Obama pressé par les géants du Net de réformer les pratiques de la NSA

Stéphane Moussie |

Le président des États-Unis a reçu hier les dirigeants des plus grosses entreprises américaines d’informatique. Alors que la Maison-Blanche avait prévu que les discussions portent sur le lancement raté de HealthCare.gov (la plateforme qui est au centre de la loi sur la couverture maladie des citoyens), la création d'emplois et les révélations de l'ex-analyste de la NSA Edward Snowden, seul le dernier sujet a été abordé.

© Politico

Cette rencontre est intervenue seulement quelques jours après la parution d'une lettre ouverte appelant à une réforme globale de la surveillance gouvernementale. Les signataires de cette tribune (Marissa Mayer, Tim Cook, Eric Schmidt, Dick Costolo...) ont profité de l'occasion pour remettre le couvert sur cette demande de réforme et éclipser les autres sujets au menu.

Les entreprises dispensent cinq principes pour remettre d'aplomb ce système de surveillance généralisée qui leur fait du tort en dégradant la confiance des utilisateurs. Il s'agirait de limiter le pouvoir de collecte des informations des utilisateurs par les gouvernements ; superviser et responsabiliser la collecte ; pouvoir faire preuve de transparence sur les demandes gouvernementales ; respecter la libre circulation de l'information ; et enfin, éviter les conflits entre les gouvernements.

« Le président a exprimé sa conviction dans un Internet ouvert, libre et innovant. Il a écouté les préoccupations et les recommandations du groupe et a clairement indiqué que ces conseils seront pris en compte dans la réforme des programmes de surveillance », a indiqué la Maison-Blanche dans un communiqué.


Source
avatar eseldorm (non vérifié) | 

pas de credit photo ?
(a prioriPete Souza)

avatar Stéphane Moussie | 
@eseldorm : c'est une capture d'écran d'une vidéo, je n'ai justement pas trouvé de photo en CC ou libre.
avatar eseldorm (non vérifié) | 

la video doit quand meme venir de quelque part non ?

"je n'ai justement pas trouvé de photo en CC ou libre"
et celle qui est presente en ce moment elle est quoi exactement ?

tout comme l'article n'a pas de source. et comme je doute que macg n'etait pas parmi ceux tries sur le volet ... ?

avatar Philactere | 

@eseldorm :
Comment ?
MacGé n'est pas accrédité Bureau Ovale.
Pfffff, déçu là...

avatar Stéphane Moussie | 
@eseldorm : D'une vidéo dont l'indication de la provenance a été oubliée. Quant à la source : http://goo.gl/hS5weQ
avatar eseldorm (non vérifié) | 

C'est pas mieux comme ça ? :)

avatar Johnny B. Good | 

@stephmouss :
Ce n'est pas parce que c'est une capture d'écran d'une vidéo que ça la rend libre de droits.

avatar rikki finefleur | 

Je ne vois pas de quoi ils parlent puisque d’après nos valeureux constructeurs PRISM n'existait pas..
A moins qu'ils nous aient menti ?? Non..c'est pas possible.
Bienvenue dans le monde du cloud qui sera sans doute bien pire.

avatar kazoe | 

@rikki => +1

Entièrement d'accord, le Cloud est la pire choses en termes de confidentialité.
Lire les "conditions d'utilisation" des solutions (toutes) de Cloud peut donner de sacrées sueurs froides...

avatar debione | 

Ils avaient ordre de la "justice" de garder ceci secret, c'est pas de leur plein gré... Il y avait pas eu un document ou Apple parlait justement de ce qu'ils osaient dire?

Après, c'est pas des anges hein!

avatar aimstar | 

On s'en balance des credits photos messieurs les branleurs xD

avatar Johnny B. Good | 

@aimstar :
Libre à toi de t'en foutre et de piétiner les droits des créateurs de contenus.

Mais ne fais pas de ton je-m'en-foutisme une généralité, s'il te plait.

avatar Johnny B. Good | 

@aimstar :
Ah et merci pour ton bon mot. Les branleurs te saluent bien.

avatar Brice21 | 

Sinon en attendant il y a http://www.mailfence.com

avatar patrick86 | 

On verra bien, s'il y a du vrai changement positif ou non.

avatar bugman | 

@ patrick86 :
"On verra bien"
Le but du jeu c'est qu'on n'y voit rien. ;)

avatar patrick86 | 

@bugman :

Elémentaire :)

avatar Lennart | 

C'est qu'eux mêmes sont probablement surveillés, ce qui peut être gênant si le gouvernement est au courant de leurs magouilles et pratiques commerciales douteuses.

avatar Macduff | 

Je reste circonspect et cynique face ces conciliabules et autres jeux de dupes.

avatar Malcolmm | 

Ah la concurrence déloyale!Manquerait plus que la NSA fasse payer pour des pubs ciblés que deviendraient ces "geants du net".
Sinon ça fait quand même marrer ses croyances aux complots,la NSA à part mater une nana dans sa salle de bain elle s'en fout pas du pékin de base.Que des vierges éffarouchée qui s'offusquent de la NSA alors qu'on est filmé à longueur de journée et sans compter les neuneus qui s'affichent sur Facebook and co.

CONNEXION UTILISATEUR