Obsolescence programmée : le parquet de Paris lance une enquête visant Apple

Mickaël Bazoge |

Le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête sur Apple pour « obsolescence programmée ». La DGCCRF (Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes) est en charge de la procédure, qui concerne aussi des faits de « tromperie ».

Les détails sont encore maigres pour le moment, mais il s'agit des suites de la plainte déposée par l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée) auprès du procureur de la République de Paris fin décembre. La prise en charge de cette plainte a donc été extrêmement rapide, sachant qu'elle est intervenue entre Noël et le jour de l'An. On imagine que les deux parties ont hâte d'avoir le fin mot de l'histoire.

L'association avait effectivement accusé Apple d'avoir mis en place une « stratégie globale d’obsolescence programmée en vue d’augmenter ses ventes » en dégradant volontairement les performances des iPhone en circulation afin de promouvoir les nouveaux modèles. Effectivement, Apple a reconnu réduire la vitesse de ses processeurs afin de ménager la batterie de ses anciens smartphones, assorti d'un programme de remplacement de batterie à 29 €.

L'absence de communication autour de la dégradation des performances a certes été dommageable. Mais Apple pourra défendre son point de vue en arguant que cette procédure est finalement tout le contraire de l'obsolescence programmée, puisqu'elle rallonge la durée de vie de l'appareil.

Le délit d'obsolescence programmée a été introduit dans le droit français en août 2015.

avatar bailg | 

L'obsolescence programmée, un terme qui plait aux politiciens sans arguments.
Dans la réalité, la plupart des utilisateurs (poussés par les concepteurs) veulent du nouveau et de suite. Des jeux plus réalistes, des images de qualité supérieure, de la vidéo haute résolution ou un véhicule intégrant le top de la technologie... etc.
Cela ne se fait pas sans concessions et si l'on rajoute la guerre des mondes (Google VS Apple), rien n'est simple.

avatar adrienj | 

Pour lutter contre l'obsolescence programmée il faudrait étendre la garantie des appareils électroniques à 5, 8 ou 10 ans, non ?

avatar debione | 

A mon avis, le problème ne vient pas de la batterie... Elle fonctionne normalement... C'est le pic d'intensité qui fait fait s'éteindre inopinément l'Iphone qui est à l'origine de tous ces problèmes...

L'ironie de l'histoire c'est que j'imagine bien dans les bureau d'Apple se dire: " Bon, il faut vraiment que l'on puisse sortir des chiffres ahurissants concernant la puissance de nos puces... C'est possible de faire de petit pic de consommation quand on est sous geekbench?"

Eddie Cue a gagné!!! L'iphone est une Ferrari... Y a pas plus cher, y a pas plus rutilant, y a pas beaucoup autant rapide, mais par contre, tous les 10k km c'est un grand service qui coute un rein...

avatar pagaupa | 

Cela apprendra au moins à Apple à ne plus sous équiper ses appareils au profit d'un design.
Pour ma part, je soutiens Hop.

avatar Jazzride | 

https://www.macg.co/ailleurs/2018/01/obsolescence-programmee-le-parquet-...
Très bien, et ça fera réfléchir les autres également. ce n’est qu'un début mais c'est un début.

"L'obsolescence programmée, un terme qui plait aux politiciens sans arguments."

les magistrats sont tout sauf des politiciens
et les juristes non plus en règle générale merci au revoir .

De toute façon il est de principe que TOUS les empires s'effondrent un jour, plus ils sont grands plus leur disparition est assurée. Apple ne dérogera pas à la règle qui régit le monde depuis la plus haute antiquité. A mon sens elle a mangé son pain blanc.

Trop présent omniprésent trop gros trop inquiétant = rejet.

avatar en ballade | 

tu as oublié trop Cher

Pages

CONNEXION UTILISATEUR