Netflix se targue d'être l'« anti-Apple » de la communication interne

Stéphane Moussie |

Coïncidence du calendrier, le lendemain de la révélation d’un mémo interne d’Apple visant à décourager les fuites, le CEO de Netflix a fait l’éloge de la transparence interne. « Nous sommes comme des anti-Apple. Ils compartimentent, nous faisons le contraire. Tout le monde est pleinement informé », a déclaré Reed Hastings lors d’une conférence le 14 avril (via Wired).

Siège de Netflix, à Los Gatos. Image Netflix.

C’est après avoir constaté l’échec d’une communication interne très cloisonnée dans sa précédente entreprise, Pure Software, un éditeur de logiciels, que le dirigeant a choisi de changer de stratégie. Les employés de Netflix sont informés de la plupart des projets en cours, y compris ceux sur lesquels ils ne travaillent pas.

Tout l’inverse d’Apple qui érige des murs infranchissables entre ses différentes divisions, et parfois même entre les équipes travaillant sur le même produit, comme en témoigne une myriade d’anecdotes sur la culture du secret à Cupertino.

Selon Reed Hastings, la transparence aboutit à de meilleures prises de décisions en libérant l’intelligence collective : « Nous voulons que les gens parlent en toute franchise. Pour nous, être en désaccord secrètement revient à être déloyal. Ce n’est pas correct de laisser une décision passer sans donner son avis. Nous nous efforçons vraiment de prendre de bonnes décisions avec un bon débat. »

Facebook partage cette communication interne ouverte. Chaque vendredi après-midi, tous les employés du réseau social sont invités à assister à une vidéoconférence durant laquelle Mark Zuckerberg partage des informations parfois confidentielles et répond à certaines de leurs questions, rapportait Recode en janvier 2017.

Bien que Zuckerberg livre des renseignements sur des projets secrets à 16 000 paires d’oreilles, les fuites dans la presse sont relativement rares, car les employés se sentent mutuellement tenus de conserver les surprises. « Les gens se mettraient en colère si quelqu’un faisait fuiter quelque chose. Tu ne trahis pas la famille », expliquait un ancien employé de Facebook.

La comparaison établie par Reed Hastings avec Apple est-elle toutefois valable ? Netflix (ainsi que Facebook) et Apple sont des entreprises extrêmement différentes. L’une opère un service de vidéo, l’autre conçoit des appareils, des logiciels et fournit plusieurs services. Non pas que Netflix n’ait rien à cacher, mais il est sans doute plus simple dans sa position de communiquer largement et pareillement vis-à-vis de tous ses employés que dans celle d’Apple, soumise à des impératifs et une concurrence tout autre.

avatar Htag | 

Y’a certains membres de l’entreprise ça leur servira à rien d’avoir des infos sur les projets mise à part mettre au courant la concurrence...

avatar C1rc3@0rc | 

@Htag

Détrompes toi, le principe de la "boites a idees" est un des principaux levier de développement des entreprises - a condition bien sur qu'il ne soit pas que cosmetique et que la gestion de la communication ne soit pas top-down - et le principe de la communication circulante etablie que l'entreprise est un organisme qui doit etre a l'ecoute de son environnement externe et interne.

On peut a l'inverse prendre acte du fait que l'absence de communication d'Apple est la principale cause de tous les problemes graves que la societe accumule depuis des annees.

Quand on lit qu'Apple est en train de travailler a la mise en place d'un groupe etudiant les besoins de l'utilisateurs - la Pro workflow team - on croit rever et on se frotte les yeux face au fait que depuis plusieurs annees (2010/2011 apparemment) Apple s'etait transformé en un monstre digne des dinosaures soviétiques - le politburo decide => on applique sans poser de question, quoiqu'il se passe!

Il faut surtout poser la question de l'interet de ne pas communiquer dans une entreprise. Qu'une partie des techno en cours de developpement releve du secret industriel, c'est une chose et on peut comprendre que dans l'attente du brevet il faille empecher la description de sortir. Mais d'une part les innovations d'Apple de ce style sont tres rares et d'autres part c'est en phase recherche, donc loin de la phase de commercialisation.

Le culte du secret d'Apple datait de l'epoque de la lutte contre Microsoft, qui avait une certaine raison d'etre. Seulement a l'epoque Apple etait completement gerer comme une startup avec Jobs qui avait le controle sur tout et quelques cadres proches qui communiquaient en permanence entre eux... C'etait tenable parce qu'il y avait peu de produits et que le domaine etait tres restreint: informatique.

Aujourd'hui Apple a plus de 30 produits, va sur une diversité de secteurs totalement disparates et l'entreprise n'a plus de centre mais est un amas de modules qui se rapprochent du fonctionnement administratif public...
Si un gars tout en bas voit une catastrophe en cours, il fait quoi? un rapport en 3 exemplaires qui monte etage par etage jusqu'a celui de la mise a la corbeille?

avatar Anakin | 

Chez facebook il n'y a pas que la communication interne qui soit ouverte... 😏

avatar reborn | 

Pas le même secteur, n’y la même activité..

Ils donnent vraiment les scripts de leur séries TV à tout le monde au sein de Netflix ?

avatar gela | 

@reborn

Peut-être, ainsi que les placements financiers, ha ha.

avatar frankm | 

La transversalité c'est efficace et moderne

avatar IGerard | 

Tous coupables donc chez FB ... ils vont tous être auditionnés par le congrès

avatar Crkm | 

Vu la qualité irréprochable de leur service, ils peuvent en effet se vanter d’être les anti-Apple…

avatar frankm | 

avec la qualité d'Apple

avatar Serdinant | 

En même temps, ils partagent des films et pas des programmes susceptibles d’être copiés par toute la concurrence

avatar hackroman | 

Déclaration très inutile. Ils sont dans deux secteurs opposés. Dans le cas d’Apple, la fuite peut s’avérer très grave pour la société.

avatar ovea | 

La seule chose qui pénalise Apple, justement, c'est d'essayer de faire du Netflix, avec la music, le réseau, le système, le cloud …

Et dans leur cas c'est la catastrophe !

Apple en tant que service est un monumental échec.

En tant que fabriquant informatique et concepteur de systèmes, Apple ÉTAIT pas mauvaise si on acceptait les baisses de performances, pour avoir des nouveautés conséquentes. Il faut bien insisté sur le fait que les Bugs à répétition sur les dernières versions système, aidait bien lors de la prise de décision de renouvellement. Précisons qu'à l'époque, acheter une nouvelle machine doublait les performances.

Tel n'est plus du tout le cas depuis bien longtemps, et seul Apple ne semble pas au courant !!!

Mais depuis iTunes, les «services» Apple sont devenus Les … marteaux de prédilection pour tailler sa propre tombe.
L'utilisation s'enlise, les fonctionnalités jusqu'alors vouées à la simplicité bien pensée, n'existe plus, etc

avatar xx-os | 

mais c'est bien sûr... ce n'est pas comme si le poste Services chez Apple explosait depuis quelque temps... et quoique tu dises, iTune a permis l'iPod, puis l'iPhone, puis l'iPad, l'Apple TV etc... j'en passe et des meilleurs ! bref toute la puissance d'Apple a pour origine iTune... le mac comme partout ailleurs n'étant plus qu'anecdotique ! mais participe à tout cet ensemble !

avatar ovea | 

@xx-os

«iTune a permis…»
Exactement, iTunes est le début d'une grande saga d'Apple dans le «Service», dont le seul résultat est une cascade de dysfonctionnements supplémentaires pour adopter leurs «Services», en dehors desquels on a de plus en plus de restrictions pour utiliser nos propres services fournis par leur système qui transforme Nos machines Apple en NetBook.

avatar lesurfeurfou | 

Étonnante cette comparaison venant d’un chef d’entreprise qui sait très bien que la comparaison ne tient pas. Apple a raison : les photocopieuses sont de plus en plus nombreuses et performantes

avatar IceWizard | 

Je suis loin d'être persuadé que chaque matin le PDG de NetFlix tient une conférence de presse interne, pour prévenir ces employés des négociations secrètes avec les sociétés de production.

D'ailleurs les négociations entre Netflix et EuropaCorp pour un rachat de l'entreprise de Luc Besson ont été gardés secrètes jusqu'à ce que la presse révèle l'affaire, au début de l'année. Il a fallu à Netflix une bonne semaine pour annoncer officiellement que "oui, oui .. c'est vrai on parle sérieusement avec des représentants d'EuropaCorp en ce moment".

avatar debione | 

Ca reste différent que de la communication "Nous acquerrons de temps à autres de petites entreprises, mais nous ne communiquons pas dessus"

avatar Oracle | 

Ze scoop! Ils ont changé la couleur du bouton play/pause !!! Je comprends pas que personne n’ai vendu cette info capitale dans la presse...

avatar klouk1 | 

Reed Hastings ou comment parler pour ne rien dire... comme si on comparait Félix Potin et Renault

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Stéphane Moussie
"livre des renseignements sur des projets secrets à 16 000 paires d’oreilles"
Quelle belle famille ! 8.000 personnes qui s'aiment et aucun mécontent rageur.
Bon soyons sérieux, cette phrase est issue de la propagande Interne de Facebook
Mais ce qui est plus surprenant c'est la naïveté de ceux qui la recopie dans les journaux.

avatar Paquito06 | 

Y a des differences de taille quand meme;
Netfix a 20 ans, l’esprit start up, c’est 6,000 employes a ecouter, Apple a 42 ans et c’est 20x plus d’employes, 120,000, beaucoup plus hierarchisee et internationale.

avatar e2x | 

Pour parler en « toute franchise » personne de ses employés ne lui dit que le système de recherche, de classement et d’informations de leur Netflix est ergonomique à chier et psycho rigide 🤔

avatar Jacksong | 

@e2x : "le système de recherche, de classement et d’informations de leur Netflix est ergonomique à chier et psycho rigide'
=> Après leur but c'est justement que tu ne fasse pas de recherche via leur algorithme de suggestion. Et pour pas mal de personnes, ça marche plutôt bien.

avatar iRobot 5S | 

Apple s'est transformé en entreprise archaique

avatar conster | 

Jolie coup de com qui est moins fait pour dénigrer Apple que pour se comparer a elle par la taille et l'influence qu'elle a obtenue dans son secteur(entertainment).
On se compare toujours au meilleur.
Allez, on rentre le ventre et on gonfle le torse :-D

CONNEXION UTILISATEUR