Résultats financiers T2 2018 : Apple portée par le succès de l’iPhone X et de l’Apple Watch

Anthony Nelzin-Santos |

Apple présente les résultats du deuxième trimestre de son année fiscale 2018 dans un contexte tempétueux. Le chiffre d’affaires record du premier trimestre ne peut faire oublier que les ventes d’iPhone ont baissé à Noël, du jamais vu. Le cours de l’action n’a pas sombré : les analystes ont anticipé le tassement progressif des ventes de smartphones, et la discussion porte désormais sur la force de l’écosystème d’Apple, et les revenus récurrents apportés par les services.

Reste que l’iPhone est le centre de l’écosystème d’Apple et le support des services : les investisseurs gardent l’œil sur les chiffres de vente. Malgré les critiques et les inquiétudes, les ventes se maintiennent à 52,217 millions d’unités, une progression de 2,86 %. Le panier moyen reste très élevé, à 720,00 dollars, preuve que le soufflé de l’iPhone X n’est pas retombé aussi vite que certains esprits chagrins l’assurent.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

En bref

Chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités.

T2 2018 T2 2017 Évolution
Chiffre d’affaires 61,137 52,896 15,57 %
Bénéfice 13,822 11,029 25,32 %
Ventes d’iPhone 52,217 50,763 2,86 %
Ventes d’iPad 9,113 8,922 2,14 %
Ventes de Mac 4,078 4,199 -2,88 %
Services 9,190 7,041 30,52 %
Autres produits 3,954 2,873 37,62 %

Chiffre d’affaires

Luca Maestri avait fait preuve d’une confiance rare au premier trimestre, lorsqu’il avait non seulement annoncé prévoir un chiffre d’affaire de 60 à 62 milliards de dollars au deuxième trimestre, mais encore que les ventes d’iPhone augmenteraient de plus de 10 % en valeur. Les faits lui ont donné raison : le directeur financier d’Apple annonce ce soir un chiffre d’affaires de 61,137 milliards de dollars, une progression de 15,57 % qui établit un nouveau record absolu au deuxième trimestre. Apple a réalisé un bénéfice de 13,822 milliards de dollars (25,32 %), ou 2,73 dollars par action.

Ventes d’iPhone

Les cassandres en seront pour leurs frais : les ventes d’iPhone se maintiennent à 52,217 millions d’unités. Une progression modeste, de 2,86 %, loin des croissances à deux chiffres du début de la décennie, mais une progression tout de même. Les analystes n’attendaient ni plus, après avoir ajusté leurs prévisions en fonction des informations remontant des chaînes de production, ni moins, après avoir sondé les vendeurs et les clients. Quelques-uns attendaient pourtant un nouveau « super cycle », comme lorsque l’attrait du grand écran de l’iPhone 6 Plus avait provoqué une explosion soudaine des ventes, mais les prévisions de Luca Maestri avaient contribué à calmer les passions. Les ventes d’iPhone se tassent progressivement, mais se maintiennent à un niveau élevé, garant de la tenue de l’écosystème dans le temps.

Ventes d’iPad

Le doute n’est plus permis : l’iPad est de retour. Les ventes progressent pour le quatrième trimestre d’affilée, cette fois de 2,14 %, et atteignent 9,113 millions d’unités. Une bonne nouvelle, après un special event largement réservé à l’iPad. Mais est-ce grâce à l’iPad, véritable tube de l’été, ou à l’iPad Pro, qui a repris des couleurs en fin d’année ? La remontée du panier moyen, à 450,00 dollars, montre que l’iPad Pro reprend le dessus. Un mouvement qui devrait être de courte durée : comme l’iPad 5 avant lui, l’iPad 6 devrait peser sur les résultats des troisième et quatrième trimestres, faisant baisser le panier moyen mais augmenter les chiffres de vente.

Ventes de Mac

Bon an mal an, Apple continue de vendre une petite vingtaine de millions de Mac. Cette année s’annonce plutôt « mal an » que « bon an » : la petite baisse de régime de Noël se prolonge au printemps, et les ventes de Mac ont baissé de 2,88 % pour tomber à 4,078 millions d’unités. Difficile de s’en émouvoir, lorsque l’on sait qu’une bonne partie de la gamme attend (au moins) de nouveaux processeurs, et devrait être revue d’ici cet été.

Services et autres produits

Écoutez Tim Cook, et vous ne regardez plus qu’un seul chiffre, le chiffre d’affaires des services. Regroupant pêle-mêle les revenus de l’App Store et les abonnements Apple Music, les commissions Apple Pay et la redevance iCloud, il traduit la force de l’écosystème d’Apple, qui ne s’arrête pas avec l’achat d’un produit mais se poursuit avec son usage. Ce trimestre, les services ont dégagé 9,190 milliards de dollars, un chiffre en progression constante (30,52 %).

Si l’iPhone est le centre de l’écosystème d’Apple, alors les « autres produits » sont ses satellites, des produits de moins en moins accessoires. Les AirPods et les casques Beats, l’Apple TV et bien sûr l’Apple Watch, ont représenté 3,954 milliards de dollars. Une progression canon de 37,62 %, à laquelle le HomePod participe sans doute, mais qui montre surtout le niveau soutenu des ventes de l’Apple Watch et des AirPods.

Pour le T3 2018

« Nous sommes très heureux d’annoncer notre meilleur trimestre de mars de l’histoire », dit Tim Cook, « avec une forte croissance des revenus de l’iPhone, des services, et de l’informatique vestimentaire ». Le CEO d’Apple prend la peine de préciser que « les gens ont préféré l’iPhone X à n’importe quel autre iPhone semaine après semaine de [ce] trimestre », pour dissiper tous les doutes. « Notre chiffre d’affaires a augmenté dans toutes les zones géographiques », ajoute-t-il, « avec une croissance supérieure à 20 % en Chine et au Japon. »

Luca Maestri fixe un cap ambitieux pour le prochain trimestre : un chiffre d’affaires compris entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars. Une croissance à deux chiffres pour le quatrième trimestre de rang, donc, avec une marge brute se maintenant à 38 ou 38,5 %. Apple prévoit d’être imposée à 14,5 % en moyenne ces trois prochains mois.


Source
Image de une Nikolay Tarashchenko (domaine public).
avatar pocketalex | 

@ NEWIPHONE76

on attend le commentaire fleuve "Apple va dans le mur" émaillé de "iphone X = trop cher, se vend pas = echec", de "Macbook = netbook = échec", de "Apple watch = gadget = echec", de "MBP = foireux = se vendent pas = echec" et de "iMac pro = ineptie = se vend pas = echec" et bien sur de "high sierra = nul et buggué = echec"

bref, Apple va dans le mur ?

avatar newiphone76 | 

@pocketalex

Tu verras il ne va pas tarder. Il n’a peur de rien, ne craint personne, n’a aucun doute (c’est ce qui fait sa force d’ailleurs).
À force d’appeler le ?, il va finir par surgir.
En attendant non pas Godot mais Cr1, Cr7 file en finale lui !

avatar Thegoldfinger | 

@pocketalex

Tu oublies l’échec de Apple Music qu’il annonçait il y a 4 jours ?

avatar C1rc3@0rc | 

@Thegoldfinger

Tu as toujours des problemes a comprendre ce que tu lis?
Je dis simplement qu'Apple Music est rejeté par 93% des clients Apple. Fais le calcul il est a la porté de n'importe quel enfant de collège.

avatar Thegoldfinger | 

@C1truc

Je n’ai aucun problème de compréhension, par contre tu devrais consulter.

Ton chiffre vient de ton cerveau.
Ce n’est pas de ma faute si tu t’inventes des choses.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Je dis simplement qu'Apple Music est rejeté par 93% des clients Apple. »

D’où ça sort ?
Si ce service était si massivement rejeté, les chiffres de croissance annoncés ne seraient pas ce qu’ils sont. Croissance qui est supérieure à celle de Spotify (5% par mois vs 2%)
Plus de 40 millions d’abonnés payants à avril 2018 (+ 10 millions en 6 mois).

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

J'ai peu d'espoir que tu comprennes ou veuille comprendre, mais c'est simple: il suffit de calculer le taux de conversion maximum possible de clients iOS/MacOS vers Apple Music. Fais la difference avec le nombre d'abonnés effectif. Au mieux tu arrives a 93%.

Petit indice: Apple Music est quasi imposé a tout acheteur d'iPhone, iPad, Mac. l'application est présente a l'origine dans tout appareils iOS et passe par iTunes, installée d'office dans MacOS. Le prelevement se fait a partir de la CB enregistré avec l'Apple ID. Sachant qu'Apple vend plus de 300 millions de materiels par ans et que Apple Music a ete lancé en 2015...
Quel est donc l'age du capitaine?

avatar Thegoldfinger | 

@c1truc

Encore une fois tu montres ton aspect illogique.
Merci d’enfin dire la vérité, que ce chiffre de 93% n’a rien d’officiel et que c’est une analyse foireuse issue de ton cerveau !

Donc SELON TA LOGIQUE , Spotify avec sa base de clients possibles de 1,7 milliards on arrive que Spotify est rejetée par 99,9%

avatar C1rc3@0rc | 

@Thegoldfinger

«Donc SELON TA LOGIQUE , Spotify avec sa base de clients possibles de 1,7 milliards on arrive que Spotify est rejetée par 99,9%»

Ce n'est pas selon ma logique, c'est juste mathématique.
Apple publie les chiffres des ses abonnés et publie les chiffres de ventes de ses machines.
Apple Music a ete lancé en 2015, on est en 2018.
On a donc le nombre de machines potentiellement capables d’accéder a Apple Music...
et il se trouve aussi d'Apple a donné le nombre d'utilisateurs actifs sur iOS (plus d'un milliard donc). Et Apple donne aussi les pourcentage de versions d'iOS utilisée, et la aussi les iOS incapable de faire tourner l'application Apple Music n'existe pour ainsi dire plus.

Bref, il y a assez de données pour faire le calcul, un tres simple pourcentage du taux d'adoption d'Apple Music par rapport au marché d'Apple. Et donc de calculer par une simple soustraction le taux de rejet d'Apple Music.

Apres je fais ce calcul en me basant sur la meilleure valeur en considerant tout ce qui peut être au bénéfice d'Apple Music (comptes Apple ID familiaux par exemple et non prise en compte des machines d'avant 2015 et uniquement iOS), il en resulte une valeur de rejet d'Apple Music de 93%.
C'est juste mathematique, ça te deplait, ok mais le calcul est simple et incontestable. Tu peux le faire toi meme.

Faire le meme calcul pour Spotify est insensé.
Spotify n'a pas de base de conversion, il doit capter un marché depuis zero. Potentiellement sa "surface" de marché c'est Android + iOS + MacOS + Windows + Linux +... mais son taux de conversion ou de rejet c'est sa base de clients gratuits.
A ce sujet Spotify est plus clair qu'Apple puis il donne ce taux de conversion en objectif pour la fin de l’année, et indique qu'il est sous les 50% aujourd'hui.

avatar Thegoldfinger | 

@c1truc

Ça n’a rien de mathématique ! C’est TA LOGIQUE (qui est fausse au demeurant).
De plus le fait que tu renies le même calcul pour Spotify montre ta malhonnêteté intellectuelle.

avatar C1rc3@0rc | 

@Thegoldfinger

«Ça n’a rien de mathématique ! C’est TA LOGIQUE (qui est fausse au demeurant).»
Ben si c'est mathematique, c'est un simple calcul basé sur des chiffres tous ce qu'il y a de plus officiels.
Maintenant si tu ne sais pas lire ni calculer ou que ta ligne c'est juste la mauvaise foi, c'est ton probleme.

«De plus le fait que tu renies le même calcul pour Spotify montre ta malhonnêteté intellectuelle.»

Spotify est donc selon toi dans une situation equivalente a Apple?
Spotify est donc numero 2 des ventes de smartphone dans le monde et dispose d'une base d'appareils mobile sur un OS proprietaire comptant 1.3 milliard de machines...

C'est meme plus de la malhonnêteté c'est de la pure fantaisie ce que tu racontes.

avatar Thegoldfinger | 

@C1truc

Tu te rends compte de ce que tu écris ?

On te la dit mainte et mainte fois que TON POSTULAT EST FAUX, que c’est TA LOGIQUE, et non une donnée scientifique.

Le fait de le répéter 25 fois n’en fait pas une vérité.

Montre moi UNE SOURCE qui corrobore TON 93% qui vient de TON CERVEAU, et là on pourras discuter...

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Ce n'est pas selon ma logique, c'est juste mathématique.
Apple publie les chiffres des ses abonnés et publie les chiffres de ventes de ses machines.
Apple Music a ete lancé en 2015, on est en 2018.
On a donc le nombre de machines potentiellement capables d’accéder a Apple Music... »

Cette base est simplement fausse. Tu omets tous les appareils Android qui potentiellement sont aussi capables d’accéder à Apple Music depuis 2015.

« Bref, il y a assez de données pour faire le calcul, un tres simple pourcentage du taux d'adoption d'Apple Music par rapport au marché d'Apple. Et donc de calculer par une simple soustraction le taux de rejet d'Apple Music. »

Tu t’entêtes dans une logique qui est fausse.
- Le marché Apple n’est pas le seul marché d’Apple Music.
- Conclure, en soustrayant le nombre d’abonnés AM du nombre de machines Apple vendues, que les non-abonnés rejettent AM est un raccourci grossier. Il y’a plein de raisons autres que le rejet pour ne pas être abonné, entre ceux qui n’ont pas encore découvert, ne connaissent pas vraiment, sont en période d’essai,...

Tes 93% de rejet sont juste faux

avatar harisson | 

@jazz678

"Conclure, en soustrayant le nombre d’abonnés AM du nombre de machines Apple vendues, que les non-abonnés rejettent AM est un raccourci grossier. Il y’a plein de raisons autres que le rejet pour ne pas être abonné, entre ceux qui n’ont pas encore découvert, ne connaissent pas vraiment, sont en période d’essai"

Je plussoie ce paragraphe, le terme "rejet" est, selon moi, inapproprié (mais bon ça correspond bien à la construction pseudo-intellectuelle et psychologique du personnage, on ne pourra, hélas, rien y faire /o\).

On peut remarquer, pour rester positif, que le nombre d'abonnés Apple Music, à ce jour, est assez impressionnant pour un service mis sur le marché il y a seulement 3 ans (dans un marché très concurrentiel).

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« j’ai peu d'espoir que tu comprennes ou veuille comprendre »

Drôle de manière d’entamer une discussion...
Je ne suis pas que con. Je peux comprendre 2-3 trucs s’ils sont correctement expliqués

« ...mais c'est simple: il suffit de calculer le taux de conversion maximum possible de clients iOS/MacOS vers Apple Music. Fais la difference avec le nombre d'abonnés effectif. Au mieux tu arrives a 93%. »

Il suffit, il suffit...
Vas-y montre comment tu fais pour arriver à ce chiffre final de 93% de rejet que tu es le seul à annoncer. Même avec cette équation biscornue c’est juste incompréhensible.

« Petit indice: Apple Music est quasi imposé a tout acheteur d'iPhone, iPad, Mac. l'application est présente a l'origine dans tout appareils iOS et passe par iTunes, installée d'office dans MacOS. Le prelevement se fait a partir de la CB enregistré avec l'Apple ID. Sachant qu'Apple vend plus de 300 millions de materiels par ans et que Apple Music a ete lancé en 2015...
Quel est donc l'age du capitaine? »

Le postulat de départ est juste faux...et forcément le résultat final l’est même en distordant la réalité.
AMusic n’est pas imposé mais proposé. L’application existe en natif mais il n’y a aucune obligation à souscrire à un abonnement et les autres plateformes musicales existent sous iOS et macOS (Deezer, Spotify, Napster,..). A partir de là il est absurde de considérer 100% de « taux de conversion maximal » vers AM...et de soustraire le nombre d’abonnés payants pour conclure que tous ceux qui ne sont pas abonnés rejettent de facto AM.

...et puis AM est proposé sur Android depuis 2015. Tu ne peux donc considérer les seuls possesseurs d’appareils Apple pour faire tes calculs. On peut raisonnablement penser qu’il y a des utilisateurs de ce service parmi les possesseurs d’appareils Android (qu’il n’y avait donc pas avant 2015), et donc qu’il y a une dynamique de croissance de ce service.

...et enfin compte tenu de ce que avances, tu n’apportes aucune explication au fait qu’AM connaît une forte croissance. J’ai rappelé les chiffres plus tôt dans un post

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

J'avais peu d'espoirs, et tu viens donc de le valider...

Bon je pose le truc plus simplement et je te fais le calcul:

Apple music est accessible a: iPhone, iPad, AppleTV, Mac, CarPlay, Windows, Android, Sonos, HomePod, Apple Watch.

Apple annonce 45 millions d'abonnés payant a Apple Music.

Tim Cook declare le 1er fevrier 2018: 1,3 milliards d’appareils actifs sous iOS

Site developpeur Apple: pourcentage des versions d'iOS au 22 avril 2018:
- iOS 11 => 76%
- iOS 10 => 19%
- < iOS 10 => 5%
=> au minimum 95% des appareils iOS (1 235 000 000) sont sous version compatible Apple Music. (en fait c'est plutot 99%, parce que les versions iOS < a iOS 9 c'est moins d'1%)

Je vais juste considérer les iOS et pas le reste ou peut tourner Apple Music.
Et puis y a des gens qui ont des comptes Apple ID familiaux, plusieurs appareils iOS,...

J’exclus a la louche 20% dans le calcul pour tous ces cas la, il reste encore 988 millions d'appareils.

Je suis tres sympa avec Apple Music, je considere plus que les iPhone et iPad et je prends une hypothese tres pessimiste de ventes sur la periode depuis le lancement d'Apple Music avec des ventes annuelles de 240 millions d'appareils (50 millions iPhone et 9 millions d'iPad par trimestre, ok c'est totalement sous évalué par rapport aux chiffres publiés par Apple, mais je fais ça pour ne pas enterrer Apple Music): 708 millions.

45 millions ça fait 6.37 % de 708 millions. C'est pas un chiffre rond, j’arrondis a 7% pour le taux de conversion.

Ce qui fait que 93% d'utilisateurs iOS actifs rejettent Apple Music!

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Je vais juste considérer les iOS et pas le reste ou peut tourner Apple Music. Et puis y a des gens qui ont des comptes Apple ID familiaux, plusieurs appareils iOS,...
J’exclus a la louche 20% dans le calcul pour tous ces cas la, il reste encore 988 millions d'appareils. »

Bref tout ce qu’il faudrais prendre justement en considération
...donc tout tes petits calculs sont faux.
(Je ne parle même pas de tes exclusions « à la louche » et autres considérations « très sympa » - autant de choses qui n’ont rien à faire là quand on prétend adopter une logique mathématique)

C’est tout aussi absurde que de conclure que 100% d’appareils vendus - 7% de convertis (des choux et des fers à boucler en gros), ça fait 93% de rejet.

J’ai un iPhone ou un iPad et je ne suis pas abonné donc c’est que je suis contre. C’est bien ta logique ?

Ps: « J'avais peu d'espoirs, et tu viens donc de le valider... »
Si tu pouvais mettre de côté cette attitude insultante et condescendante et ce sentiment de supériorité, tu te prendrais moins de volées de bois vert
(...mais j’ai peu d’espoir)

avatar Thegoldfinger | 

@jazz76

Dans le même genre de « logique «  de C1truc...

97% des membres du forum savent que C1truc est un troll mythomane manipulateur et 3% qui ne le connaissent pas encore.

avatar Yacc | 

@Thegoldfinger

Le mec est digne des manipulations des meilleurs populistes démagogues.

Il exploite les mêmes ressorts ?

avatar Thegoldfinger | 

@Yacc

Rassure moi , tu ne parles pas de moi pour le mec , mais de C1truc ?
Je faisais justement un raisonnement par l’absurde de la logique de C1truc...

Quand je sors des chiffres justement je donnes quasiment toujours les liens et les sources , contrairement à C1truc qui donne des chiffres aux doigts mouillés et les exergues comme vérité absolue.

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

«Bref tout ce qu’il faudrais prendre justement en considération»
Es tu certain que tu as lu et compris ce que j'ai écrit?

Pour toi si on te donne 7% de 10 euros c'est supérieur a 7% de 100 euro?
Tu préfères que je te donne l'exemple avec des pourcentages de tartes ou des carrés de chocolat peut être?

(Je ne parle même pas de tes exclusions « à la louche » et autres considérations « très sympa » - autant de choses qui n’ont rien à faire là quand on prétend adopter une logique mathématique)

Dis tu es certain que tu comprendre ce que tu écris?

Je t'invite ici a faire le calcul en prenant donc les données qu'il faudrait prendre en considération selon toi.
Apres, c'est certain il faut faire l'effort de calculer, c'est un peu plus compliquer qu'un copier-coller.

«C’est tout aussi absurde que de conclure que 100% d’appareils vendus - 7% de convertis (des choux et des fers à boucler en gros), ça fait 93% de rejet. »
Ben non c'est tres logique: quand on te fait une proposition insistante et répétée et que tu ne l’accepte pas... c'est que tu la rejette.

avatar thebarty | 

@C1rc3@0rc

La part de marché d’Apple avec iOS a cessé de croître il y a un moment. Pourtant, le nombre d’abonnés à AM ne cesse d’augmenter.
C’est ballot que la réalité pulvérise ton analyse bidon et biaisée en un souffle.

Mytho.

avatar Yacc | 

@thebarty

Non Circé a pondu avec un calcul inattaquable d’une complexité qui échappe au commun la preuve indiscutable de l’échec cuisant de cet anecdotique AM, c’est remarquable de puissance intellectuelle ???

avatar fifounet | 

@C1rc3@0rc

« Le prelevement se fait a partir de la CB enregistré avec l'Apple ID. »

Ha c’est obligatoire en plus la CB ???
C’est pas possible !!!
Bref
Tu prends les gens pour des cons et tu t’étonnes qu’une horde te tombe dessus ??

Et les membres d’une famille dans un compte Apple , tu sais aussi que ça existe ???

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

À propos des 93%..

Ce raisonnement digne de la rhétorique de l’extreme droite.. ??‍♂️

Là tu me déçoit vraiment ☹️

Donc, suivons sa logique imparable.

Seul 10% de la base iPhone est renouvelé chaque années.

Mince 90% des clients rejettent donc le nouvel iPhone, c’est un échec cuisant pour Apple.

Une surprise ? Non c’est ce que monsieur Crshrjzkfu nous explique depuis 2014

?

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

«Ce raisonnement digne de la rhétorique de l’extreme droite.. ??‍♂️»

Et pourquoi pas de l'extreme gauche ou de je ne sais quelle secte tant que tu y es?
C'est quoi ta ligne dans la suite: atteindre le point de Godwin

Tu es capable de faire un calcul de pourcentage?
Tu as les données, fais le.

avatar reborn | 

Ah pardon j’ai oublié l’extreme gauche. Par contre je reste sur ma ligne hein, ce calcul que tu nous fait et son interpretation n’ont aucun sens.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

Une petite histoire drôle et j’arrête sur ton taux de rejet d’AM dont tout le monde aura compris que c’est n’importe quoi.

Un chercheur sur les puces sauteuses dit à une puce posée sur la paillasse (oui elle comprenait le langage humain) : saute!...et la puce saute.
Il lui coupe les pattes et lui dit « saute »...et elle ne saute pas.

Sa conclusion : quand on lui coupe les pattes, la puce devient sourde

Ta logique mathématique est du même niveau..

avatar thebarty | 

@C1rc3@0rc

Chiffre bidon et constat biaisé, comme toujours.
Seul intérêt de ton avis ? Il est court pour une fois.

avatar Half | 

@NEWIPHONE76

????

avatar dahutski | 

Les analystes sont nuls mais ont peut-être des raisons mercantiles d'être nuls, mais tous les autres notamment sur ce site comme Cr1d1trucbidule et consorts, qui flirtent constamment avec la médiocrité, la nullité, la mauvaise foi, le vide intellectuel, on ne pourrait pas par exemple leur faire ramasser des crottes de chien dans Paris chaque fois qu'ils crachent leur haine enrobée dans des arguments pseudo-techniques toujours invalidés peu de temps après. De quoi se mettre à leur niveau.

avatar Sgt. Pepper | 

15% de progression du ÇA
25% pour le bénéfice ?

C’est hallucinant ?

Sale trimestre pour les haters ?

avatar arnaud06 | 

Vous avez oublié d’indiquer d’Apple autorise 100 milliards de rachat d’action et augmente son dividende de 16 %. Le cours va flamber si les prévisions de la conf call sont bonnes

avatar Mickaël Bazoge | 
L'article arrive…
avatar Malum | 

Mais où sont donc les Cassandre à deux balles du forum ? Et MacG et ses analyses anonçant la mort du X ? MacG qui tente de se raccrocher aux branches en disant que ce n’est pas si terrible ayant parlé du soufflet d’un X totalement à plat. Un petit 2,86 % ? Mais ils sont malades chez MacG ou n’ont aucune conscience de ce que représentent ces chiffres et ces milliards de dollars. Où sont Cric et ses thuriféraires béats devant sa logorrhée inepte ?
Et le flop de l’Apple Watch, l’échec d’Apple Music, la mort de l’iPad ?

Ne nous affolons pas, nous allons vite les retrouver sur une autre nouvelle où ils pourront déverser leurs commentaires bidons, insultant tout et tous au passage, nous démontrant combien Apple n’a rien compris, n’a que de la merdasse comme produit, se goinfre comme un gorée.

Le meilleur pour ces analystes minables qui inondent le forum est quand même la progression des ventes de 2,86 % malgré les prix et surtout de 10 % en valeur ce qui prouve que le X s’est bien vendu, un exploit quand on sait que la gamme a maintenant 8 modèles ce qui partage d’évidence le marché d’Apple. Et MacG qui nous la fait assez minable en disant que l’on est loin de la progression à deux chiffres ! La bonne blague ! Avec un marché quasi à saturation et cette incapacité à la relativité dans la comparaison, mon dieu ! Pour expliquer 10 % de 10 cela fait moins que près de 3 % de 200. MacG ne sait pas ce qu’est une courbe de croissance ? Qu’il y a un moment où il devient impossible de progresser ? Un peu comme l’on remplit un verre. Une fois plein on ne peut plus rien ajouter.

PS que MacG cesse de mentir. Les iPhone n’ont pas baissé à Noël. En période constante ils ont progressé et MacG le sait pertinemment en ayant fait un correctif sans pour autant corriger leur article principal, ce qui aurait été à leur honneur de reconnaître leur faute préférant à nouveau jouer sur les chiffres pour éviter d’avoir à se dédire, ce qui est petit petit. Il y a eu une semaine de moins de vente soit 7 % de temps de vente en moins.

avatar pocketalex | 

@malum

Edit : je me suis trompé de personne, et bien évidemment +1 à ton commentaire ?

avatar Nesus | 

@pocketalex

Parfaitement résumé.

avatar reborn | 

@pocketalex

Parfaitement bien resumé ??

avatar David Finder | 

Ne t'en fais pas, ça reviendra bientôt avec la sortie du HomePod (que j'adore personnellement, l'ayant depuis une semaine, même s'il lui manque encore quelques fonctions).

avatar C1rc3@0rc | 

@Malum

«PS que MacG cesse de mentir. Les iPhone n’ont pas baissé à Noël. En période constante ils ont progressé et MacG le sait pertinemment en ayant fait un correctif sans pour autant corriger leur article principal, ce qui aurait été à leur honneur de reconnaître leur faute préférant à nouveau jouer sur les chiffres pour éviter d’avoir à se dédire, ce qui est petit petit. Il y a eu une semaine de moins de vente soit 7 % de temps de vente en moins.»

Donc tu considere que les redacteurs de MacG sont des menteurs et qu'ils sont de mauvaise foi. Je croyais que tu avais ce jugement sur MacBidouile et Mac4ever?

Apres, tu veux dire quoi par «période constante»?
Tu tenterais de confondre correction de la valeurs monetaire par rapport a l'inflation avec volume de vente par rapport... a quoi?

Si on regarde les données d'aujourd'hui on constate que
- l'iPhone stagne (ce qui est mieux que l'effondrement précédent c'est certain),
- l'iPad repart en croissance (faible certes mais c'est de la croissance) mais surtout confirme le dépassement du seuil inferieur des 9 millions d'unités trimestrielles
- le Mac se meure a petit feu inexorablement
- Apple a fait une super acquisition avec Beats qui tire une belle croissance qui se confirme de trimestre en trimestre, même si les presque 4 milliards de CA reste le parent pauvre des catégories.
- Apple peut etre reconnaissante a la scene jailbreak de l'avoir poussé dans le business des applications qui est la locomotive de ses service dans l'iTunes Store qui est toujours aussi rentable...

avatar Dwigt | 

"en période constante". La notion de trimestre chez Apple ne couvre pas une période allant du 1er de tel mois au 30 ou au 31 d'un autre mois, mais 13 semaines, coïncidant autant que possible avec le trimestre civil. 13x7x4, ça fait 364 jours. Donc, tous les cinq ou six ans, les services financiers d'Apple décident qu'un trimestre particulier fera exceptionnellement 14 semaines pour rattraper les jours perdus au fil des ans. Le dernier, pour Apple, c'était le T1 fiscal 2017, le trimestre des fêtes de fin d'année 2016, qui avait donc été particulièrement florissant. En données brutes, le T1 2018 avait été meilleur mais légèrement.

