Le projet de loi américain sur l'ouverture des app stores déposé, Apple et Google s'inquiètent

Félix Cattafesta |

L'Open App Markets Act, le projet de loi obligeant Google et Apple à revoir le modèle économique de leurs boutiques d'applications, a été déposé mercredi 11 août par trois sénateurs américains. Ils accusent Google et Apple d'avoir abusé de leur position dominante sur le marché avec des pratiques anticoncurrentielles néfastes pour les consommateurs, et estiment que cette loi permettrait de remettre les choses dans l'ordre.

Les deux multinationales ne se sont pas fait attendre pour exprimer leur mécontentement. Elles ont dans la foulée publié une réaction par le biais d'un groupe financé de manière commune appelé Chamber of Progress. Le CEO du groupe Adam Kovacevich, un lobbyiste de longue date de Google, y déclare :

Ce projet de loi est comme mettre le doigt dans l'œil de quiconque a acheté un iPhone ou un Android parce que les téléphones et leurs magasins d'applications sont sûrs, fiables et faciles à utiliser. Je ne vois pas de consommateurs défiler à Washington pour demander au Congrès de rendre leurs smartphones plus bêtes.

Apple a de nombreuse fois expliqué en quoi elle considère qu'une ouverture de l'App Store serait néfaste pour le consommateur. Image : Apple.

Bien que le groupe se défende de parler au nom de ses partenaires, cette déclaration est en parfait accord avec l'opposition d'Apple et de Google sur l'ouverture des boutiques d'applications. Les deux entreprises misent une partie de leur défense sur l'aspect de la sécurité, arguant qu'une telle loi pourrait nuire à l'utilisateur sur le long terme. Le groupe Chamber of Progress est actif depuis plusieurs mois et est aussi connu pour ses positions s'opposant aux lois antitrust.

L'Open App Markets Act vise une meilleure compétitivité au niveau des prix sur les marchés d'applications. De plus, il donnerait aux consommateurs un plus grand contrôle sur leurs appareils tout en établissant des garde-fous « pour continuer à protéger la vie privée, la sécurité et la sûreté des consommateurs. ».

Le projet de loi veut également permettre l'installation de magasins alternatifs sur les systèmes mobiles (ce qui est déjà possible sur Android) et la désinstallation de celui livré avec le téléphone. Les deux constructeurs auraient aussi l'obligation d'autoriser le sideloading des applications, ce qui est déjà le cas chez Google. Ce texte vise aussi les pratiques commerciales, comme la possibilité donnée aux éditeurs tiers d'utiliser leur propre système de paiement.

Le projet de loi va désormais être débattu au Sénat puis envoyé à la Chambre des représentants pour un vote. S'il est approuvé, il retournera au Sénat pour un autre vote. C'est un long chemin législatif durant lequel les lobbyistes des deux côtés tenteront de convaincre les législateurs.


avatar Lucas | 

J’ai beau ne pas porter les multinationales et GAFAM dans mon cœur, et vouloir qu’on les régule davantage, cela me semble stupide de vouloir imposer ça à tous les systèmes d’exploitation, alors que justement les usagers d’iPhone l’achètent entre autre pour sa sécurité et simplicité ! Si les gens veulent installer n’importe quoi, il y a déjà Android et des myriades de forks ! Ce serait au contraire priver les gens du choix que d’imposer que tous les systèmes fonctionnent de la même manière à ce niveau…

Qu’on régule les monopoles et démantèle les groupes qui survivent par le rachat de toute concurrence oui, qu’on sape la sécurité et la confiance d’iOS pour niveler vers le bas, non !

avatar narugi | 

@Lu Canneberges

Je vous rejoins. A mes yeux il faut morceler les GAFAM qui sont à mon goût surpuissants. On doit les réguler.

avatar MarcMame | 

@Lu Canneberges

"Ce serait au contraire priver les gens du choix que d’imposer que tous les systèmes fonctionnent de la même manière à ce niveau…"

———-
Ce n’est pas ce que j’en comprend.
Il ne s’agit pas de tuer l’app store mais de permettre l’émergence d’un autre modèle économique.
Ceux qui n’auront pas confiance n’auront qu’à faire comme d’habitude.
Il s’agit d’avoir le choix. Choix impossible actuellement chez Apple.
L’idée est d’avoir le même comportement qu’avec les Macs.

avatar Phiphi | 

@MarcMame

Non justement tu n’auras plus le choix d’acheter dans l’AppStore si les vendeurs peuvent faire le choix de ne pas passer par l’AppStore !

avatar marenostrum | 

comme dans la vraie vie, gars. c'est toi qui cherches le produit. si le développeur abandonne App Store, tant pis pour toi, il faut trouver un autre ou le suivre. lui peut mourrir, faire faillite, laisser tomber son app, etc.

avatar Phiphi | 

@marenostrum

Et oui. Merci de renchérir dans mon sens !

avatar marenostrum | 

merci d'enrichir Apple toi et de saboter par l'occasion les développeurs.

avatar Phiphi | 

@marenostrum

Pardon 😳
Quel est le rapport avec la choucroute ?
Tu sais encore à qui tu parles et à quoi tu réponds ou tu as disjoncté 🙄

avatar tupui | 

@marenostrum

De quoi saboter les devs ? L’Apple store rend des services que vous n’imaginez même pas... Encore une fois il faut parler de 15% et non 30% sur le long terme. Et c’est rien pour le gain en temps et expertise. Merci le déploiement dans le monde gratuit, pas à s’occuper des lois de chaque pays, de faire des déclarations, la mise en avant de certaines apps, les outils de devs, etc, etc. Si on devait faire tout ça nous même, on aurait besoin de 10 fois plus de monde sans parler du risque de mal faire les choses. Les gens râlent pour râler franchement, ou bien ils sont suffisamment gros pour faire tout tout seul. Mais une petite startup 🤣

avatar webHAL1 | 

@tupui :

Si "L’Apple store rend des services que vous n’imaginez même pas" (enfin, c'est sans doute "l'App Store", mais bon...), alors il n'y a aucun risque que les développeurs le quittent, et donc l'apparition de boutiques alternatives ne sera pas un souci.

Sinon, personne ne demande à ce qu'Apple ne puisse plus proposer l'App Store, simplement :
- Que ce ne soit plus le canal de distribution unique pour les application iOS et iPadOS, ce qui constitue un monopole ; c'est déjà le cas avec le Play Store de Google.
- Qu'il ne soit plus pré-installé avec chaque appareil vendu, mais que l'utilisateur ait le choix de la boutique applicative qu'il souhaite utiliser ; cette règle devra également s'appliquer au Play Store de Google.

avatar baklawa | 

@Phiphi

De deux choses l’une:

- Les développeurs fuient en masse l’App Store auquel cas ceci prouve que cette loi est justifiée, que l’App Store n’était là que pour prélever sa commission sans aucune autre valeur ajoutée

- Seuls quelques éditeurs se lancent sans l’App Store, probablement les plus gros, ceux qui vendent énormément et souhaitent optimiser ce prélèvement de 30%, on peut imaginer qu’ils auront les moyens de proposer une alternative équivalente à l’App Store en termes de sécurité pour l’utilisateur.

avatar redchou | 

@baklawa

Il faut voir la forme que cela prendra aussi… On a pu voir dans les documents du procès Epic vs Google qu’ils ont intentionnellement créé une expérience de sideloading horrible.
Je pense qu’Apple fera un peu la même chose que ce soit pour le sideloading ou les stores alternatifs.
Je pense que ce sera du coup plus nuancé que ces deux options, si cela arrive, évidemment.

avatar DG33 | 

@redchou

On peut même imaginer un gros poisson devenir store alternatif pour Apple comme pour Google. Et tirer son épingle du jeu.
Coucou Epic !
Je dis ça, je dis rien…
Et n’oublions pas qu’Epic n’a aucunement l’intention de faire baisser le prix des App et des achats in-App ou abonnements au bénéfice des consommateurs, mais de s’en mettre plus dans les fouilles en se passant de la commission de 30% (le concernant) prélevée par Apple, ainsi que re up être ce qu’il peut l’être auprès des banques lors du (des) paiement(s).
Rien d’autre.

avatar MarcMame | 

@Phiphi

"Non justement tu n’auras plus le choix d’acheter dans l’AppStore si les vendeurs peuvent faire le choix de ne pas passer par l’AppStore !"
————
Si les vendeurs font ce choix c’est qu’il existe bien un pb qu’il faut résoudre. Et nul doute qu’Apple s’adaptera à cette fuite.

avatar Phiphi | 

@MarcMame

Certains le feront, certains ne le feront pas, et notre « choix » sera de jongler, voilà ce que je crains !

avatar Sillage | 

@MarcMame

L’appât du gain au détriment de la sécurité.

Le vrai problème dont tu parles est financier. L’éditeur ira là où il gagnera plus.

J’espère juste que ces sénateurs ou peut importe qui ils sont se choperont un gros malware dans leur iPhone à cause de l’usage d’un App Store alternatif. Beaucoup de ces élus n’ont aucune idée des technologies. Et ils sont incapables d’avoir une vision globale du problème. On ne peut pas être expert en tout. Beaucoup de décisions politiques sont prises par égoïsme… Celle-ci en est certainement une.

Et non, je ne porte pas les GAFA dans mon cœur, mais l’App Store, je rejoins.

Le hic, c’est que d’aller sur un App Store alternatif, comment s’assurer de ne pas chopper une app vérolée ? L’éditeur part, désolé, mais je me passerai de son application. C’est aussi simple que ça.

PS
D’autres raisons, certaines limitations dans les fonctions de tweak.
J’ai toujours été déçu de ne pas avoir un outil genre inSSIDer sur l’iPhone. Car pas autorisé.

Ce serait un outil super à avoir. (Dispo sur Android)

Sur Android, j’ai une app qui permet de créer un hotspot wifi alors que l’on est en wifi. L’iPhone en est capable. Ce n’est juste pas autorisé.

Oui, il y a ces contraintes à côté de l’aspect financier.

avatar Lemon19 | 

@MarcMame

C’est de toutes les façons la base du modèle américain de libre concurrence. A Apple, Google et consorts de faire en sorte que leurs clients aient un avantage à passer sur leur store plutôt que le store concurrent.

avatar David Finder | 

@Lu Canneberges

Dans les faits, je suis d’accord avec toi. Je ne veux pas de magasin alternatif sur iOS.

Mais tu ne peux en aucun cas dire que si quelqu’un est d’accord avec ça, il n’a qu’à aller sur Android ! Déjà, parce que c’est déjà possible sur Android, et ensuite parce que même si la loi est votée à la majorité, cela ne force personne à désinstaller l’App Store, à télécharger des apps sur des boutiques alternatives ou sur le web directement.

Ça laisse juste le choix, et ça je ne vois pas en quoi c’est mal pour l’utilisateur. Chacun fait ce qu’il veut.

Les apps de l’App Store n’en seront pas moins fiable. Certes, certains éditeurs préféreront partir de la boutique Apple et tout gérer de leur côté… ça peut poser problème à certains en fonction des apps qu’on utilise.

Mais je doute que beaucoup d’éditeurs le fassent, parce que l’App Store, malgré ses défauts bien connus, reste une vitrine énormément visible et permet aux éditeurs de gagner du fric (bon, faudrait un peu de ménage, mais ça on le sait).

Donc toute cette histoire, finalement, ne concerne que ceux qui veulent vraiment télécharger des apps ou autres hors de l’App Store. Grand bien leur fasse, chacun ses choix. Et tant mieux.

avatar fte | 

@David Finder

"Donc toute cette histoire, finalement, ne concerne que ceux qui veulent vraiment télécharger des apps ou autres hors de l’App Store. Grand bien leur fasse, chacun ses choix. Et tant mieux."

👍

Wow, un commentaire rationnel, je suis admiratif. Merci.

avatar Hideyasu | 

@fte

Le seul problème risque d’être les apps disponibles que sur un store et pas l’autre

J’ai pas envie d’avoir 5 stores d’installés pour 15 apps

avatar fte | 

@Hideyasu

"Le seul problème risque d’être les apps disponibles que sur un store et pas l’autre"

Il y a d’autres apps. Qui t’oblige à utiliser une app spécifique ?

Ouai, je sais, c’est le même argument à la con que "iOS te plaît pas ça chez Android", mais je n’ai pas pu résister.

avatar fte | 

@Hideyasu

Plus sérieusement, si c’est le prix à payer pour disposer librement de nos appareils, je suis totalement OK de le payer.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Je trouve cela dommage de vouloir que tout sois uniforme. Où est la concurrence alors ? Si tout se ressemble…
Avoir tout en un seul endroit permet beaucoup de choses mais l’ouvrir serait une catastrophe pour le consommateur.

Sans compter les développeurs qui auront leur apps pirater.

avatar David Finder | 

@Krysten2001

"Je trouve cela dommage de vouloir que tout sois uniforme. Où est la concurrence alors ? Si tout se ressemble…"

C’est pas les stores alternatifs qui vont faire se ressembler iOS et Android !
Et « où est la concurrence » ? Bein justement, elle sera là.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Bien sûr que non. Avoir le choix entre un système d’exploitation avec ses avantages et inconvénients et un système fermé avec ses avantages et inconvénients.

avatar David Finder | 

@Krysten2001

Et avoir le choix de télécharger tes apps dans différentes boutiques, à des prix potentiellement différents, ce ne fait pas jouer la concurrence peut-être ?? 🤨

C’est pas parce qu’on pourra peut-être télécharger des apps hors App Store qu’iOS deviendra Android !

Vous semblez oublier une chose, et importante en plus : si c’est validé, cela restera un choix pour l’utilisateur !!!

On ne parle pas de l’ouverture d’iOS aux thèmes Android non plus là. Vous mélangez tout.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

« Et avoir le choix de télécharger tes apps dans différentes boutiques, à des prix potentiellement différents, ce ne fait pas jouer la concurrence peut-être ?? 🤨 »

Ça n’est qu’une utopie ça 😉

Je ne vois pas en quoi on devrait obliger Apple à ouvrir SON OS,… sur son propre assemblage matériel.

avatar David Finder | 

@Krysten2001

On parle aussi de Google là. C’est pas une croisade contre Apple uniquement.
Et encore une fois, ça n’oblige aucun utilisateur à changer ses habitudes.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Bien sûr que si. Une app qui n’est plus sur l’app store 😉

avatar David Finder | 

@Krysten2001

Vue la vitrine qu’est l’App Store, à part pour Netflix, Spotify & co, je ne suis pas certain qu’on perde beaucoup de développeurs.

Mais ça, on verra.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Selon moi on ne devrait pas obliger un constructeur qui fait son OS sur son assemblage matériel à ouvrir sa plateforme. Pour Google et Microsoft ça se comprend mais pas pour Apple.

Si jamais la loi passe alors on ouvrira PlayStation, Xbox,…

avatar rayan.213 | 

@David Finder

Justement perdre Netflix Spotify et tous les autres de l’App Store ce n’est pas possible

avatar Arnaudvietnam | 

@Krysten2001

Si l'App se barre de l'App Store, c'est qu'elle n'y trouve pas son compte.

Je ne pense pas que les apps partent de l'App Store, ca serait suicidaire.

Je suis sûr que si il y a des alternatifs, Apple leurs mettra des bâtons dans les roues.

Je voudrais bien une app Microsoft pour jouer en stream sur mon Ipad. Malheureusement, c'est refusé par Apple.

avatar webHAL1 | 

@Arnaudvietnam :
« Je voudrais bien une app Microsoft pour jouer en stream sur mon Ipad. Malheureusement, c'est refusé par Apple. »

C'est parce qu'Apple a décidé que les jeux vidéo Microsoft n'étaient pas bon pour toi.
Si jamais, tu peux t'abonner à Apple Arcade, ça fonctionnera sans souci sur ton iPad. Et c'est bon pour toi, garanti.

:-P

avatar vince29 | 

Comme une app qui n'existerait que sur Android et pas sur iOs. Tu fais ton choix. Est ce qu'avoir cette app nécessite que je change mes habitudes oui/non

avatar flobaj | 

@David Finder

Sauf qu’on a vu via les entreprises de service aérien qu’une situation de concurrence freinait voir stoppait l’innovation.
Aujourd’hui les entreprises qui innovent le plus sont des entreprises en quasi situation de monopole (Google Apple Amazon Tesla).
L’aérien a cassé les prix et n’a rien fait évoluer depuis des décennies si ce n’est la taille et la forme de l’autocollant sur la carcasse.

Pareil dans le secteur de l’énergie, des transports en general

avatar Krysten2001 | 

@flobaj

Comment cela ?(Services aériens)😉

avatar flobaj | 

@Krysten2001

Oui je voulais dire
Entreprises de transport aérien

avatar David Finder | 

@flobaj

On ne parle pas des services aériens là. C’est complètement différent.

avatar flobaj | 

@David Finder

Ok merci de t’es arguments.
Je les décortique et je reviens plus tard

avatar David Finder | 

@flobaj

Bein excuse moi, mais ta comparaison n’a rien à voir.

avatar flobaj | 

@David Finder

Ma comparaison, ne t’en déplaise, sur le fond est tout à fait intelligente et elle a toute sa place dans le debat

avatar David Finder | 

@flobaj

"Ok merci de t’es arguments.
Je les décortique et je reviens plus tard"

😉

avatar vince29 | 

Bien sûr la concurrence tue l'innovation 🙄
C'est d'ailleurs pour ça que les mutinationales rachètent des startups à tour de bras.
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire parfois

avatar flobaj | 

@vince29

Ah ben on est d’accord alors merci

avatar Hideyasu | 

@David Finder

Perso j’ai pas envie d’avoir 5 stores différents
Il y a déjà android sur ça, si je suis chez Apple c’est pour la simplicité, pas avoir une usine à gaz en guise de tel

avatar vince29 | 

Eh bien reste sur l'Apple store

avatar David Finder | 

@Krysten2001

On ne parle pas de système d’exploitation là. On parle de la possibilité de télécharger des apps en dehors des boutiques officielles.
Ça ne change rien à ton OS.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Si 😉 Une modification du système d’exploitation pour accepter les boutiques tiers 😉

La différence entre android c’est qu’iOS est un système fermé.

avatar David Finder | 

@Krysten2001

Et bein même si la loi permet s’ouvrir le système, libre à l’utilisateur de le laisser fermer !!!

Si vous ne pouvez pas comprendre ça, je ne peux rien pour vous. Un spécialiste peut-être…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR