Numericable en négociations exclusives avec SFR

Nicolas Furno |

Invité par Europe 1 ce matin, Arnaud Montebourg a a priori révélé un peu trop en avance que Numericable avait finalement obtenu un accord pour acheter SFR. Jusque-là, c’est l’offre de Bouygues Telecom qui jouait les rôles de favori, mais le ministre du Redressement productif a déclaré : « J’ai cru comprendre que les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numericable ». Notons toutefois que la décision n’a pas encore été prise : le conseil de surveillance de Vivendi doit prendre une décision aujourd’hui quant à l’avenir de l’opérateur.

[MàJ 14/03/2014 14h13] : l'information est désormais officielle.

Arnaud Montebourg était l’invité d’Europe 1 ce matin

Le ministre n’a pas manqué de critiquer le choix de SFR et reste ainsi sur ses positions. Indiquant que cette décision allait poser problème, il a relevé plusieurs problèmes, à commencer par la taille de Numericable. Le câblo-opérateur est, de fait, beaucoup plus petit que SFR et Arnaud Montebourg laisse entendre que l’endettement nécessaire (à hauteur de dix milliards d’euros) pour acheter l’opérateur au carré rouge pourrait mettre en danger l’entreprise. Il a par ailleurs critiqué assez violemment la technologie utilisée par Numericable :

La fibre est ce qui va permettre aux Français d’avoir un Giga chez eux et de lutter contre la fracture numérique. Nous n’avons pas besoin de câble, qui est le système d’avant, mais de fibre qui est la technologie du futur.

Ce qui le gêne d’abord, c’est toutefois le problème de la concurrence. Contrairement à l'ARCEP, le gouvernement, explique-t-il, reste « favorable à un retour à trois opérateurs. », ce qu’aurait permis l’acquisition de SFR par Bouygues Telecom. Si Numericable finit par acheter SFR, on restera à quatre opérateurs, puisque l’opérateur de Martin Bouygues ne pourra pas acheter SFR, ce qui signifie aussi que Free ne pourra pas reprendre une partie du réseau mobile de Bouygues Telecom. L’accord signé entre les deux entreprises posait en effet comme condition préalable l’acquisition de SFR par Bouygues (lire : Free achète le réseau de Bouygues pour pas grand-chose (1,8 milliard d’euros)).

Cette infographie résume bien les deux options de SFR et leur impact sur le marché mobile français.

Dernier point soulevé par le ministre, la fiscalité : Numericable est une entreprise française à l’origine, mais elle est aujourd’hui basée au Luxembourg et cotée à la bourse d’Amsterdam. Et Arnaud Montebourg de se faire menaçant : « Il faut que monsieur Drahi [PDG de Numericable, Ndlr] rapatrie l’ensemble de ses possessions et de ses biens en France et nous aurons des questions fiscales à lui poser »

Si les informations du ministre du Redressement productif sont exactes et si Numericable finit bien par acheter SFR, c’est d’abord un camouflet pour Arnaud Montebourg qui s’était personnellement engagé en faveur de Bouygues Telecom. Ce dernier n’est pas dans la meilleure posture non plus : l’opérateur comptait beaucoup sur la récupération de SFR pour se constituer un réseau fixe digne de ce nom. À défaut, il doit compter sur l’accord signé avec Numericable, qui deviendra a priori un concurrent également sur le mobile.

Free est également perdant et il suffit, pour s’en convaincre, de lire cette interview de Xavier Niel pendant laquelle il s’attache longuement à défendre Bouygues Telecom et attaquer Numericable. Le PDG a également attaqué le réseau câble de l’opérateur, le qualifiant de « Canada Dry de la fibre » et même de « technologie haussmannienne ». Il critique aussi le manque d’investissements de Numericable (40 millions d’euros dans la fibre selon lui), mais aussi son endettement élevé et même sa politique sociale, faisant planer la menace de licenciements en masse chez SFR après l’acquisition.

Installation de fibre optique — Image Numericable

Même si Xavier Niel a quelques arguments recevables contre Numericable, il convient aussi de relever que le câblo-opérateur est complémentaire de SFR, alors que Bouygues Telecom était beaucoup plus similaire. Le nouveau propriétaire du carré rouge peut compter sur un réseau de boutiques extrêmement dense qui lui manque aujourd’hui, par exemple.

Numericable profitera naturellement d’un excellent réseau mobile qui reste parmi les meilleurs en France, même si SFR a pris un peu de retard en 4G. À l’inverse, et quoi qu’en disent Arnaud Montebourg et Xavier Niel, le réseau câblé fournit plus de connexions rapides que ses concurrents. Et s’il est, de fait, souvent vétuste, il fonctionne malgré tout très bien et devrait offrir de meilleurs débits encore à l’avenir (lire : Numericable va généraliser le gigabit au troisième trimestre).

Pour aller plus loin :

Tags
avatar Sukhoi_37 | 

C'est Free qui va faire la tête

avatar Jippi | 

La loose pour les consommateurs !

avatar StevenHuon | 

Que de revirements...

avatar SnowRider69 | 

"...nous aurons des questions fiscales à lui poser." ...Bah si il croit que ça va le faire revenir ce genre de déclaration... ^^ Bref.. A côté de ça je sens que le film à suspens "SFR Episode 1 : la menace du carré rouge" n'est pas encore fini... Bouygues ne va pas se l'SFR....

avatar Manao | 

@SnowRider69 :
Joliiiiii !

avatar iJoke | 

@SnowRider69

Beau jeu de mots, tu bosses à libé?

avatar The3DCie | 

C'était une réplique sortie dans "Astérix, Mission Cléopâtre" : "Itineris a raison, il ne faut pas se l'SFR"... ^_^

avatar SnowRider69 | 

Bien vu pour la référence ;-) c'était voulu !

avatar Clerient | 

Si SFR se fait racheter par numericable.
Nombre d'abonnés à SFR partiront.
Bouygues et free vont fusionner.
SFR disparaîtra...

avatar Designer_Drugs | 

@Clerient :
Ce monsieur vient de tout résumé! Nous sommes perdu... Il connaît notre avenir!
Non sérieux, tu en sais quoi ?

avatar ofabriceo | 

Au lieu de chercher à comprendre pourquoi le PDG de numericable sait expatrier montebourg devient menacent pathétique

avatar Androshit | 

@ofabriceo

Plait-il ?

avatar XavierPadawan | 

C'est sûr que la concurrence est meilleure avec 3 opérateurs qu'avec 4. Mdr Arnaud!!! Aurais-tu des actions chez Bouygues ou chez Free? Ou les 2???

avatar SonnicProject | 

@XavierPadawan :
Grave ... Puis ce n'est pas si mal que ca non ?! Cela va équilibrer le marché.

avatar droyze | 

Et merde...

avatar samsneed86 | 

Bon bah mnt reste plus qu'à XN d'acheter BT

avatar BenUp | 

C'est une bonne nouvelle sur bien des points, l'emploi et la concurrence.

avatar falemaster | 

Combien de valises pleine de billets doivent passer en ce moment sous le bureau de ce cher Arnaud ...

avatar Andromadeus | 

Non mais quel ministre de merde, il veut foutre la merde encore plus. Il avait sûrement sa place dorée chez Bouygue. En tout cas, il faudra attendre ce soir pour le verdict final.

avatar gemrosh | 

Cool. L'arroseur arrosé ! Cela laisserait l'opportunité a Free de croquer Bouygues ! Miam miam !

avatar TomSupraBoy | 

Non mais quand même ce qui est marrant c'est que quand on voyait les articles et les infos par rapport au rachat de SFR, c'est comme si Bouygues l'avait déjà racheté avant même que la décision soit prise et énoncée. On voyait déjà sur BFM par exemple un sujet sur le retour à trois opérateurs, la crainte de l'augmentation des prix etc, lol. Cette histoire me rappelle l'arrivée de l'iPhone Low Cost en son temps par les différents médias.

avatar Saint-Jey | 

SFR, le monde s'enfile (sans fil). Et vous ?

avatar Anthanagor | 

La troche de cet abruti dans l'article x)

avatar luisdeejay | 

"Nous n'avons pas besoin de câble, qui est le système d’avant, mais de fibre qui est la technologie du futur."
En attendant c'est bien Numéricable qui arrose le plus de monde en très haut débit aujourd'hui.

avatar Trollolol | 

Quantité =/= qualité

Ya des clients de miséricable qui sont aux portes de Paris et ont 600ko/s dans la journée, ils sont obliger d'attendre la tranche 0h00 - 6h00 pour profiter des dizaines de Mo/s de leur contrat...

avatar jb18v | 

pourquoi diable un ministre révèle des accords privés non encore conclus ? pff

qu'il ait un avis ou une préférence, ok, mais c'est pas son rôle de donner les choix des entreprises concernées

avatar moua | 

Super... Une information capitale révélée avant l'ouverture des marchés, alors qu'une communication est a priori prévue après sa clôture.

Et la bourse prends la nouvelle avec sérieux... Pas comme notre ministre :-(

avatar philipponna | 

PAS BESOIN DE CRIÉ AU LOUP CE N'EST PAS FAIT LE RACHAT !!!

avatar YAZombie | 

C’EST PAS NON PLUS LA PEINE DE NOUS CRIER DANS LES YEUX!!!

avatar phantoom | 

@YAZombie

:'-)))

avatar jmx | 

Et j'imagine que chez Orange, opérateur dominant et historique, on doit faire jouer les relations pour influencer la commission de surveillance pour que la décision penche en leur faveur, c'est à dire que numéricable rachète SFR. Car tout ça, c'est un petit réseau de personnes qui se connaissent bien... Ils garderaient leur position de leader et pourraient continuer à louer leurs antennes à Free...

avatar YAZombie | 

Les mecs, faut arrêter les fantasmes hein… On n’est pas à la télé là.

Et Bouygues, tout petit intervenant au niveau national, il ferait quoi dans tes délires? Il jouerait aux Playmobil?

avatar jmx | 

T'es pas au pays des bisounours, bien sûr qu'il y a du trafic d'influence, du copinage et compagnie, même si, en l’occurrence, c'est le plus offrant qu'il l'emportera. Verdict ce soir...

avatar stephs30 | 

c'est tant mieux ... n'en déplaise à ce clown de Montebourg qui déja n'a pas à intervenir dans des affaires privées ............
Mais avec ce gouvernement fantôme qui ne sait plus ou il campe ; faut bien alimenter les rumeurs ca fait oublier le reste .....

avatar suredj | 

Une très bonne nouvelle pour les consommateurs, la concurrence restera rude et les prix tirées vers le bas.
Le MVNO doivent aussi être content !
EN plus de tout cela le déploiement de la fibre et des débit équivalent va être accélérer.

avatar iJoke | 

@suredj

Je comprends pas trop pourquoi le déploiement de la fibre serait accéléré

avatar suredj | 

Relis les projets de numéricable conditionné par le rachat de SFR sur le déploiement de la fibre et les sommes que la société compte investir ;)

avatar fondoeil | 

Le seul pouvoir dont dispose M. Montebourg est un pouvoir de nuisance. Il nuit aux Français et à leur pouvoir d'achat. Ses gesticulations médiatiques visant à satisfaire les syndicats protégeant leurs avantages acquis commencent à ne plus duper personne.
Mais, de toute façon, peu importe que ce soit Bouygues ou Numericable : dans les deux cas, les clients sont le cadet des soucis de ces deux entreprises. Tout comme ils le sont pour les autres opérateurs d'ailleurs. La qualité du service, aux antipodes du blabla marketing "moi, j'ai la 4G la plus grosse", est la parent pauvre dans tout cela.

avatar Fabeme | 

Bien sur que si, Montebourg et le gouvernement ont leur mot à dire. Il s'agit un marché régulé via les fréquences et c'est le levier de pression qu'ils peuvent utiliser.

Pour Numéricable, c'est justement le point qui le ferra plier sur la fiscalité. C'est légitime par ailleurs, les acteurs locaux doivent jouer avec les mêmes règles.

Je ne comprend pas cet entêtement pour le retour à 3 opérateurs. Les arguments sont tous faux pour cela. Les opérateurs ont fait du ménage dans les effectifs parce qu'ils le voulaient, notamment SFR, tout comme le montre d'abord cette vente. Ce sont des choix internes. Pas la faute de Free. Je ne crois pas au zéro licenciement de la fusion SFR Bouygues, il y aura des répercutions ne serait-ce que chez les sous traitants.

Bref... Montebourg n'est pas content et puni donc en lâchant l'info.

avatar patrick86 | 

"La fibre est ce qui va permettre aux Français d’avoir un Giga chez eux et de lutter contre la fracture numérique. Nous n'avons pas besoin de câble, qui est le système d’avant, mais de fibre qui est la technologie du futur."

Comme quoi, même les ministres peuvent dire des choses intelligentes.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@patrick86 :
En attendant ici, ya QUE numericable qui me propose du très haut débit. Aucun autre opérateur ne veut investir dans le déploiement du ffth. Donc je suis bien content de trouver le câble de NC. Et pourtant j'habite dans une cul de 200 000 habitants. Voila.

avatar larkhon | 

ah bon? en quoi la fibre va changer quoi que soit à la fracture numérique? la fibre va quand même être installée dans une logique de rentabilité, ils vont pas la déployer au fin fond du Larzac où on est même pas dégroupé... je me souviens du désengagement d'Orange quant aux zones blanches dont Chirac voulait se débarrasser il doit y avoir 10 ans de ça...

ceci dit, vers chez moi on a une ville de 20000 habitants qui a le câble (et donc un bon débit pour peu qu'on soit relié) et une initiative locale songe à faire venir la fibre dans les villages mal desservis par l'ADSL, mais du coup c'est sous réserve d'obtenir les fonds, ça va prendre du temps...

avatar bompi | 

Ce qui me dérange, pour l'instant, c'est de voir (sauf erreur de ma part) des tableaux qui totalisent 101%
Curieux, non ?

avatar nayals | 

C'est dû à des arrondis.

Imagine par exemple : 55,5% + 44,5% = 100%
Après arrondi, 56% + 45% = 101%
(on arrondi toujours au-dessus avec des ,5)

CQFD :)

avatar Lennart | 

Le PDG de Vivendi souhaitait plus un rachat par Numéricable du fait que dans la nouvelle entité la participation de Vivendi ne serait que de 36 %, alors que dans l'offre de BT elle atteignait encore 43 %.
Or Vivendi semble vouloir se désengager totalement du secteur des télécoms, à moins que suite à l'intérêt soudain pour SFR on assiste à un revirement de stratégie et que Vivendi décide d'introduire SFR en bourse.

Maintenant quel avenir pour BT

Les romanichels installés sur la pelouse pourraient peut être racheter le château au moment des "soldes".

avatar wxcvbn22 | 

Quelle tâche ce montebourg. Qui il est pour critiquer numericable juste car il aurait préfère que ça soit bouygues qui gagne. Il est au courant qu'on s'en fout de son avis??

avatar youpla77 | 

Sympa la menace du contrôle fiscal...

avatar béber1 | 

oui parce que derrière les actionnaires de Numéricable (holding luxembourgeoises), c'est assez nébuleux.

avatar Applesoft | 

@béber1 :

Pas tant que ça ! Juste 2 fonds LBO + le boss d'Altice (holding patrimoniale de tête qui possède Numericable & Co).

Les fonds LBO ont quasiment leurs sociétés basées au Luxembourg, encore plus depuis Hollande (avant c'était juste les sociétés de portefeuille au Luxembourg, maintenant ce sont les dirigeants de ces sociétés qui ont changé de résidence fiscale). Quant au boss, il fait de l'optimisation fiscale. Le problème n'est pas que c'est nébuleux, ça l'est pas en fait, le problème est que rien ne les rattache à la France donc les moyens de leur faire pression si besoin est sont moins forts que pour les autres. Ils s'en foutent en gros :) C'est ça la mondialisation et la construction européenne -:)

avatar béber1 | 

oui,
mais je parlais aussi du groupe Carlyle, où l'on trouve du beau monde, dont les ramifications d'influences sont pour moi assez douteuses.
Mais bon, je dois voir le loup partout. ;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR