En France, les pièces détachées pour les réparations Apple proviendront exclusivement du reconditionné

Mickaël Bazoge |

D'ici quelques semaines, les pièces détachées utilisées dans les Apple Store pour les réparations proviendront exclusivement de stocks reconditionnés1. Mise en œuvre depuis le 1er janvier, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire prévoit en effet que les réparateurs ont l'obligation de proposer aux clients des composants issus de l'économie circulaire.

Image : Apple

avatar EddyI | 

Quid de la possibilité de réparer un appareil qui n’est plus produit ? Il me semble que les constructeurs doivent produire des pièces pendant 5 ans non?

avatar helloagain | 

@EddyI

C'est le cas Apple fournissait déjà 5ans de sav minimum après fin de commercialisation dans ses stores. Et c'est de plus en plus maintenant on dépasse les 7 ans.

avatar Bounty23 | 

C’est dommage que pour le client le prix soit le même entre du neuf et du recondtionné (donc de l’occasion en partie).

Le choix donné au client serait bien, par exemple 2 tarifs de réparation :

Neuf : 100% du prix de la pièce comme aujourd’hui
Reconditionné : -20% sur le prix neuf

avatar RyO | 

@Bounty23

Pas sur qu'au final cela coûte moins cher à Apple avec du reconditionné, d'autant plus si c'est réservé exclusivement au marché français.

avatar Nesus | 

@RyO

Ça va coûter très cher. Parce que le temps pour récolter et démonter les pièces sera beaucoup plus long. Après, il faut arrêter de penser uniquement en terme de rendement. Il parle d’avoir un impact qui ne tuera pas l’humanité.

Enfin théoriquement, parce qu’il faut pour ça que la pièce ne voyage pas plus qu’un nouvelle produite.

avatar RyO | 

@Nesus

Il ne faut pas se leurrer, le rendement il n'y a que ça qui compte et c'est normal pour une société. Après si ils peuvent y intégrer plus d'écologie tant mieux pour tout le monde quitte à les forcer un peu comme c'est le cas ici.

avatar Nesus | 

@RyO

Le rendement pour une société oui, p’c’est oiur ça que la législation existe. Sinon, la société te ferait bosser 24/24 365 jours / an.

avatar MachuPicchu | 

@Nesus

Oui je me disais, est-ce que ça ne va pas entraîner une baisse des stocks d’iPhones reconditionnés ? Vu que ceux ci risquent d’être plus souvent démantelés afin d’alimenter les stocks en pièces détachées.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bounty23

"Le choix donné au client serait bien, par exemple 2 tarifs de réparation :
Neuf : 100% du prix de la pièce comme aujourd’hui
Reconditionné : -20% sur le prix neuf"

Si ce n’est que le reconditionnement est sans doute dans bien des cas bien plus onéreux que le remplacement par du neuf. 😉

avatar ifranz67 | 

@Bounty23

Bah non vu que l objectif est de promouvoir le recyclage ! Y aura d ailleurs que des pièces recyclées à terme

avatar andr3 | 

🇧🇪

Je comprends maintenant beaucoup mieux les français … ils sont en partie reconditionnés avec des pièces de seconde main.

😇

😂😂😂😂

avatar MiRouF | 

@andr3

Je suis français, en Belgique depuis 12 ans et ma seconde main est neuve je puis vous l’assurer ! :-)

avatar Gilles Derval | 

Les gens au pouvoir et les décideurs sont vraiment de sales CCCC ! Après ce sera aussi pour les voiture récentes ???

avatar Gilles Derval | 

Voitures récentes

avatar Macbook31 | 

Le prix des réparations va probablement augmenter pour voir monter du matériel d’occasion…
🥳

avatar jean_claude_duss | 

@Macbook31

Oui, le prix de tout va augmenter si on veut une planète viable. Là on un a système qui détruit notre environnement, la question à se poser c’est : est ce qu’on veut toujours moins cher pour pouvoir acheter toujours plus de trucs inutiles ou on accepte de payer le vrai prix des choses qui prend en compte le coût de la nature ? (Et donc fatalement de calmer notre frénésie cumulative)

PS : j’ai bien compris que pour beaucoup de monde, perde en confort c’était impensable

avatar Labsyb | 

Cela pourrait bien sonner la fin des réparations en Apple Store.

Il sera plus simple pour les Genius et plus rapide pour le client d’envoyer l’appareil en Tchéquie pour réparation plutôt que d’attendre la dispo d’une pièce en provenance d’un appareil usagé et irréparable.

Si on voit bien l’intention louable derrière cette règle, pas sûr qu’au final le bilan écologique soit meilleur.

avatar Florian Wallez | 

@Labsyb

Oui, c’est toujours le problème, une intention louable qui se révèle difficilement applicable pour le constructeur-réparateur, et qui sera peut-être source de problème de fiabilité pour le consommateur. (Sinon, pourquoi acheter du neuf si le neuf n’est pas plus fiable que l’usagé ?)
Il y aurait pourtant des millions de produits qui pourraient se passer d’électronique et être plus écologiques dès le départ. Je pense aux brosses à dents, aux innombrables jouets et gadgets qui en contiennent inutilement, aux appareils tellement bas de gamme que leur durée de vie ne dépasse pas quelques mois, voire quelques semaines.

avatar koko256 | 

@fwally

"Il y aurait pourtant des millions de produits qui pourraient se passer d’électronique et être plus écologiques dès le départ."
Encore un jugement à l'emporte-pièce... C'est cette manière de faire de l'écologie qui porte préjudice à la planète.

avatar jean_claude_duss | 

@Labsyb

Dans le cas de Apple c’est possible vu leur model économique prêt à jeter mais c’est une loi globale, pour tout le monde, Apple saura trouver la solution pour faire les choses comme il faut. Ça pourrait même leur faire trouver des solutions à plus grande échelle que la France

avatar juliuslechien | 

C’est une bonne idée, cela permet de réduire le gaspillage des produits retournés.

Apple sera sans doute très regardant sur cette initiative, pour laquelle elle n’a pas d’autre choix que s’y plier. Si elle finit par juger que cela lui permet de faire des économies, je ne serai pas étonné d’une mise en place mondiale avec un joli accompagnement marketing : « un geste de plus pour la planète »

avatar Fenlor | 

Prenons un exemple. Changement de batterie, c’est une réparation d’après vous ?

avatar Marius_K | 

@Fenlor

Ça doit être considéré comme une réparation, mais j'ose espérer que pour ce cas précis l'utilisation de pièces neuves soit possible...
Parce que si c'est pour changer une batterie mauvaise par une batterie à peine correcte...

avatar Fenlor | 

@GwenT

Voilà, tu as bien compris mon interrogation. Idem pour un écran.
Mais si je change une batterie de 75%, pour une de 85%, ça ne va pas me plaire sauf si je paye beaucoup moins cher bien sûr.

avatar detrak | 

@Fenlor

Un produit qui remonte au pays bas , et forcément réparé avec du neuf ? Rien n’est moins sûr !

avatar Gilles Derval | 

Quand on parle d’écologie, on a en France des élites d’une bêtise absolue ou ce sont des emmerdeurs. C’est toujours obliger les français à faire des concessions absurbes quand on sait que la France est un des pays les moins polluants de l’UE et même de la plupart des pays développés du monde.

avatar 421 | 

@Gilles Derval

Il est bien connu que le français imbu de lui-même ne pollue que par la taille de son melon et ses chevilles…

avatar Ouetham | 

@Gilles Derval

je crois que quand on parle d'écologie en France on est surtout confronté a des individus que refusent toute remise en question de mode de vie. en l'occurence occidental et ultra émetteur de CO2.
il va falloir accepter que trier ses déchets ça ne suffira pas. il va falloir faire des efforts vers plus de sobriété dans notre consommation et ne pas attendre après "les autres".

avatar jean_claude_duss | 

@Gilles Derval

Oui mais quand même 8x trop que ce qu’il faudrait.
On fait rien parque on est moins pire que d’autres pays horribles ?

avatar TheRV | 

Règle encore absurde.
- Apple revend des machines reconditonnees donc il n’y a pas de gaspillage - a priori.
- s’il faut assembler spécifiquement des machines pour les désassembler et récupérer les pièces, ça va faire monter le coût et donc idem pour le client
- les machines seront démontées à bas coût à l’étranger, donc pour un aller simple chine->France on va passer à trois trajet, bonjour le bilan carbone…
Bref.

avatar jean_claude_duss | 

@TheRV

Ce qui est absurde c’est de ne pas prendre en charge le coût écologique dans la solution « pièce neuve », quand tu multiplie ça par les réparations de tous les produits manufacturés c’est monstrueux

avatar s1n3d | 

Cette loi part d’une bonne intention mais Apple en profitera peut-être pour effectuer la plupart des réparations à l’étranger pour éviter la gestion de ces pièces déconditionnées ?

avatar fte | 

Ça ne pourra pas marcher. Les appareils Apple sont les plus fiables du monde et ne tombent jamais en panne. Il n’y aura donc aucune pièce détachée reconditionnée. Mais comme il n’y aura aucun appareil en panne à réparer, ce n’est pas grave en fait.

Il va falloir compter sur la maladresse des gens. Par exemple ceux qui roulent sur le téléphone avec leur voiture.

avatar Ouetham | 

pas mal de commentaires disant ( en gros) "l'intention est bonne mais la loi est mal faite". mais pourquoi ? que peut le législateur si les industriels contournent l'esprit de la cette loi pour conserver leur sacro-sainte rentabilité ?
on ne décide pas une règle en anticipant les turpitudes des uns et des autres. c'est absurde.

ensuite cela ne change rien pour nous qu'une pièce soit de seconde main tant quelle répond aux exigences de qualité. car a l'inverse, pourquoi mettre une pièce neuve dans un produit d'occasion (et oui le produit que vous amenez en réparation n'est plus neuf par définition) ?

avatar cecile_aelita | 

@Ouetham

« tant quelle répond aux exigences de qualité. car a l'inverse, pourquoi mettre une pièce neuve dans un produit d'occasion (et oui le produit que vous amenez en réparation n'est plus neuf par définition) ? »

Oui c’est sûr🙂. En espérant juste que ce fonctionnement ne s’appliquera pas pour les batteries … parce que si je fais remplacer ma batterie d’iPhone avec moins de 80% d’état de santé, mais que c’est la roulette russe pour savoir l’état de la nouvelle … c’est moins top déjà 😊.

avatar jean_claude_duss | 

@cecile_aelita

Batterie c’est une pièce d’usure, comme des plaquettes de frein.

avatar cecile_aelita | 

@jean_claude_duss

Bonjour Jean Claude,
ça ne réponds pas à ma question 😊.
J’ai conscience que la batterie est une pièce d’usure, la question c’est : « est ce qu’ils vont aussi utiliser les batteries de smartphones reconditionnés ».🙂
Et ça, nous n’avons pas la réponse encore justement 😰.

avatar jean_claude_duss | 

@cecile_aelita

Ça n’aurait pas de sens. Par contre l’appareil photo, la carte mère… oui

avatar cecile_aelita | 

@jean_claude_duss

Ça n’aurait pas de sens je suis d’accord… mais bon… est ce que tout ce qui se fait a toujours du sens? 😉😘❤️!

avatar jean_claude_duss | 

@cecile_aelita

Ha oui, ça je t’accorde que c’est assez rare 😅

avatar cecile_aelita | 

@jean_claude_duss

😋😋😘❤️

avatar fabricepsb71 | 

Donc si je comprends bien, il sera possible qu’Apple remplace la carte mère de mon Mac par une carte d’une machine intensément utilisée par un YouTubeur pendant 15 jours 😎

avatar yasuo87 | 

@fabricepsb71

Mais imagine la valeur de ton mac si il a la carte mère du Mac de test de iJustine ;)

avatar fabricepsb71 | 

@yasuo87

Franchement qui accorde de la crédibilité à une cruche qui cire les pompe d'une marque en échange de matériel gratuit ?

avatar yasuo87 | 

@fabricepsb71

C’te violence dans le propos…

avatar YetOneOtherGit | 

@fabricepsb71

"Donc si je comprends bien, il sera possible qu’Apple remplace la carte mère de mon Mac par une carte d’une machine intensément utilisée par un YouTubeur pendant 15 jours 😎"

Deverminée par un Youtuber 😆

La distribution des pannes est en général une courbe en baignoire : les probabilités sont plus forte en début et en fin de cycle de vie. 😉

avatar kinon | 

A moins que j'ai loupé un épisode (et comme dit dans l'introduction de ce sujet) le constructeur doit "proposer" au client la réparation avec une pièce d'occasion. C'est un choix pas une obligation.

avatar yasuo87 | 

@kinon

Proposer dans le sens proposer la réparation pas l’origine des pièces

avatar kinon | 

@yasuo87

Ce n'est pas ce que je lis,
"les réparateurs ont l'obligation de proposer aux clients des composants issus de l'économie circulaire."

Et effectivement dans la réparation automobile c'est déja le cas depuis plusieurs années les réparateurs doivent proposer la possibilité de réparation avec des pièces d'occasion (pour les organes hors pièces de sécurité), libre au client de choisir les pièces neuves.

avatar yasuo87 | 

@kinon

On verra l’implémentation

Pages

CONNEXION UTILISATEUR