Chine : des élus américains rappellent à Tim Cook ses valeurs

Florian Innocente |

Sept sénateurs et membres du congrès américain ont adressé à Tim Cook une lettre dans laquelle ils expriment leur « déception » suite au retrait par Apple de l'application HKMap Live de l'App Store.

Une initiative bipartisane qui associe des représentants du parti Démocrate (comme Alexandra Ocasio-Cortez, soutien de Bernie Sanders à la prochaine présidentielle) et Républicain (Marco Rubio, Ted Cruz, tous deux candidats à celle de 2016).

Ils remémorent au CEO d'Apple ses propos tenus en décembre 2018 : « Chez Apple, nous n’avons pas peur de dire que nos valeurs déterminent nos décisions en matière de curation ». Au moment de cette déclaration, il n'était pas spécifiquement question de la Chine, l'actualité les mois précédents avait tourné autour du retrait de l'app du conspirationniste américain Alex Jones et de la désindexation de son podcast. Tim Cook recevait le prix du "Courage contre la haine" décerné par l'Anti-Defamation League, une association de lutte contre l'antisémitisme.

Passé cette piqûre de rappel, les auteurs de la lettre soulignent que l'application retirée, dans un contexte de « répression brutale » à Hongkong, n'avait comme autre objet que de permettre aux « manifestants pacifiques de partager les lieux à éviter et les aider à se tenir à l'écart de toute situation risquée ».

Ils ajoutent que selon un décompte tenu par une association chinoise, Apple a censuré quelques 2 200 apps en Chine, dont des VPN (en 2017, une nouvelle loi avait pris ces applications pour cible) ou des apps issues de minorités opprimées par le gouvernement chinois, tels que les tibétains ou les ouïghours.

À nouveau, ces élus voient dans ces actes une contradiction entre ce qu'Apple promeut en termes de valeurs et ce qu'elle fait. Comme toutes les entreprises, Apple se justifie à chaque fois en prônant son respect des lois sur les marchés où elle est présente :

Vous avez déclaré publiquement que vous souhaitez travailler avec les leaders chinois pour aller dans le sens d'un changement plutôt que de rester sur le bas côté et de hurler après eux. Nous pensons nous aussi que la diplomatie et le commerce peuvent être des forces de démocratisation. Mais lorsqu'un gouvernement répressif refuse d'évoluer ou qu'il fait même le contraire, la coopération peut devenir de la complicité.

L'actualité récente autour de l'éditeur Blizzard et de la Fédération Nationale de Basket est citée comme autre exemple d'un interventionnisme chinois « de plus en plus agressif » dans les affaires d'entreprises américaines :

Des événements comme ceux-ci posent lourdement la question de savoir si Apple et d'autres grands groupes américains vont s'incliner devant des exigences chinoises de plus en plus fréquentes plutôt que de perdre l'accès à un peu plus d'un milliard de clients chinois.

« Les actes comptent plus que les mots » lorsqu'il s'agit de défendre des valeurs, concluent ces élus qui demandent à Tim Cook de revenir sur sa décision et de démontrer ainsi qu'ils les place au-dessus de considérations commerciales.

Ce jeudi Tim Cook était à Pékin où il a rencontré le directeur général de L'administration d'État chargée de la réglementation des marchés. Apple n'a pas fait de déclaration sur la nature de la discussion tandis que cette administration s'en est tenue à un descriptif bref et général.


avatar marc_os | 

@fte

Que politiques américains fassent leur travail pour amener plus de démocratie en Chine

Quand les politiques américains font leur travail, il installent ou tentent d’installer ou soutiennent des dictateurs. Le Chat d’Iran, Pinochet, le chanteur en Haïti, la liste est longue.

avatar Bigdidou | 

@fte

“Je ne sais très honnêtement pas si nous sommes en position de donner des leçons à la Chine”

Très honnêtement, oui.
Je ne sais pas, peut-être que la lecture des rapports 2018-2019 de deux ou trois associations observant les droits de l’homme en Chine (et ne se privant pas d’être critiques à propos de nos démocraties) te rafraîchiraient la mémoire ?

avatar fte | 

@Bigdidou

"te rafraîchiraient la mémoire ?"

Ma mémoire n’a rien à voir avec ces questions.

Je lis des choses. Je discute avec des gens. Le monde n’est pas blanc et noir, la Chine non plus. Je ne sais pas si notre gris sale est plus gris ou moins gris que le gris sale chinois.

Si tes lectures sont très blanches et noires, il y manque sans aucun doute des nuances.

J’ajoute que l’initiative de ces politiques n’est intéressante que d’un point de vue médiatique. Il ne s’agit absolument pas pour eux d’amener plus de démocratie en Chine, bien entendu pas, mais bien d’exister sur la scène politique. Scène américaine évidemment, pas chinoise.

avatar debione | 

@fte
Le raisonnement est le suivant: est-ce que parce que je roule par moment a 55 au lieu de 50 dans Les localités m’enleve Le droit de trouver que ceux qui roulent à 100 dans ces mêmes localités sont des assassins en puissance? C’est un peu la différence que l’on retrouve ici entre la Chine et nos pays européens...
Regarde: Uli Maurer est une petite bite qui compense son manque en tapant sur ceux qu’ils estiment en avoir une plus grosse ( ces salauds de blacks). Le gouvernement Suisse est une bande de gros lard merdeux qui puent la merde des chiottes.... Je continue pas, ce serait complètement débile que je perde du temps à dire des trucs... que j’ai le droit de dire... Les mêmes propos en Chine sur Xi et le parti ? Mis en clair sur un forum?
Je comprends ce que tu essaye de faire passer comme message, mais quand on parle de la Chine on parle d’un pays gris très très très foncé... et que ce n’est pas parce que l’on est pas blanc comme neige que l’on doit se taire ou que l’on doit ne rien faire du tout ( en fait c’est très Suisse comme pensée ce que tu écris, sans péjoratif aucun...)

avatar oomu | 

"De plus, nos systèmes de gouvernement sont-ils vraiment meilleurs ?"

alors NOTRE système (la France) est meilleur. Oui.

avatar pim | 

Le fameux plan indiquant les patrouilles de police étant accessible en ligne depuis Safari, l’absence de l’app est faiblement invalidante pour les manifestants. C’est juste une histoire de principe. Hâte de voir la suite du déroulement de cette affaire !

avatar KorE | 

Ils ont raison.
Le monde entier fait le contraire de ce qu’il dit penser.

avatar Elkaar (non vérifié) | 

@KorE

Tout à fait

avatar Almux | 

Aux EU, la priorité serait de balayer devant leur propre porte... le type de "liberté" qui y est prônée n'a rien de très glorieux ni d'enviable.

avatar corben | 

C’est bien connu l’argent passe avant les valeurs

avatar iPop | 

Je serai intéressé de voir cette application de par chez nous pour voir ce qui suivrait.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ iPop
Exact, non à la censure !
Le marché pour cette application en France est gigantesque*. Et je défie Apple de censurer cette appli quand la France le demandera.

*trafiquants de drogue et autres criminels, terroristes, gilets jaunes, personnes désireuses de faire de la vitesse en ville et sur route (liste non limitative)

avatar marc_os | 

@iPop

On a déjà Waze qui permet de signaler la police !
A-t-elle été virée par Apple ?
Non, bien au contraire...
Double morale ricaine par excellence.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@marc_os
Tu poses une bonne question, mais ta réponse est un peu trop rapide :
Oui waze est une appli qui facilite des activités contraires à la loi.
Son utilisation ne pourrait-il d'ailleurs pas être élargie pour des crimes plus graves ,
Mais la question n'est pas là.
Le gouvernement français a-t-il signalé à Apple que son appli était utilisée pour des activités criminelles (et demandé son retrait) ?
Si oui la position d'Apple est contradictoire, si non, il y a cohérence.
Dans les zones grises ce sont les états qui doivent légiférer et faire appliquer les loi. Apple ne doit pas aller au devant des lois, juste les appliquer.

avatar killabling | 

L'argent mene le Monde,le reste on s'en bat les c*******!!!
Et c partt pareil,il ya qu a voir l autre qui continuait a vendre des armes a l'arabie sachant qu 1 peuple se fesait exterminer,ou tt son blabla sur l écologie alors qu il autorise des forages en guyane.🤷🏾‍♂️
Ce monde est fou,les gens sont fou dès qu il s agit d'argent🙄

avatar Vanton | 

« Mais lorsqu'un gouvernement répressif refuse d'évoluer ou qu'il fait même le contraire, la coopération peut devenir de la complicité »

Celle là on la sent bien passer...

avatar IRONMAN65 | 

Nos valeurs...pouahhhhhh 🤣😂🤔😂

avatar marc_os | 

L’app Waze est-elle disponible en Chine ?
Si oui, ne pourrait-elle pas être utilisée à Hong-Kong ?

avatar ClownWorld 🤡 | 

Tim Cook n’a pas à faire le VRP pour ces politiques
Ils sont comme en France 🤢

avatar RomanYeager | 

Je propose que TC fasse la liste des applications bloquées au USA pour respecter la legislation américaine et deux semaines après il les autorise.

avatar lulubotine | 

Les valeurs américaines c’est boycotter certains produits français pour ?

avatar headoverheel | 

« Nous pensons nous aussi que la diplomatie et le commerce peuvent être des forces de démocratisation. »

Cela tombe bien chers sénateurs. L’administration Trump est en train de négocier des accords commerciaux avec la Chine. Adressez cette lettre à Trump pour qu’il rajoute un soupçon de démocratisation aux discussions.

avatar DonPedro | 

On peut sourire devant cette prétention des Démocrates et Républicains s'arrogeant le droit de proclamer des "valeurs". Ce ne sont que des politiciens américains, tout de même !

avatar DonPedro | 

On peut sourire devant cette prétention des Démocrates et Républicains s'arrogeant le droit de proclamer des "valeurs". Ce ne sont que des politiciens américains, tout de même !

