Intempéries meurtrières en Europe : Tim Cook annonce un don d'Apple pour aider les secours

Mickaël Bazoge |

Les inondations spectaculaires et dévastatrices qui ont frappé la Belgique et l'Allemagne ces dernières heures ont amené Tim Cook à réagir. Sur Twitter, le patron d'Apple se dit solidaire avec tous ceux qui souffrent de la situation météo exceptionnelle qui frappe l'ouest et le nord de l'Europe. Apple fera un don pour soutenir les efforts des secours sur place.

Le bilan des intempéries est terrible : plus de 120 morts à l'heure actuelle et malheureusement, il est probable qu'il s'alourdisse dans les prochains jours au vu des nombreux disparus. La situation a provoqué la mobilisation de pompiers et d'unités d'intervention partout en Europe, la France et l'Italie ont notamment annoncé des renforts.

Une journée de deuil national sera observée en Belgique le 20 juillet, tandis qu'en Allemagne le débat porte sur la lutte contre les changements climatiques : « Ce n'est que si nous nous engageons résolument dans la lutte contre le changement climatique que nous serons en mesure de maîtriser les conditions météorologiques extrêmes comme celles que nous connaissons actuellement », a déclaré Frank-Walter Steinmeier, le président allemand.


Tags
avatar iaddiction | 

🇩🇪 🇧🇪 🙏
Peut être que ça va faire changer la politique écologique de l’Allemagne, notamment l’extraction du charbon.

avatar misterbrown | 

@iaddiction

Complètement

avatar 421 | 

@iaddiction

Rien à voir avec le charbon, c’est l’artificialisation des sols qui est en cause. Une forêt peut absorber 150L par mètre carré et par heure, un champs cultivé tombe à 10L, CQFD…

avatar Seb42 | 

@421

Sans dire rien à voir car le charbon comme tout finalement à un impact, mais la déforestation est une autre des 1000 causes.
Il faut savoir mesurer tout ça car nous avons aussi besoin de champs pour cultiver.
La clé de tout ça est sans aucun doute le nombre d’humain (pour ma part)… trop pour cette belle planète. Une loi comme l’avait les chinois serait à appliquer dès maintenant à tout le monde ! Mais aucun pays ne le fera.
🙏🇧🇪🇩🇪

avatar librecommelair | 

@Seb42

La loi s’applique déjà dans les faits en Occident ! Il suffit de regarder le taux de natalité . Il n’a jamais été aussi bas. En 2150, la population mondiale va commencer à baisser. Si rien n’est fait, l’humanité est une espèce en voie d’extinction d’ici à 2300. Rien que par l’insuffisance des naissances en cours. Arrêter de dire que nous sommes trop nombreux, c’est une fake news

avatar gwen | 

@librecommelair

La Fake news c’est d’annoncer la disparition des humains à cause du manque de naissance.

Heureusement que certains ne se reproduisent pas comme des lapins, on est déjà bien trop sur terre. Celle-ci se défend en créant ces catastrophes finalement.

avatar lesurfeurfou | 

@gwen

Une des solutions pour protéger concrètement notre planète serai un contrôle de la démographie...

avatar themasck | 

la suppression de l'espèce humaine serait plus radicale pour le bien de la planète .

avatar 8enoit | 

@themasck

Que de n’importe quoi peut-on lire ici. Il a plu pendant plusieurs jours avant le 14 juillet, sans excès mais suffisamment pour que les sols soient bien mouillés. Quand la dépression meurtrière est arrivée, ce ne sont pas les toits des bâtiments, les routes er parking qui étaient imperméables mais quasi tout le territoire, forêts et champs compris, de par les précipitations qui avaient précédé. Humains ou pas, le schema inondations était écrit.

Les causes de l’ampleur de l’inondation sont multiples :
- la quantité des précipitations, évidemment
mais ponctuellement aussi d’autres causes qui se cumulent :
- démolition du réseau de haies, de bocages, et les remembrements ruraux en dépit de l’hydrologie, depuis les années 50 (poussés par l’UE entre autres)
- pas de dragage des fonds de rivières depuis des décennies (j’habite la région sinistrée près de Liège)
- tres peu de dispositifs style bassins d’orage alors que bcp de sols ont été artificialisés depuis 2 siècles.

avatar Adodane | 

@lesurfeurfou

La planète ne cours aucun risque, elle va continuer d’exciter et évoluer … par contre la race humaine c’est une autre histoire.

avatar zoubi2 | 

@Adodane

"par contre la race humaine c’est une autre histoire."

La "race humaine" ne craint rien car elle n'existe pas. Oui je sais, les anglo-saxons disent "human race" et ils ont tort.

C'est l'espèce humaine qui peut s'inquiéter.

avatar CorbeilleNews | 

@lesurfeurfou

Ou un quota carbone par habitant au niveau mondial.

Idem pour chacun, cela fera réfléchir a quel point nous somme pollueur

Et hors de question de pouvoir acheter la part du voisin comme le font les multinationales aux particuliers sous forme de prime eco taxe

avatar Avenger | 

@ librecommelair

Je rejoins à fond l'avis de Seb42! Actuellement, le nombre d'humains sur terre impacte directement et négativement la planète. Le taux de natalité a beau être en baisse, vous oubliez le fait que nous vivons plus vieux même si cela commence également à stagner. Mais, à l'heure actuelle, et pas en 2300, les générations se sont accumulées avec des besoins qui ont explosé depuis quelques décennies augmentant ainsi l'impact écologique négatif de la majorité des individus. Maintenant, on paie cash des décennies d'évolution en toute insouciante. Et si la natalité diminue, je n'y vois pas une mauvaise chose, bien au contraire. Ce serait sans doute même une forme de maturité humaine. Je vais certainement choquer mais quand je vois l'histoire personnelle de pas mal de personnes, je pense sincèrement que beaucoup de naissances le sont pour de très mauvaises raisons. Je serai curieux de connaître le pourcentage de personnes réellement heureuses, qui sont en bonne santé, vivent dans de bonnes conditions et qui se sentent sereines par rapport aux prochaines années. Si cela représente une minorité, ce que je pense, c'est alors un échec cuisant de l'humanité. Aucune raison donc qu'elle perdure à défaut d'évoluer vers un monde meilleur.

avatar Derw | 

@Avenger

« Actuellement, le nombre d'humains sur terre impacte directement et négativement la planète. »

Le nombre d’humains est un facteur, mais leur consommation en énergie et matières premières est un facteur encore plus important.

« Je vais certainement choquer mais quand je vois l'histoire personnelle de pas mal de personnes, je pense sincèrement que beaucoup de naissances le sont pour de très mauvaises raisons. »

C’est quoi de bonnes ou de mauvaises raisons pour avoir des enfants ? C’est très personnel… en ce qui me concerne, il n’y a que de mauvaises raisons car elles répondent toutes à des besoins personnels des parents et donc des besoins égoïstes… On ne fait jamais des enfants par abnégation…

« Je serai curieux de connaître le pourcentage de personnes réellement heureuses, qui sont en bonne santé, vivent dans de bonnes conditions et qui se sentent sereines par rapport aux prochaines années. Si cela représente une minorité, ce que je pense, c'est alors un échec cuisant de l'humanité. Aucune raison donc qu'elle perdure à défaut d'évoluer vers un monde meilleur. »

D’abord, le bonheur est en général un but, pas un état. Les rares personnes qui peuvent sincèrement dire qu’elle sont heureuses dans la vie (pas sur une courte période) sont celles qui ont fait un gros travail personnel et qui ont plus ou moins laissé de côté les contingences matérielles…

Quant à la sérénité pour l’avenir, il faut une certaine dose d’inconscience. Toutefois, une bonne dose d’argent peu aider. Ceux qui ont le plus pu être sereins sont les boomers, qui n’ont pas connu de guerres, d’épidémie, peu de crise économique, ou de travail, peu de catastrophes climatiques et qui ont vu leur confort de vie augmenter avec le progrès technologique…

avatar oomu | 

@Derw

arrêtez avec vos mots de californiens vides de sens (vous ne savez même pas pourquoi "boomer")

"Quant à la sérénité pour l’avenir, il faut une certaine dose d’inconscience. Toutefois, une bonne dose d’argent peu aider."

moi par exemple. j'ai l'argent, la santé et la sagesse. Il n'y a que quand la santé cessera que je serai réellement malheureux, ayant déjà tout.

"Ceux qui ont le plus pu être sereins sont les boomers, qui n’ont pas connu de guerres, d’épidémie, peu de crise économique,"

Faut vraiment avoir la haine de ses ainés pour dire cela.

"ou de travail, peu de catastrophes climatiques et qui ont vu leur confort de vie augmenter avec le progrès technologique…"

comme si cela n'était qu'une seule génération puis cessé après elle. Comme si vous n'étiez pas, vous même, vous l'individu précis, le parasite et rejeton du travail de vos prédécesseurs et des technologies dont vous vous gavez en cet instant.

C'est très simple: je vous mets au défi de parler ainsi de votre mère devant elle.

Je ne crois pas en votre sentiment ni vos écrits.

avatar Bigdidou | 

@oomu

« moi par exemple. j'ai l'argent, la santé et la sagesse »

Impossible : le sage sait qu’il est forcément malade d’une façon ou d’une autre, on le sait depuis Knock.
On ne peut donc pas être sage et prétendre qu’on a la santé.
A moins d’être informaticien et donc fou, donc d’une santé vacillante.

avatar popeye1 | 

Cela dépend aussi du style de vie et de la religion que l’on adopte. En fait du Dieu auquel on croit. L’homme a-t-il été créé pour vivre heureux dans un régime capitaliste, à vouloir toujours plus, à gagner toujours plus pour tout perdre le jour de sa mort. Avec ou sans mausolée au dessus le résultat est le même : la DISPARITION. A moins que ! Il serait temps de relire et de retrouver les sages qui ont compris et expliqué la vie.
Trop de monde sur terre ? Si les grandes multinationales (anglo-saxonnes pour la plupart ) : les GAFAs, les Amazon, les chercheurs et vendeurs de pétrole (les pétrolières disons), les pays heureux (?) d’extraire et de vendre du charbon… laissaient un peu plus de place aux autres en serions-nous dans cette situation critique ? Vous voyez poindre le semblant d’un frein chez les Gafa, les hypermarchés, les grandes sociétés capitalistes qui pillent la planète au mépris de la santé et de la vie des gens ? C’est de pire en pire et l’apparition du numérique n’a fait qu’accélérer les choses.
Bref, l’humanité a-t-elle perdu toute mesure et toute sagesse ? A voir la réaction de certains individus à la pandémie actuelle la question est d’une brûlante actualité.

avatar Derw | 

@oomu

😳

J’avoue ne pas trop comprendre votre diatribe…

« arrêtez avec vos mots de californiens vides de sens (vous ne savez même pas pourquoi "boomer") »

Alors, déjà, pour enlever toute ambiguïté, j’ai quasi 50 ans et suis donc de la génération X. Ensuite, je sais très bien à quoi fait référence l’expression « baby-boomer » (c’est la génération née, en gros, entre la seconde guerre mondiale et les années 60).

« "Ceux qui ont le plus pu être sereins sont les boomers, qui n’ont pas connu de guerres, d’épidémie, peu de crise économique,"
Faut vraiment avoir la haine de ses ainés pour dire cela. »

Pourquoi ? Est-on obligé d’y mettre du pathos ?
C’est un fait, en Europe, les boomers sont la première génération à ne pas avoir connu la guerre sur son sol depuis très longtemps. Elle a aussi bénéficié de l’envolée économique des 30 glorieuses et avancées technologiques liées (notamment dans le domaine de la médecine, des transports et des communications). Tout ça a commencé à se fissurer avec la première crise pétrolière en 75… ce qui suit est le commencement de la descente. Je vous invite à lire les écrits de Louis Chauvel à ce sujet…

« Comme si vous n'étiez pas, vous même, vous l'individu précis, le parasite et rejeton du travail de vos prédécesseurs et des technologies dont vous vous gavez en cet instant. »

Écologiquement et économiquement, les jeunes subissent le monde que leurs aînés leur laisse. Jusqu’en 2010, c’était les boomers qui étaient au manettes. Maintenant, ils sont à la retraite et bénéficient à la fois du patrimoine acquis et des richesses produites par les plus jeunes grâce au système de répartition (je parle bien sûr de ceux qui ont réussi, ce qui n’est pas le cas de tous…). Pour les boomers, l’avenir imaginé c’était le progrès et le surclassement. Pour les générations Y et surtout Z, l’avenir imaginé ce sont les pandémies, les catastrophes climatiques et les guerres provoquées par les mouvements de population…

« C'est très simple: je vous mets au défi de parler ainsi de votre mère devant elle. »

Ce sont des sujets déjà abordés avec mes parents et ils arrivent aux même conclusions…

« Je ne crois pas en votre sentiment ni vos écrits. »

Re😳.
Je ne comprends pas cette phrase…

avatar 8enoit | 

@Avenger

Pour qui vous prenez-vous ? Vivez un peu et faites votre AUTOcritique avant d’énoncer vos sentences de newbie influencé que vous êtes par le discours écologiquement correct.

avatar CorbeilleNews | 

@Avenger

Et oui la fiscalité (niche fiscale, reductions d’impôts) y est encore ici pour une partie 😀

avatar IceWizard | 

@librecommelair

« l’humanité est une espèce en voie d’extinction d’ici à 2300. »

Oui, le 17 Mars 2301 à 18h37 (heure de Bombay).

avatar oomu | 

@librecommelair

7 milliards c'est trop.

Il faut réguler les natalités par des politiques d'aides aux familles par l'accès à la contraception partout dans le monde et l'accès à des conditions de vies décentes. Le but étant d'amener à ce qu'il n'y ait plus de famille faisant le choix de plein d'enfants ou femmes forcée à cela.

Il n'y a pas d'autres choix que nos pays (tous ceux stables) financent à la fois la chute des régimes obscurantistes (ceux s'opposant à la politique familiale) et à la construction et autonomie de toutes les régions du monde.

-
il est irréaliste de parler de "l'humanité en voie d'extinction" ou de "planète en danger".

Par contre, il en est autrement pour les autres animaux et plantes. Animaux qui globalement face à l'humain n'ont d'autre choix que de mourir ou de devenir des outils et matériaux brut à l'industrie. Il n'y a pas d'autre alternative face à l'humain que ces deux possibilités. A moins qu'on laisse de la place.

avatar CorbeilleNews | 

@librecommelair

Vous connaissez la différence entre une droite et une exponentielle ou un logarithme ?

Ce n’est pas parce que la dérivée à aujourd’hui est une droite qui mène à 2300 qu’elle mène à 2300 dans un an.

avatar iPop | 

@librecommelair

La France avant 100000 habitant
Maintenant 67 millions.
Si ça pouvait baisser un peu.

avatar Gerrer | 

@iPop

Surtout pas

avatar Gerrer | 

@iPop

Surtout pas.

avatar Valiran | 

@Seb42

La clé c’est le localisâmes, que la Belgique produise pour la Belgique sans chercher à exporter, pareil pour tous les autres pays, on y gagne sur le CO2, les réserves de pétrole et sur les surface agricoles

avatar IceWizard | 

@Valiran

« La clé c’est le localisâmes, que la Belgique produise pour la Belgique sans chercher à exporter, pareil pour tous les autres pays, on y gagne sur le CO2, les réserves de pétrole et sur les surface agricoles »

Y’a des usines à Ananas et bananes en Belgique ? Ne parlons même pas de l’approvisionnement en épices et soja pour faire du Chili végétarien low CO2.

avatar oomu | 

@Valiran

l'autonomie des pays et le commerce et échange uniquement pour ce qui est nécessaire à la bonne marche de l'industrie de chacun, et la culture.

avatar iPop | 

@Seb42

Il faut savoir mesurer tout ça car nous avons aussi besoin de champs pour cultiver.

- pas vraiment, notre mode de culture est vieux de mille an, on a juste rajouter des machines.
Ils auraient été judicieux de tout mèttre à couvert, ça aurait au moins éviter de polluer les eaux avec leurs produit chimique.

avatar librecommelair | 

@421

Donc à rien à voir avec le changement climatique ? On est d’accord.

avatar Sindanárië | 

@librecommelair

Ah bien sûr que non c’est comme la terre sphérique, tout le monde c’est que c’est des légendes, on est bien d’accord

avatar Derw | 

@Sindanárië

D’ailleurs cela a été prouvé dans la documentation scientifique de Terry Pratchett !

avatar oomu | 

@librecommelair

pas vraiment, mais c'est pour aller vite. C'est le développement humain le problème. l'épuisement des sols, l'urbanisation à l'extrême et l'eau qui entraine les terres n'est pas à proprement parler le "carbone" hein, vous l'avez deviné comme absolument TOUT le monde

mais il s'agit de parler d'une certaine accélération de l'activité humaine qui nous le voyons n'est pas tenable si nous voulons la stabilité.

Après, l'émergence de tempête régulière est liée au changement du climat suite à l'industrie mondiale, mais c'est indirect.

Cependant, nous devrons bien prendre tout cela à bras le corps.

avatar iaddiction | 

@421

Rien ne dit que le dérèglement climatique n’en est pas la cause. En attendant l’Allemagne est loin, très loin d’être championne de l’écologie. Faire payer 0,25 cents de consigne sur chaque bouteille à recycler mais d’un autre côté produire du charbon et avoir des centrales, c’est un peu le foutage de gueule.

avatar oomu | 

@iaddiction

"mais d’un autre côté produire du charbon et avoir des centrales, c’est un peu le foutage de gueule."

fallait bien ça pour ne pas développer le nucléaire...

avatar Steve Molle | 

@421

Rien à voir avec les gaz à effet de serre dis-tu ? Ben un peu quand même.

avatar Sindanárië | 

@421

"Une forêt peut absorber 150L par mètre carré et par heure, un champs cultivé tombe à 10L, CQFD…"

Heu… des sources 😂 ?

avatar 421 | 

@Sindanárië
Source : Claude et Lydia Bourguignon, ingénieurs agronomes.
Ça va tu as le niveau pour répondre à leur expertise ?

avatar oomu | 

@421

j'suis ingénieur informatique et commentateur internet, j'ai le niveau pour répondre à l'expertise de tout le monde, surtout des physiciens de la matière.

#ArroganceInfinie

avatar Bigdidou | 

@oomu

« surtout des physiciens de la matière »

Que viennent faire les gastro-entérologues dans ce débat ?

avatar KevinMalone | 

@iaddiction

Si l'Allemagne continue à extraire du charbon, c'est un peu aussi parce que d'autres pays comme la France continuent à se chauffer avec...

avatar iaddiction | 

@KevinMalone

Tu veux me faire croire que l’Allemagne continue d’extraire du charbon pour nos beaux yeux? Sérieusement…

avatar KevinMalone | 

@iaddiction

Pour nos beaux yeux, non, ce serait égocentrique de penser ça. Mais on participe activement au méfait, alors balayons un peu devant notre porte avant de brainstormer bêtement sur les agissements des pays voisins

avatar iaddiction | 

@KevinMalone

Tu ne fais pas ta politique écologique en fonction des autres.

avatar KevinMalone | 

@iaddiction

D'accord, le sachant.

avatar iaddiction | 

@KevinMalone

Merci

avatar oomu | 

@KevinMalone

le marché de l'électrique en Europe est un échange constant.

avatar iPop | 

@iaddiction

L.Allemagne utilise du charbon parce qu’une loi l’empêche d’utiliser le nucléaire. Mais de créer de nouvelles technologies. On prend les mêmes et on recommence. Tout le monde sait que c’est pour mieux se remplir les poches, idem en France.

avatar Jacalbert | 

@iaddiction

Une ministre “écolo” passe d’électrique à essence
Écrit par Joris Bosseloo | 13/07/2021

Agitation en Allemagne, où une ministre du parti des verts (Die Grünen) a échangé son Audi électrique contre un modèle à essence. La raison : une autonomie trop faible.

Ursula Nonnemacher est ministre de la santé du Brandebourg et membre du parti des verts. Sa voiture officielle est une Audi e-tron électrique, mais elle la laisse au garage depuis peu et se fait conduire dans une Volkswagen Passat à essence, un changement qu’elle voulait garder pour elle.

Elle aurait dû réfléchir un peu plus loin
Le switch de voiture a été remarqué par le magazine allemand Bild et a fait grand bruit en Allemagne. Selon Focus, M. Nonnemacher devra se justifier lors d’une réunion de la commission de la santé du Parlement du Brandebourg. La ministre a déjà répondu aux premières critiques en déclarant que “son” Audi e-tron a une autonomie trop faible et qu’elle n’avait donc pas d’autre choix que de passer à la VW Passat de son propre secrétaire d’État, Michael Ranft. L’échange de voitures officielles entre politiciens n’est pas autorisé chez nos voisins de l’est et il va sans dire que Nonnemacher, en tant que ministre “verte”, aurait dû réfléchir un peu plus loin.

La politicienne de 64 ans est désormais sur la sellette et cette nouvelle frappe également Audi de plein fouet, car une ministre d’un parti écologique qui décide d’échanger une Audi électrique contre une voiture à essence est tout sauf une bonne publicité. En outre, au début de l’année, la marque a déclaré qu’elle cesserait de développer de nouveaux moteurs à combustion interne…

🎶 Elle est des nôtres, elle a bu son verre comme les autres 🎶

Pages

CONNEXION UTILISATEUR