Microsoft HoloLens : l'hologramme est-il l'avenir de l'informatique ?

Arnaud Laurent |

Entre Windows 10 et une nouvelle app Xbox, Microsoft a durant sa conférence « Le prochain chapitre » mis sur les rails un ambitieux projet de casque virtuel, à mi-chemin entre les Google Glass et l’Oculus VR. Étonnement, il s’agit de l’un des produits les plus enthousiasmants que l’entreprise ait présenté depuis plusieurs années. Si Windows 10 donne une bonne vision de la stratégie software pour Microsoft, l’HoloLens donne un aperçu du « futur ». Pas seulement celui de Microsoft, mais de manière plus large, ce a quoi la technologie pourrait ressembler dans 5 ou 10 ans. Le conditionnel reste de mise.

On a tous vu, dans les films de science-fiction, ces hologrammes à contrôler via des mouvements très élaborés. On pensait qu’en 2015, un requin holographique sauterait sur les passants devant un cinéma, et ça n'est pourtant pas encore arrivé. Des films comme Minority Report donnent souvent à voir un futur probable, mais la réalité évolue de manière beaucoup plus pragmatique. Le smartphone en est un bon exemple : de nombreux usages imaginés dans une époque finalement lointaine sur de multiples supports, les cartes interactives, les encyclopédies infinies, les vidéoconférences… ont fini par migrer dans nos poches, dans une forme et avec des outils assez différents de l'imagination débridée des écrivains et des scénaristes.

À cet égard, l’HoloLens de Microsoft se montre enthousiasmant, tout en restant pragmatique dans l'usage des technologies actuelles. Plutôt que de projeter d’immenses images qui, encore aujourd’hui, sont extrêmement complexes à mettre en place, le casque les affiche juste devant les yeux de l'utilisateur. Il faut également remettre les choses à leur juste place : parler d'hologramme est sans doute un rien abusif, Microsoft faisant un usage très astucieux des technologies de réalité virtuelle (comme sur le casque Oculus VR) et la réalité augmentée, qui affiche des objets virtuels dans un environnement réel. De fait, l'HoloLens est plus proche d'un écran projeté, et non d’hologramme réellement placé dans l’espace physique. Du point de vue de l'utilisateur, le rendu final est le même.

L’approche de Microsoft est plutôt intelligente sur ce point. Jusqu'à maintenant, on avait deux types d’appareil technologique à placer directement devant les yeux, chacun avec ses avantages et ses inconvénients.

D’un côté, les Google Glass : premier initiateur de cette tendance, elles avaient l’avantage de ne pas obstruer la vue, tout en y ajoutant du contenu. Le souci tenait au fait qu’il fallait aller chercher le contenu du regard qui ne se plaçait pas naturellement dans le champ de vision. De fait, les informations sont assez mal intégrées. Globalement, l’approche de Google n’est pas dénuée de sens, mais force est de constater qu’elle n’a pas été payante… à tel point que la commercialisation des Glass a été arrêtée en attendant un avenir meilleur (lire : Tony Fadell chausse les Google Glass).

De l’autre, il y a les casques VR, type Oculus VR. Ce matériel a l’avantage de donner une information dans la totalité du champ de vision. On peut se plonger totalement dans ces données qui s'incarnent sous la forme d’un monde virtuel. C'est tout l'avantage et l'inconvénient de ce genre de casque : il coupe complètement du monde extérieur. De fait, aucune interaction avec le monde physique n’est possible. Ce défaut réduit considérablement le champ d’action, puisque la seule chose qu'il est possible de faire, c’est évoluer dans un monde qui n’existe pas physiquement. Si le projet est convaincant durant les premières minutes d'utilisation, en conditions réelles et dans la vie de tous les jours, il aura sans doute du mal à trouver sa place (sans compter l'écosystème logiciel à bâtir autour). Et c'est sans oublier que le cerveau humain reste très mal équipé face à ce type de technologie. Ils sont nombreux les testeurs de l’Oculus Rift à se retrouver désorientées, nauséeux (la fameuse cinétose), ou qui ont simplement du mal à gérer les interactions de l'environnement virtuel avec le monde physique.

Et c’est là que Microsoft semble avoir tapé juste. Le casque HoloLens projette des informations sur la totalité du champ de vision, tout en laissant le champ visuel complètement ouvert sur l’environnement physique. De plus, là où Google positionnait ses Glass comme un objet « permanent » que l'on porte à toute heure de la journée (même s'il se pose la question de l'autonomie de la batterie) , le casque virtuel de Microsoft est considéré comme un outil — il n’est pas question de le porter sans raison. On peut y voir un formidable outil de création, un levier d’apprentissage, ou plus simplement une console de jeu. Ce dernier point sera fera très certainement l’objet d’une attention toute particulière de la part de Microsoft, créateur de la Xbox.

Les jeux en sont arrivés aujourd'hui au point où il apparait difficile de faire mieux techniquement parlant. Les interactions, les graphismes, sont sans commune mesure avec ce que l’on connaissait il y a dix ans. Et dans dix ans, difficile de croire que les graphismes pourront encore connaître de grande révolution, à moins de tendre vers le photoréalisme. Microsoft va donc certainement aller chercher du côté de technologies d'interactions nouvelles, comme l'éditeur de Windows l'a d'ailleurs déjà exploré avec Kinect. La réalité augmentée est l’un des terrains de prospection des développeurs, mais cette technologie est encore relégué au rang de gimmick faute d'une immersion optimale (il faut regarder son environnement avec l'iPhone devant soi, par exemple). Le casque HoloLens soulève un coin du rideau du futur du jeu vidéo. Un exemple est celui d’une scène tirée du film Her, où le personnage principal joue en face d’un environnement virtuel, avec lequel il interagit directement, non pas via une manette, mais avec des gestes… mais sans casque.

Microsoft semble avoir des plans identiques. On le voit avec l’exemple de Minecraft, où le protagoniste interagit dans le jeu exactement de la même façon. La technologie Kinect prend ici tout son sens. On peut même retourner voir du côté des précédentes innovations de la branche Xbox avec la technologie Illumiroom, qui « numérise » une pièce puis y projette une image augmentant l'expérience d'un jeu vidéo. Les « hologrammes » de Microsoft ont cet avantage de n’être visibles que par la personne qui porte le casque, et donc moins envahissants dans l’espace. Nul doute que Microsoft réussira à « chaîner » plusieurs casques pour que tous puissent disposer de la même information au même moment.

Au delà du jeu vidéo, le casque HoloLens a aussi des visées plus pratiques. Microsoft n'a pas manqué d'en faire la démonstration durant la conférence : les ingénieurs peuvent, par exemple, visualiser différentes étapes d’un projet, projetées directement sur une maquette. Les objets virtuels peuvent aussi être déplacés et repositionnés… ce qui n'est pas sans rappeler des séquences de films de SF. Plus près du quotidien de chacun, HoloLens peut aussi servir à obtenir rapidement des conseils illustrés pour resserrer des tuyaux de plomberie !

En combinant ainsi des usages « lourds » (dans un labo, en entreprise) avec une utilisation plus légère (jeu vidéo, conseils pour la vie de tous les jours), Microsoft étreint ici les deux « visions » qui ont mené d'une part Facebook et Oculus Rift au développement de l'Oculus VR, de l'autre Google avec Glass. Il demeure bien des questions en suspens : le prix, le lancement (durant la durée de l'exploitation de Windows 10, a promis Satya Nadella), le soutien des développeurs…

Encore plus qu'avec d'autres appareils disruptifs, l'HoloLens, ce sera à l'utilisateur d'inventer la vie qui va avec… soutenu par un écosystème le plus important possible. À ce niveau, Microsoft s'est donné le maximum de moyens de réussir, les API d'HoloLens étant enchâssés dans Windows 10. Et le casque en lui-même est un PC sous Windows. L'objectif de l'éditeur ici est d'éviter à l'HoloLens le sort peu enviable que connaît actuellement le Kinect : une technologie à l'immense ambition et aux perspectives enthousiasmantes, mais dont l'intérêt s'est étiolé au fil des revirements de son créateur et du désintérêt des studios de jeux.

