Apple et Goldman Sachs lancent un fonds de 200 millions de dollars pour soutenir la reforestation

Stéphane Moussie |

À l'approche du Jour de la Terre qui aura lieu le 22 avril, Apple a une annonce à faire : en partenariat avec Goldman Sachs et Conservation International, la Pomme va mettre en place le Restore Fund, un fonds de 200 millions de dollars visant à soutenir la reforestation à travers le monde.

En 2018, Apple s'était déjà associé à Conservation International pour protéger près de 11 000 hectares de forêt de mangrove en Colombie. Image Apple.

Apple investira dans des projets ayant pour objectif d’éliminer au minimum 1 million de tonnes de dioxyde de carbone de l’atmosphère tout en générant un retour financier pour les investisseurs. La banque Goldman Sachs sera en charge de la gestion du fonds tandis que Conservation International, une ONG qui protège la biodiversité, est co-investisseur et contrôlera le respect des normes environnementales des projets.

« En créant un fonds qui génère à la fois un rendement financier et un impact réel et mesurable sur le carbone, nous visons à favoriser de plus vastes actions à l'avenir, en encourageant les investissements visant à supprimer le carbone dans le monde entier », explique Lisa Jackson, la vice-présidente d'Apple chargé des initiatives écologiques. « Nous pensons que le lancement de ce fonds peut catalyser un important capital d'investissement supplémentaire pour l'impact climatique », appuie Dina Powell, en charge du développement durable chez Goldman Sachs.

Ce fonds s'inscrit dans l'objectif d'Apple d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2030. Le fabricant se félicite que depuis 2017 l'intégralité de la fibre de bois de ses emballages proviennent de sources « responsables » et que ceux-ci soient de plus en plus écologiques. L'emballage de l'iPhone 12 est composé à 93 % de fibres, y compris le nouveau film couvrant l'écran qui remplace l'ancien film en plastique.


avatar Steekus | 

@r e m y

+1000

Pages

CONNEXION UTILISATEUR