iCloud : détails sur la gestion par Apple des contenus pédophiles

Florian Innocente |

Un mandat de perquisition déniché par Forbes a donné l'occasion d'en savoir un peu plus sur la manière dont Apple tente de détecter des contenus pédophiles transitant par iCloud.

Ce document fait état d'une enquête sur un individu suspecté d'avoir échangé, par mail, des images contenant de la pornographie infantile.

Un employé d'Apple y explique que lorsqu'un mail porteur d'un contenu suspect est intercepté par le système de filtrage, son acheminement vers son destinataire est bloqué, le mail est mis en quarantaine. Cette détection préalable est automatisée, mais aucun détail sur son fonctionnement n'est donné.

Une théorie veut qu'il s'agisse de PhotoDNA, mis au point par Microsoft et donné au National Center for Missing & Exploited Children. Ce système crée une signature électronique à partir d'une photo et la compare avec une énorme base de données de signatures générées à partir d'images validée comme contenant de telles scènes (lire La lutte contre la pédophilie se mène aussi sur iCloud).

Une fois qu'un mail a été repéré et signalé aux administrateurs d'Apple, ceux-ci en observent le contenu.

Dans le cas présent, la personne avait envoyé 8 mail, tous bloqués dans leur transfert. Sept d'entre eux contenaient 12 images. Tous ces messages et les visuels à l'intérieur étaient identiques. Le 8e mail contenait 4 images, différentes des précédentes. Curieusement, à chaque fois l'expéditeur et le destinataire étaient la même personne.

L'employé d'Apple a supposé que le contact de cette personne s'était plaint de ne pas avoir reçu les messages — puisque bloqués par iCloud. L'expéditeur avait peut-être alors tenté de comprendre ce qui clochait en s'envoyant à lui-même le message et en s'y reprenant à plusieurs reprises.

Les images de ces courriers ont été ensuite examinées par une équipe d'Apple et un signalement a été transmis. Les autorités ont alors réclamé le nom, l'adresse et le numéro de téléphone de l'individu — des infos fournies lors de la création de son compte iCloud — ainsi que le contenu du mail et d'autres informations échangées et des fichiers stockés sur iCloud.

Apple n'a pas fourni plus d'informations à Forbes sur le fonctionnement de son système.

avatar rikki finefleur | 

Ce qui est interessant c'est qu'apple puisse lire courrier, ou photos envoyés..
Au fait de quel droit ont ils ce droit ?
Ont il un mandat pour s'insérer dans la vie privée des gens et des relations avec autrui..

C’est un peu comme si la poste, ouvrait tous nos courriers autrefois..

Je crois que l'on donne a ces gens qui ne sont que des fabricants de téléphone beaucoup de pouvoirs totalement infondés.

avatar debione | 

@rikki finefleur
Et c’est surtout exactement ce que reproche les anti Google... Google lit vos mails, Apple aussi ( enfin ont des algorithmes de détection...). On se réjouit déjà quand on fera la chasse à la mauvaise hygiène de vie, sous couvert de « ils n’ont qu’a Payer ceux qui ont une mauvaise hygiène », et que toutes les données santés seront livré aux assurances, parce que vous voyez c’est la loi...

avatar Depret Lucas | 

@debione

Sauf qu’Apple ne fait pas comme Google car ce n’est pas leur business model🤦‍♂️

avatar fifounet | 

@rikki finefleur

"Au fait de quel droit ont ils ce droit ?
Ont il un mandat pour s'insérer dans la vie privée des gens et des relations avec autrui..

C’est un peu comme si la poste, ouvrait tous nos courriers autrefois.."

C’est toujours facile d’adopter une posture comme celle là. Sans trop réfléchir. C’est un peu demago quand même.

Sinon quand tu vas à un concert et qu’un inconnu te demandes d’ouvrir ton sac, même sans plan vigipirate alors que tu as l’air honnête tu fais quoi ?
Parce que non ton sac ou celui de ta femme c’est votre intimité non?
Peut y avoir des instruments bizarre dedans pour peu que tu sois fétichiste. 🤪
Ou une photo tendancieuse sait on jamais.

Donc tu refuses et tu lui dis :
« allez vous faire foutre avec votre concert de merde !
Je suis libre moi ! 
J’ai aucun compte à rendre »

Tu penses vraiment qu’il y a un mec d’Apple qui lit les milliers de mails qu’on envoie et qu’il y prête attention ? Sans deconner ?
Moi je m’en tape qu’ils scannent mes mails si il peuvent détecter des pourritures susceptibles d’appâter mes gosses ou les autres ça me va.
Toi non c’est ton problème.

avatar Depret Lucas | 

@rikki finefleur

Sauf qu’Apple ne fait pas comme Google car ce n’est pas leur business model🤦‍♂️

avatar debione | 

Cet article montre bien comment en partant de bon sentiment on peut arriver à des dérives ... et pourquoi surtout les régimes autoritaires de ce monde n’interdisent pas à Apple de vendre son matos chez eux... Le marketing sur la sécurité les sert, et à terme desservira les utilisateurs... la fameuse anonymisation des données, laissez moi rire...

avatar fifounet | 

@debione

"laissez moi rire..."

Ça t’arrives ?
Content de te l’entendre dire
Je commençais à m’inquiéter

avatar Depret Lucas | 

@debione

Sauf qu’Apple ne fait pas comme Google car ce n’est pas leur business model🤦‍♂️ le système qu’ils utiliseraient comme indiquer dans l’article ne permet de savoir le contenu du mail

Pages

CONNEXION UTILISATEUR