Faut-il encore acheter les nouveautés d'Apple dès leur lancement ?

Florian Innocente |
Club iGen 👑

Cet article réservé initialement aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accès libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

Faut-il encore acheter les nouveaux produits d'Apple dès leur sortie ou ne serait-il pas plus judicieux, quitte à ce que ça démange le bras plusieurs semaines, d'attendre des baisses de prix ? Les promotions sont désormais de plus en plus inéluctables et surtout rapides à venir.

On n'empêchera pas quelqu'un qui a un désir brûlant de nouvel iPhone de cliquer sur le bouton « Ajouter au panier » quelques secondes après l'ouverture de l'Apple Store… La nature humaine est ainsi faite et le marketing d'Apple ainsi que ses produits s'y entendent pour faire ouvrir les porte-monnaie plus que de raison. Il suffit de lire les commentaires sous nos articles pour voir que les jours de sortie plusieurs de nos lecteurs sont dans les starting-blocks et qu'ils ne sont pas venus pour courir après de l'entrée de gamme.

Apple Store de Sydney, novembre 2020. Image : Apple

Pour les plus attentistes en revanche il y a matière à faire des économies, parfois significatives. On n'attend plus nécessairement pour s'offrir l'ancienne gamme soldée mais pour s'acheter, en promotion, le meilleur du moment.

Depuis qu'Amazon est devenu revendeur Apple agréé à la fin 2018, les prix de l'Apple Store ont été de moins en moins respectés, ils ne servent plus que de repères dans l'absolu. Un AirPods Max à 496 € est pas mal placé face aux 629 € d'Apple, mais dans la réalité, ce casque qui n'a que 6 mois est déjà partout vendu 549 €.

Cette politique de distanciation vis-à-vis des tarifs d'Apple, que l'on observait ponctuellement chez les Fnac ou Boulanger il y a quelques années, est quasiment devenue la règle, attisée par Amazon, Rue du Commerce ou Cdiscount. Certains produits sont aujourd'hui vendus en permanence avec pas moins de 10 % de réduction, voire le double les bons jours, et nul besoin d'attendre l'imminence des renouvellements de gamme pour en profiter.

Retour sur les gammes 2020/2021, sur la valse de leurs étiquettes et sur les leçons à en tirer.

Les Mac M1

Les premiers Mac à processeur Apple — produits les plus attendus et les plus surprenants de ces derniers mois — furent lancés à la mi-novembre.

Fin janvier, le MacBook Pro M1 baisse de… 23 € mais à ses côtés le MacBook Air M1, que l'on imagine très prisé, entre dans la nouvelle année avec déjà une remise de 140 €. Elle fait passer l'entrée de gamme à 989 € au lieu de 1 129 €. Le mois suivant le MacBook Pro M1 est cette fois remisé jusqu'à 150 €. En février aussi, une configuration gonflée du Mac mini M1 baisse de 109 €.

Et pour qui veut les prix les plus bas, c'est ce même mois que le MacBook Pro et le mini apparaissent sur le refurb, avec des prix réduits de 220 à 290 €. Les MacBook Air M1 reconditionnés arriveront fin mars avec des réductions de 170 à 200 €. Le reconditionné n'est pas égal à du neuf mais en termes d'état du produit et de garantie, c'est tout comme chez Apple.

Ensuite les prix ont continué de glisser de temps à autre, comme le MacBook Air à moins de 1 000 € en mai et juillet (-129 €). Plusieurs mois se sont écoulés depuis leur sortie, ça implique une grande patience pour réaliser ces économies. Par contre ce sera une belle opportunité si la nécessité d'un remplacement s'est fait jour au même moment.

Désormais des réductions de 80 à 150 € sur les Mac mini, MacBook Air et MacBook Pro M1 sont devenues la norme sur ces Mac de dernière génération.

Quant à l'iMac M1 de 24", arrivé un peu avant la fin mai, il reste campé sur les prix d'Apple. Il y a eu de rares exceptions avec de brèves promotions de 34 à 81 €. Pas encore de quoi fouetter un chat. C'est toutefois une machine qui souffre d'une disponibilité assez tendue, qui n'incite pas les vendeurs à biffer leurs étiquettes.

Les iPhone 12

Pandémie oblige, les derniers iPhone sont sortis en deux temps : les 12 et 12 Pro à la mi-octobre et les 12 mini et 12 Pro Max à la mi-novembre. D'emblée des opérateurs ont fait des remises temporaires de 30 à 50 € sur ces appareils compatibles avec leurs nouveaux réseaux 5G. Cette fois, acheter le jour J n'était pas forcément un mauvais calcul.

On a déjà longuement abordé le cas des iPhone 12 et 12 mini en particulier qui ont vu leurs tarifs baisser de 50 € à 60 € en février, avant que la centaine d'euros de réduction ne devienne monnaie courante.

Maintenant on achète sans peine un iPhone 12 mini de 110 à 160 € (-14 % ou -20 %) de moins que chez Apple et un iPhone 12 de 85 à 110 € de moins. Quant aux iPhone 12 Pro, les 5 à 7 % de réduction (autour de -80 €) sont proposés assez fréquemment, mais cette gamme échappe aux valses d'étiquettes.

Les iPhone 12 Pro semblent se vendre sans trop de difficultés, alors que pour les 12 et 12 mini, un revendeur Apple nous a confirmé que leur promotion générale était bien orchestrée par Apple.

Ces baisses permettent de bonnes opérations financières pour tous ceux qui ont une politique de renouvellement de leur iPhone dictée par des besoins plutôt que par des envies. En outre, lors de la revente la décote sera d'autant moins importante. C'est un phénomène sur le marché de l'occasion à prendre de plus en plus en compte lorsqu'on voit l'iPhone 11 Pro encore fringuant soldé à 599 € ou le cas de ses prédécesseurs (lire iPhone XS : une baisse de prix qui bouleverse le marché).

Les iPad Air et Pro

Octobre 2020, l'iPad Air adopte le look des iPad Pro et se pare de 5 coloris. Fin janvier quelques modèles baissent de 14 à 27 €… c'est symbolique. Début mars ça commence à devenir un peu plus consistant avec 60 à 80 € de moins.

Arrive le mois de mai et les réductions dépassent les 100 ou 120 € mais plutôt sur des modèles cellulaires. C'est même allé jusqu'à -159 € (-16 %) sur un gros modèle 4G. Désormais l'iPad Air démarre partout à 70 € de moins qu'Apple (-10 %) et on peut facilement économiser jusqu'à 130 € (-13 %) sur des cellulaires.

Pour les iPad Pro M1 annoncés en avril mais réellement disponibles depuis la fin mai il y a eu très vite de belles réductions, malheureusement ultra ciblées sur le haut de gamme. Ce sont les clients les plus aisés qui ont les meilleurs prix. Injuste ! Au premier jour de juillet, le 12,9" a ainsi baissé de 189 € (!) sur sa version Wi-Fi en 1 To. Ça n'a duré que 24 h.

179 € de réduction, ça paye largement le Pencil 2

Depuis on croise tous les jours une remise de 179 € sur le format 11" mais c'est un cellulaire avec 1 To, donc 1 660 €. Les modèles d'entrée de gamme pour le 11" et plus encore les modèles 12,9" avec leur écran mini-LED restent dans l'attente de réductions. Dans le cas des 12,9", le facteur de pénurie n'arrange rien pour espérer des baisses de prix.

Les Apple Watch

Les Apples Watch Series 6 furent lancées à la mi-septembre. Au bout de quelques jours, Orange baissait de 30 € les modèles cellulaires et on pouvait économiser 20 € sur le modèle SE.

6 à 12 % de réduction depuis avril sur les dernières Apple Watch

En février, Amazon faisait 68 € de moins sur une Series 6 cellulaire et le mois suivant une quarantaine d'euros sur plusieurs cellulaires encore. Rebelotte en avril avec des écarts de 30 à 70 € sur les prix d'Apple. Depuis avril, grosso modo, il y a des réductions quasi quotidiennes de quelques dizaines d'euros sur la plupart des Apple Watch 2020. Parmi elles cependant, ce sont les modèles 40 mm plutôt que les 44 mm qui en profitent le plus souvent.

Les AirTags, le HomePod mini

Le HomePod mini est l'exception qui confirme la règle, tout comme son aîné retiré du marché, il est réfractaire aux promotions. La version boule de l'enceinte a été difficile à trouver après son lancement début novembre, mais alors que sa disponibilité n'est plus un problème, elle reste partout à 99,99 €. À part une occasion, fin avril, où on a pu l'avoir à 85 €.

Son petit prix fait qu'il n'y a probablement pas beaucoup de marge de manœuvre pour des promotions. C'était déjà le cas pour son aîné, un revendeur nous expliquait à l'époque qu'il gagnait trop peu dessus. Même après l'annonce de l'arrêt de leur commercialisation, les ultimes HomePod encore en stock furent vendus au prix public d'Apple.

Phénomène identique avec les AirTags, les stocks se sont maintenant à peu près remplis mais on n'a constaté qu'une seule promo… le jour de leur sortie à la toute fin avril. Amazon a vendu le pack de quatre à 100 € au lieu de 119 €. Depuis, plus rien, tout le monde est sagement aligné sur les tarifs d'Apple. La petite balise se vend peut-être aussi tout seule, sans qu'il soit besoin de gratter son prix. Ce sont plutôt ses accessoires qui font l'objet de mini-réductions.

Apple TV et Siri Remote

La nouvelle Apple TV et sa télécommande redessinée ont déboulé dans les rayons fin mai. Le boîtier vient de faire l'objet d'une remise de 10 % sur Amazon et la nouvelle Siri Remote a vu son prix baissé à 58 € au lieu de 65 €. Les abonnés de Free peuvent même acheter l'Apple TV 4K 2021 pour seulement 96 €. Jusque-là, l'Apple TV faisait partie des produits rarement en promo.

L'AirPods Max

Ce casque est un dernier bon exemple de cette glissade rapide des prix qui peut toucher certains produits d'Apple, en outre un accessoire vanté comme haut de gamme et inédit dans l'offre du fabricant. Six mois après sa sortie il est vendu entre 13 % (549 €) et 21 % (496 €) moins cher qu'Apple. Les 629 € ne sont plus respectés par personne, hormis peut-être par les boutiques Apple Premium Reseller.

Six mois de commercialisation et des réductions jusqu'à 21 % selon les vendeurs

On objectera qu'il aura fallu attendre un bon semestre pour voir ces promos et que les premiers acheteurs ont régalé leurs oreilles pendant tout ce temps. Mais alors qu'il est sorti en décembre ce n'est que dans le courant du mois d'avril que la disponibilité du casque a commencé à se stabiliser. Et sans plus attendre, les prix ont bougé.

Amazon a ouvert le bal dès la fin avril avec 570 €. Orange l'a mis à 549 € en mai et ce tarif est maintenant proposé par défaut chez tout le monde. Il faut aller à l'étranger, chez Amazon Allemagne pour voir des AirPods Max encore moins cher, à 459 €.

Interrogé à nouveau, notre responsable en Apple Premium Reseller nous a indiqué qu'aucune consigne nationale n'avait été donnée par Apple pour proposer des réductions sur ce casque, contrairement aux iPhone 12/mini (voire plus haut), mais que les grandes enseignes avaient probablement plus de marge de manœuvre que le réseau historique de partenaires et elles se marquent à la culotte. Faut-il y voir une manière de booster des ventes insuffisantes sur ce produit dont le positionnement tarifaire a pris tout le monde par surprise ?

Quand et où acheter ?

Qu'il paraît loin le temps où l'on disait à ses amis, en quête d'un bon prix, que les promos sur le matériel Apple ça n'existe pas… Les produits Apple sont devenus des articles presque comme les autres, soumis à la concurrence entre vendeurs et qui peuvent servir d'appel pour attirer le chaland.

Acheter un appareil Apple en promotion est maintenant chose aisée — les remises sont partout — mais pas simple pour autant. Les baisses de prix vont et viennent, pas toujours très prévisibles, et un meilleur prix peut chasser l'autre en un laps de temps très court qui fait qu'on ne sait plus trop quand est le bon moment.

Des exemples cités précédemment on peut tirer quelques enseignements, en gardant en tête que l'année écoulée fut hors norme en termes de lancements et de disponibilités des produits et donc peut-être des opérations promotionnelles autour.

Apple Store de Sydney, novembre 2020. Image : Apple

Avant toute chose, quasiment aucun produit d'Apple n'échappe à des remises parfois substantielles avant même un renouvellement de gamme. De la Siri Remote aux iPhone dernier cri en passant par un casque flambant neuf ou au meilleur iPad du moment, tout est susceptible de voir ses prix (pas mal) bouger.

Ensuite, le printemps-été est une bonne période pour espérer des remises sur des matériels lancés à l'automne précédent. Le gros des ventes de Noël est passé, les stocks ne posent plus de problèmes (hors périodes de pandémie bien sûr) et il faut bien soutenir les ventes. Entre les deux il y aura eu le Black Friday (fin novembre), éventuellement les French Days (mai)… autant d'occasions de chercher de meilleurs prix.

Évolution du prix de l'iPhone 12 64 Go sur Amazon. En avril le prix pique du nez. Source : CamelCamelCamel

Mais les périodes de lancement ne sont pas nécessairement de mauvais moments, à condition de choisir ses vendeurs. Les opérateurs sont souvent enclins à proposer d'emblée les nouveaux iPhone avec une remise toujours bonne à prendre ou encore des Apple Watch cellulaires un peu moins cher, puisqu'ils ont tout intérêt à vendre un forfait derrière.

Et puis il y a les promotions impossibles à prévoir. L'accueil mitigé fait à un produit peut entrainer de belles baisses, c'est apparement le cas pour l'iPhone 12 mini. Peut-être est-ce aussi la raison derrière les nouveaux tarif de l'AirPods Max ? Ceux qui visaient ces produits mais qui n'étaient pas dans l'urgence de s'équiper ont eu le nez creux et peuvent se frotter les mains aujourd'hui.

Et l'Apple Store alors ?

Faut-il pour autant éviter l'Apple Store et ses tarifs gravés dans la pierre ? Une chose est sûre, il ne faut rien attendre en termes de baisses de prix sur la boutique d'Apple, sauf pour les très bonnes affaires du reconditionné (et encore, celles du Mac puisque les rayons iPad n'offrent plus grand-chose d'intéressant depuis un bon moment et que ceux des iPhone ne sont pas compétitifs).

Ouverture de l'Apple Store Tower Theatre de Los Angeles, le 24 juin. Image : Apple

L'Apple Store conserve des avantages indéniables. La politique de retour est impeccable. On a le même délai légal qu'ailleurs (14 jours calendaires à partir de la réception du produit et même s'il a été déballé et utilisé) mais l'organisation d'un renvoi est bien faite, souple, gratuite et le remboursement intégral se fait sous une dizaine de jours — Amazon présente aussi un intérêt en la matière, en proposant une fenêtre de retour de 30 jours. Le SAV d'Apple est en général d'un bon niveau, même si les autres vendeurs, étant agréés Apple, se doivent d'honorer un certain seuil de qualité. Toutefois un achat auprès d'Apple fait que la seconde année de garantie restera assurée par la marque. À l'inverse, si vous achetez chez Orange par exemple, Apple peut vous dépanner la première année mais pour la seconde ce sera le tour d'Orange exclusivement.

Sur l'Apple Store on a aussi toutes les options possibles pour configurer son appareil aux petits oignons. Amazon par exemple fera toujours au moins 80 ou 100 € de réductions sur des portables Mac, mais il ne propose que les configurations standards. D'autres enseignes comme Fnac-Darty peuvent cumuler modèles sur-mesure et promotions, ça arrive. Avec l'arrivée des derniers iMac on voit aussi que tous les coloris ne sont pas proposés chez les vendeurs tiers, alors que sur l'Apple Store si.

Pas de gravure sur les produits ailleurs que sur l'Apple Store

Et puis il y a ce petit plus qu'est l'option gratuite d'une gravure d'un texte ou d'emojis, que ce soit au dos d'un iPhone, d'un iPad ou sur des AirTags, ou encore l'Apple Watch Studio afin de personnaliser le style de sa montre.


avatar rolmeyer | 

@Boboss29

ok merci

avatar Macmini-M1 | 

Je regrette un peu d'avoir essuyé le prix fort de la nouveauté même si c'était fin février 2021. 799€ et crédit (+ 40€) car pas les moyens d'acheter en une seule fois.

Le Mac mini M1 était en fait un produit en phase bêta en ce qui concerne les logiciels disponibles.

Il y avait aussi les bugs dont un qui n'a été résolu que depuis la toute dernière mise à jour sur mon Mini: Un ancien clavier Apple Bluetooth qui ne cessait de figer le Mac et m'empêchait au bout d'un moment d'afficher ce que je tapais. Déconnexions à répétitions et lenteur.

J'adore ce Mac mini, oui mais le prix est quand même dingue. Je n'aurais jamais acheté du neuf pour un PC ni à ce prix. (Je monte moi-même mes pc).

J'ai vu tellement de promos pour ce Mac Mini baisser jusqu'en dessous de 670€, que j'aurais mieux fait d'attendre 3 mois de plus pour avoir un prix correct.

Maintenant je sais comment ça fonctionne, donc plus question de me précipiter sur une nouveauté. La patience permet vraiment de faire une sacrée marge et de l'investir dans l'achat de logiciels pour ce Mac.

Une chose est sûre: quand on achète un Mac, on oublie qu'il y a un énorme coût en logiciels et en accessoires.
Exemple: Pas assez de ports USB3, ni de USB-C donc obligé d'acheter un Dock et un disque dur externe pour le stockage car Mac limité en Go.

S'il n'y avait pas eu le cpu M1, jamais je n'aurais fait un tel achat.
C'est cette puissance qui m'a fait passer sous Mac OS (je continue sur Pc Ryzen Windows 7 mis à jour... pas w10 = horreur) mais désormais, mon ordinateur de travail intensif, c'est le Mac Mini que je trouve extraordinaire.

avatar rolmeyer | 

L’achat en day one est toujours plus ou moins un achat impulsif et plaisir. J’en ai fait qq uns, et je ne regrette absolument pas. Mon dernier en 2016 les airpods premiers modèles après avoir galéré depuis des années avec des casques BT de toutes sortes, y compris avec le BT 5 de Galaxy S8 sensé être plus fiable que le BT4. Une vraie réussite ces airpods, malgré les moqueries des premiers mois. Bien sûr ils sont désormais morts, en remplacement j’ai pris les airpods pro en promo sur Amazon, juste 30 euros plus chers que le plein pot des airpods pas pro chez Apple à l’époque. Aucun regret, un vrai bonheur les airpods entre 2016 et 2021.

avatar carlotoky | 

Cela dépend du modèle qu’on possède. Par exemple, si on a un iPhone 12, c’est pas intéressant de changer à la sortie de l’iPhone 13.

avatar abioninho | 

J’ai eu tous les iPhone depuis le 3GS, mais c’est seulement mon premier iPad (Nouvel iPad 2012) et mon 4ème iPad (iPad Pro 11 2021) que j’ai achetés le jour de leurs sorties.

avatar Bart94 | 

Bonsoir.
Y aura-t-il une Keynote en septembre pour les nouveaux iPhone et applewatch ?
Je vois pas d’articles sur les rumeurs.
Merci.

avatar iPadProM1 | 

Perso je change en précommande chaque année.
Tout est relatif.
Ceux qui en ont les moyens s’en tape pas mal des remises Amazon ou autres.
Maintenant attendre des mois pour espérer une remise… c’est peut-être aussi que c’est clients ne sont pas la cible, et il y as la concurrence Androïd sinon.

avatar p@t72 | 

Non !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR