Pour soutenir la filière jeu vidéo, Jean-Luc Mélenchon veut taxer les manettes

Mickaël Bazoge |

La campagne de l'élection présidentielle est l'occasion pour les hommes et les femmes politiques de s'intéresser à des domaines qui, de prime abord, ne cadrent pas forcément avec l'image publique qu'ils renvoient. Si on s'imagine facilement Jean-Luc Mélenchon haranguer les foules autour de son projet de VIe République, on a moins cette image d'un candidat proche du secteur du jeu vidéo. Et pourtant, c'est bien le cas.

Dans le programme de Jean-Luc Mélenchon —

« Même les jeux que je n’aime pas, celui sur la Révolution française, Assassin’s creed — parce qu’à la fin, c’est les révolutionnaires qui sont nuls —, il est d’une splendeur, d’un aboutissement technique… Bref, c’est magique », a admis le candidat à Europe 1. Jean-Luc Mélenchon a même des propositions à faire dans ce domaine qui ne sont pas inintéressantes, peu importe le bord politique auquel on émarge.

Le candidat de la France Insoumise a ainsi l'intention, s'il est élu bien sûr, de créer un centre national du jeu vidéo qui, à l'image du centre national du cinéma, permettra de développer la filière jeu vidéo en France. « Je vous garantis que si je suis élu, je mettrai le paquet pour que cette filière existe en France, pour qu’elle se développe, que les gens n’aient pas besoin de partir », a-t-il expliqué. Mais voilà, comment financer une telle initiative ? Jean-Luc Mélenchon évoque une « éventuelle » taxe sur… les manettes de jeu vidéo. Après tout, il existe bien une taxe sur les tickets de cinéma pour faire vivre le CNC !


Tags
avatar 33man | 

A quand la taxe sur les politiciens pour soutenir le bas peuple ?

avatar bonnepoire | 

Heureusement pour lui la connerie n'est pas taxée.

avatar Benitochoco | 

Si tu avais écouté, il ironisait. Mais ici le premier degré est roi. En gros, il expliquait qu'il faut booster la filière, et mettre en place un moyen de financement. Mais les manettes ne seront pas taxées.

Excellent les réactions.

avatar C1rc3@0rc | 

«A quand la taxe sur les politiciens pour soutenir le bas peuple ?»

Ben c'est deja le cas: une bonne partie des impots sert a payer grassement ceux qui sont dans les differents niveaux de l'administration, que ce soit en France ou en Europe. Les syndicats aussi et les partis politiques aussi - ceux qui vont perdre l'election verront en fonction du pourcentage de votants leurs depenses de campagnes remboursées -.... Et toutes ces centaines de personnes devouées et desinterressées travaillent durement pour representer et soutenir le peuple !

Ok c'est de l'ironie, mais le fait est la: le politique vit de l'argent publique.

Melanchon, qui avec Le Pen et Fillon est un des plus problables presidentiables, a une communication pour le moins impertinente ou il use de tous les artifices d'un grand tribun. L'ironie en fait partie, mais derriere cette com, il est aussi celui qui a le programme le plus detaillé, le plus complet et le plus ecclectique. Ce qui est remarquable c'est qu'il connait bien l'ensemble des sujets, la ou les autres se limitent a l'economie, la securité et les relations internationales.
Il est le seul a parler d'ecologie de maniere realiste, et la il aborde le sujet de l'economie du jeu video, certes avec ironie, mais surtout il met en evidence l'importance industrielle de premier plan et fait le parallele avec l'industrie du cinema. Et deja cela denote d'une vraie connaissance de l'economie la ou les autres vont se focaliser sur le discours de la dette, le budget et les chomeurs de type A.

Apres, on peut aimer Melenchon ou pas, adherer ou pas a sa vision politique, ce qui reste c'est la maitrise du sujet et la vision etatique dans un contexte internationale reel. Au moins il a ce merite.

avatar Thrawn77100 | 

Il est pas con JLM !
J'adhère !

avatar warmac33 | 

ah bah oui en voilà une bonne idée, mettre le monde du jeu vidéo en france sous perfusion d'argent public, comme l'est celui du cinéma. On voit ce que ça donne dans le cinéma, des millions d'euros du contribuables pour financer des caisses de films par an dont les 3/4 n'intéressent personne, et pour qu'à la fin ce soit les producteurs, réalisateurs et acteurs qui se gavent à millions quand leurs films marchent (tout en allant faire la leçon sur les méchants patrons à la moindre occasion).
Très peu pour moi, marre de payer pour les autres, mort au CNC, donc non à l'équivalent pour les jeux vidéos.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/financement-cinema-francais-verites-derangent-415996.html

Sinon au lieu d'inventer de nouvelles taxes tous les 2 jours on pourrait laisser les gens brillants lancer leurs projets tranquilles, ça leur donnerait moins envie de se tirer lorsque ça commence à marcher...

avatar NymphadoraTonks | 

@warmac33

Le cinéma en France est abominablement coincé dans son petit milieu d'entre soi. Le pire, c'est que la France a un terreau de studio de SFX excellent qui sont intervenu sur Avatar, Pirates des Caraïbes et autres gros gros film. Mais les genres à effets visuels sont mal vue.
Si le cinéma francais dépendait uniquement des recettes et non du financement, je pense que beaucoup plus de talents émergerait.

avatar warmac33 | 

On est bien d'accord.
Actuellement c'est l'apologie de la médiocrité en quelque sorte...

avatar C1rc3@0rc | 

Beaucoup des studio que tu evoques travaillent principalement dans le secteur du jeux video et la publicité...
Ensuite il faut voir une chose: le cinema français est incapable de mettre en place des budgets comme ceux d'Avatar.

De plus tu n'evoques que le blockbuster americain construit par le marketing et la finance, alors que le cinema US produit aussi des films de la classe des cinema français, italien, allemands, espagnol, scandinaves, sud-americains, asiatiques : c'est a dire avec une vraie ecriture, un centrage sur le jeu d'acteur proche de celui du comedien, une dimension artistique creative et des sujets complexes traités de maniere elaborée.

Seulement ce cinema n'est pas celui de la machine commerciale Holliwoodienne et on trouve ce cinema dans l'underground, les festivals independants et la aussi les realisateurs ont les memes problemes que les europeens.

C'est que l'industrie du divertissement est construite aux USA sur un systeme financier tout puissant qui se preoccupe d'une chose: la rentabilité maximale, et de 2 contraintes: promotion de la culture US et de l'armee US. Donc l'etat est tres present dans la production du cinema US.

Il faut se rendre compte d'une chose: le blockbuster US a un budget marketing superieur au budget total de production des films europeens. Et le probleme avec le marketing c'est qu'il rend la qualité du produit secondaire.
L'expression artistique est un risque commercial, il est impossible de predire comment le public l'accueillera. Si on peut predire le taux de rentabilité d'un film c'est que c'est pas de la production artistique mais de la production marketing. Et holliwood est une usine conduite par des financiers et des marketeux.

L'emergence des talents a hollywood c'est les talents financiers et marketing.

avatar Silverscreen | 

@NymphadoraTonks

Ton parallèle est super foireux : le cinéma français ne produit que du contenu en français et vise un marché (clients de salles de cinéma) très réduit. En comparaison, un film indépendant US sera bien plus rentable. Donc, quoi, on ne devrait produire que du blockbuster ?

La filière jeux vidéos est bien plus importante en France avec Ubisoft en tête. L'aider c'est impacter un marché mondial et générer des revenus taxables et de l'emploi en quantité.

Perso, je trouve au moins aussi logique de subventionner des secteurs hi-tech que des politiques agricoles...

avatar NymphadoraTonks | 

@Silverscreen

Il y a aucun parallèle, c'est un constat.
Je pense connaître la filière du jeu vidéo et de la création numérique bien mieux que bcp ici.
Redis moi en quoi je préconise la même chose pour le cinéma ?

avatar Pieromanu | 

@warmac33

Donc pour punir les producteurs, réalisateurs et acteurs qui se gavent il faut tuer le CNC et avec tous les films art et essais qui ne rencontrent pas leurs public à cause d'une distribution déficiente? C'est une logique bizarre qui laissera place libre justement à ceux qui se gavent. C'est cette même logique qui fait dire à la cour des comptes qu'on ne devrait subventionner que des films qui sont visibles par le plus grand nombre. Autrement dit qu'on continue à donner du flouze à Clavier et Cie...
Au Royaume-Uni les films français sont inexistants, et les films britanniques pas beaucoup plus visibles. Les cinémas indépendants ferment les uns après les autres. Le problème est là, il n'y a des écrans que pour les films à gros budget. Éliminez le CNC et l'avance sur recettes et il n'y aura plus que des super héros sur les écrans français.

Cela dit je suis d'accord qu'une autre taxe n'est pas la solution pour aider le secteur du jeux vidéo.

avatar papalou | 

Malheureusement, tu rêves.
Les petits films art et essai engraissent aussi une clique bien en place, et ce qui est scandaleux c'est que ce sont ceux qui en profitent qui gèrent le gâteau (voir qui siège dans les commission d'attribution des différentes aides à l'écriture, production, post-production, distribution….).
Et pendant ce temps, les industries techniques du cinéma, qui devraient bénéficier par ricochet de cette manne, vivent une période très difficile et les fermetures d'entreprise se succèdent, parce que le cinéma français n'a pas de sous… Soit-disant.

avatar Le Gognol | 

Pour la taxe sur la manette c'était un exemple émis spontanément, pas une proposition précise.

avatar macfredx | 

C'est le boulot principal de la gauche : inventer de nouvelles taxes.
Au cas où on en manquerait... ?

avatar oomu | 

c'est le même travail que la droite et le centre et tous les extrèmes.

FAUT DES SOUS !

Qu'est ce qui génère de la valeur taxable ? l'activité et le TRAVAIL

qui fait du TRAVAIl et de l'activité ? LES GENS ! c'est à dire les mammifères primates campés sur leurs deux pattes arrières..

Donc on taxe cela. Ou le commerce ou les produits à valeur ajoutés.

Après, c'est une énième idée farfelue jetée comme ça pour envoyer le message qu'il s'intéresse à une des industries de la France (et elle mérite qu'on s'y intéresse) en cherchant des pistes de financement ou subventions.

Ce qui n'est PAS DIFFERENT de ce qu'on fait le Canada et quelques états américains.

avatar NymphadoraTonks | 

@oomu

Exact, l'industrie du jeu vidéo, et aussi l'industrie des effets spéciaux et de la création numérique en France est très importante et excellemment bien positionné à l'échelle mondiale, qui mérite un soutien solide.

En parlant vite fait de politique, je ne suis pas trop au fait pour la France, mais j'entend beaucoup parler de Macron, c'est un socialiste ou un libéral qui se la joue progressiste ? J'ai pas l'impression qu'il soit dans le moule du pays.
Je précise ma question est innocente, je sais les propos du candidat des médias comme certains le nomme.

avatar warmac33 | 

de mon point de vue de français, c'est sans doute (et c'est toujours aussi désespérant) la nouvelle génération de politiques : la langue de bois à son apogée, le piochage à tous les râteliers, tout et son contraire, le surf sur la vague du soi-disant renouveau, le discours de droiche/gaute, bref votez pour moi c'est tout nouveau vous verrez tout va aller mieux...
et puis bon ça a été le protégé de hollande, donc faut pas en espérer grand chose.

Je ne suis fan ni de JLM ni de MLP, mais il faut leur reconnaître une cohérence dans leurs programmes et de vraies convictions.
Macron, c'est le VRP de la politique, il sera d'accord avec ce que tu veux du moment qu'il y gagne ton soutien...

avatar C1rc3@0rc | 

Petit indice: regarde combien il y a d'enarques dans la brochette de candidats et lesquels ont une culture principalement financiere.

Pour MLP, on ne peut pas parler de coherence dans le programme, et de conviction non plus, c'est du populisme pur qui se base sur des outils marketing. Le Pen parle de mesures pour faire respecter la laicité pour proteger la liberté de culte, d'opinion, etc, mais hors de question d'annuler le concordat ayant toujours cours en Alsace-Moselle.
Pourquoi? Par conviction religieuse, non, simplement pour ne pas se mettre a dos les électeurs fondementalistes catholiques.
Comment dans ces conditions parler de coherence et avoir un discours credible face aux islamistes qui theorisent la sharia comme modele d'etat?

Historiquement, le systeme populiste est devenu en 1952 une machine marketing s'appuyant sur l'agence publicitaire. C'etait en 1952 et l'agence BBDO est la seule responsable de l'election de Eisenhower. Le programme n'est plus ideologique ou economique, il est un produit marketing conçu sur des enquetes d'opinions et soutenu par un slogan et une campagne publicitaire tout azimut.

Depuis ça ne fait qu'empirer: Experian, EPSILON, acxiom, Equifax,etc toute ces boites de data-brokers, qui font commerce de base de donnees ciblant les individus et produisant des outil 'pret a l'emploi' pour le politicien, ou plutot sa boite de marketing.

Le FN est un bon client de ces boites et de leurs outils: la base de donnees politiques. Faut savoir que 95% de la population francaise est "cartographié" par ces societés et que plus de 600 informations par individus sont compilés dans un but de marketing politique pur et dur.

Quand Le Pen parle d'immigration mais pas de protectionnisme ou de politique raciale, c'est pas une changement ideologique, c'est juste que l'outil marketing lui indique le nombre d'electeurs qui vont reagir positivement a certains termes et thematiques.

En bref si un candidat te semble sympathique, que tu retrouves tes convictions dans son discours, que tu as la sensation qu'il comprend ta vie et tes besoins, c'est que tu entres totalement dans le viseur de l'outil marketing.

Apres si tu grattes la surface marketing, et que tu cherches l'idéologie ou le modele socio-economique que porte le candidat, c'est se préparer a tomber dans un vide intersidéral. Bien sur le champion toute categorie dans ce domaine c'est Macron.
Mais l'absence de programme n'apparait que si on arrive a appréhender la globalité du discours. Et justement tout est fait pour que cette démarche soit la plus difficile possible.

La consequence? Prenons Le Pen. Le FN est une machine economique qui vit de subventions, de cotisations, de reversement de taxes et impots. Le travail de ses cadres consiste a faire elire un maximum de candidats. Donc le FN depend de l'electorabilité de ses membres. La strategie du FN est donc d'agir de maniere a avoir le plus d'elus et de reelus possible. Donc le FN ne va pas changer quoi que ce soit, mais va au contraire garder un politique conservatrice, sans reformes de profondeur, sans changement de quoi que ce soit, parce qu'au final, l'electeur-contribuable majoritaire, c'est un cityoen minimaliste qui n'a en commun qu'une chose: la stabilité de l'existant.

avatar jerry75 | 

@NymphadoraTonks

C'est une grosse pute qui suce absolument tout ce qui passe pour avoir un Max de voix, le tout porté par les riches de ce monde afin d'obtenir un maximum d'avantage.
Enfin c'est un peu imagé et simplet mais bon ...

avatar flo3183 | 

@oomu

Ah bah c'est sur que quand on débourse un maximum de budget pour le bien du monde entier, sauf celui des français, il faut effectivement un max de pognon!
Quand on sera un peu plus intelligent, les taxes diminueront toute seule. Mais c'est loin d'être le cas, c'est même plutôt l'inverse.. alors faut pas venir pleurer.

avatar iPoivre | 

C'est nul comme taxe... ça veut rien dire dans un monde du jeu vidéo qui est de plus en plus dominé par les mobiles.

En plus comme il le dit, si on propose aux jeunes formés en France (et du coup qui sont subventionnés par l'état) des solutions pour exercer leur métier dans le pays, les retombées économiques seront assez bonnes pour justifier les dépenses.

avatar oomu | 

idée rapide pour juste dire un truc

il est évident qu'une autre piste de taxe sera explorée, par exemple le mobile oui.

Ou genre, je le sors pouf de mon chapeau magique: taxer les transactions de Steam, App Store etc. Apple sera ravie (sisi, je le sens...) de m'envoyer le détail des ventes entre les apps de "jeux" et "non jeux". Ha et un découpage "independants" et "non indépendants", me permettant ainsi de moduler finement la taxe...

avatar iPoivre | 

@oomu

Ok, je me disais aussi que c'était pas très réfléchi de sa part comme proposition.

Cette industrie mérite qu'on s'y intéresse et qu'on l'encourage, surtout les petits studios indépendants qui ont beaucoup de mal à se lancer (il faut du monde et du temps pour développer un jeu).

avatar C1rc3@0rc | 

Sony a vendu 157 million de PS2 durant toute sa vie commerciale: le record!
Microsoft a vendu 85 millions de Xbox 360
La PS4 c'est 53 millions de ventes en 4 ans.
Il se vend 300 millions de PC par ans, dont la majorité ne sont pas adapté au jeu
Apple vend entre 200 et 320 millions d'iPhone par an!

Pour un editeur il y a donc presque 2 fois plus de chance qu'un joueur ait un iPhone qu'une PS2...

L'idee de l'emploi subventionné est une aberration totale qui coute un prix de plus en plus eleve a la societe. On peine a payer les retraites, mais ce n'est rien comparé a la masse d'emplois subventionnés
actuels.

L'idée que l'Etat peut assurer de l'emploi est un non sens total.
Le role de l'etat c'est pas de proteger l'emploi ou de generer de l'emploi c'est de proteger la Nation, le citoyen et d'assurer le fonctionnement de l'etat dans ses roles.

L'emploi c'est une consequence de la necessité de la presence humaine dans la production pour satisfaire les besoins humains.
Un outil pour assurer cette production c'est le travail - systeme contractuel d'echange de temps contre une valeur (argent) -, mais ce n'est pas le seul et le travai requiert de moins en moins d'humains et donc de moins en moins d'emploi.

L'emploi comme le travail ne se decrete pas, ou alors ça coute un prix fou qui conduit a un endettement de l'Etat totalement absurde.

Aujourd'hui, quasi tous les impots sur l'activité coutent plus cher a collecter qu'ils ne rapportent. Par contre les taxes sur la consommation et l'epargne rapportent de plus en plus.
Et la taxe la plus rentable qui soit est qui est celle qui n'est pas mise en place, la taxe sur les transactions financieres globale!

Melenchon pose, avec un discours ironique, un probleme qu'aucun politique en lice ne veut aborder: la reforme du principe de financement citoyen et la fin du travail. Parce que quasi tous les partis sont "travaillistes" autant ceux de gauche que de droite, et aucun ne veut froisser la dimension morale et identitaire qu'est le travail. Alors le programme est simple: on taxe et on endette l'Etat et le citoyen, aux successeurs de payer.

avatar Le docteur | 

Ça dépend. Le boulot de la "gauche" soc-lib, ca serait plutôt de détaxer les entreprises et de sacrifier tous les acquis sociaux pour compenser.

avatar Katsini | 

Des taxes, rien que des taxes, toujours des taxes.????☠️
Pauvre type !
Heureusement qu'il ne fait que passer.

avatar Mike Mac | 

Cette idée de Mélenchon est bien engagée si les français décident - pour le pays - de le mettre aux manettes !

avatar ancampolo | 

Et la taxe sur les parlementaires ça c'est une idée...

avatar C1rc3@0rc | 

En gros tu veux donc augmenter les taxes et impots que tu payes deja... parce que les parlementaire ils sont payés avec des impots...

avatar spece92 | 

Mais qui croyez-vous qui la paieront cette taxe : nous.

avatar Madalvée | 

Et pour soutenir le porno, on taxe quoi, monsieur le millionnaire qui donne des leçons de gauche ?

avatar nicolas | 

@Madalvée

À l'âge qu'il a, il n'y a pas de honte à avoir presque 1 million d'€ de patrimoine. Sachant que c'est principalement son appartement parisien, ont la valeur a pu gonfler pendant des années à cause d'un marché fou!

avatar Ielvin | 

@Madalvée

Les paquets de mouchoirs

avatar jeff | 

@Madalvée

Le millionnaire ? Il est propriétaire d'un appartement de 80m2 à Paris, voilà ce qui constitue 80% de son patrimoine. Ce qui n'est pas donné à tout le monde mais n'est pas non plus scandaleux à 60 ans. On parle des propriétés des autres ou on s'arrête là dans la démagogie ?

avatar SugarWater | 

Moi je trouve que c'est une bonne idée d'aider le jeu vidéo après c'est pas forcément le bon endroit pour la taxe.

avatar marsnet | 

Et une taxe sur l'oxygène pour tous ceux qui nous pompent l'air ?

avatar VanZoo | 

Vous n'aimez pas les taxes ? Vous devez être riches ... ou idiots
La détaxation comme la liberté à tous crins ne profitent qu'aux riches
Les taxes protègent le tissu social. Le service public, c'est le bien de ceux qui n'en ont pas !

avatar nicolas | 

@VanZoo

Merci

avatar warmac33 | 

@ VanZoo
" ou idiots"
ça annonce la couleur quand on n'est pas d'accord avec toi...

si les "riches" (?), mais moi je dirais plutôt ceux qui bossent, n'aiment pas les taxes, ce sont aussi et surtout les profiteurs qui les affectionnent...

Je ne sais pas si la détaxation ne profite qu'aux riches, mais la surtaxation les fait fuir, et du coup les autres se retrouvent bien cons... (cf l'ISF qui à ce jour coûte plus d'argent qu'elle n'en rapporte à force de faire fuir les fortunes à l'étranger)

avatar lll | 

Merci. Bisous.

avatar Bigdidou | 

@VanZoo
"Vous n'aimez pas les taxes ? Vous devez être riches ... ou idiots"

Ou pas.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_impôts_et_taxes_français

avatar Ielvin | 

@VanZoo

"Le service public, c'est le bien de ceux qui n'en ont pas ! "

Merci

avatar CorbeilleNews | 

@VanZoo :
Merci d'ouvrir l'esprit de certains

avatar jeff | 

@VanZoo

Merci ! Haro sur les taxes, qui remplissent les caisses de l'Etat. Mais l'Etat il en fait quoi de son argent ? Ben il le redistribue aux Français ! Mais bon comme tu le dis, soit des riches, soit des idiots (je ne fais aucunement l'amalgame)

avatar ancampolo | 

@VanZoo

Le service public n'existe plus en france la preuve en est tout est sous traité car tous les fonctionnaires passent leur temps a se branler les c....

avatar JIl | 

Super idée très constructive !
Bravo M Mélenchon !!!

avatar enzo0511 | 

Au delà de ses hologrammes, Mélenchon, son programme économique c'est de la science fiction

avatar Dancefloor83 | 

Bonsoir.
A quand la taxe au coin culturel !!! ( les toilettes).

avatar IceWizard | 

@Dancefloor83

"A quand la taxe au coin culturel !!! ( les toilettes)."

Cela existe depuis presque .. 2.000 ans !
Première taxe sur les urinoirs publiques, décrété par l'Empereur Romain Vespasian au premier siècle. Critiqué par ces proches, il a inventé cette formule, devenue célèbre : "l'argent n'a pas d'odeur !".

Pages

CONNEXION UTILISATEUR