Tim Cook s'insurge contre « les réglementations qui pourraient mettre en péril la confidentialité et la sécurité »

Stéphane Moussie |

La future réglementation européenne sur les grandes plateformes numériques (DMA) reste au travers de la gorge de Tim Cook. Invité à s'exprimer lors d'une conférence organisée par l'International Association of Privacy Professionals, le dirigeant a répété qu'Apple était « profondément préoccupée par les réglementations qui pourraient mettre en péril la confidentialité et la sécurité. »

Après avoir mentionné plusieurs mesures de confidentialité récemment introduites dans iOS et macOS (encadrement du pistage publicitaire, Relais privé, emails masqués…), Tim Cook a déclaré qu'il craignait que certaines d'entre elles disparaissent bientôt.

Comme il l'avait déjà fait lors d'autres prises de paroles publiques, il a affirmé que le sideloading et les boutiques alternatives d'apps, une disposition prévue dans le DMA, représentaient un risque important pour la sécurité et la vie privée des utilisateurs.

« Pour être clair, Apple soutient les régulations en faveur de la confidentialité. Nous soutenons depuis longtemps le RGPD et nous applaudissons les nombreux pays qui ont leurs propres lois de confidentialité. Nous demandons aussi toujours une nouvelle loi forte en faveur de la confidentialité aux États-Unis », a-t-il fait savoir. Mais les réglementations qui veulent desserrer la mainmise qu'Apple a sur l'iPhone ne lui plaisent guère.

« Les partisans de ces réglementations affirment qu'en donnant le choix aux gens aucun mal ne sera fait. Mais retirer une option plus sécurisée laissera aux utilisateurs moins de choix, pas plus », a déclaré Tim Cook. Un propos assez cavalier, puisqu'il n'est pas question dans le DMA de « retirer une option plus sécurisée », l'App Store pourra rester en place.

« Apple croit en la concurrence ! », s'est-il exclamé ensuite pour mieux répéter juste après que si Apple était forcé d'accepter sur iPhone les apps provenant hors de l'App Store, « les conséquences imprévues seraient profondes. » Sans jamais nommer explicitement le DMA, il a appelé la communauté des professionnels de la confidentialité à se joindre aux efforts d'Apple pour « s'assurer que les réglementations soient élaborées et mises en œuvre de telle sorte à protéger les droits fondamentaux de chacun. »


avatar Steekus | 

@webHAL1

Krysten2001 n'est qu'un petit soldat au service d'Apple.
La seule raison de sa présence sur ce forum est qu'elle est payée par la pomme pour prêcher la bonne parole. Peu importe le sujet et ses connaissances.
Je l'ai grillé depuis longtemps!

avatar r e m y | 

Tutu app utilise tout simplement le processus de gestion de flottes d'entreprise qui autorise à installer des apps développées uniquement pour l'entreprise en question et qui de ce fait ne nécessite pas d'être validée par Apple.
Apple pourrait révoquer le certificat de l'entreprise chinoise qu'utilise tutu app pour mettre fin à ce business. Pourquoi ne le font-ils pas???

Maintenant, avec vos tutu app et app valley que vous nous ramenez à chaque fois, vous montrez que des stores alternatifs peuvent exister sur iOS (et même des stores très douteux...) sans que l'apocalypse que vous nous prédisez si tel était le cas ne se produise!

avatar setsuna | 

Tu fais une fixation sur les carte bancaire je ne sais pas pourquoi.

avatar setsuna | 

Personne a dis qu’il faut forcément mettre sa carte bancaire. J’ai utilisé ce terme pour désigner une données qui représente l’identité d’un individu. J’ai aussi mis l’adresse mail. Et tu ne fais pas de fixassions sur les adresse mail.
Mais bon.
Argumente un peu plus ton message car je vois que tu ne comprend rien.

avatar r e m y | 

Mais pour l adresse e-mail c'est pareil!
Je ne laisse ma véritable adresse e-mail que lorsque je le souhaite! Et notamment, sur Mac, je préfère de loin acheter certains utilitaires et applications dont j ai besoin directement au développeur en lui laissant mon adresse e-mail pour pouvoir dialoguer en direct avec lui (soumission de bug, suggestions de nouvelle fonctionnalités...) plutôt que de passer par l'AppStore qui empêche ce dialogue.
Par contre sur les sites où il faut une adresse e-mail pour créer son compte, si je n'ai pas envie de laisser les véritables coordonnées, j'utilise une adresse e-mail "poubelle" crée spécialement pour le site en question.
Ce n'est pas en enfermant les utilisateurs dans une cage dorée qu'on les éduque à se prendre en charge, et de toutes façons ces utilisateurs sont déjà confrontés à ces sujets quand ils utilisent Internet sur un ordinateur quel qu'il soit, donc aucune raison qu'ils soient plus exposés sur leur smartphone qu'ils ne le sont déjà aujourd'hui.

avatar setsuna | 

On utilise tous une adresse mail/postale poubelle quand il le faut.
Au même titre que l’on a le choix d’utiliser une CB unique aussi. Mais bon.
Ça n’empêche pas une catégorie de gens qui ne le feront pas et qui seront exposer à des dangers.

Donc oui à la protection des données. Se plaindre d’une entreprise qui fait tout pour la protection des données c’est du n’importe quoi.

La encore passer par l’AppStore directement c’est une sécurité en plus car un Check de l’application est réaliser à chaque soumission. Pour éviter d’avoir une app dont on ne veux pas voir le contenue dans la section jeu ou dans une autre section. Et rien n’empêche de discuter avec les devs.
Car sur l’AppStore il y a un lien vers le développeur et donc accéder à son site. Et discuter au même titre qu’on le ferait si on l’avait téléchargé depuis le site internet.

avatar r e m y | 

Mais Apple a les moyens (et la solution) pour garder ce contrôle systématique de toutes les apps iOS que ces apps soient distribuées par l'AppStore ou par un autre canal.
Ils feraient mieux de convaincre le législateur que cette obligation de contrôle systématique doit pouvoir être maintenue (pour la protection des consommateurs) plutôt que de tout rejeter avec des arguments auxquels aucun des législateurs concernés n'est sensible (que ce soit en Europe ou aux USA).

avatar webHAL1 | 

@setsuna :
« Ça n’empêche pas une catégorie de gens qui ne le feront pas et qui seront exposer à des dangers. »

L'argument qui n'a aucun sens pas excellence...

Certaines personnes reçoivent des courriels indésirables et se font avoir ? Vite, il faut immédiatement que tous les prestataires de messagerie comme Gmail, Yahoo! et Microsoft mettent en place une sécurité qui empêche les utilisateurs d'envoyer des courriels au destinataire de leur choix, mais qu'un contrôle soit effectué en amont par ces prestataires !

Des gens visitent des sites Web douteux et se font parfois arnaquer ? Vite, il faut immédiatement que les principaux navigateurs tels que Chrome, Firefox, Safari, Edge et Opera bloquent la possibilité de visiter les sites Web de son choix, et n'autorisent que ceux préalablement approuvés !

Il y a des utilisateurs qui se mettent tout nu derrière leur Webcam, en imaginant se dévoiler à un(e) partenaire sexuel(le) potentielle, mais se retrouvent victime d'un chantage, ayant été enregistré à leur insu par une personne mal intentionnée ? Vite, il faut immédiatement que les sessions vidéos sur WhatsApp, Zoom, Facetime, Skype ou Teams soient surveillées par les géants technologiques, et que l'appel soit coupé à la seconde où apparaît un morceau de chaire !

Il arrive que des personnes commandent une Rolex à seulement $35 dollars sur un magasin en ligne hébergé en Russie, pour finalement recevoir une pâle copie en plastique ? Vite, il faut immédiatement que ne soient plus disponibles qu'Amazon et quelques autres boutiques en ligne !

Etc.

Il est clair qu'il est urgent de restreindre le plus possible les libertés des utilisateurs, tant les dangers qu'elles génèrent sont grands !

avatar setsuna | 

Quand on parles des donnes du téléphones pour un autre gestionnaire que l’AppStore on parle des donnes que les utilisateurs devront entre.
Ce n’est pas iOS qui va ajouter ton adresse mail dans l’application de gestion des apps. C’est à toi de le faire. Et le téléchargement des apps. C’est toi qui le fait. C’est l’app qui récupère cet information que tu a téléchargé l’application à la date et a l’heure.
Bref. En gros ils auront nos données personnel.
Je l’ai déjà dit. Je viens juste de le répéter.

J’ai vraiment l’impression de parler à une personne qui n’y connais vraiment rien.

C’est comme les conseillers des gens qui vote cette loi. Ce sont des financier. Pas des ingénieurs ou des chercheurs. Donc aucune logique.
Et encore une fois ils n’ont pas envie de miser sur la sécurité et la protection des données.
Surtout qu’Il a été prouvé que plus de la moitié des gens ne faisaient pas attention à leur sécurité.
Apple fait tout pour protéger ces gens. Donc se plaindre de ça. C’est pas intelligent.

avatar r e m y | 

Faut pas tout mélanger! L.adresse e-mail qu'on devrait éventuellement saisir pour télécharger une app ce n'est pas "les données du téléphone". C'est juste une adresse e-mail qui peut très bien être une adresse bidon.
Après que le gestionnaire du magasin sache quelles apps vous avez acheté chez lui et quand, ça semble difficile de l'empêcher. Pour autant il saura juste que l'adresse e-mail bidon que vous avez saisie a acheté telle app.

Et j'aime autant que chaque développeur d'app sache que je lui ai acheté son app (sans savoir quelles autres apps j'utilise), plutôt que d'avoir Apple qui aujourd'hui sait exactement toutes les apps que j'ai achetées, celles que j'utilise vraiment et à quel moment, celles que j'ai supprimées...

avatar fte | 

@setsuna

"J’ai vraiment l’impression de parler à une personne qui n’y connais vraiment rien."

ad personam

"C’est comme les conseillers des gens qui vote cette loi. Ce sont des financier. Pas des ingénieurs ou des chercheurs. Donc aucune logique."

généralisation très abusive.

"Et encore une fois ils n’ont pas envie de miser sur la sécurité et la protection des données."

Ils. C’est qui ils, et comment sait-on qu’ils n’ont pas envie ?

"Surtout qu’Il a été prouvé que plus de la moitié des gens ne faisaient pas attention à leur sécurité."

Il a été prouvé. Ah. Par qui, comment, quel échantillon de population ?

Plus de la moitié. C’est à dire ? 50.01% ? 100% ? C’est combien plus de la moitié ? Moitié de qui ?

"Apple fait tout pour protéger ces gens."

Non. Pas du tout.

"Donc se plaindre de ça. C’est pas intelligent."

Ah. Opinion différente = pas intelligent.

Ton commentaire est remarquable. Schopenhauer apprécierait.

avatar setsuna | 

L’adresse mail fait partie des donnes du téléphone.

Un développeur sais que le téléphone est associé a un utilisateur. Donc l’adresse mail fait parti des données du téléphones.
C’est un abus de langage oui. Mais à moins que le développeur récupère des données des capteurs du téléphones, il va considérer que l’adresse mail est une données du téléphone.

Pour t’expliquer le fonctionnement, il y a des donnes qui peuvent venir du site internet, d’une information téléphonique ou d’un téléphone.
Quand on développe. On essais d’avoir des données tel que la date d’inscription. Savoir si l’instruction vient du téléphone ou du site internet.
La on peut dire que si l’adresse mail a été utilisé pour une inscription depuis le téléphone alors c’est une donnée du téléphone. Sinon ça peut venir du site internet. Ou autre …

avatar setsuna | 

Si tu veux télécharger une app sans pour autant que l’on sache ce que tu as télécharger. Utilisé AppStore. Car si la loi autorise d’autre gestionnaire alors ils sauront forcément ce que tu à téléchargé.
Et comme je l’ai déjà précisé certaines entreprise ne respecte déjà pas la GDPR. Donc ils pourront faire ce qu’ils veulent avec les donnes. Choses qu’Apple essaie au maximum de protéger.

Laisser le choix aux utilisateurs c’est laisser des portes ouvertes pour la fuite des données. Apple et contre ça. Et fera tout pour éviter ça.

Ils ont une image de marque. Ils ne vont tout faire pour la protéger en même tant que de protéger les données.

avatar r e m y | 

"Si tu veux télécharger une app sans pour autant que l’on sache ce que tu as télécharger. Utilisé AppStore."
Vous plaisantez? En utilisant l'AppStore, Apple sait exactement toutes les apps que vous avez téléchargées tout comme Apple sait ensuite exactement quelles apps vous utilisez et à quel moment. A chaque ouverture d'une app, le domaine inappcheck.iTunes.Apple.com est contacté.
Je préférerais, comme je le fais sur Mac depuis 40 ans, acheter chaque app directement à son développeur. Ainsi chaque développeur saurait lesquelles de ses apps j'ai téléchargées, mais personne ne disposerait de la liste complète des apps que j'utilise.

avatar Crunch Crunch | 

Merci Tim. Je suis 1000% d'accord avec toi.

JE NE VEUX PAS DE SIDELOADING ! Pas de cette m… (soit disante liberté), qui fait prendre trop de risque !

avatar fte | 

@Crunch Crunch

"JE NE VEUX PAS DE SIDELOADING !"

IL TE SUFFIRA DE NE PAS L’UTILISER ! SPLENDIDE !

avatar Krysten2001 | 

@fte

Sauf qu’on sera obliger 😉

Je croyais que le monde n’était pas binaire selon vous 😜

avatar fte | 

@Krysten2001

"Sauf qu’on sera obliger 😉"

Je ne savais pas que les iPhone étaient livrés avec une brute au mauvais caractère qui oblige les gens. Erreur compréhensible note bien, considérant la réduction de taille des emballages.

Sans doute une brute gonflable.

avatar setsuna | 

Pour les vidéos c’est déjà le cas pour certains fournisseurs. Sur YouTube la vidéo est analyse et le compte utilisateurs qui est l’hôte du stream est supprimé (mis en suspens, pas possible de s’y connecter). On peut toujours le récupérer. En contactant Google et demander un contrôle physique. Pour être débloqué si Google estime que les règles ont bien été respecté mais qu’un individu a montré une partie de son corps sans le consentement du compte qui a été bloqué.

avatar setsuna | 

La sécurité avant tout.

avatar setsuna | 

Ça n’a aucun sens d’être contre cette sécurité.

avatar setsuna | 

Apple a toujours eu une bonne raison de le faire.
Avoir trop de porte ouverte c’est un problème.
Peut importe ce que vous dites. C’est une certitude.
Et Apple mise le plus possible et de plus en plus vers la sécurité et la protection d’autrui. Laisser des apps être installer sans contrôle. Sans pouvoir la supprimer quand il le faut c’est une absurdité sans nom.

Encore heureux qu’Apple à la main mise sur la suppression des apps.

avatar setsuna | 

J’attend dés exemple et concret. Pas des ouï-dire et si on doit comparer avec d’autres gestionnaire tel que celui de Google et de Huawei on peut comparer.

avatar setsuna | 

Jusqu’à maintenant on entend des c’est bien Apple bride trop… mais ils font ça par sécurité.
Donc si ce n’est pas sécurisé il faut argumenté.

Il faut faire appel à du bon sens quand même !
Pas seulement pour dire « je veux être libre » ça ne n’est pas un argument qui va contraindre la sécurité.

avatar fte | 

@setsuna

"Donc si ce n’est pas sécurisé il faut argumenté"

Pourtant je ne vois aucun argument dans tes affirmations que c’est sécurisé. Pourquoi le il fait est-il unidirectionnel ?

Ah oui je sais, parce que c’est facile de demander des preuves et bien moins facile d’en fournir, bien entendu.

avatar setsuna | 

Je te suggère de relire pour avoir plus de détail.

Pour ce qui est des études il y a plusieurs article / enquête dont une réalisé par Censuswide. Ce n’est pas forcément la référence. Il y a aussi Dashlane (le gestionnaire de mot de passe) qui a mené une enquête et il y en a plein d’autre je ne vais pas chercher les articles pour toi.

avatar setsuna | 

Euh non. J’ai déjà argumenté depuis le début.

avatar setsuna | 

Jusqu’à maintenant personne a pu dire le contraire. Donc bon. Juste de bla bla.

Quand on ne sait pas de quoi on parle on ne parle pas.

avatar setsuna | 

Il y a vraiment des gens bêtes ici.

avatar setsuna | 

Je pense que les gens devrait se renseigner avant de parler.

avatar Moebius13 | 

Il a raison !!!! Non au sideloading, quand on choisi Apple c’est en connaissance de cause, si on veut du sideloading et bidouiller y’a tout ce qu’il faut sur Android.

J’achète Apple pour une multitude de raison et le contrôle qu’exerce Apple sur sa plateforme pour éviter que ça ne devienne le bordel en est une.

Je préfère garder ma prison dorée….

avatar r e m y | 

Va falloir vous y faire, parce que vu le nombre de pays qui prévoient de le rendre obligatoire, c'est une évolution inéluctable.
Tim Cook ferait mieux de se montrer constructif et proposer des solutions permettant de maintenir le niveau de sécurité d'iOS tout en autorisant le sideloading. Les solutions existent et elles permettraient de continuer à démarquer la plateforme iOS du monde Android.
En étant uniquement dans l'opposition systématique, il risque de se voir contraint par des textes de loi ne prévoyant pas, voire interdisant, qu'Apple puisse conserver le contrôle de toutes les apps distribuées.

avatar fte | 

@Moebius13

"Il a raison !!!!"

Pour lui-même. Il n’a pas Raison Absolument.

"Non au sideloading"

Personne ne te forcera à l’utiliser.

", quand on choisi Apple c’est en connaissance de cause,"

Pas forcément. Et quand bien même, connaissance ne signifie pas acceptation.

"si on veut du sideloading et bidouiller y’a tout ce qu’il faut sur Android."

Je ne veux pas d’Android. Sinon je serais sur Android. Je me fous que de soit ou non possible sur Android. J’utilise iOS. C’est sur iOS que je le veux.

"J’achète Apple pour une multitude de raison"

Multitude peut-être pas, en ce qui me concerne, mais quelques bonnes raisons oui. L’aspect prise d’otage est un gros emmerdement avec lequel je dois vivre, mais que je me réjouis absolument de voir brûler.

"et le contrôle qu’exerce Apple sur sa plateforme pour éviter que ça ne devienne le bordel en est une.
Je préfère garder ma prison dorée…."

Tant mieux pour toi. Personne ne te forcera à ouvrir la porte. Et comme tu ne sais pas lire l’avenir, tu n’as aucune idée de si ce sera le bordel ou non ni en combien de temps. Tu peux choisir de vivre dans la peur, ou pas.

Moi, je veux la clé de mon téléphone que j’ai acheté avec mes sous.

Les législateurs américains et européens semblent vouloir la même chose que moi.

avatar r e m y | 

Toi aussi joue avec setsuna!
Prend l'une des réponses qu'il a posées en vrac à la fin de ce fil de discussion et essaie de retrouver à quel autre commentaire elle se rapporte... 🤡

avatar fallherpe68 | 

Je peux pas m’empêcher de penser aux macs : installer des applications hors de l’App Store ne pose pas de problème pour Apple. Alors pourquoi cela le serait-il sur iPhone ? Simple question

avatar webHAL1 | 

@fallherpe68 :
« Je peux pas m’empêcher de penser aux macs : installer des applications hors de l’App Store ne pose pas de problème pour Apple. »

Malheureux, qu'allez-vous affirmer là ?! N'avez-vous donc pas suivi les arguments avancés par Apple lors du procès contre Epic ? La Pomme a mis en avant avec force combien le fait de pouvoir installer des applications hors de l’App Store sur Mac créait des problèmes de sécurité et mettait en danger les utilisateurs !

Alors, bien sûr, Apple a été incapable de donner plus de détails sur l'ampleur de ce danger ou sur le pourcentage d'utilisateurs Mac qui se retrouvaient victime de terribles problèmes de sécurité suite à l'installation d'une application depuis les tréfonds d'Internet. Et certains observateurs attentifs ont souligné qu'il était étonnant que jamais auparavant Apple n'ait averti sur la mauvaise qualité vraisemblable de macOS en termes de sécurité, et que ce soit uniquement lorsque son très lucratif monopole sur la distribution d'applications iOS et iPadOS se retrouve en péril que l'entreprise avertisse de la menace considérable d'un système d'exploitation sur lequel il est possible d'installer des applications depuis plusieurs sources.

Mais bon, tout cela ne remet en aucun cas en question l'honnêteté d'Apple sur la question, hein...!

avatar fallherpe68 | 

Je n'osais pas l'affirmer mais j'arrive effectivement à la même conclusion, au delà de l'enjeu, un peu de transparence d'Apple ferait du bien ^^

Pages

CONNEXION UTILISATEUR