Plainte de Spotify contre Apple : la Commission européenne va s’en mêler

Mickaël Bazoge |

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence, va examiner le rôle d’Apple et de l’App Store, a-t-elle indiqué au quotidien allemand Tagesspiegel repris par Reuters. « Si nous en concluons que [Apple] a une position dominante sur le marché, alors le cas pourrait être comparable à notre procédure contre Google ».

La commissaire fait ici allusion à l’enquête de 2017 qui a fini en grosse amende de 2,4 milliards d’euros pour Google. L’entreprise, en position dominante dans le secteur de la recherche sur internet, favorisait son service de comparaison de prix au détriment des services concurrents1.

Les reproches de Spotify contre Apple.

Cette déclaration de Margrethe Vestager intervient dans un contexte où Spotify a porté plainte contre Apple, précisément pour abus de position dominante sur l’App Store où le constructeur est juge et partie. Apple s’est défendue aujourd’hui de toutes mauvaises pratiques, mais les services de la Commission européenne chargés de la concurrence trouveront peut-être de quoi nourrir une enquête approfondie.

En novembre dernier, la commissaire européenne avait déclaré qu’Apple n’était pas une entreprise en situation de domination : « Plus votre entreprise grossit, plus elle a de responsabilités. Si vous êtes une entreprise dominante [comme c’est le cas de Google dans le domaine de la recherche], vous avez une responsabilité spéciale parce que la concurrence est affaiblie sur votre marché ».


  1. En 2018, rebelote avec une nouvelle prune à 4,3 milliards, cette fois pour les pratiques commerciales délictueuses de Google avec les opérateurs de téléphonie. ↩︎

avatar backfromcharly | 

Des sous, des sous, des sous

avatar byte_order | 

de la libre concurrence, de la libre concurrence, de la libre concurrence...

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« de la libre concurrence, de la libre concurrence, de la libre concurrence... »

Précisément.
Qu’il faut donc réguler pour qu’elle le reste, libre.

avatar Puff32 | 

Et oui spotify ne veut pas plus rémunérer les artistes, mais ramasser de son côté ça ne la gêne pas. J’espère qu’ils perdront

avatar SyMich | 

Prions ensemble pour que Spotify perde! ce serait tellement dommageable que les utilisateurs d'IPhones aient plus de choix et soient mieux informés des services auxquels ils peuvent s'abonner (en dehors de ceux d'Apple). ?‍♂️

avatar frankm | 

@SyMich

J’ai un collègue qui a Spotify sur son iPhone. Apple ne l’a pas empêché

avatar SyMich | 

Ce qu'Apple interdit c'est d'informer les clients potentiels de Spotify qu'ils peuvent s'abonner pour 3 Eur de moins en passant par le site web de Spotify.
Votre collègue s'il s'est abonné via l'app, paye 12,99 Eur/mois au lieu de 9,99

avatar Avenger | 

@ Puff32
Même politique du côté d'Apple!

avatar koko256 | 

Apple abuse clairement (de sa position dominante) en taxant à 30/15% sans que apple music ne soit soumis aux mêmes contraintes. Apple music va devoir devenir une filiale indépendante.

avatar byte_order | 

Ce qui ne changera rien, car Apple "groupe" n'aura juste qu'a transferer des lignes de compte de Apple Music à Apple AppStore (ou vice versa), et hop.

Pour que cela marche, il faudrait que cela soit une "entreprise" indépendante, pas une succursale.

avatar koko256 | 

@byte_order et les autres

Si ce sont deux sociétés différentes, ils ne pourront pas transférer comme cela. Il y a des cadres légaux et notamment les loi anti dumping qui empêchent de vendre à perte ou de transférer de l'argent pour limiter les bénéfices d'une société par rapport à l'autre.

avatar Sgt. Pepper | 

@koko256

Pour l’instant les constructeurs sont libres de choisir leur business modèle.
Apple: la taxe sur les Apps payantes

Le consommateur est libre de payer Spotify directement

Ou d’aller sur Android et d’aider le pauvre Spotify en donnant ses données personnelles à Google contre un discount Play Store ...

Mais quand Google YT Music sera à 5€ contre Pub ciblée: Spotify couinera aussi...

avatar SyMich | 

Le consommateur peut effectivement payer Spotify directement mais... Apple interdit à Spotify de l'en informer dans son app.

avatar Sgt. Pepper | 

@SyMich

Oui mais qui n’est pas du tout au courant?
Et pourtant beaucoup préférent tout de même confier la gestion de leur abonnement à Apple...
Netflix ne fait pas (encore) tout un fromage ...

Ceci dit personnellement je suis pour laisser les Apps faire la Pub pour les offres « directs » mais sans que cela devienne un harcèlement (juste un lien dans un sous menu, pas un pop up toutes les 5 mn)

avatar F | 

@Sgt. Pepper

Netflix ils te font payer via leur site web car comme Spotify ils ne veulent plus donner la dîme à Apple

avatar Sgt. Pepper | 

@donotrevenge

Exactement.
Suffit juste à Spotify de faire pareil .
Je vois cela juste comme un coup de Comm’

avatar Jonathan16 | 

@donotrevenge

Perso, c’est toujours facturé par Apple pour Netflix pour nous...

avatar byte_order | 

@Sgt. Pepper

> Apple: la taxe sur les Apps payantes

*Et* l'accès à du contenu payant, même avec une app gratuite.

> Suffit juste à Spotify de faire pareil.

C'est *déjà* le cas.

Mais cela n'annule en rien la distorsion de concurrence dont le propre service d'Apple, Apple Music (et bientôt Apple Vidéo et Apple News) bénéficie en n'étant pas soumis au même condition que les services de tiers : app cliente préinstallée avec iOS (même pas besoin que l'utilisateur cherche à l'installer, donc), configurée comme app par défaut pour la musique (et bientôt pour les vidéos, l'actualité, etc) et non soumise aux mêmes règles et commission que les services concurrentes.

Ce n'est pas parce que ces services peuvent refuser de payer la commission qu'ils ne souffrent pas quand même d'une distorsion de la concurrence des services d'Apple par l'abus de contrôle d'Apple sur la diffusion de services sur plateforme iOS. Et bientôt macOS aussi, faut pas se leurrer (Marzipan, c'est l'objectif derrière, hein).

Et au final, c'est le consommateur qui trinque, ne pouvant pas équitablement bénéficier d'une vraie concurrence de l'offre.
Il n'a d'autre choix alors que devoir carrément changer de plateforme.

Comme si pour devoir bénificier d'une vrai concurrence sur le prix de l'essence (ou l'entretien), il fallait d'abord forcément changer de marque de voiture...

avatar Sgt. Pepper | 

@byte_order

« Il n'a d'autre choix alors que devoir carrément changer de plateforme. »
pour le consommateur l’offre (prix) est le même.
Pas besoin de changer de plateforme.

avatar SyMich | 

Absolument pas! Quand Spotify donnait la possibilité de s'abonner via l'app iOS, le prix était de 12,99 Eur/mois avec interdiction d'informer qu'on pouvait avoir la même offre 3 Eur moins cher en passant via leur site Web.
Le consommateur devrait avoir le choix ET être clairement informé du surcoût qu'il doit supporter s'il préfère s'abonner en passant par Apple.

avatar Sgt. Pepper | 

@SyMich

Pas besoin de changer de plateforme !

avatar byte_order | 

@Sgt. Pepper
Répéter une affirmation n'en fait pas une preuve.

En l'occurance, pour qu'un consommateur possesseur d'un terminal iOS puisse faire jouer vraiment la concurrence des éditeurs d'apps payantes et de services payants accessibles depuis sa plateforme, il ne peut pas, puisqu'il n'y a qu'un seul magasin qui impose *ses* règles et *ses* conditions tarifaires aux éditeurs *et* aux services payants accessibles via ces apps, et donc, indirectement, aux consommateurs.

Le consommateur ne peut donc pas bénéficier de la concurrence d'un autre magasin et des ses règles et conditions tarifaires éventuellement plus intéressantes pour lui.

Si vous voulez pouvoir faire jouer la concurrence sur le prix du plein de votre voiture mais que le constructeur de celle-ci a mis un verrou qui vous oblige à forcément vous fournir exclusivement dans ses stations services, à ses tarifs, sans concurrence, des conditions qu'elle impose aux pétroliers (%30 de commission sur votre prix au litre...), si si, il faudra bien changer de véhicule pour pouvoir espérer faire jouer la concurrence sur le prix du carburant.

avatar Sgt. Pepper | 
avatar webHAL1 | 

@Sgt. Pepper
« Lire
https://appleinsider.com/articles/19/03/14/editorial-after-disrupting-it... »

J'ai rarement lu un éditorial aussi rempli d'éléments faux et autant subjectif. Entre la glorification de l'App Store qui serait "la seule boutique en ligne sûre" ou la comparaison entre la situation de Spotify sur l'App Store et le loyer que la Pomme paye aux centres commerciaux dans lesquels elle a des magasins (comparison qui n'a absolument aucun sens puisque Spotify ne doit pas payer de "loyer" à Apple, mais une commission sur chaque abonnement contracté), l'auteur n'a visiblement aucune idée de quoi il parle.

avatar broketschnok | 

@koko256

Apple ne taxe pas. Ne confond pas ce que fait Macron avec ses concitoyens.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR