Les douanes américaines s'intéressent à vos pseudos de réseaux sociaux

Florian Innocente |

Les ressortissants étrangers qui peuvent entrer aux États-Unis sans détenir de visa se voient maintenant demander de fournir leur(s) nom(s) d'utilisateur(s) sur les différents réseaux sociaux.

Cette déclaration est complètement facultative, mais on peut se demander si des voyageurs ne préfèreront pas fournir ces identifiants (le nom d'utilisateur ou le pseudo, mais pas le mot de passe évidemment), en espérant augmenter ainsi leurs chances d'obtenir une autorisation d'entrée.

Cliquer pour agrandir

Cette nouveauté a été introduite dans le formulaire électronique ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage) proposé dans le cadre du Visa Waiver Program. Celui-ci permet d'aller aux États-Unis pendant 90 jours avec un passeport valide mais dépourvu de visa. Les citoyens de 38 pays, dont la France, profitent de cette souplesse administrative.

Cliquer pour agrandir

Le formulaire comprend une nouvelle section dans laquelle on peut indiquer son pseudo pour un ou plusieurs réseaux sociaux (jusqu'à 10). La liste en contient 13, parmi lesquels Facebook, Twitter ou encore Linkedin ou Flickr mais pas Snapchat. Au besoin on peut faire un peu de zèle et indiquer une plateforme absente de cette liste.

Cliquer pour agrandir

Cette mesure, annoncée l'été dernier, a été mise en place mardi dernier. Une porte-parole des douanes américaines a réitéré qu'il s'agissait par ce biais « d'identifier des menaces potentielles ». Normalement, si l'on laisse ces champs vides, cela ne devrait pas avoir de conséquences sur la délivrance de l'autorisation.

Cependant, cette décision continue de soulever des critiques et interrogations de la part de différentes associations qui s'inquiètent de la manière dont ces informations seront traitées, conservées et peut-être partagées avec d'autres agences gouvernementales.

Plus que les terroristes, qui se garderont bien de fournir une quelconque information, l'Electronic Frontier Foundation craint par exemple que d'innocents voyageurs fassent les frais de cette nouvelle forme d'intrusion, notamment par des croisements d'informations. Que certains, qui interprèteraient mal les consignes, fournissent aussi leurs mots de passe. Ou encore, que cette mesure soit adoptée par d'autres pays et que ce soient cette fois les citoyens américains qui doivent s'y plier. Et peut-être pas sur la base du volontariat cette fois.


avatar Ielvin | 

Ils n'ont qu'à faire comme en Corée, internet et téléphone => accès uniquement via carte d'identité.
Faire de même avec les réseaux sociaux et le soucis est réglé. Tous fichés :D

avatar anonx | 

@Ielvin

Ou alors on supprime internet ?

J'pense qu'on en ressortirait gagnant...

avatar Ielvin | 

@anonx

Ou la connerie ? Ou juste la brider un peu :)

avatar C1rc3@0rc | 

@Ielvin

Plus simple, generalisation des capteurs biometrique, a commencer par l'empreinte digitale et retinienne, couplée au profil ADN et a la declaration de l'integralité les comptes bancaires et moyens de paiements, cela comme unique et obligatoire sesame pour avoir le permis d'utiliser un reseau de telecommunication, telephone compris.

La Corée du Nord n'est pas une dictature archaique qui va disparaitre, c'est le modele de l'avenir occidental, Valls et Kazeneuve l'avaient bien compris en appliquant si scrupuleusement les directives du Patriot Act americain.

Maintenant le plus gros probleme, c'est que ces atteintes profondes aux droits de l'Homme et a la democratie n'ont pas besoin d'etre justifiées... avant, dans une democratie, pour faire de telles choses aussi dangereuses, fallait passer par la voie legale et examen par le conseil constitutionnel, maintenant c'est juste une procedure administrative arbitraire.

Alors pour l'instant c'est optionnel, mais c'est comme pour le mega fichier de Kazeneuve, les restrictions d'usages et principes de protection des droits vont tomber les uns apres les autres. Bientot faudra aussi declarer sa religion, sa race (aux USA c'est deja commun), son orientation sexuelle, son cursus scolaire et universitaire, ses activités sportives, ses lectures,...

Big Brother is watch ing you,
la Stasi en revait, les USA et Kazeneuve l'ont fait.
Nous sommes au 21eme siecle...

avatar françois bayrou | 

"avant, dans une democratie, ..."

Ça me rappelle une citation de Bukowski.
"La différence entre une démocratie et une dictature, c'est qu'en démocratie tu votes avant d'obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter …"

avatar Jeckill13 | 

C'est d'une stupidité incroyable … genre un terroriste va mettre son compte Facebook JeSuisLeTerroriste … et dire : "ah mince je suis découvert à cause de mon compte Facebook ! Je ne vais plus pouvoir terrorister !" Aussi stupide que : "voulez vous attenter à la vie du président ou avez vous eu des activités nazi pendant la seconde guerre mondiale" et aussi débile que les étiquettes sur les bagages

avatar inumerix | 

@Jeckill13

En fait c'est plus l'absence dans les réseaux sociaux qui sera suspecte.

avatar Jeckill13 | 

@inumerix

Ah et qu'est-ce qui empêche de mettre des infos bidons ? Le préposé à la douane va faire une recherche sur les réseaux sociaux avant de valider ton entrée ? Et il va parcourir tout tes post ou tweet pour vérifier que tu n'as pas posté un message contraire au intérêts américains ?

avatar warmac33 | 

@ inumerix
Perso je ne suis inscrit à aucun "réseau social"

Et pour info le formulaire esta est valable non pas 90 jours mais 2 ans

avatar PomBreizh | 

@warmac33

On crée un réseau social de "ceux qui n'en ont pas"?

avatar Appl'Z | 

À Jeckill13
De DGSE

Vous venez d'être fiché S, félicitations ?

?

avatar Jeckill13 | 

@Appl'Z

À mince ! Je vais devoir trouver un nom pas terroriste à mettre sur me étiquettes SNCF ! Je suis mort

avatar Couscous78 | 

C'est pas stupide, c'est comme le reste : ils partent du principe que les gens ne mentent pas. C'est comme demander dans les questionnaires d'entrée sur le territoire si tu viens y commettre un attentat...

avatar IceWizard | 

Et mentir sur un document officiel est un crime, punissable de 10 ans d'interdiction de présence sur le territoire américain, comme l'a découvert ce touriste français ayant cru malin de répondre "Oui" à la question "Entrez-vous sur le territoire américain, avec l'intention d'assassiner le président des états-unis ?".

avatar ijimax | 

@ShowMeHowToLive

Bien sûr que si.
Ils laissent même leurs papiers d'identité maintenant.
----->[]

avatar inumerix | 

Inquiétant ! Ceux qui comme moi n'utilisent pas les réseaux sociaux seront forcément plus suspects. Pour peu que vous soyez en plus un peu basané et vous voilà carrément devenu terrorise potentiel.

avatar IceWizard | 

Poster ici est aussi une contribution à un réseau social, même si sa forme est différente des twitters, facebooks et autres bidules.

avatar Gladjessca | 

Malheureusement avec Trump il n'y aura pas que les terroristes qui seront recherchés, quand on sait qu'ils n'ont pas besoin des mots de passe... Si vous êtes militant politique ou autre mais que vos opinions dérangent... il suffira de "liker" un peu trop ce genre de publications et vous serez rejeté !

avatar  | 

@Gladjessca
Oui et avec Trump c'est la 3ème guerre mondiale etc, nazi et tout on connaît le refrain.

avatar Gladjessca | 

@

Oui ce type est dangereux mais vous devez l'apprécier apparemment...

avatar fosterj | 

Si cela peut permettre à tout ceux qui crachent sur les USA pour tout et pour rien et d'assumer un peu leur propos .. c pas si mal ..

avatar mac_adam | 

@fosterj :
Si l'idée que tu te fais des USA est un Etat policier où la liberté de parole n'a plus sa place... J'ai plutôt l'impression que ce sont des individus comme toi qui "crachent" sur les valeurs de l'Amérique (ou de notre beau pays qu'est la France).

avatar kafy28 | 

Idiocratie nous voualààààà .....

avatar iVador | 

Il suffit de créer un compte FB un peu vide avec deux trois Photos de paysages et basta

avatar bibi81 | 

Ton compte un peu vide leur permettra de connaître ton compte habituel (bah oui, ils ne sont pas stupides, FB ou autres sont capables de croiser les comptes).

avatar Isacc_25 | 

Personne j'ai mis mes comptes skyblog et MySpace

avatar Paquito06 | 

Ils vont avoir du mal avec les pays asiatiques (Inde et Chine) vu le nombre de comptes aux nom/prenom identiques. Outre le fait que cela ne sert pas a grand chose ?

avatar Dv@be | 

Ces informations ne servirons pas à priori mais a posteriori si vous commettez des actes répréhensibles aux USA.

avatar fluxus | 

@Dv@be : Oh que si, il serviront à priori, et c'est déjà le cas : Il y a des gens qui se sont fait refouler à leur arrivée aux US pour avoir fait une blague ambiguë sur leur compte Twitter , pouvant être interprétée comme une menace si lue littéralement ( je me souviens d'une histoire d'un jeune anglais qui allait à L.A avec ses potes pour faire la fête, avait annoncé tout ça sur son compte Twitter avec son vrai nom et a eu le malheur de dire un truc du genre "We gonna bomb da place !" , ce qui en slang est l'équivalent français de "on va mettre le feu !", et s'est fait refouler pour ça à sa grande surprise à son arrivée à l'aéroport par des fonctionnaires zélés. L'affaire avait fait le tour du net car cela prouvait déjà que les réseaux sociaux étaient scannés en permanence à travers le monde).

Cette nouvelle législation servira juste à accélérer le processus de scan de votre contenu sur les réseaux sociaux. Sachant que l'interpretation de ce qui peut être perçue comme une menace est variable selon les moments et le zèle des fonctionnaires, la simple critique du président ou des USA en général sur un réseau social , même sous la forme d'une moquerie ou d'une blague , pourrait être interprétée comme une menace et suffirait pour vous interdire l'accès au US.
Idéalement, contentez vous de poster des photos de chatons, de bébés et de cupcakes et tout ira bien.

avatar spece92 | 

Ils fouilleront nos profils à la recherche du moindre contenu subversif : bientôt en France.

avatar Sica | 

Et... on a le droit de mettre son nom prénon quand on n'a pas de pseudo ? ?

avatar fte | 

@ShowMeHowToLive

Oui.

avatar alan1bangkok | 

Ils n'ont cas interroger ma femme , elle sait tout ..

avatar PomBreizh | 

@alan1bangkok

MDR tu m'as eu là, j'en roule encore

avatar PiRMeZuR | 

"de différentes associations qui s'inquiètent de la manière dont ces informations seront traitées, conservées et peut-être partagées avec d'autres agences gouvernementales."

La réponse est pourtant simple, elle nous a été donné par Snowden en 2013. Tout est conservé, tout est recoupé et tout est accessible à n'importe qui dans les agences de sécurité américaines.

J'espère que les gens boycotteront ces champs car sinon je les vois bien devenir obligatoire dans 10 ans.

avatar kitetrip | 

Le plus simple reste de ne pas utiliser les réseaux sociaux.
À part LinkedIn et Twitter pour les pros, les autres ne sont pas indispensables.

CONNEXION UTILISATEUR