Si on compare les trimestres sans autre observation, on pouvait penser que l'activité était à deux doigts de stagner, avec des ventes d'iPhone qui étaient même en légère baisse. Si on se rappelle que le T1 2017 avait été 7,5 % plus long qu'un trimestre ordinaire, ça révélait à l'inverse une progression assez notable de l'activité.

Ce qui est amusant, c'est que quand on mentionnait cette histoire de 14 semaines, on pouvait lire : "Mais pourquoi vous ne l'aviez pas mentionné en janvier ou en février 2017, pour relativiser alors les bons résultats d'Apple ?" En fait, à l'époque, les résultats étaient déjà bons sans ça... et j'avais posté sur d'autres forums cette histoire de semaine supplémentaire qui avait contribué à en rajouter une louche.

avatar C1rc3@0rc | 

@Dwigt

Moais.
Je comprend ton point de vu.
Au lieu de suivre des trimestres calendaires ayant un nombre de jours non constants, Apple choisi de faire ses trimestre sur 91 jours, ce qui par année conduit a un a 2 jours de defaut qu'il faut compenser par un trimestre rallongé de 7 jours tous les 6 a 7 ans.

Ça se tient comme hyptohese, sauf pour la conclusion.
La semaine rajoutée c'est la 1ere de janvier, autrement dit en terme de ventes une semaine "blanche". Elle est coincée apres les ventes en ameriques qui se font pour Thanksgiving, celles en Europe qui se font pour Noel, et avant celles en asie qui sont liées au nouvel an en fevrier, et même pire puisque en Europe les soldes démarrent vers la 2eme semaine de Janvier.
Bref, surtout pour des ventes grand publique sur un secteur onereux, cette semaine intercalaire n'a pas d'impact significatif. De plus elle représente en temps juste 1/13eme ou 1/14 eme de trimestre...

Éventuellement si Apple donnait des resulats super détaillés on pourrait peut etre chercher son impact dans les décimales de pourcentages, mais ce n'est pas le cas. On peut donc tout a fait comparer le trimestre d'annee en annee sans se lancer dans d'improbables calculs qui en plus seraient purement spéculatifs, puisqu'Apple ne donne pas de details necessaires.

avatar Dwigt | 

Non, tu comprends que dalle et tu y es allé au jugé.

Un conseil sérieux : quand tu prends les gens pour des cons, il faut éviter à tout prix que ça se remarque.

Par exemple, un truc que tu aurais pu faire, c'est regarder où Apple a greffé la 14ème semaine du trimestre octobre-décembre 2017. Je l'ai fait de mon côté, ça m'a pris 20 secondes, et ça t'aurait évité de faire un tel laïus sur cette semaine soi-disant vide.

https://www.theverge.com/2017/2/1/14468090/apple-q4-2016-earnings-extra-week

Il se trouve que c'était la semaine qui allait du 25 au 31 décembre, donc loin d'être une semaine creuse. Ça n'était pas la "première de janvier", c'était la "dernière de décembre", où les magasins sont à ma connaissance ouverts une bonne partie de la semaine. Ensuite, même cette première semaine de janvier est loin d'être vide, parce qu'il y a par exemple les préparatifs du Nouvel An chinois et, bien entendu, le Japon reste ouvert comme si de rien n'était. C'est moins soutenu que le mois qui précède, elle ne pèserait probablement pas pour 7,5 % du CA du trimestre, mais ça n'est pas non plus une semaine où le monde s'arrête de tourner.

De plus, il y a une autre précaution à appliquer si on veut faire une étude statistique un tant soit peu réfléchie, c'est de prendre en compte les échantillons voisins avant de dégager une tendance.
Ici, ça peut être casse-gueule de comparer ou de trouver une équivalence directe entre un trimestre à 13 semaines et un trimestre à 14. Par chance, on a les trimestres voisins pour permettre de relativiser l'effet 14ème semaine.
T4 fiscal 2015 : 48 M d'iPhone vendus T4 fiscal 2016 : 45,5 M T4 fiscal 2017 : 46,68 M
T1 fiscal 2016 (13 semaines) : 74,8 M T1 fiscal 2017 (14 semaines) : 78,29 M T1 fiscal 2018 (13 semaines) : 77,32M
T2 fiscal 2016 : 51,2 M T2 fiscal 2017 : 50,76 M T2 fiscal 2018 : 52,2 M

Apple avait atteint des records de ventes à la fin 2015/début 2016 (arrivée de l'iPhone 6 et 6 plus, avec un grand écran), mais ça avait été plus chaotique pour la charnière 2016/2017, avec des ventes en retrait... sauf pour octobre-décembre 2016, et là, l'effet 14ème semaine constitue l'explication la plus plausible. Et lors du 2ème semestre 2017 et du 1er trimestre 2018, il y a eu un retour global aux niveaux de vente deux ans plus tôt, voire une légère hausse au final.

Je ne comprends vraiment pourquoi tu en rajoutes une louche. N'oublie pas un truc de base : tes prédictions apocalyptiques et catégoriques, tes explications foireuses où tu tiens compte d'un paramètre qui t'arrange et où tu mets de côté ceux qui ne vont pas dans ton sens, ça va être facile d'en faire un digest, vu qu'on en a un bon échantillon dans cette conversation, et de pouvoir te les rappeler lors des prochains résultats, pour peu qu'ils soient dans la lignée des prévisions d'Apple, comme c'est le cas depuis plus de 10 ans. Est-ce donc vraiment une bonne idée ?

avatar Yacc | 

@Dwigt

Rien n’arrête Circé et certainement pas hélas la prise de conscience de l’ineptie de ses propos face aux réalités.

Tu as évidemment raison sur l’analyse de ses tactiques et de sa rhétorique qui ne sont que des artifices pour rationaliser ses détestation névrotiques.

avatar tutuflo13 | 

Qui est Cr1 ?

avatar reborn | 

@tutuflo13

C’est l’analyste en chef

avatar kubernan | 

@tutuflo13 : Un rédacteur de chez Macgé sauf qu’il publie ses articles dans les commentaires ?

avatar Snoopy007 | 

@tutuflo13

Qui est Cr1 ?

Un analyste confirmé qui devrait changer de pseudo désormais ?

avatar NyuReZ | 

Impressionnant ce cortège de fan service ...

Je comprends toujours pas pourquoi vous êtes à ce point heureux de voir des mecs ultra blindé le devenir encore plus? A moins d’avoir des actions je pige pas...

En tout cas en lincher un qui n’a rien demandé, ça montre un sacré fair-play dans votre état d’esprit, c’est beau...

Bref bref. Après on nous dira qu’il n’y a pas d’argent. C’est ce genre d’informations (je ne juge pas MacG, vous relayez) qui me dégoûte profondément du monde actuel. Certains se pavanent avec leur milliards quand d’autres crèvent de faim, fuient les bombes ou simplement et plus proches, galèrent pour finir les fins de mois en payant les factures et la bouffe de la maison.
Et encore d’autres iront dire ici combien c’est superbe, génial, et qu’il ne faut pas, absolument pas, tout mélanger, que faire cette comparaison est stupide ou très bobo-coco-écolo et j’en passe dans les diminutifs dénigrants...

Et je parle même pas la de l’optimisation fiscale (c’est plus politiquement correcte que l’évasion fiscale) qui se cache derrière ces chiffres, des conditions de travail ou de salaires des ouvriers chinois de ce magnifique « designed in California » mais quand même construit en Chine. Oui oui la encore pas la peine de dire que c’est légal, qu’ils ont raison de le faire, que c’est les lois qui doivent changer etc ... c’est déjà entendu, c’est toujours la faute de l’autre (comme dans la cours de récré des gosses).

Bref bref bref... si ça change vos vies de savoir qu’Apple reste encore une entreprise qui brasse encore un peu plus d’argent, et que vous dormez mieux, c’est le principal.

avatar Malum | 

Mon gars expliquez-vous ce que vous faites pour ceux qui sont sous les bombes, dites-nous quel véhicule vous utilisez, quel Smartphone, quel ordinateur ou tablette, si vous prenez l’avion, allez au restaurant, quelles nipes vous utilisez, si vous n’utilisez jamais aucune réduction d’impôts (par exemple vous ajoutez spontanément 15 % de TVA aux produits de première nécessité ce qui est une niche fiscale, ou vous refusez le travail d’un auto entrepreneur ou la TVA réduite sur les travaux de rénovation), si vous refusez à loisir les APL, les allocations familiales etc.

Votre vue est réductrice et totalement faussée. Apple est le premier contributeur mondial. Ses impôts avoisinent les 19 %. Apple investit dans son pays, en Europe, en Asie. Chaque Apple store créé ce sont des emplois locaux, des impôts locaux (taxes locales), des entreprises locales pour la construction et l’entretien, les consommables, les salaires et charges etc.

Quant à votre petit couplet de chevalier blanc, défenseur de la veuve et de l’orphelin, évitez de parler sans savoir. Cric et ses copains inondent les forums à chaque nouvelle pour nous dire combien certains sont des décérébrés et combien eux sont intelligents et ont raison, se plantant sans arrêt. Au fait un petit passage de la Bible : que faites vous vous-même si ce n’est de mépriser ceux qui se réjouissent que ces chiffres donnent tort à ceux qui par principe, sans rapport avec les faits, ne cessent de s’attaquer à Apple entreprise qui - comme vous l’exprimez longuement - se gave (au passage moins que votre cabaretier favori, votre boulanger et sa baguette, votre commerçant et ses coefficients de 2,4 à 3,5) vend des produits merdiques, fait des flops successifs, n’est que marketing et n’innove en rien. Ça ne vous plaît pas mais c’est justifié.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR