Le Blu-ray plombe l'année de Sony

Mickaël Bazoge |

La PlayStation 4 est l'arbre pimpant qui cache la forêt dévastée de Sony, qui a émis un avertissement sur les résultats de son année fiscale s'achevant fin mars. Le plan de restructuration « One Sony » de Kaz Hirai, le PDG de l'entreprise (et ancien patron de la branche PlayStation), est loin d'avoir porté tous les fruits attendus : la société avait estimé son résultat d'exploitation annuel à 782 millions de dollars, mais finalement il faudra se contenter de 254 millions (68% de moins tout de même que les dernières prévisions datant du mois de février). Même si les revenus devraient être supérieurs à ceux estimés, au final l'entreprise s'attend à dévoiler des pertes dans deux semaines, au moment d'annoncer ses résultats définitifs.

La cession des activités PC au fonds d'investissement Japan Industrial Partners début février a coûté plus cher que prévu, soit 293 millions de dollars de plus (alors que cela devait occasionner des économies…). Mais Sony paie surtout aujourd'hui ses combats du passé. Le constructeur explique que la « demande en médias physiques s'est contractée plus que prévu », en particulier en Europe. Une litote qui cache le désamour du format Blu-ray, et qui va représenter une charge de 245 millions de dollars.

Sony a remporté en 2006 sa guerre contre le HD-DVD, un format physique concurrent. Si la PlayStation 3 a démocratisé le Blu-ray (ce qui a occasionné de lourds investissements pour le constructeur), la distribution de contenus dématérialisés, via iTunes et d'autres boutiques en ligne (Netflix, entre autres), fait perdre petit à petit beaucoup d'intérêt aux galettes physiques. Apple n'a jamais voulu intégrer le Blu-ray dans les Mac, un « sac à problèmes » d'après le bon mot de Steve Jobs — qui avait vu juste.

Source
Tags
avatar nicolas | 

Ouais enfin la VOD quelle qu'elle soit proposé encore une qualité sensiblement inférieure au Blu-Ray.

avatar Gimli fils de Gloin | 

Rien ne vaut en effet un BluRay en termes de qualité d'image et sonore. La VoD en est loin !

avatar julien76 | 

L'inconvénient du blue Ray, c'est son prix . 5 a 10 euros de plus que le DVD ! Madame Michou prend le DVD quand elle va faire ses courses. Puis de toute manière elle ne doit pas avoir la platine au disque bleue . Sinon
Je ne pense pas que iTune et compagnie dégradent la vente de blue Ray . Ce qui limite la vente c'est juste la différence de prix , qui est exagéré compare au DVD .

avatar Jean Claude Dusse | 

@ShowMeHowToLive :

Grave ! C'est relou ce truc !

avatar Kenny31 | 

Vraiment triste de voir une marque d'innovations comme SONY couler petit a petit alors que ses produits sont très largement supérieurs à la concurrence. Les VAIO étaient de loin les PC les plus aboutis quand on voit les bloc de plastiques bas de gamme de la concurrence.
Et que dire des smart phones largement plus solides que ces daube de galaxy qui après 5 générations rencontrent encore les mêmes problèmes. Sans parler des écran Bravia d'une qualité d'image exceptionnelle.
Désolant de voir a quel point le marketing et l'effet de mode fait vendre plus que la qualité du produit, Apple en est l'exemple parfait également.

avatar _mabeille_ | 

@Kenny31
on dirait bien que tu n'as pas souvent des portables de toutes marques entre les mains pour affirmer des choses pareils.

avatar gloupsy | 

"Les VAIO étaient de loin les PC les plus aboutis"
Oui, enfin, vu de l'extérieur c'est vrai qu'ils étaient beaux, mais à l'intérieur c'était une catastrophe. Comme quoi, on peut critiquer le marketing et l'effet de mode sans se rendre compte qu'on y adhère aussi !

avatar macouillelafripouille | 

Le problème de Sony c'est que le bas et le moyen de gamme sont souvent dégueulasses en terme de qualité.

Sony reste une marque mais la qualité est resté bloqué dans les années 90. A multiplier les gammes pour vendre au plus large public tu te prives de rentabilité.

Sony est une coquille vide qui joue sur son design. Mais son design n'a plus rien d'exceptionnel alors il lui reste quoi???

avatar iRobot 5S | 

@Kenny31 :
A une époque VAIO c'était pas ça du tout !

avatar Cem | 

Euh sac à problèmes?
La seule Techno qui permet de regarder ses film en véritable full HD, et son de pointe.

avatar Yohmi | 

@ Cem
Sac à problèmes car c'est mécanique (pannes), ça prend de la place (épaisseur), et il y a la licence (qu'il faut payer, et qui pose des problèmes avec le HDCP). Ce n'est pas la qualité du format qui est critiquée, mais son intégration matérielle et logicielle au sein d'un ordinateur ;)

avatar iRobot 5S | 

@Yohmi :
"Ça prend de la place (épaisseur)" tout est dit ! Même sans pannes matériel, juste pour ça, Apple ne l'aurais jamais intégré a ses macs.

avatar Jean Claude Dusse | 

@Cem :

Clair !

Et surtout que SJ a conditionné cette déconvenue...

avatar julien76 | 

@Kenny31 :
Les écrans Sony c'est des écran Samsung . Vu que Sony arrête le marche de la télévision , tu sais ou aller maintenant .
En ce qui concerne les smartphone , les xperia sont super . (Z1 z2 ect )
Très réussi esthétiquement parlant . J'espère qu'ils vont réussir a en vendre

avatar Yohmi | 

@ julien76
Plus je lis tes commentaires, plus je me rends compte que tu racontes beaucoup de bêtises.
Si tu crois qu'une télé c'est qu'une matrice LCD…

avatar julien76 | 

@Yohmi :
Bien sur que y a pas que ça . J'ai prétendu le contraire ? Mais même la meilleur des télé sur une mauvaise dalle sera moche . Certe pas que la dalle mais la qualité de celle ci est importante

avatar Yohmi | 

@ julien76
« Bien sur que y a pas que ça . J'ai prétendu le contraire ? »
Je te cite : « Les écrans Sony c'est des écran Samsung . Vu que Sony arrête le marche de la télévision , tu sais ou aller maintenant . »
(au passage, il n'y a pas d'espace devant les ponctuations simples ;))

avatar iRobot 5S | 

@julien76 :
Le rendu de l'image est différent entre les 2 marques. Samsung a bcp plus de contrastes et de couleurs, Sony fait plus "naturel".

avatar mediapress | 

une des solutions serait que les éditeurs fassent des reprises des dvd à l'achat du même titre en bluray.

par exemple, j'ai une collection de 200 dvd, depuis le bluray, je n'ai plus rien acheté... le dvd étant obsolète et aucunes possibilités d'avoir tout en bluray sans devoir TOUT racheter...

le jour ou il sortiront un nouveau produit, il faudra encore tout racheter ?

je comprend le déclin des supports mobiles

avatar macouillelafripouille | 

Tu confonds tout. Le problème du blu ray c'est pas le prix mais le fait que le grand public vient seulement de basculer sur le dvd il y a 3-4 ans. Les gens ne voient pas toujours la différence. Pas étonnant vu les écrans de merde que Samsung refile grâce à son inondation de produits en magasin.

Sur mon écran de 65" je vois la différence mais sur un écran de 32" samsung ou sony tout crade, pas étonnant que les gens voient la différence.

Le blu ray reste cher dans l'inconscient collectif mais on est loin du compte. Je paie mes blu ray 5-6€ chez amazon et bien souvent il y a un dvd et un code de téléchargement. Au final les critiques hdcp (quel écran ne l'est pas????) et les protections (alors que des codes de téléchargement se trouvent dans toutes les boites et que les cracks existent) ont bon dos pour les fans de piratage. Parce que la VOD est insignifiante en France et en Belgique. Quand certains parlent de dématérialisé il s'agit simplement de piratage.

Le problème du blu ray c'est simplement de n'être qu'un nouveau prétexte marketing pour la plupart qui achète des dvd et le piratage. Tout le reste c'est de l'hypocrisie.

avatar Yohmi | 

Je suis bien content qu'on l'ait, moi, le blu-ray. Parce que c'est pas avec la VOD qu'un cinéphile (ou technophile) peut prendre son pied. Si on a de la chance d'être situé dans une zone où il y a un très bon débit, dans un pays où il y a une offre très large, on peut espérer avoir des films dans une qualité correcte. Et seulement correcte (comme du DVD, quoi).
Ce qui me fait plaisir, c'est de voir que l'on réédite des films en noir et blanc et blu-ray, et que le transfert soit de grande qualité, afin de restituer tout le grain et tous les détails d'époque. Regarder la Traversée de Paris dans cette qualité-là, c'est fabuleux. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, c'est pas parce que c'est vieux, ou que c'est en noir et blanc, que ça ne demande pas un débit important pour l'image. Et on pourrait en dire autant pour la couleur, quand on voit par exemple Le Seigneur des Anneaux dont chaque film tient sur deux disques, et qu'on nous explique que c'est un choix qui a été fait pour conserver la meilleure qualité d'image possible, eh bien ça fait plaisir. Ça fait plaisir de voir qu'il y a encore des gens qui se soucient de la qualité, et des deux côtés.
Et le jour où la VOD permettra de faire ça partout, avec un catalogue exhaustif, oui, le blu-ray n'aura quasiment plus d'intérêt. En attendant, c'est très loin d'être le cas. Offre médiocre, qualité passable (voire mauvaise), réseaux loin d'être performants sur tout le territoire, la VOD permet à ceux qui n'aiment pas le cinéma de regarder une sélection de films et de séries. Et ça constitue aujourd'hui le plus gros du public (succès incroyable de séries américaines téléchargées en mauvaise qualité, plébiscite de The Avengers…). Mais pas son intégralité.

Bref, heureusement que Sony nous a concocté ce format aux petits oignons :) Et dommage qu'elle n'en récolte pas les fruits…

avatar tomate | 

Bein moi j'achète encore des DVDs, même si j'apprécie la qualité des Bluray, simplement à cause du système de protection. Quand j'achète un film, je veux (et peux) pouvoir l'utiliser sur les autres périphériques que le lecteur Bluray. A force de protéger, ils scient la branche sur laquelle ils sont assisent. Certains films viennent maintenant avec la possibilité d'obtenir une version dématérialisée avec le disque. Cette option pourra peut-être "sauver" ce média s'il n'est pas trop restrictif et simple à utiliser.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR