser, je te dis qu’on marche sur la tête et qu’en vrai tout le monde s’en fou de l’écologie on peu rien faire et acheter une tesla ou un panneau solaire ne sert qu’à conforter sa conscience jusqu’au jour ou peut-être on ouvre les yeux.

avatar Link1993 | 

@Dodi12

C'est 80% en zone urbaine, pas en ville...
Et ça se voit dans la moyenne nationale (je n'ai pas trouvé la médiane...) qui est de 26km.
Ces gens trouves un logement en fonction de leur travail, puis de leur moyens pour payer ce logement.

Je vais prendre un exemple avec Paris parce que c'est celui que je vois le plus (et je peux donc être biaisé puisque c'est une expérience personnelle). Personne n'habite Paris parce que les logements sont trop chères. A la place, ils se rabattent en banlieue, où ils doivent ensuite prendre la voiture pour aller à Paris pour aller travailler. Ou alors ils vont de banlieu, à une autre et à ce moment là, c'est aussi la voiture qui est nécessaire, et c'est aussi de la distance à parcourir.
En campagne, les gens habitent encore plus loin de leur emploi, car ils y arrivent très rapidement en raison de l'absence de bouchons.
On traine sur le site de MacG, on est donc plutôt dans la couche social élevé. Cette couche ne voit pas les gens bien plus pauvres qui doivent beaucoup plus se déplacer par manque de moyens. D'ailleurs, on le les voit presque pas dans les villes le week-end, parce qu'ils n'y vivent pas ! (Paris en tout cas)

Sinon, pourquoi je suis à 30km ? Parce que comme dis dans mon message précédent, j'ai une formation d'ingénieur. Et bon courage pour trouver du travail à Paris dans l'industrie, si tu n'as pas fais une école de commerce ou tout autre formation à finalité tertiaire.
Et ça ne me dérange pas. Si j'ai fais cette formation, c'est parce qu'elle m'intéresse le plus.

Mon compromis pour l'environnement ? Perdre une heure supplémentaire dans le RER (D en plus !) pour ne pas prendre la voiture pour aller au boulot, mais quand même habiter à Paris...

avatar Dodi12 | 

C’est pas la question, toi tu fais 30 km pour aller au boulot, ça fait combien en une semaine?combien en une année ? Y’en a combien des comme toi ? Combien prennent carrément le TGV pour aller bosser ? Quel est l’impact écologique de ce travail d’apparence innocent ? Comme je te disais en vrai on marche sur la tête, c’est pas toi ou moi en particulier, c’est juste comme ça, tant pis pour l’ecologie tout le monde s’en fou.

avatar Link1993 | 

@Dodi12

D'après la moyenne nationale, on est nombreux a parcourir cette distance...
Pourquoi est-ce comme ça ? Parce que grace au petrole, nous avons pu commencer à nous déplacer plus facilement, a obtenir plus d'energie pour pouvoir produire plus de nourriture, ce qui nous a permit de ne plus envoyer toute la population française dans les champs. Ça nous a permit de travailler dans le tertiaire, a avoir des développeurs, des commerciaux, des personnes qui font de l'art, les études longues... Tout un tas de métier dont très probablement le tiens et le mien, qui nous sont devenu accessible parce que l’économie ne devenait plus dépendante de notre alimentation.
Pour rendre ça plus explicite : le pétrole a permit de cultiver DES champs par UN homme, quand lors des moissons, c'était TOUTE la France qui était dessus (Rappel : les vacances d'été, ça vient de là)

Bon, maintenant, on sait pourquoi on travail. Passons à la suite.
Pourquoi vit on loin ? Parce que on peut se le permettre. On a un souhait de logement, et on a du petrole qui permet de nous déplacer rapidement au travail. Pourquoi s'en priver ? 60min de transport par jours, ça semble etre un compromis acceptable à la majorité des gens en France.

Maintenant, est ce que tout ça est écologique ?
Ça dépends de ce que tu appels écologique, et ou tu mets tes priorités ?
Pour moi, c'est remédier au changement climatique. En s'occupant de ça, on résous une grande partie des problèmes environnementaux incluant les extinctions de masses. Ce n'est l'unique probleme, mais c'est le plus gros, et aussi le plus dangereux.
Comment y remédie-t-on ? en émettant moins de gazes à effets de serre. Clairement, prendre une voiture, c'est non dans ce cas. La voiture éléctrique ? l'ADEME indique que c'est à partir de 35000Km qu'elle devient neutre en emissions. Le train alors ? Energie très décarboné en france, et les emissions lors de la fabrication sont faibles par rapport aux nb de passagers transporté donc banko !

Voila, j'espere que tu auras pu avoir une autre perspective, et de voir que ce n'est pas aussi simple :)

avatar Dodi12 | 

Mais il y a toujours une raison à tout ! Peut-être que dans l’avenir on pourra tous aller élever des kangourous en australie avec 30 minutes de transport, après tout j’ai rien contre les kangourous ! Sauf que si il n’y avait pas tous ces transports en commun soit disant écolo ba on devrait habiter proche de notre lieu de travail, de nos écoles, et au final on serait naturellementbeaucoup plus écolo. Si c’est pas possible c’est juste que ceux qui décident et qui ont ce discours bien déguisé sont des profiteurs qui veulent à tout prix continuer à profiter et abuser le monde, au nom du progrès, de l’écologie où peu importe quel gros mot du moment. Au moins avec le climat on finira tous égaux et ça sera bien fait, au fond j’espère juste que ça dégénère tellement vite qu’ils n’auront pas le temps de se réfugier dans un lieu pour égoïste.

avatar Link1993 | 

@Dodi12

Je penses que tu n'as pas compris...
Sans transports, commun ou non, tu n'aurais même pas ton travail actuel !
Tu serais dans un champ en ce moment même pour pouvoir produire une alimentation qui t'es nécessaire pour pouvoir souffler une bougie supplémentaire dans les 12mois.
MacG n'existerait pas, et ni toi, ni moi ne serions dessus pour parler du sujet. Tu n'aurais plus de votes ni d'informations qui se passe dans le monde, et le journal Le Monde, au lieu d'avoir 500 journalistes, n'en aurait que 2 ou 3, et seul les parisiens pourraient le lire parce qu'il n'arriverait pas jusqu'à toi !

Maintenant, les transports en communs, qu'est ce que c'est, c'est simplement faire de la "production de masse", donc de l'optimisation pour transporter des gens, qui permet ainsi de consommer moins, tout en transportant plus.
Et parmi ces transports en commun, existe le train. Il a un avantage, c'est qu'il fonctionne sur des infrastructures permanentes, permettant une électrification facile et efficace. Cette électrification permet donc au train de rouler, en rejetant très peu de gazes à effets de serre. C'est donc une solution bien plus écolo que de prendre la voiture.

Sinon avec le climat, non, nous ne finirons pas tous égaux. Rien qu'entre le centre de la France, et le sud, ça va être compliqué... Le sud va morflé, tendit que le centre et encore plus le nord sera tranquille. D'ailleurs, fun fact, on pourrait avoir de nouveaux vignobles plus au nord, ou le climat deviendra plus propice pour faire ça...

avatar Dodi12 | 

Non mais faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles, ce que moi je t’explique c’est que plus tu fais des transports plus les gens doivent se déplacer, c’est pas l’inverse contrairement à ce que tu veux nous faire croire, exemple tu construits une gare et hop les gens vont prendre le train alors qu’avant cette gare ils auraient du habiter près de leur travail. Donc tu nous as vendu un train soit disant écologique pour que finalement notre mode de vie devienne mille fois plus pollueur ! C’est comme cet enfoiré qui dessine des vélos sur la route dans le sens inverse des voitures et qui nous explique que c’est pour la sécurité des vélos, avant les cyclistes avaient le bon sens de rouler dans le sens de circulation des voitures ce qui était bien moins dangereux. Donc comme je te disais on peut toujours trouver d’excellente raison à faire le pire mais c’est pas une raison pour le faire, je te parle bien sûr des responsables pas du pauvre garçon un peu naïf qui se croit en sécurité sur son vélo sous pretexte d’un « aménagement ».

avatar Link1993 | 

@Dodi12

Désolé si c'est l'impression qui en est sortie, mais ce n'était pas voulu. C'était vraiment plus pour se rendre compte d'éléments que l'on a tendance à oublier (moi le premier).

Mais pour ta réponse, elle est fausse. On augmente le transport en raison de besoin.
Ton exemple de la gare est le parfait contre exemple. Construire une gare au milieu de rien ne fera tout à coup pas faire venir du monde. Et la fermeture de gares car trop peu utilisé commencent a faire légion.

Et quand tu dis que les gens devraient habiter près de leur lieu de travail, on retourne à ce que j'avais indiqué 2 réponses plus tot : tout le monde entre autre, n'a pas les moyens de payer un logement proche de son emploi. Je ne connais pas ton métier ni ton salaire, mais je suis content pour toi que tu ai pu concilier travail avec distance du logement. Tu fais partie des rares personnes, et devrais en être content. Mais n'en fais pas une généralité.

Et tu m'as fais dire ce que je n'ai pas dis : le train n'est pas propre. Il est juste dans la manière dont il est propulsé, plus propre que beaucoup d'autres moyens de locomotions.

Sinon, pour les contre-sens cyclable, c'est surtout là pour inciter les gens a prendre leur vélos, en leur permettant de prendre des raccourcis et ainsi arriver plus vite au travail tout en faisant moins d'efforts. Ce n'est clairement pas pour la sécurité. Et sur ce point, je suis plutôt d'accords avec toi.

avatar Dodi12 | 

Ma réponse n’est pas fausse, sinon pourquoi tout se construit-il autour du grand Paris ? De même pourquoi tout s’est-il développé autour des gares TGV ? Soyons clairs, l’écologie ne compte en rien là dedans.

avatar Link1993 | 

@Dodi12

Pourquoi le grand Paris ? Pour remplacer le plus possible les déplacements qui se font en voiture dans la banlieue.

Exemple typique : beaucoup de gens font le déplacement Versailles Saclay, ou encore Fontainebleau Melun.
Bref, ça se dirige vers les poles d'activités en banlieue.

Sinon, les gares TGV sont arrivé après les villes. Elles avaient déjà de l'activité avant.

avatar Dodi12 | 

Oui ça c’est qu’on dit pour faire passer la pillule ! Mais si c’est pour les gens qui habitent déjà sur place, pourquoi construire d’autres logements, d’autres commerces ? Au final c’est bien plus de personnes qui se déplaceront et c’est ce qui rend ces projets économiquement intéressant, c’est clairement pas pour des questions d’écologie ou de santé, encore une fois tout le monde s’en fou de la pollution.

avatar Link1993 | 

@Dodi12

En effet, c'est un point marqué pour le coup...

Je dirais que c'est plus un "dommage collatéral"...
En plus du fait que les gens veulent une maison avec jardin, et que ça coute moins chère par la bas.
Et plus de gens, veut dire plus de possibilité d'ouvrir des commerces aussi.

Maintenant, c'est clair qu'une fois que des transports existes, ça incite encore plus aux gens de venir. Mais l'origine de la construction des transports, c'est par besoin avant d'être une incitation au développement.

Sinon, pour les questions écologiques, je suis aussi assez d'accords. C'est principalement pour but économique.

avatar Sindanárië | 

@Dodi12

Pas faux

Pages

CONNEXION UTILISATEUR