La pénurie mondiale de composants va frapper Apple à hauteur de 3 ou 4 milliards de dollars

Florian Innocente |

Apple a finalement été rattrapée par la pénurie de composants qui sévit dans plusieurs industries dont l'informatique et l'automobile, au point parfois de mettre des chaines d'assemblage de véhicules à l'arrêt ou de différer l'installation de leurs équipements les plus sophistiqués.

Tim Cook et son directeur financier Luca Maestri ont confirmé hier la réalité de ce problème pour Apple. Une situation qui avait été décrite au début du mois par le quotidien japonais Nikkei, lequel parlait de problèmes d'approvisionnements affectant les iPad et les MacBook. Il citait plus particulièrement des blocages à l'étape d'assemblage des écrans, ceux-ci manquant à l'appel, tout comme des pièces qui leur sont associés.

iPad Air

Tim Cook n'est pas entré dans ces détails — mais il a déclaré que ces pénuries de semi-conducteurs touchent en premier lieu les iPad et les Mac. Quant à savoir quelles puces exactement manquent à Apple, Cook a évoqué des « composants anciens » et pour lesquels des constructeurs, dans d'autres secteurs d'activité, sont aussi gros demandeurs. Il semble qu'il s'agisse de pièces assez communes, par opposition par exemple à des processeurs dernier cri ou spécifiques aux produits d'Apple.

Dès lors que ces pièces sont réclamées par de nombreux acteurs, et que chacun a ses besoins propres, Cook n'a pu que déplorer l'absence de visibilité précise sur la sortie du tunnel pour Apple : « Je pense que nous maîtrisons bien notre demande. Mais ce que les autres font, je ne sais pas. Par conséquent nous allons faire de notre mieux. Voilà ce que je peux vous dire ».

Lors du précédent trimestre, a poursuivi Cook, Apple avait pu se tenir à l'écart de cet embouteillage en utilisant son stock de pièces dont les commandes avait été honorées plus tôt et en quantités largement suffisantes. Mais ces réserves de gras sont arrivées à épuisement.

Aujourd'hui Apple se retrouve dans une situation — enviable tout de même si on veut la voir du côté du verre plein — où son principal problème consiste à ne pas trop décrocher face à la demande : « Nous nous attendons à être dépendants de l'offre, pas de la demande ».

Enfin, les conséquences de cette pénurie de semi-conducteurs auront une traduction financière très concrète lors du prochain trimestre, a prévenu Luca Maestri. Combinée à une demande très forte en iPad et en Mac, Apple est partie pour s'assoir sur 3 à 4 milliards dans son chiffre d'affaires de la période allant d'avril à juin. Elle a dégagé un CA de 89,5 milliards sur ce trimestre écoulé.


avatar oboulot | 

Un sacré bordel cette pénurie.

Et encore Apple ainsi que Microsoft ne seront pas les plus mal lotis.

avatar Ron Dex | 

@oboulot

Un sacré bordel cette pandémie…😷

avatar debione | 

@Ron Dex |

Un sacré bordel notre réaction face à un virus...

avatar Chris K | 

Est-ce une façon de nous dire qu’il va falloir à s’attendre à des délais de livraison de 6 mois si on ne se jette pas dessus dès les précommandes ?

avatar Michaeel | 

@Chris K

🙄

avatar oomu | 

@Chris K

s'attendre à la même situation que la playstation 5 et xbox series X

avatar pocketalex | 

Et la Nintendo switch (j’en ai fait les frais)

avatar oomu | 

@pocketalex

vous avez raison, j'ai oublié qu'en effet nintendo connait aussi une période faste et n'arrive pas à faire produire autant que demandé.

Pauvre industrie qui ne peut pas exploser ses records de vente aussi haut qu'elle pourrait :)

avatar YetOneOtherGit | 

« Tim Cook n'est pas entré dans ces détails — mais il a déclaré que ces pénuries de semi-conducteurs touchent en premier lieu les iPad et les Mac. Quant à savoir quelles puces exactement manquent à Apple, Cook a évoqué des « composants anciens » et pour lesquels des constructeurs, dans d'autres secteurs d'activité, sont aussi gros demandeurs. Il semble qu'il s'agisse de pièces assez communes, par opposition par exemple à des processeurs dernier cri ou spécifiques aux produits d'Apple. »

Les acteurs de la taille d’Apple sécurisent effectivement l’accès aux composants hi-end qui habituellement sont ceux en tension pas l’accès au tout venant qui est une commodité normalement facile d’accès.

C’est intéressant de voir qu’il semblerait que ce soit l’accès à des composants d’un absolue banalité qui soit actuellement un frein à la production.

avatar oboulot | 

@YetOneOtherGit

C’est pas Si étonnant que cela finalement.

Il me semble que Apple avait conclu un accord prioritaire sur les processeurs avec TSMC ?

avatar raoolito | 

@oboulot

composants d’un absolue banalité
VS
un accord prioritaire sur les processeurs avec TSMC

:)

avatar Kounkountchek | 

@YetOneOtherGit

"C’est intéressant de voir qu’il semblerait que ce soit l’accès à des composants d’un absolue banalité qui soit actuellement un frein à la production."

Oui c’est bien pour ça qu’ils en parlent. 😉

avatar Kounkountchek | 

Edit: doublon

avatar totoguile | 

Aujourd'hui tu as des enchères qui sont organisés par certains vendeurs de composants : plus tu payes, plus tu as de chances d'avoir tes commandes honorées. Il faudra suivre l'impact de cette pénurie sur les marges (si c'est facilement traçable).
Les mémoires par exemples augmentent de 10% en Mai... Bref, c'est le bordel !

avatar totoguile | 

(doublon)

avatar YetOneOtherGit | 

@totoguile

"Les mémoires par exemples augmentent de 10% en Mai... Bref, c'est le bordel !"

Sur la RAM il est assez probable qu’Apple est sécurisé ses approvisionnements.

avatar donatello | 

A force de mettre des puces électroniques dans les vaccins, ça devait finir par arriver.

avatar DamienLT | 

@donatello

Maudite 5G !!!!

avatar ohmydog | 

@donatello

😂😂

avatar ohmydog | 

@donatello

😂😂

avatar ohmydog | 

@donatello

😂😂 bravo

avatar ckermo80Dqy | 

@donatello

Salaud de Bill !

avatar donatello | 

@ckermo80Dqy

Ouais ! On a les boules Bill !

avatar oomu | 

@donatello

:)

avatar zoubi2 | 

@donatello

👍👍

Pages

CONNEXION UTILISATEUR