avatar oomu | 

"des élus américains rappellent à Tim Cook ses valeurs"

ben le Capital.

avatar vinyvm | 

Oui enfin si on va par là, dans ce cas il faut que les américains arrêtent toute production de leurs produits en Chine. Et ils paieront leur iphone au prix de fabrication US.
On peut pas profiter d’un système d’un côté et en même temps réprimander ceux qui font commerce avec ce système.
On peut en papoter des heures mais toutes nos sociétés en sont là. On a vendu des armes aux Turcs et après on se plaint qu’ils les utilisent.
Que d’hypocrisies.

avatar marenostrum | 

ils ont eu des armes toujours. l'empire ottoman utilisait quoi à ton avis, des fourchettes ?

avatar Osei Tutu | 

Apple est fidèle à ses valeurs... boursières, financières, économiques, marketing,...
Au passage Tim Cook pourrait leur rappeler le propos de Donald Trump sur l'Arabie Saoudite après l'assassinat de Khashoggi!
Une vaste hypocrisie jouée à ciel ouvert

avatar Mac13 | 

🏏

avatar Sindanarie | 

Cook n’a qu’à prendre des cours par la méthode Zuckerberg :
- 1 Faire un mea-culpa
- 2 annoncer des évolutions. 
3 (off) rendre public tout contenu récolté sur ces emmerdeurs
4 (off) Mettre en quarantaine le compte utilisateur
* 5 Envoyer un message pour utilisation abusive (ne fournissant aucune explication) d’où
« 6 (off) Faire ce que tu veux, comme tu veux, prendre des détours et fuck them all

avatar Moonwalker | 

Qu'en Chine communiste, Apple doivent se conformer aux lois et ne peut pas y faire grand chose est vrai.

Le problème est que dans l'affaire HKmap Live, Apple a servilement obtempéré aux demandes de la police de Hong-Kong, sans chercher à vérifier ni même à s'informer sur la réalité des faits évoqués, alors que la situation sociale et politique devrait l'y inciter.

Car Hong-Kong n'est pas la Chine communiste. Il existe toujours des pare-feux légaux. Apple ne se serait jamais comporté de la sorte sur une simple injonction de la police de quelque ville U.S. que ce soit.

Dans l'affaire HKmap Live, Apple a franchi la limite en devenant complice dans la répression d'un mouvement démocratique. Tim Cook peut raconter ce qu'il veut, c'est la réalité des faits.

Maintenant ils sont bien dans la merde car s'ils autorisent à nouveau l'application, cela sera vu comme un acte hostile par Pékin.

avatar harisson | 

Allez Timmy, une petit prescription de Moraline 500mg de 12 mois et ça repart ! ^_^

avatar Jeanlucesi | 

Je rappel aux élus Américains que Jésus a dit : Hypocrite tu vois la paille qui est dans l'oeil de ton prochain mais tu ne vois la poutre qui est dans le tien.

avatar ForzaDesmo | 

@Jean-Luc Messi (dit l'apôtre)
Je rappel aux élus Américains que Jésus a dit : Hypocrite tu vois la paille qui est dans l'oeil de ton prochain mais tu ne vois la poutre qui est dans le tien.

Pour un fils de charpentier ça se tient. 🥳

avatar alan1bangkok | 

🍿

avatar en chanson | 

Appl€ ferait mieux d’arrêter sa politico morale alors qu’elle prône ce qu’elle ne fait pas

avatar davidtuga | 

Quelles valeurs ? Y a plus que le fric qui compte !!!!

avatar pacolapo | 

Auront-ils une réponse en écrivant à l'ancien siège et pas à l'Apple Park ? :D

avatar Jetsurfer | 

Ou bien TC pense d'abord à ses... actionnaires ?

avatar alan1bangkok | 

on veut du cul 🇫🇷

avatar webHAL1 | 

C'est amusant de lire certains commentaires qui affirment ou laissent sous-entendre que Tim Cook n'aurait pas le choix. Alors qu'au contraire, il a parfaitement le choix. Le choix en premier lieu quant à sa manière de communiquer. Il pourrait parfaitement affirmer à chaque question touchant le terrain politique : "Apple a pour but de réaliser les meilleurs produits technologiques au monde, nous ne nous occupons pas de politique". Cela ne choquerait personne. Or non. Régulièrement il prend position, présentant la Pomme comme une entreprise visant à "rendre le monde meilleur" et "agissant au-delà des régulations nationales".
Il est donc parfaitement logique que ces élus américains – qui bien évidemment ont en tête leur propre agenda politique – recadrent Tim Cook. Car les déclarations de ce dernier sont tout sauf fortuites. Elles ont un but bien précis, qui est celui de vendre Apple auprès des clients et des (futurs) employés. Il est donc particulièrement bien venu qu'il soit rattrapé par la réalité, afin que les clients de l'entreprise et son personnel sache que les belles déclarations ne pèsent pas lourd face aux intérêts économiques. :-/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR