Google abandonne SPDY en faveur du standard HTTP/2

Nicolas Furno |

HTTP est au cœur de la toile : sans ce protocole, on ne pourrait pas se connecter aux sites internet et autres services en ligne. Mais ce protocole est aussi ancien et la version la plus utilisée reste la 1.1 définie en 1999. En seize ans, beaucoup de choses ont changé et ce protocole est dépassé sur quelques points, et en particulier sur la vitesse.

HTTPS, version sécurisée du protocole (CC BY Yuri Samoilov)

C’est pourquoi Google, qui considère la vitesse comme une priorité absolue pour ses services, a mis au point son propre protocole. Nommé SPDY, ce protocole apparu à la fin des années 2000 était plus rapide à hauteur de 55 % que son prédécesseur et le géant de la recherche l’a adopté sur ses propres sites, uniquement via Chrome. Et même si SPDY était propre à Google, c’était aussi un protocole ouvert qui a alimenté le travail sur un nouveau standard.

De fait, Google annonce aujourd'hui qu’il va arrêter le développement de SPDY. On peut encore l’utiliser jusqu’en 2016, mais son intégration à Chrome sera alors retirée. À la place, l’entreprise va intégrer HTTP/2, une nouvelle version standard du protocole qui est précisément beaucoup plus rapide. Ce protocole reprend en fait la majorité des idées de SPDY et ce dernier n’a plus de raison d’être.

L’avantage, c’est que tous les sites et tous les navigateurs devraient profiter de la nouveauté. N’y comptez pas immédiatement toutefois, le protocole est encore en cours de développement et il n’est pas encore pris en charge par les navigateurs. Toutefois, SPDY a été intégré par tous les acteurs du web, y compris Apple qui l’a ajouté avec OS X Yosemite. On peut imaginer que la transition vers HTTP/2 sera ainsi facilitée.

SPDY, en bonne place sur la liste des nouveautés de Safari dans OS X Yosemite
avatar Mr.White | 

Les fanboys arrivent : Google n'innove pas, Google copie, Google les photocopieurs, Google se contente de voler nos données ...

SPDY est un très bon protocole, le voir absorber par la nouvelle version de HTTP est une très bonne nouvelle.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@Mr.White :
Certes, le protocole qu'ils ont développé est très bien mais ça ne m'empêchera pas de les allumer sur leur politique sur la vie privée :)

avatar YAZombie | 

Tu donnes la preuve que les trolls sont plus rapides que les fanboys :)

avatar PtitePomme | 

@YAZombie :
Mdr

avatar oomu | 

hé ! vous pourriez me laisser le temps d'arriver !

*pose son matériel
*tousse* huuuhmmuum

j'y vais:

"encore une des énièmes initiatives de Google de se la jouer solo et pousser un standard qui échoue, après WebM et j'en passe. Mais comme d'hab Google sauve les meubles en faisant style que tout le monde a repris les idées".

merci, merci. *salue bien bas son auditoire*

avatar Ast2001 | 

D'un autre côté, d'après Wikipedia "The initial draft of HTTP/2 was published in November 2012 and is based on a straight copy of SPDY.". Donc il semblerait bien que ce soit effectivement les idées de Google qui aient été reprises.

L'auditoire n'applaudit pas.

avatar jackhal | 

"Nommé SPDY, ce protocole apparu à la fin des années 2000 était plus rapide à hauteur de 55 % que son prédécesseur et le géant de la recherche l’a adopté sur ses propres sites, uniquement via Chrome"

55% plus rapide... ouuuuiiiii, bien sûr !

avatar saoullabit | 

55% plus rapide ... je sais plus comment on gere les pourcentages mais d'apres wikipedia :" la durée de téléchargement d'une page au moyen du protocole SPDY est relativement égale à celle de HTTP ou de HTTPS" (ca resemble pas a 55%)
Et en reference la page de clubic qui a fait des tests http://www.clubic.com/internet/actualite-497102-performances-protocole-s...

55% plus rapide ... :-)

avatar oomu | 

SPDY (et http2) propose de fusionner plusieurs requêtes séparées en une seule.

Cela évite une renégociation inutile entre le client et le serveur et l'émission de plusieurs paquets d'entête. On peut donc, dans certains scénarios assez communs, économiser de la bande passante, mais aussi un peu de temps de traitement par le serveur.

C'est pas le bout du monde, mais si ça peut faire plaisir, pourquoi s'en priver ?

CONNEXION UTILISATEUR