Apple et Amazon investiraient avec Foxconn pour les puces flash de Toshiba

Mickaël Bazoge |

Le feuilleton fleuve de l’acquisition de l’activité mémoire flash de Toshiba se poursuit. Apple serait intéressée, non pas pour tout reprendre, mais pour avoir un pied dans le secteur ; la Pomme serait ainsi prête à investir quelques milliards de dollars, en partenariat avec d’autres. Aux dernières nouvelles, qui datent de mi-avril, Apple s’intéressait à une tranche de 20% de cette activité. Mais le montage financier est complexe à mettre en œuvre, le gouvernement japonais souhaitant conserver un semblant de contrôle de cette branche, comprendre : ne pas la laisser entre les mains d’actionnaires étrangers.

Pour l’occasion, Apple aurait donc rejoint Foxconn, son principal partenaire industriel, ainsi qu’Amazon selon l’info du jour du Nikkei. C’est Terry Gou lui-même, le patron de Hon Hai la maison mère de Foxconn, qui donne cette information. On ignore la forme que prendrait cet investissement : les deux groupes américains pourraient se contenter de financer le deal de Foxconn, ou d’investir directement dans la branche de Toshiba. Dans tous les cas, cela leur donnerait un accès direct aux semi-conducteurs du groupe japonais.

Toshiba est le deuxième plus important fabricant de puces NAND au monde. La vente de cette activité — valorisée au minimum 18 milliards de dollars — permettrait d’éponger les pertes de Westinghouse, la filiale américaine spécialisée dans le nucléaire.


avatar pim | 

Ah tiens aux USA aussi ils ont une filiale nucléaire qui perds de l'argent gros comme Le Bras ?!!!

avatar Liena | 

C'est essentiellement à cause du rachat de Westinhouse et de mauvaises prévisions sur le nucléaire que Toshiba sombre... sans parler de la fausseté de la comptabilité ?

avatar Bigdidou | 

"permettrait d’éponger les pertes de Westinghouse, la filiale américaine spécialisée dans le nucléaire."

Pas grave, ça. Les américains vont accuser Areva de corruption puis la racheter pour un dollar.
Ça devrait bien aider Westinghouse, sans débourser un cent.

CONNEXION UTILISATEUR