Données personnelles : Facebook sanctionné par la CNIL pour de nombreux manquements

Stéphane Moussie |

Un peu plus d’un an après une mise en demeure, la CNIL sanctionne finalement Facebook « pour de nombreux manquements à la loi Informatique et Libertés ». L’autorité française de protection des données personnelles pointe en particulier « la combinaison de données dont font l’objet les utilisateurs de Facebook [qui est faite sans] base légale » et « l’information imprécise » sur la collecte « massive » des données de navigation des internautes via le cookie “datr”.

La réalité virtuelle de Mark Zuckerberg.

La CNIL recense quatre autres manquements en matière de traitement des données personnelles, d’information et de consentement. Devant ce tableau bien noir, l’autorité inflige une amende de 150 000 € au réseau social, le maximum qu’elle puisse prononcer actuellement. L’année prochaine, avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données, la CNIL pourra infliger des amendes autrement plus dissuasives pouvant atteindre 4 % du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise fautive.

Facebook a déclaré au journal Le Monde prendre « acte de la décision de la CNIL, avec laquelle nous sommes respectueusement en désaccord. » « Chez Facebook, donner aux utilisateurs le contrôle sur la confidentialité de leurs données est au cœur de tout ce que nous faisons. […] Nous restons disponibles pour travailler avec la CNIL autour de ces questions », a ajouté le réseau social.


avatar etienne2pain | 

150.000€ ?

avatar PatrickQuebec | 

« Chez Facebook, donner aux utilisateurs le contrôle sur la confidentialité de leurs données est au cœur de tout ce que nous faisons.""

Toutes personnes/entreprises qui a déjà fait de la pub sur FB (et j'en fait parti) sont mort de rire en lisant cette phrase.
FB trace tout, par exemple, indiquer ses passions est un piege à info pour la pub.

avatar frankm | 

L'exploitation de toutes les données perso c'est pas si grave, non ?
Les clients signent les conditions générales qui dit que tout appartient à Facebook

avatar RyDroid | 

Les individus qui utilisent Facebook et sont utilisés par lui ont accepté un contrat qui ne stipule pas que "tout appartient à Facebook" mais que Facebook a une licence pour faire n'importe quoi (avec les données hormis ce qui est illégal comme l'usurpation d'identité) et le droit de fournir des licences à d'autres.

avatar GtnDns | 

La question est de savoir si la collecte ne se limite qu'à Facebook ( et à l'usage des autres propriétés de ce groupe ) et si elle s'étend à l'ensemble de notre navigation.. ce qui ne me surprendrait pas

avatar bompi | 

Vu la quantité de traceurs glissés dans le moindre site Web, on se doute bien que la collecte ne s'arrête pas vraiment au site FB lui-même.

Google, c'est le mal. Facebook, c'est encore pire...

Ce qui est assez amusant (?) c'est de mettre en parallèle le cynisme de ces sociétés (celui de leurs patrons, de fait) et les discours lénifiants dont elles nous abreuvent.

avatar PatrickQuebec | 

d'accord avec toi.
La preuve, on peut retrouver le profil FB d'une personne qui visite un site... et donc lui faire de la pub sur FB du site qu'il a visité.

avatar RyDroid | 

Les "boutons sociaux" ("J'aime", "+1", etc) permettent de tracer.
http://www.numerama.com/magazine/19933-facebook-continue-de-tracer-ses-membres-meme-deconnectes.html
https://www.cnil.fr/fr/solutions-pour-les-boutons-sociaux
Si tu veux avoir une idée plus générale du flicage généralisé sur le web, tu peux utiliser Lightbeem pour Firefox.
https://www.mozilla.org/fr/lightbeam/
Il y a heureusement des moyens de se protéger : Tor, Privacy Badger, Random Agent Spoofer, uBlock Origin, NoScript, au-revoir-utm, Pure URL, etc.
http://www.nicola-spanti.info/fr/documents/articles/computing/mine/not-be-tracked-with-your-computers.html#web
De plus, on peut aussi se passer de Facebook et utiliser un autre "réseau social" numérique.
http://www.nicola-spanti.info/fr/documents/tutorials/computing/os/android/without-google-as-a-user.html#service_social-network

avatar lll | 

C'est terrible qu'on en soit à tolérer des déclarations comme celle rapportée dans le dernier paragraphe... Nos pays ont des défauts mais l'Europe est le seul poids capable de rivaliser (politiquement et juridiquement) avec les États-Unis.

avatar RyDroid | 

L'Europe est un "continent", tandis que l'UE est un ensemble d'instuitions. Il n'y a pas besoin de l'UE pour peser face aux USA, surtout si du protectionnisme fort était ré-introduit, particulièrement pour les pays qui représentent un gros marché (comme la France).

avatar patrick86 | 

Le combat est louable, mais équivaut malheureusement à demander à Total d'arrêter de pomper du pétrole. ?

avatar debione | 

Ça tombe bien, ils sont très bien positionné dans le renouvelable?

avatar RyDroid | 

Il est assez évident que demander ne va pas suffir, mais les pouvoirs publiques ont d'autres pouvoir (comme taxer, interdire, etc), malheureusement la CNIL est faiblarde (et une bonne partie de la population est complice).

avatar SidFik | 

150,000€ ....

si fb étais un humain lambda, ça ne doit même pas représenter plus d'1€ pour lui ...

et en plus ils ne veulent même pas payer ....

avatar debione | 

Nous restons disponibles pour travailler avec la CNIL autour de ces questions », a ajouté le réseau social.

On vous demande pas de travailler avec la CNIL, on vous demande de vous plier à la loi, point barre...

Dommage il manquait :" c'est des conneries politiciennes" dans la réponse de FB

avatar poco | 

? 150.000€

L'action Facebook va se casser la gueule!!! ???

avatar debione | 

Vivement justement les directives européennes qui permettront jusqu'à 4 % du chiffre mondial... ça va beaucoup moins rigoler la... rappeler vous la gueule de Cook et sont discours quand on tape très fort... beau être le captain America of biggest , ça lui fait chaud aux fesses....

avatar Hideyasu | 

@poco

Avec 4% du CA l'année prochaine ca risque d'être bien différent par contre. Mon petit doigt me dit que leur réponse sera bien différente

avatar paddy57 | 

Si ç a rediscute de la protection de la sphère privée par FB l'année prochaine, on aura bien quelques fondus (de Bruxelles, Paris, Berlin,…,peu importe) , les politiques pourront arguer qu'il y a déjà eu condamnation et que la loi a été appliquée avec la plus grande sévérité et qu'il ne faut pas les accabler.
On aura oublié l'amende symbolique de 2017…et tout roulera comme avant.

avatar ce78 | 

Je disais récemment ici que je ne voulais pas de compte Facebook. J'avais raison et je maintiens qu'il ne faut pas en avoir.

avatar Lightman | 

@ce78

On est d'accord.

CONNEXION UTILISATEUR