Le projet est donc ambitieux, très ambitieux. La présentation de Microsoft est d'ailleurs loin d’être anodine, alors que le marché de la réalité virtuelle est encore balbutiant. Il reste à voir la façon dont le projet sera porté et s’il va réellement prendre, ou s’il va se retrouver au rayon des projets présentés beaucoup trop tôt, comme a pu être le Newton pour Apple. Espérons donc que Microsoft gérera ce projet de manière intelligente soutenue par une vision sur le long terme, et non pas comme une danseuse que l'on exhibe pour faire bonne impression sur scène (comme Glass a pu l'être).


avatar poikoi | 

Microsoft, je les met dans le même sac que Samsung. Pour l'innovation, je ne m'y fie pas du tout.

avatar Anarckia | 

Perso je suis conquis ! Excellent...wait & see....

avatar D1V1D1 | 

Je pense que Microsoft va dans le bon sens
Avec W10 et l'univers qui va tourner autour.
De plus, la maj gratuite permettra à cet OS d'être rapidement adopté par le grand public.
Reste à faire un produit de qualité, et le tour est joué.
Microsoft est une entreprise ambitieuse qui va au delà de ce statut de "multinationale froide" qu'on lui prête, je pense qu'il y a de bonnes raisons d'espérer qu'ils réussiront.
Ce n'est pas pour rien qu'elle fait parti du top des entreprises "où il fait bon travailler" depuis plusieurs années, que ce soit aux US ou à travers le monde

avatar narugi | 

Microsoft est en train de radicalement changé dans une boîte cool. Windows 10, va être une grosse bombe je pense.

Hâte de le tester et de l'adopter.

HoloLens semble être quelque chose d'incroyable ! Franchement j'espère que ce prototype sortirez réellement quoi. Sachez en plus que Microsoft a un des plus gros budgets R&D au monde. Bien devant Apple d'après une news sortie sur iGen il y a quelques temps. (Google est pas mal la dessus aussi de mémoire)

avatar nono68200 | 

@narugi :
J'ai aussi été surpris par Windows 10 hier soir.
Par contre, je me vois mal porter des lunettes pour avoir de la 3D. A mon avis, l'hologramme fonctionnera le jour ou il sera tel quel. Je veux dire par là que c'est par exemple ma tour d'ordinateur qui affichera l'hologramme sans que je n'ai quoi que ce soit d'autre.

avatar narugi | 

@nono68200 :
Évidemment que cela semble contraignant à porter mais dois je vous rappeler que les premier téléphones portables n'étaient pas du tout ergonomique. Comme les premiers ordinateurs personnels qui prenait une place monstre.

Ce que je veux dire c'est que cette technologie et son design évoluera comme tous les autres produits qu'on utilise aujourd'hui.

Sinon la montre de Apple me semble moins futuriste et moins emballante sur le papier mais attendons de voir dans la pratique. Même si beaucoup de gens savent que un produit Apple n'est bon que a partir de la 2nd gen.

avatar mrlupin | 

Je suis curieux, la vidéo est vendeuse certes… mais toujours sceptique lorsqu'il s'agit de chausser un appareil . Je suis d'autant plus sceptique quand il s'agit d'expérience sans retour Haptique .
ma plus grosse déception des dernières années fut le leap motion qui a montré les limites du contrôle virtuel. la gravité gagne toujours.

avatar Apollo11 | 

HoloLens, les vidéos sont extra, la démonstration lors de la conférence pas
vraiment. Dans 10 ans, peut-être. Et encore là, qui a envie de porter un casque
ou des lunettes pour travailler? Jouer, peut-être. Bref, des promesses, dans
une ambiance salon funéraire.

avatar yoli | 

Pendant que Google (et SpaceX) pense à un maillage de satellites pour connecter la Terre entière à l'internet ainsi qu'à des lunettes connectées au concept enthousiasmant bien que pas forcément tout à fait bien pensé, que Microsoft nous présente les Hololens et fait équipe avec la NASA pour utiliser cette techno dans l'étude de Mars, que fait Apple ? Et bien Apple prépare une montre pour bobo de luxe au look aussi lourdaud que l'iPad 1 en son temps. C'est peut-être le déclin annoncé de la pomme, le manque de vision, on ne peut pas être tout le temps au top. J'espère qu'Apple pensera à l'avenir à plutôt amener le futur à nous de façon concrète plutôt qu'à flatter l'égo des amateurs de défilés de mode.

avatar Orus | 

+100

avatar oomu | 

Apple fait des appareils CONCRETS, des PRODUITS qui EXISTENT et tiennent dans la main

pendant que Google et Microsoft vous font miroiter du rêve, Apple vend de la technologie appliquée.

Alors oui, aujourd'hui vous êtes obnubilé par la montre, mais y a des années c'était le mac, l'ipad, l'iphone, etc.

L'iphone était déjà dans les rêves bardés d'effets spéciaux des entreprises du vent et dans les films. Mais Apple l'a vendu _concrètement_.

un produit REEL est toujours supérieur à un produit HYPOTHETIQUE.

-
La pauvre montre n'a rien à voir avec le propos que vous tenez : vous êtes obnubilé par le rêve que vous vend Microsoft aujourd'hui et vous en voulez au réel que vend Apple.

avatar Orus | 

Réflexion amusante. Avant on traitait Apple de rêveur, et Microsoft d'entreprise sérieuse qui faisait des choses utiles et productives. Et là soudainement, c'est le contraire. Trop drôle de mauvaise foi.

avatar Doctomac | 

@Orus,

Ahh bon Appe rêveur ?

avatar béber1 | 

"...Trop drôle de mauvaise foi"

ou pas

C'est très Knowledge Navigator toussa encore sur le papier. Ça fait mousser les imaginaires.
On attendra de voir les applications pratiques dans le réel

avatar Mécréant | 

@oomu: le fait que des Google glasses, par exemples, ne soient pas disponibles au grand public ne les rend pas moins concrètes ni réelles.

Pour ce cas particulier, je suis même heureux qu'elles ne soient pas distribuées aux masses: elles auraient posé énormément de problèmes éthiques, provoqué des tensions, etc. alors qu'elles peuvent être très utiles dans certains milieux (hospitalier par exemple).

Par ailleurs, pour qu'Apple puisse créer ses appareils concrets, ses produits qui existent, il faut bien que d'autres fassent de la recherche... Le projet en collaboration entre Microsoft et la Nasa n'aboutira peut-être pas, mais il permettra d'avancer dans la recherche, ce qui est un bon point. Évidemment, le résultat sera moins spectaculaire et tout le monde ne le verra pas, mais sans recherche pure, pas d'avancée technologique possible.

Pour le reste, nous sommes d'accord: il n'y a pas à en vouloir à la montre d'Apple. Il s'agit juste de deux visions différentes.

avatar béber1 | 

"@oomu: le fait que des Google glasses, par exemples, ne soient pas disponibles au grand public ne les rend pas moins concrètes ni réelles."

attention à la formulation,
parce que tous les prototypes à l'essai sont concrêts et réels.

Ce n'est pas pour autant qu'ils pourront passer l'étape du pratique et de l'utile (en correspondant à de réels besoins à un instant t) qui leurs donnera un intérêt et leurs assurera une viabilité commerciale

avatar Doctomac | 

@yoli,

Quelle décrépitude mentale.

Quand Apple pense au futur, ils le font en secret et ne présente leur vision du futur qu'à l'unique moment où la technologie peut être adoptée.

Quand Apple prépare un objet de mode que tout le monde peut acheter, que beaucoup y trouveront un intérêt, Microsoft nous présente un objet au look très lourdaud, qui permet d'explorer Mars (super utile au quotidien) et que personne ne va acheter si c'est commercialisé un jours.

Quand Apple préparer un objet potentiellement vendable à plusieurs millions d'exemplaires, Microsoft prépare un concept de laboratoire qui va amuser les ultra-geeks quelques minutes.

Quand Apple est pragmatique et réaliste, Microsoft est rêveur.

avatar Mécréant | 

@Doctomac: et que serait ce monde sans rêve?

;-)

avatar nono68200 | 

@yoli :
Ahah. C'est simplement à mon avis que les projets à long terme d'apple sont secrets contrairement aux autres compagnies. ;) ca ne m'étonnerait pas qu'ils travaillent sur la réalité augmentée mais qu'on en sera plus qu'une fois quelque chose de prêt et de vraiment grand public. Wait & See après. C'est peut être aussi la fin d'apple comme tu dis...

avatar Biking Dutch Man | 

@yoli :
D'accord pour la montre mais l'iPad a montré la voie, comme iPhone. Quant au succès commercial entre la montre et les lunettes 3D...

avatar lmouillart | 

[supprimé]

avatar béber1 | 

c'est beau tout cet altruisme

avatar chrisann | 

Dieu bénisse l'Amérique ! Je comprenais pas l'intérêt que pouvait porter Microsoft pour Minecraft, outre le fait de porter Minecraft sur Lumia, ce qui me paraissait assez léger, mais putain j'ai pigé, Satya est un génie ! Comment faire rentrer les casques de réalité virtuelle dans la maison ? Tu vends le casque comme le plus beau cadeau de Noël que puisse espérer les gosses : Minecraft en réalité virtuelle ! Bon, la vidéo de présentation est allégeante, mais je pense pas que cela soit possible aujourd'hui, je peux me tromper, mais ça me parait encore loin, genre dans dix ans peut-être, dans cinq au mieux, mais en 2015, sérieux ? Quoi qu'il en soit, entre ça et les imprimantes 3D, nous allons être gâtés dans la prochaine décennie qui s'annonce.

avatar françois bayrou | 

Ca fait penser à Magic Leap leur truc. Ca serait une belle revanche de Microsoft s'ils les doublaient, alors que Google vient de mettre 542 Millions d'Euros dedans

http://www.magicleap.com

avatar Orus | 

"mais la réalité évolue de manière beaucoup plus pragmatique."
Normal, les sociétés sont aux mains de vieux conservateurs, des actionnaires, et d'hommes sans imaginations uniquement préoccupés par le fric. Suffit de voir la stagnation technologique et scientifique dans laquelle nous vivons. Faudra t-il une nouvelle guerre mondiale pour faire un bond en avant ?

Mais, si Microsoft nous sort en vrai ce que l'on voit dans le film, alors il vont redevenir les maitres du monde; et Apple s'enfoncera dans le néant.

avatar Lestat1886 | 

@Orus :
Apple ne vend pas de casques comme ca? A moins que tout le monde se ballade constamment avec ca sur la tête au lieu de son telephone ou tablette je vois pas!

Et encore on ne sait pas ce qu Apple prépare pour les dix prochaines années

avatar Doctomac | 

La stagnation scientifique ? C'est quoi l'argument pour raconter une telle ânerie ?

avatar béber1 | 

c'est vrai que comme perle, elle est pas mal celle-là

avatar oomu | 

Stagnation scientifique ?!

poser des bidules sur une comète, les nano-machines, les thérapies génétiques, la gravure de processeur à 10 nanomètre, les cellules souches, les bras artificiels, et on stagne ?!

c'est sur que si l'étalon de comparaison c'est Retour vers le futur, on est moins tape-à-l'oeil. mais bon heu non.

-
on exagère beaucoup les guerres. Si la première a donné de chouettes cobayes tout à fait consentant pour faire avancer prodigieusement la chirurgie et les tests cliniques des antibiotiques et la deuxième a fait beaucoup pour l'art raffiné des fusées, on a perdu énormément de temps dans tout le reste, sans compter les coûts de la reconstruction.

On aurait pu passer moins de temps sur les fusées rigolotes (surtout pour celui qui reçoit) et + sur la génétiques.

-
"Mais, si Microsoft nous sort en vrai ce que l'on voit dans le film, alors il vont redevenir les maitres du monde; et Apple s'enfoncera dans le néant."

Que déjà MS sort en vrai tout ce que l'on voyait dans le film sur les hôpitaux et ambulances connectés (à coup de super tactile écran ultra fin de la mort en image de synthèse et autre marquages intelligents et AUTOMATIQUE sur le sol et murs)

https://www.youtube.com/watch?v=jt8JqVdaTqI "Microsoft Vision for the Future of Technology in Health" ( de 2009, y a 6 ans !)

J'attends.

-
Y en a une plus ancienne encore (année 90 je crois, où tous les soignants et hôpitaux sont bardés d'appareils communicants genre nokia en + smourtz . 15 ans plus tard, vous avez vu la foOOOOrmidable présence de MS dans le mobile)

et n'oublions pas toutes les prédictions de "La route du futur" du visionnaire Bill Gates. Car je N'oublie PAS !

#ironie #partout

avatar béber1 | 

:''-))

à force d'attendre, faudra bien s'enfiler quelques pintes quand même

avatar oomu | 

essentiellement c'est Dennō Coil http://fr.wikipedia.org/wiki/Dennō_coil , série japonaise qui met en scène l'usage de réalité augmentée pour ce qui est le Pokémon du futur pour les enfants (mais rien n'est ce qu'il semble être comme toujours ^^ )

La série pousse le bouchon assez loin d'imaginer les conséquences d'une fusion d'objets virtuels dans le quotidien sur fond d'histoires de "fantômes" (pour le fun).

avatar debione | 

Moi je dis que tant que l'on n'en n'est pas à Strange Day, j'achète pas.

avatar Stanley Lubrik | 

"Microsoft HoloLens : l'hologramme est-il l'avenir de l'informatique ?"

Ah les titres à interrogation ou interro-négatifs dont tous les plumitifs abusent jusqu'à la corde....

Imaginons qu'Apple ait lancé ce projet, nous aurions pu avoir droit à

"Avec iHolo, Apple prend 10 ans d'avance"

"Apple bouleverse votre environnement avec iHolo"

"Avec iHolo, Apple vous projette dans le futur"

"Avec iHolo, Apple spatialise vos rêves les plus fous"

Que sais-je encore.... Le tout sans aucun point d’interrogation...

Et les commentaires de certains seraient devenus parfaitement élogieux...

Le futur selon Apple ? Un pico projecteur dans l'iWatch 3 - ou un casque Beat - balançant une image en 800x600 en 50 lumens... Le top d'une future fashion week ! Puis 1280 x 720 100 lumens dans iWatch 4... :-)

Il est permis de rêver, non !

avatar béber1 | 

pas d'bol,
j'ai utilisé précédemment une référence Apple : le Knowledge Navigator, pour appuyer le fait qu'il serait préférable d'attendre des applications concrètes dans l'utilisation des lunettes HoloLens, et des interfaces holographiques.

Pour ma part, je n'y suis pas du tout hostile.
Je pense même que c'est une voie d'avenir pour certaines applications et types d'activités.

Aussi, il me semble que ce ne sera évidemment pas la seule forme d'interactions H-M, le tactile, le vocal, etc. gardant aussi leurs parts

avatar Doctomac | 

"Imaginons qu'Apple ait lancé ce projet, nous aurions pu avoir droit à"

Bien ce n'est pas le cas puisque Apple n'a jamais présenté des produits de laboratoire.

avatar Lestat1886 | 

@Stanley Lubrik :
Justement Apple ne l'a pas fait! Donc il n'y aucun de ces articles!
Et pour le concret, on n'a pas dit ce genre de choses sur l'Apple Watch mais son utilité est disons plus aléatoire

avatar martinx | 

Je trouve l'objet intéressant. Meme si c'est encore lointain. Microsoft a le mérite de faire un pari. Leur philosophie est différente de celle d'Apple et c'est tant mieux.

avatar jazz678 | 

@martinx :
Les paris ne coûtent rien (ou pas grand chose). Par contre les perdre...

avatar RBC | 

Bof ???
À chaque fois que Microsoft a eu des bonnes idées ils ont toujours réussi à tout faire capoter.
N'en déplaise à nos chers Apple Haters qui trouvent tout merveilleux lorsqu'il ne s'agit pas d'Apple.

avatar Hideyasu | 

Quand on aura plus besoin de lunettes ouai ça sera cool, mais la je mets ça au même stade que la réalité virtuelle ou la 3D ...

Avoir un casque énorme sur la tête non merci.
Mais si ils arrivent à faire ça sans le casque (avec des petits projecteurs aux 4 coins de la pièce par exemple) la oui ça sera une belle innovation.

avatar NAVY7GAS | 

Je suis Daft Punk - la dernière image

avatar Ryo Saeba | 

La vidéo de présentation du Project Natal était "bluffante" aussi à l'époque (2009)... La réalité avec Kinect était juste à pleurer de rire à côté.

Petit rappel :
https://www.youtube.com/watch?v=p2qlHoxPioM&spfreload=10

Lorsque les concepts vidéo se prennent le mur de la réalité en pleine figure, ça fait très mal !

avatar Doctomac | 

Oui tout à fait, dans la vidéo de présentation les images des "hologrammes" que l'utilisateur est censé voir sont largement exagérées en terme de qualité.

avatar yorick | 

C un peu ce que j'ai comme impression avec le casque.
Il y a une différence entre la vidéo de présentation et le test sur scene

avatar yorick | 

La video de présentation est génial et laisse reveur.
J'espère de Microsoft a travailler avec des dev et dès la sorti on aura des applications utile.
Mais si on peut avoir la tv, ou sa console deja ca serait bien.
Quand au poids, je pense que ca viendra avec le temps. On travail de plus en plus sur la minituarisation des composants.

Pour les commentaires que j'ai lu..........
Je vous rappel que depuis quelques année Apple sort des choses utilisables.
Je prendrais l'exemple de Siri, Applepay.
il est bien d'avoir des idées, les sortir avant tout le monde, mais a quoi bon si on a pas la meilleurs expérience utilisateur.
S-voice est sorti avant Siri...... pourtant S-voice ne fonctionnait pas.
Dès la sorti Siri fonctionnait parfaitement.

Pour rappel, Apple a sorti un brevet pour un casque de réalité virtuel......cela veut donc dire qu'il travail aussi dessus.

avatar rikki finefleur | 

Les gens oublient souvent qu'une techno aussi innovante que les google glass ou ces produits de MS mettent beaucoup de temps a murir et a arriver dans le domaine du grand public.
Les téléphones portables en sont un bon exemple (qui se souvient encore du film avec de Funés utilisant son téléphone dans sa voiture (une DS.. film Rabbi jacob je crois)

C'est sur que ce sont des technos un peu plus évolué qu'une montre qui fait bip bip quand on a un message. (par exemple).. donc entre l'immédiat et le futur , on ne peut pas tout mélanger.
Par exemple les google glass permettront par exemple des traductions en direct .. Bien pratique pour lire dans des pays étrangers, et ce n'est qu'un exemple.

avatar enzo0511 | 

L'hologramme on en parlait déjà il y a 10 ans a des conférences sur le stockage soit disant ca devait remplacer les DD
10 ans plus tard personne n'a pu utiliser l'hologramme à cet usage

avatar Gepat | 

Un effet d'annonce, histoire de générer un buzz positif autour de Microsoft. Ca suivra le même destin que la table Microsoft Surface ou même des Google Glass... au grenier ! ;)

avatar Laurent S from Nancy | 

Si c'était Tim Cuisine ou feu Stephane Emploi qui avait présenté ce genre de choses, vous auriez tous crié au génie, bande de gens de peu de fois ;)

avatar benette170474 | 

Le concept est plutôt intéressant ;) j'espère que ça fonctionne aussi bien que sur la vidéo de présentation. En revanche je pense que la technologie ne sera viable que dans quelques annee étant donné que les lunettes ne sont pas vraiment esthétique et bien trop imposantes...

Mais il y a de l'idée c'est sur ...

Le problème chez Apple je ne pense pas que c'est qu'il n'innove pas mais c'est que toutes les innovations exceptionnelles qu'ils imaginent restent à l'état de brevet pour l'instant alors qu'elle seraient tout à fait réalisable...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR