iOS 15, macOS Monterey : la lutte contre les pixels invisibles dans Mail inquiète le secteur des newsletters

Mickaël Bazoge |

Après s'être attaqué au pistage publicitaire dans Safari (avec iOS 11) puis dans les apps (avec iOS 14.5), Apple s'intéresse aux pixels invisibles qui trainent dans les courriels commerciaux et dans les newsletters avec iOS 15 et macOS Monterey. Ces mouchards permettent aux expéditeurs de connaitre le moment d'ouverture du message, son adresse IP, voire sa localisation. De quoi bâtir un profil à exploiter par les régies publicitaires (lire : Mail : comment bloquer les pixels espions oubliés par Apple).

Les nouveaux systèmes d'exploitation inaugurent dans Mail une nouvelle fonction de Protection de la confidentialité (Mail Privacy Protection) disponible dans les réglages de l'app, que ce soit sur macOS ou iOS. Mail télécharge le contenu du message en tâche de fond, plutôt qu'au moment de l'ouverture du courriel. Ce contenu transite par plusieurs serveurs proxy, brouillant ainsi les pistes : l'expéditeur n'est plus en mesure de savoir si l'e-mail a été ouvert, tandis que l'adresse IP assignée par le serveur est anonymisée.

En fin de compte, l'expéditeur ne recevra que des informations génériques. Cette protection fonctionne avec n'importe quel service e-mail utilisé dans Mail, que ce soit Gmail, Yahoo, un compte du boulot et bien sûr iCloud. Par ailleurs, Apple ne récupère aucune donnée sur le destinataire.

Tout cela ne fait pas les affaires de l'industrie de la newsletter, de plus en plus active ces derniers temps. Eric Dupin, l'animateur de Citronium (une veille techno et numérique quotidienne), explique qu'ignorer le taux d'ouverture des courriels est gênant car il s'agit d'une des mesures « les plus importantes pour évaluer et analyser l’impact d’un e-mail ».

Eric Dupin sait que le taux d’ouverture moyen de Citronium se situe entre 35 et 40% selon les numéros. Il peut aussi connaitre les actus préférées des lecteurs et adapter son contenu en fonction. Mail Privacy Protection n'est « pas une bonne nouvelle pour qui veut intégrer de la pub dans son infolettre car il ne pourra pas faire de retours précis à ses annonceurs ». Or, la pub c'est ce qui permet à de nombreuses newsletters d'être proposées gratuitement ; comme pour les sites web, les abonnements payants pourraient donc se multiplier.

Casey Newton, qui édite la newsletter Platformer, se veut plus mesuré. Il n'est pas certain que les journalistes créateurs de newsletters (une tendance de fond aux États-Unis notamment) doivent s'en inquiéter plus que ça. Il est toujours possible de mieux connaitre ses lecteurs via les bons vieux sondages, écrit-il, tout en admettant que les éditeurs devront trouver d'autres moyens de connaitre leur public.

Ce qui est certain, c'est qu'à l'instar de l'App Tracking Transparency dans iOS 14.5 pour les apps, cette nouveauté va avoir un impact profond sur le secteur de la newsletter. Des chiffres compilés par Litmus indiquaient qu'en mai, 47,1% des courriels intégrant l'outil statistique de l'entreprise avaient été ouverts avec la version iPhone de Mail, suivi par Gmail (18,6%) et… la version macOS de Mail (13%).


avatar oomu | 

"car il s'agit d'une des mesures « les plus importantes pour évaluer et analyser l’impact d’un e-mail »."

oui

mais je ne veux pas qu'ils puissent évaluer et analyser l'impact d'un email SUR MOI.

Mettre en échec cette industrie ne me dérange pas, c'est même mon rêve.

avatar Christophe Durandeau | 

Autant je suis contre la récupération de données personnelles, autant pour les mails je trouve qu’Apple va un peu trop loin.
Le mail reste un outil marketing intéressant, qui permet de garder le contact avec son audience.
A-t-on besoin d’avoir les informations personnelles des abonnés ? Non.
Je me moque de savoir QUI ouvre mais mails, mais j’ai besoin de savoir COMBIEN ouvrent mes mails.
Et à priori, on n’aura même plus cette info.

C’est comme quand le service de l’urbanisme de votre mairie installe un capteur en travers de la route pour connaître le trafic dans une rue.
Ils ne veulent pas savoir QUI passe dans cette rue, mais COMBIEN y passent et QUAND, afin de pouvoir mieux adapter les infrastructures.

Là on est en train de nous couper tous les moyens de pouvoir suivre l’audience d’un site. D’accord il y a eu des abus, mais beaucoup font leur travail de façon éthique. Mais pour travailler mieux il faut avoir accès à un minimum de datas. Par exemple :
- combien de visiteurs sur mon site, en fonction du canal d’acquisition (moteur de recherche, réseaux sociaux, mailing)
- quelles sont les pages les plus vues
- d’où viennent les visiteurs qui convertissent

Si on n’a plus ça, on travaille dans le flou complet et ça devient difficile de pouvoir ajuster ses stratégies.
Bref, je me fous de savoir QUI mais j’ai besoin de savoir COMBIEN.

avatar ofabriceo | 

Merci, enfin quelqu'un qui voit plus loin que le bout de son nez. J'utilise les newsletters dans le cadre de mon travail et effectivement j'ai besoin de savoir combien de personnes ont ouvert email, combien cliquent sur le lien ou les liens, etc. Savoir si c'est Pierre ou bien Paul qui ouvre le mail, ça n’a fondamentalement pas trop d'intérêt, cependant il reste primordial d'avoir un retour sur l'impact d'une newsletter.

Ce qui me dérange le plus dans cette histoire, c'est que la plupart des personnes qui nous expliquent que c'est fabuleux ce qu'Apple fait sont à 90% des utilisateurs de Gmail ...

Je reste persuadé qu'Apple à dans l'objectif à court terme de lancer sont proposés système de pub, affaire à suivre.

avatar Fado08 | 

Demandez-vous l'accord de votre cible préalablement ? Et pour votre remarque sur Gmail ..... C'est du même niveau que celui qui vient de franchir le feu rouge dit pour sa défense que de toutes façons, tout le monde le fait. Cela ne reste pas moins une infraction. Je précise: je n'ai jamais utilisé, et n'utiliserai jamais Gmail :)

avatar ofabriceo | 

Rassurez-vous nous ne faisons pas parti des entreprises qui achète en masse des adresses email. Pour répondre à votre question oui, nous demandons l'accord à nos clients pour l'envoi de la newsletter (en même temps c'est eux qui indiquent leur email sans aucune pression de notre part). Cependant, cela n'empêche pas que le suivi sur une campagne de pub même ciblée est important pour adapter les prochaines en fonction de l'impact de la précédente, etc.

Concernant Gmail, ce que je veux dire, c'est que la plupart des personnes qui nous expliquent que ce que fait Apple c'est bien donnent leur propre donnée à Google, Facebook sans que cela les dérange.

avatar Fado08 | 

Si vous demandez l'accord et que les contacts vous le donnent, tout est pour le mieux et je vous soutiens dans votre démarche. Dans le cadre d'autres sociétés... ce matin encore, 7 désincriptions à des newsletter auxquelles je n'ai pas souscrit, ni adhéré pour quelque raison que ce soit, sur des domaines aussi variés que les mycoses de pied, l'outillage portatif et un outil de gestion de partition sur hdd (entre autres). Et pour certaines, envoyées sur des adresse "historique" ne servant pas, je relève juste la boîte. Et passons sur le matraquage depuis 1 semaine sur la fête des pères (4 mails par jour de Lenovo par exemple ). Il faut juste réaliser que pour une recherche d'un manuel de mon B&W Z2 (ma faute, j'ai utilisé Chrome sur PC), j'ai reçu pendant 15 jours des pubs pour des enceintes sans fil: à un moment donné, on fait ce qu'on peut pour bloquer. Les sociétés respectueuses paient pour celles qui abusent, rien de nouveau.

avatar Link1993 | 

@Fado08

Je en sais pas comment vous faites... Je reçois zero newsletter non voulu, excepté peut-être 2-3 par semaine. Une regle automatique résoud mon probleme, et supprime automatiquement ces mails.

Un piratage quelque part ? Des données laissé involontairement ailleurs ?

Ne pas hesiter à se creer un alias pour son mail. Ca permet de donner cette adresse pour les comptes, tout en ayant facilement acces a cette adresse sans avoir besoin de se déconnecter de son adresse principale.

avatar Fado08 | 

Mon adresse principale n'en reçoit jamais. Pour des anciennes adresses qui servent encore pour quelques id, j'en reçois. Et c'est d'autant plus surprenant d'ailleurs que je ne m'en sert jamais de manière "active". Donc les listings, vieux ou pas qui circulent, ça existe bien. Et ces mails n'étaient clairement pas désirés : Volkswagen via Télé loisirs, Edf via ... Télé Loisirs (euh jamais eu d'abonnement ou accéder à leur site donc comprends pas), Segate, vente-privée, .... ce sont ceux de cet après-midi. Pas de virus, et utilisation sur l'un ou l'autre mac 95% du temps

avatar thierry37 | 

@Link1993

Pareil pour moi.
Visiblement certains sont bien ciblés
Ou ils ont laisser traîner leur adresse mail là où il fallait pas. 😉

avatar Brice21 | 

@ofabriceo

"j'ai besoin de savoir combien de personnes ont ouvert email, « 

Tu ne sauras pas qui précisément mais tu sauras combien, et mieux que maintenant car Mail chargera systématiquement les images (en passant par un proxy) alors que pour le moment les images ne sont pas du tout chargée pour,les mails identifiés comme spam (sauf si tu en fait la demande en cliquant sur un bouton).

Cela dit il y a déjà une contre-mesure : il y a toujours moyen de créer des url uniques pour les images, qui permettent tout de même d’identifier le lecteur. Et il est aussi possible d’enjoliver les liens contenues dans les e-mails d’un id unique pour tracer le lecteur.

avatar Brice21 | 

@ofabriceo

"combien cliquent sur le lien ou les liens"

Pas de changement de ce côté. Ça reste toujours possible.

avatar Valiran | 

"Le mail reste un outil marketing intéressant"
Pour vous, moi ça me fait superbement chier de recevoir les newsletters auxquelles je ne me suis jamais inscris.
Donc pour moi, une fonctionnalité qui emmerde les régies pub est une bonne fonctionnalité.

"C’est comme quand le service de l’urbanisme de votre mairie installe un capteur en travers de la route pour connaître le trafic dans une rue."
Rien à voir. La rue est un endroit public, mon mail est un endroit privé. La mairie fait ça pour voir s'il faut apporter des améliorations, vous ne faites ça que pour vous remplir les poches, à mon détriment.

avatar Christophe Durandeau | 

@Valiran
Le problème que vous soulevez est de recevoir des newsletters que vous n’avez pas souhaitées. Ce n’est pas l’outil qui est en cause, mais la façon de l’utiliser.

Et non, je n’utilise pas le mail pour me remplir les poches, et pouvoir tracer le nombre d’ouvertures permet d’apporter des améliorations et de se remettre en question.
Enfin, personnellement, je désabonne automatiquement toutes les personnes qui n’ont pas ouvert un mail depuis 3 mois. Elles sont certainement passées à autre chose, je n’ai pas envie de continuer à les « polluer » avec des mails qu’elles n’ouvrent pas.

avatar adixya | 

@Christophe Durandeau

OK mais ça vous parle le concept d' "exception à la règle" ?
Si l'outil est une nuisance au quotidien pour la majorité des gens, que l'outil est mal utilisé dans 99% des cas, oui, l'outil finit par poser problème et on y est justement.

avatar Avenger | 

Du temps de la presse écrite, cela n'a jamais gêné les régies publicitaires de ne pas savoir si telle pub était lue ou pas, dans les revues, magasines, etc.
Qu'elles aient envie d'en savoir plus à l'ère du numérique, pourquoi pas, cela ne me dérange pas. A la seule condition que cela soit faire avec l'accord explicite de l'internaute. Mais leur façon de trouver des méthodes sournoises sans en avertir les utilisateurs, cela me débecte.

avatar frankm | 

Apple a été attaqué sur les limitations du suivi publicitaire. Là ils en remettent une couche. J’adore

avatar AppleDomoAdepte | 

Sauf erreur de ma part, la technique du pixel invisible ne marche plus depuis longtemps avec Outlook qui, par défaut, ne telecharge plus les ressources en ligne.
Il faut une action de l’utilisateur pour charger les images.

Niveau newsletter, j’en envoie à mes clients / prospects en B2B et le nerf de la guerre est de cibler les destinataires.
Si l’information est pertinente, les personnes ouvrent le mail.
Avoir le taux d’ouverture reste un retour d’infos pertinents pour mesurer cette pertinence mais faire un sondage annuel ne me dérange pas non plus.

avatar thierry37 | 

@AppleDomoAdepte

Avoir un retour sur les 10 newsletter de l'année. C'est tellement mieux que juste le sondage annuel auquel personne n'a envie de répondre...

avatar debione | 

Comment font les gens pour être submergé de newsletter? A chaque fois que j'ai mis "spam" dans gmail, j'ai plus jamais rien reçu...

avatar vince29 | 

C'est moi ou la technique du pixel transparent ne fonctionnait déjà plus depuis des années ?
En tout cas elle est abandonnée chez nous depuis longtemps au profit d'un mail minimaliste avec une url vers le contenu hébergé sur un site web.
Du coup je ne vois pas trop où serait la révolution. Sauf peut-être le fait que ça arrive sur Mac ?

avatar Rodri31 | 

Je savais même pas qu’il y avait des « pixels » invisibles dans les mails. 😵

avatar TomS74 | 

J'applaudis des 2 mains et des 2 pieds tout ce qui va à l'encontre de la publicité intrusive, la collecte de données personnelles ou la violation de notre anonymat. Merci apple.
Ce sera une option qui sera cochée sur mes appareils.

avatar Valiran | 

Et bah! Entre ça et le vpn icloud+, Apple met de sacrées cartouches dans son fusil!

avatar bouh | 

Les images sont déjà bloqué avec l’excellent MailMate. On peut les débloquer tout en gardant les 1x1p bloqués. Il est rare que je demande l’affichage de toute façon. Ca n’apporte pas grand chose. Donc pour moi cette fonctionnalité dans macOS n’est pas indispensable.

avatar AirForceThree | 

Entre la politique contre Facebook et ce nouveau blocage, les TPE e-commerce sont en train de chuter et cela ne va pas s'arrêter. Une entreprise à qui on coupe les possibilités de communiquer efficacement ne vend pas.

Et là, ça ne va qu'augmenter le problème: une personne qui n'ouvre jamais une newsletter, on va limiter les envois vers elle. Si on ne peut plus savoir, eh bien on va continuer à lui envoyer des choses qui visiblement ne l'interessent pas.

avatar fte | 

@AirForceThree

"Si on ne peut plus savoir, eh bien on va continuer à lui envoyer des choses qui visiblement ne l'interessent pas."

Ce qui alimentera les filtres à spam, les blacklists diverses, et couperont ces choses pour les utilisateurs que ça pourrait intéresser aussi, et l’emmerdement changera de camp. Hurra!

avatar Sindanárië | 

- C’est déjà dispo dans iOS ou dans la prochaine ?

- Quand on utilise un VPN ça fonctionne encore ces pixels de merde ?

avatar vince29 | 

> - Quand on utilise un VPN ça fonctionne encore ces pixels de merde ?

Oui. A partir du moment où ton client mail affiche les images sans te demander ton avis

avatar bebi27 | 

Si on veux une newsletter on s'y inscrit et voila, pour le reste tant mieux, fini d'abuser.

avatar doume | 

Peut-être que si on est nombreux à blacklister dans nos achats les sociétés utilisant la pub par ce biais … nous serions tranquilles ? Pour ma part je déduis de mes fournisseurs toute société faisant de la pub … car c’est moi, vous, qui la payez (sans retour sur le prix) et ce sont les investisseurs qui s’enrichissent au lieu d’investir sur leurs deniers !

avatar DG33 | 

@doume

Menteur !
Ou alors tu fabriques ta propre lessive, ton propre savon (pour ne rester que dans le domaine de l’hygiène corporelle)

avatar minounet | 

J’ai fait un truc simple
Je n’autorise les mails que de ceux donc j’ai le contact , je ne reçois pas les autres direction poubelle.
Ensuite et pour ceux qui disent, vous utilisez, gmail, Google etc…. Ni Facebook, ni tinder, ni aucun réseau social.
Et malgres cela, je reçois quand même des merdes avec des truc que je n’ai jamais consulté.
Incroyable donc si quelqu’un, que ce soit Apple ou pas fait quelque chose pour arrêter cela, je suis très content

Ceux qui disent, j’ai besoin de savoir ceci ou cela pour optimiser, il me le demande et c’est à moi de décider si je suis d’accord ou pas

On n’entre pas chez les gens sans leurs demander la permission

C’est comme si je disais à ceux qui sont pour ce truc là, je vais venir chez toi , tu ne le sera pas , mais c’est juste pour savoir si la tv que je veux, elle me donne une bonne image.

Et puis quoi encore…..

avatar pickwick | 

J’ai constaté sur les iPhones que l’appli Gmail boulottait beaucoup de batterie, 3 fois plus que Apple Mail ….

avatar doume | 

Moi ce qui me fait suer le plus c’est que toutes ces interactions non désirées me bouffe de la batterie pour rien car elles ne m’intéressent pas, le jour ou quelqu’un ne pourra passer un appel d’urgence d’autre de batterie et mettra en cause la consommation non voulue par les pubs et spams d’autrui qui ont pompé la batterie … je l’appuie, ensuite il me font suer ces marketeurs qui estiment que la consommation électrique induite sur mon mobile est à leur disposition, ma réaction actuelle consiste à boycotter toute marque non désirée qui s’inscrit dans mes échanges.

avatar starsk | 

Bien joué Apple, ça arrive juste sacrément tard... Non au tracking

avatar Moitah | 

Il faut arrêter de parler de pixel invisible, le tracking est fait avec n'importe quelle image du mail du moment qu'elle est stockée sur un serveur quelque part… Il n'y a rien d'invisible à ça.

avatar marc_os | 

@ Moitah

Oui, « le tracking est fait avec n'importe quelle image du mail », mais on parle de pixel invisible quand un expéditeur malhonnête masque son image en lui donnant une taille très petite (par exemple seulement un pixel) de la couleur du fond du message.

Rq: Si on veut inclure de petites images dans un mail qui s'affichent toujours comme des logos et sans tracking, on peut très bien le faire en incorporant ces images au corps même du mail et non pas sous la forme de "liens" qui vont chercher l'image sur un serveur, qui peut même être un autre que celui de l'expéditeur et se situer n'importe où en vérité. On peut avoir un expéditeur français envoyé depuis un serveur français, mais contenant une image située sur un serveur russe qui va prévenir un gentil petit geek russe que votre adresse email est bien valide et lui donner qq. infos sur vous.

avatar Moitah | 

@marc_os

Je sais, mais ça ne sert à rien ça aujourd'hui

avatar marc_os | 

@ Moitah
> ça ne sert à rien ça aujourd'hui

Ça ne semble pas être l'avis des éditeurs cités dans l'article et qui râlent.

avatar marc_os | 

> les éditeurs devront trouver d'autres moyens de connaitre leur public

On peut espérer qu'ils le feront désormais en toute transparence.
Sinon, qu'ils crèvent ces malotrus.

avatar marc_os | 

Je trouve cette nouvelle sécurité géniale.
Dommage qu'elle ne soit disponible que pour les OS récents.

Vu que iCloud va en bénéficier, les mails reçus via un compte chez Apple (.icloud, .me, .mac) en bénéficieront-ils aussi, via les serveurs Apple, même si on utilise Mail.app une vieille bécane ?

avatar marc_os | 

47 (Apple iPhone) + 13 (Apple Mail) = 60.

A-t-on vraiment 60% des gens qui utilisent Mail d'Apple ? 😳
Ou bien la catégorie "Apple iPhone" doit-elle être sub-divisée entre Mail et logiciels tiers ?

avatar Brice21 | 

@marc_os

"A-t-on vraiment 60% des gens qui utilisent Mail d'Apple ? 😳"

Oui, aux US.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR