Sur les routes, l’Europe préfère le Wi-Fi à la 5G

Mickaël Bazoge |

C’est finalement le Wi-Fi qui l’emporte : le Parlement européen a voté en faveur de cette technologie au détriment de la 5G pour équiper les voitures connectées à internet qui circuleront sur les routes du vieux continent. Ce faisant, le régulateur s’est rangé derrière Renault, Volvo ou encore Volkswagen, tous promoteurs du Wi-Fi. Le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS), Daimler (Mercedes-Benz) ou encore Ford1 militaient pour la 5G.

L’enjeu ici, c’est de faire communiquer les véhicules entre eux, par exemple dans le cas d’un accident pour prévenir les autres automobilistes sur la route. Pour ce qui concerne la connexion à internet (dans le cadre d’un système de divertissement), cela relève toujours du réseau de l’utilisateur, via son smartphone ou un autre système.

Les députés européens ont-ils voulu rejouer le match des anciens contre les modernes ? La décision ne fait pas que des heureux, car les positions étaient assez tranchées avec des arguments rodés. Dans le camp du Wi-Fi, et dans celui de la commissaire européenne chargée du Transport Violeta Vulc, on vante une technologie bon marché et facile à mettre en œuvre. De plus, le Wi-Fi — du moins la variante utilisée par les constructeurs, dite ITS-G5 ou 802.11p — n’implique pas de brevets pour son exploitation.

La C-V2X (la 5G des promoteurs de cette technologie) a pour elle sa modernité et une couverture potentiellement plus importante que le Wi-Fi, qui nécessite l’installation d’équipements tout le long des routes. La connexion d’une voiture à un réseau 5G nécessite toutefois un abonnement, alors qu’il n’y a rien à payer avec le Wi-Fi.

Les voitures se connectent à internet depuis un moment déjà, mais l’Union européenne souhaite accélérer le développement et encourager la coopération entre les constructeurs, l’objectif étant de rendre les véhicules plus sûrs et plus efficaces. Par ce vote, l’Europe se retrouve en porte-à-faux vis à vis d’une bonne partie du reste du monde, dont les États-Unis et la Chine, qui a préféré la 5G au Wi-Fi.

Ce vote doit encore être ratifié par le Conseil européen.


  1. Ainsi que Deutsche Telekom, Huawei, Intel, Qualcomm et Samsung. ↩︎

avatar lulu98703 | 

Encore des technocrates qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

avatar iPop | 

@lulu98703

Ils veulent simplifier et démocratiser cette technologie.

avatar cosmoboy34 | 

@iPop

Ah bon ? Donc choisir le réseau le moins développé et où tout est à construire en therme d’infrastructure pour ce qui est des routes c’est ça la simplification ? Y’a un truc qui me trotte : si on installe des bornes wifi le long des routes qu’est-ce qui va les alimenter en internet ? Le tirage de ligne va très vite s’avérer super coûteux pour les contribuables dès qu’il s’agira de construire ou moderniser une route. Quant à alimenter ces bornes avec les satellites autant dire qu’on va retourner au 56k rapidement dès que les véhicules compatibles seront trop nombreux. Encore un truc complément dénué de sens logique qui se heurtera rapidement à la réalité, qui nous fera prendre encore du retard et qu’on corrigera quand on sera dépassé bref la logique habituelle

avatar Nesus | 

@cosmoboy34

Je peux utiliser exactement le même argument pour la 5G. C’est même plus intelligent de passer les voitures sur le wifi et les utilisateurs sur la 5G parce que sur un même secteur, cela fera deux tuyaux différents, donc moins de risque de saturation.
Rappelons nous que l’Europe à aussi voté la fibre partout (ça prend du temps, mais ça avance). Donc oui, il va falloir installer des antennes wifi partout. Ce qui n’est pas encore le cas. Toutefois les supports existent. Le prix d’une antenne wifi est bien plus faible que celui d’un 5G et ça évite de donner son réseau aux chinois.
Donc, certes, ça peut paraître absurde sur le cours terme, par contre sur le long, ça sera clairement bénéfique.

avatar QNTN | 

Tu oublies que les bornes ne seront pas connectées à Internet justement, elles vont permettre de créer un réseau entre les voitures juste. L'accès proprement dit à Internet se fera via l'utilisateur et la connectique de son choix. C'est écrit en fait...
Après, avec des ponts Wifi, tu peux connecter une bornes et répéter le signal sur les autres aussi... Juste pour faire remonter ce qu'il faut d'informations, plutôt que chercher à vouloir fournir un véritable accès Internet aux voitures.

avatar fte | 

@lulu98703

Les ingés de Volvo ou VW sont des technocrates ?!

avatar YAZombie | 

@ lulu98703, "Encore des technocrates qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.":
Tu parles de "Renault, Volvo ou encore Volkswagen"?
J'adore ces gens qui ne savent strictement rien et semblent faire de l'ignorance une profession de foi. Bref, au vu de ta compréhension de la lecture, juste un tout petit peu d'humilité et d'introspection ne te feraient pas de mal, toi qui n'auras pas vu plus loin que la racine de ton nez.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Et à part ça ? Des arguments ?

avatar Woaha | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

La santé

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Je répondais à lulu98703 mais Mcgé a décidé de décaler mon commentaire :-)

avatar YAZombie | 

@ Woaha, "La santé"
Soyons exacts: des délires imaginaires de personnes préférant l'obscurantisme à la science, qui n'a jamais démontré le moindre effet délétère des ondes électromagnétiques, aux fréquences et puissances utilisées pour les communications électroniques, malgré de très très nombreuses études. Malgré tout certains s'accrochent, parce que la pensée magique a et aura probablement toujours du succès.

avatar Maliik | 

Pourquoi choisir ??
Les deux technologies ont des arguments à faire valoir.

avatar valcapri | 

Pour moi, les 2 sont complémentaires.
Et les 2 doivent juste être standardisés dans des normes.
On peut faire du TCP MultiPath (utilisation du Wi-Fi et réseaux cellulaires) donc je ne vois pas pourquoi choisir.

avatar xDave | 

@valcapri
@Maliik

Il s’agit de choisir pour des investissements à l’échelle d’un continent.
Ça mérite réflexion à priori.
Et supporter les deux n’est pas anodin économiquement parlant.

avatar alexis83 | 

Et truc bête mais le partage de connexion avec son téléphone éviterai un nouvel abonnement 5G pour la voiture et éviterai l’installation de borne wifi non ?

avatar xDave | 

@alexis83

On parle d’IoT ici et de système réseau pour un futur parc de voitures autonomes.
Brancher son smartphone en partage de connexion ça parle bien aux geeks mais c’est à peu près tout et pas d’une fiabilité suffisante pour le sujet évoqué.

avatar alexis83 | 

@xDave

Mais que l’on capte la 5G via son téléphone puis sur la voiture ou directement de la 5G à la voiture cela va t il vraiment faire une différence ? Sinon je suis curieux quand même du coût de déploiement de ces bornes wifi car il va en falloir pour équiper toutes les routes là où la 5G aurait eu une grosse couverture...

avatar fredsoo | 

@xDave

Quand on voit déjà le nombre de personnes roulant dans des voitures neuves avec leur téléphone collé a l’oreille(je me dit d’ailleurs qu’ils veulent prendre un manche a tout prix), même pas capable de connecter le tel en Bluetooth alors leur parler d’un partage de connexion... ???

avatar abioninho | 

@alexis83

C’est quand même pas pratique. Rien que pour la tablette, je ne me verrais pas utiliser un iPad wifi...

avatar gwen | 

@abioninho

Sauf que ce réseau n’est nullement destiné à être utiliser avec ton iPad. Relis l’article, c’est pour que les voitures communiquent entre elles. ça ne sera pas ouvert aux usagers de la route.

avatar Clément34000 | 

@alexis83

L’idée n’est pas con mais tout le monde n’a pas le partage facile apparement puis si les scientificologuistes n’ont pas proposé ça...

avatar YAZombie | 

@ alexis83, "Et truc bête mais le partage de connexion avec son téléphone éviterai un nouvel abonnement 5G pour la voiture et éviterai l’installation de borne wifi non ?"
En soi oui, ta suggestion a du sens. Sauf qu'on parle ici d'un impératif: la voiture doit être connectée. Hormis en cas de panne, le véhicule doit pouvoir accéder au réseau destiné à communiquer avec ses voisins. Or, il suffit que tu aies oublié ton smartphone, ou que tu viennes de le laisser tomber, pour ne plus disposer de connexion au réseau.

avatar abioninho | 

BMW appartient à Daimler. J’en apprends tous les jours

avatar PierreBondurant | 

@abioninho

Qu’est ce qu’attend la commission européenne pour démanteler ce cartel? ?

avatar tboy | 

Mercedes-benz, pas bmw

Pages

CONNEXION UTILISATEUR