Apple recommence à vendre en Turquie et augmente ses prix

Félix Cattafesta |

Apple recommence à vendre en Turquie, mais les tarifs se sont envolés : tout est environ 25 % plus cher que la semaine dernière ! Mardi, la Pomme avait arrêté de commercialiser quoi que ce soit dans ses boutiques (physiques comme virtuelle) en Turquie suite au crash de la livre. Ses appareils étaient alors vendus moins chers qu'aux États-Unis. Après quelques jours de réflexion et plusieurs ajustements, il est à nouveau possible d'acheter des produits Apple, mais la facture est beaucoup plus salée.

Le prix de l'iPhone 13 a augmenté de plus de 25 % en Turquie.

L'iPhone 13 est ainsi passé de 11 999 à 14 999 livres turques, tandis que l'iMac M1 (14 999 livres turques auparavant) est maintenant affiché à 17 999 livres ! En comparaison, le salaire minimum net local s'élève à 2 825 livres par mois. Cette hausse est due à la terrible inflation que connait le pays (+20% en octobre sur un an) alors que le cours de la monnaie est en chute libre (-42 % par rapport au dollar américain mardi dernier).


Source
Image d'illustration : Pixabay.
avatar Rogntudju | 

Outch !

avatar Nielp | 

Pile je gagne, face tu perds. :D

avatar Rogntudju | 

Salaire minimum en Turquie = 200€

Salaire median ?

avatar marenostrum | 

sauf que tout le monde ne déclare pas les gains la bas. 200€ est le salaire déclaré mais pas ce que les gens gagnent réellement. si tu visites le pays, tu remarqueras que la plupart vivent mieux que toi. surtout la même classe sociale.

avatar oomu | 

@marenostrum

bof.

avatar supermars | 

Ça fait quelques année déjà que la livre turque s’enfonce.

avatar oomu | 

Logique, la Turquie a choisie, plusieurs votes d'affilés, sa voie. et cette voie mène à la crise institutionnelle, culturelle et économique.

Que choisira la France à l'avenir ? Mystère.

avatar IceWizard | 

@oomu

« Que choisira la France à l'avenir ? Mystère. »

Vendre des avions de combat et des navires de guerre à la Grèce, pour contrebalancer la montée en puissance de la pression militaire truc, non ?

A noter que la Turquie a vendu un tas de drones militaires à l’armée ukrainienne, afin de booster sa puissance, face à l’armée russe. Depuis quelques semaines, 92.000 soldats russes campent sur la frontière ukrainienne. Le gouvernement de Kiev est très nerveux, s’attendant à une intervention russe d’ici quelques semaines, pour soutenir les séparatistes russophones de la région du Donbass.

Noël risque d’être agité pour Poutine, Biden et les ukrainiens !

avatar pagaupa | 

Bientôt au tour de la France...

CONNEXION UTILISATEUR