Apple soutient le Fonds Malala qui œuvre pour l'éducation des filles

Stéphane Moussie |

Apple va prendre part au Fonds Malala œuvrant pour le droit des filles à l’éducation, annonce aujourd’hui l’entreprise. Créé en 2013, ce fonds est mené par Malala Yousafzai, militante pakistanaise lauréate du Prix Nobel de la paix en 2014.

Tim Cook et Malala Yousafzai. Image Apple.Cliquer pour agrandir

Le soutien d’Apple devrait permettre de doubler le nombre de bourses octroyées par son réseau baptisé Gulmakai et étendre les programmes du fonds à l’Inde et l’Amérique latine. L’objectif est d’élargir l’accès à l’éducation pour 100 000 jeunes filles. Le réseau Gulmakai est actuellement présent en Afghanistan, au Pakistan, au Liban, en Turquie et au Nigeria. Apple aidera le Fonds Malala à se développer en l’assistant sur les aspects technologiques et scolaires.

Tim Cook a rencontré Malala Yousafzai pour la première fois en octobre dernier, en Angleterre. « Au gré de nos conversations, nous nous sommes vite rendu compte que nous désirions collaborer. J’ai aimé sa vision, son audace et son ambition », a-t-il expliqué au journal L’Orient-Le Jour qui a pu assister à l’annonce du partenariat à Beyrouth, au siège de l’association Lebanese Alternative Learning.

Cliquer pour agrandir

« Mon rêve et notre vision, c’est que toutes ces jeunes filles doivent avoir le droit de choisir leur avenir, a déclaré pour sa part Malala Yousafzai. C’est ce que nous essaierons d’assurer notamment par cette coopération avec Apple. J’ai confiance dans l’avenir, je crois que de plus en plus de filles pourront réintégrer l’école et décider de ce qu’elles veulent devenir. »

avatar stefann | 

@IceWizard

"Et pourquoi les garçons jouent-ils à la guerre et pas les filles? Lorsqu'ils réalisent, vers 4 ans, qu'ils ne pourront jamais avoir un bébé dans leur ventre, qu'il ne pourront pas donner la vie, c'est un drame. Ils décident alors de donner la mort, qui est un pouvoir équivalent à celui de donner la vie. »

Wow c'est quoi ces conneries mdr ??

avatar Malum | 

Débat hors de propos.Parlons plutôt de Malala et pourquoi elle a eu le prix Nobel.

Il faut rappeler que Malala a été victime d'une tentative d'assasinat par les très libéraux Talibans avec leurs frères de pensée et d'armes, Al Qaïda ou autre Boko Haram ou Etat Islamique soutenus par les fatwas des Mollahs iraniens, pakistanais etc.
Malala voulait être médecin. Elle tenait un blog pour que les filles aient le droit à l'éducation dans sa région du SWAT que les religieux en armes tenaient d'une main de fer interdisant le droit à l'éducation aux filles. Elle a reçu une balle en plein tête dans un car scolaire pour la punir. Elle a été accueillie en Angleterre où elle a été soignée.

Petits rappels à nos pourfendeurs de notre pays : en Inde ce sont deux millions de femmes tuées chaque années soit environ proportionnellement 800 fois plus qu'en France (123 l'année dernière), il est disparu 50 millions de femmes en 5 ans. Toutes les cinq minutes une femme y meurt. Les jeunes femmes peuvent mourir pour dot insuffisante ou non payée, on les brûle vives. 7 millions de bébés sont tués car ce sont des filles. Dans certaines régions de l'Inde, les tribunaux tribaux punissent les délinquants en violant leur sœur ou leur fille et par tous les hommes valides du village.

avatar Philbee | 

@Malum
Encore cette manie de vouloir hiérarchiser les malheurs des gens...
Le mieux ne serait-il pas de militer pour que TOUS les enfants, sans aucune discrimination, aient accès à une éducation digne de ce nom ?

avatar Malum | 

En voilà bien une manie de dire que tout se vaut, que finalement 1 vaut 800 car la mort c’est la mort. Oui il y a une hiérarchisation du malheur. 800 morts font plus de dégâts, de familles détruites, d’horreurs qu’une seule mort. Ici la « qualité » ne donne aucun droit à nier la quantité qui est beaucoup plus dévastatrice. Ensuite relativiser (car 1 c’est moins, infiniment moins que 800) ne veut en aucun cas dire que l’on accepte qu’il y ait une seule mort ni qu’il faut lutter pour l’en empêcher. On ne peut dire malheur pour un, malheur pour 800, malheur pour malheur, kif kif.
Vous confondez la hiérarchisation factuelle et légitime avec l’émotion et l’obligation de lutter contre les injustices. Mais avec votre raisonnement, sans hiérarchisation de la réalité comment fait-on pour la hiérarchisation des moyens mis en œuvre ? Ce n’est pas non plus parce que devant l’assassinat d’une femme on ne peut qu’être au maximum de l’indignation, de la compassion et que de ce fait il est impossible de l’être 800 fois pour 800 assassinats, que notre raison ne doit pas faire la différence.

avatar Philbee | 

@malum
Faire des choix et limiter son aide alors que rien ne vous y oblige et qu’il est possible d’aider davantage de personnes n’est pas très éthique...et surtout cela ne correspond pas au concept d’égalité homme/femme qui sous-tend l’action de Malala Yousafzai...

avatar Malum | 

Qu’écrivez-vous ? Où avez-vous lu qu’il y avait un choix à faire entre une aide restreinte et une aide totale ? Par ailleurs, àmoins que vous ne soyez Dieu sur terre, la restriction se fait automatiquement par la capacité d’aide.

De plus je ne comprends rien à votre message. Quel est le rapport de l’éthique et de l’aide ? Je n’ai pas parlé d’aide mais ai répondu à la hiérarchisation du malheur et non à leur résolution.

avatar Philbee | 

@Malum
En l’occurence, « hiérarchiser la souffrance » consiste à restreindre aux filles cette aide humanitaire alors même que les garçons en ont aussi besoin et que cette démarche s’inscrit dans une logique égalitaire de lutte contre le sexisme.
Il s’agit donc bien d’une problématique d’ordre éthique avant même d’être financière...

avatar YAZombie | 

"alors même que les garçons en ont aussi besoin": ils en ont aussi besoin. Mais pas autant que des filles qui n'y ont, elles, pas du tout accès. Tu sembles avoir un problème avec la distinction "possible" vs "impossible", c'est troublant cette cécité mais c'est vrai que tu en as d'autres. Et l'impact de l'éducation des filles n'est pas le même que l'impact de l'éducation des garçons. Il est donc tout à fait légitime, en situation de rareté des moyens, de prioriser ici, comme on le fait en tous temps et en toutes situations dans la vie.

"cette démarche s’inscrit dans une logique égalitaire de lutte contre le sexisme": dans tes rêves. Elle s'inscrit dans une démarche de lutte contre les inégalités subies par les filles, avec donc pour but de parvenir à plus d'égalité. C'est-à-dire qu'on débute avec une situation où l'égalité est inexistante, les filles étant traitées au mieux comme des citoyens de seconde zone. Où l'égalité n'existe pas, au bénéfice exclusif des garçons. J'essaye d'expliquer clairement, pour que ça rentre enfin, parce que tu sembles vivre - bien volontairement, on est d'accord - au pays des Bisounours…

"Il s’agit donc bien d’une problématique d’ordre éthique avant même d’être financière": un nouveau charabia vide de sens. Évite d'user d'une notion comme "éthique", dont tu démontres ici même que tu n'y comprends rien, puisqu'elle défend strictement l'inverse pas ta posture.

avatar YAZombie | 

"Encore cette manie de vouloir hiérarchiser les malheurs des gens...
Non, hiérarchiser les problèmes et attaquer en premier les plus problématiques, parce que les moyens restent rares. Comme on le fait pour absolument tout dans la vie, sans la moindre exception, à chaque instant, depuis le matin faire pipi avant de faire le café jusqu'au budget de l'état qui priorité certaines actions plutôt que d'autres.

Le mieux ne serait-il pas de militer pour que TOUS les enfants, sans aucune discrimination, aient accès à une éducation digne de ce nom ?
Le mieux? Non. Si on a déterminé qu'un problème était plus urgent ou plus grave, ou plus stratégique qu'un autre, on priorise, parce que c'est ça le mieux. Comme partout dans la vie. De plus, il y a des associations, des organisations gouvernementales et non-gouvernementales, des instances internationales et autres qui se consacrent à l'éducation en général. Prétendre que l'un devrait exclure automatiquement l'autre est au mieux mal informé, au pire totalement stupide (avec quelque part au milieu, malhonnête). Et ne pas hiérarchiser l''est encore plus.

Ton attitude n'est rien d'autre qu'une posture dépourvue de sens, elle se fonde sur un précepte qui n'existe nulle part, à aucune échelle et à aucun moment de la vie humaine.

avatar Philbee | 

@Yazombie
«Le mieux? Non. Si on a déterminé qu'un problème était plus urgent ou plus grave, ou plus stratégique qu'un autre, on priorise, parce que c'est ça le mieux.  »

La vraie question est : a-t-on nécessairement besoin de hiérarchiser les injustices que subissent ces enfants ?
En effet :
- les moyens financiers existent car la mobilisation autour de cette cause est internationale.
- les injustices que subissent les filles (non-accès au système éducatif) ne sont pas de même nature que celles que subissent les garçons (éducation factice basée essentiellement sur un enseignement religieux fondamentaliste ayant pour conséquence un endoctrinement qui prone le « sacrifice suprême »...). Il est donc difficile de juger objectivement lesquelles de ces injustices sont les plus problématiques sauf sur un point : les conséquences éducatives sont au final les mêmes pour tous ces enfants, à savoir l’absence d’une véritable éducation.
- la raison d’être de ce programme d’aide à l’éducation des filles étant la lutte contre les discriminations de genre, peut-on alors se permettre de supplanter une injustice sexiste par une autre, même au nom de cette fameuse discrimination positive...discrimination « positive » qui d’ailleurs fait de plus en plus débat - c.f exemple récent dans le domaine de l’enseignement : http://www.dailymail.co.uk/news/article-5294031/amp/Oxford-University-ex...

Je concluerai mon message en disant que nous ne sommes pas en train de discuter de choses triviales mais de l’avenir d’enfants et qu’il est grand temps de s’en souvenir !

avatar YAZombie | 

"La vraie question est : a-t-on nécessairement besoin de hiérarchiser les injustices que subissent ces enfants ?"
Déjà répondu. Oui. Comme tout le reste.
"- les moyens financiers existent car la mobilisation autour de cette cause est internationale
Non sequitur. Et qu'il y ait de l'argent ne signifie pas qu'il y a assez d'argent, et ce serait encore moins le cas avec tes "propositions" qui consistent in fine à dépenser également pour toutes actions.
"Il est donc difficile de juger objectivement"
Je ne vois vraiment pas ce que l'objectivité a à voir ici. C'est évidemment subjectif, de la manière qu'il y a des chances qu'en cas d'accidents tu priorises de rescaper les enfants, alors qu'il n'y a aucune objectivité à rescaper un 10 ans plutôt qu'un 20.
Les politiques publiques ne sont heureusement pas faites que de rationalité. De quelle immaturité tu fais preuve!
"les conséquences éducatives sont au final les mêmes pour tous ces enfants, à savoir l’absence d’une véritable éducation"
Mais on parle de conséquences sociales, et là l'éducation des filles est plus efficace.
"- la raison d’être de ce programme d’aide à l’éducation des filles étant la lutte contre les discriminations de genre
C'est ça. Avec le diagnostic fait par tous que les femmes sont plus l'objet de discrimination, et la décision de certaines instances de privilégier la leur. Comme pour tout.
"qui d’ailleurs fait de plus en plus débat"
Tout fait débat. Même ici tes capacités cognitives (de moins en moins).

"Je concluerai mon message en disant que nous ne sommes pas en train de discuter de choses triviales mais de l’avenir d’enfants et qu’il est grand temps de s’en souvenir !"
Heureusement que tu es là pour rappeler des priorités (tiens! ça alors!) établies par à peu près toutes les instances internationales ayant à y voir…

J'ai rarement assisté à un discours aussi dénué de rigueur et de logique, aussi prompt à ignorer totalement même l'ombre d'un argument ou même d'un exemple contraire - et pourtant il y en a -, et dépourvu du moindre fil conducteur. Cette façon de prétendre qu'on ne hiérarchise pas est d'une sottise… incroyable! Tu racontes vraiment mais n'importe quoi!

avatar Philbee | 

@Yazombie
« Et qu'il y ait de l'argent ne signifie pas qu'il y ait assez d’argent »

Et qu’il y ait de l’argent peut tout aussi bien signifier qu’il en ait assez...argument à double tranchant ! ?
Mais votre logique plutôt floue semble oublier un fait simple : devenir une cause humanitaire internationale a généralement pour conséquence un seuil de don important. De la probabilité de base que Bernouilli n’aurait sûrement pas démenti. Votre « non sequitur » était de trop, comme le sont vos commentaires idiots et désobligeants...

« Je ne vois vraiment pas ce que l'objectivité a à voir ici. C'est évidemment subjectif »

Cette même objectivité qui permet de constater que ces enfants sont victimes d’une injustice flagrande... et ceci au nom de principes moraux qui, pour nous occidentaux, ne sont pas subjectifs !

« Mais on parle de conséquences sociales, et là l'éducation des filles est plus efficace. »

Effectivement, laisser les garçons se faire endoctriner pour qu’ils finissent par devenir des extrémistes voire des terroristes n’est sûrement pas une conséquence sociale extrêmement grave pour la société toute entière...?
Et puisque vous parliez de priorités, par quelles mesures éducatives prioritaires peut-on espérer réformer des pays en situation de guerre comme l’Afghanistan ?
A ce sujet, voici un lien éclairant sur la situation des enfants dans ce pays :
https://www.humanium.org/fr/afghanistan/
Cela parle notamment des enfants soldats...mais j’imagine que le destin de ces garçons et l’utilité de les scolariser vous semblera secondaire...

« C'est ça. Avec le diagnostic fait par tous que les femmes sont plus l'objet de discrimination, et la décision de certaines instances de privilégier la leur. Comme pour tout. »

Hélas, votre expression « comme pour tout » montre bien que votre discours est outrancier et que votre rhétorique exagérément victimaire tient davantage du discours d’un(e) idéologue. Dommage...

avatar YAZombie | 

"Et qu’il y ait de l’argent peut tout aussi bien signifier qu’il en ait assez...argument à double tranchant !"
Si ça voulait dire quelque chose, peut-être? En l'état c'est totalement dénué de sens, alors…

"Mais votre logique plutôt floue"
Elle n'a rien de flou, et elle a le mérite d'exister.

"devenir une cause humanitaire internationale a généralement pour conséquence un seuil de don important"
Affirmation totalement vide de sens.

"De la probabilité de base que Bernouilli n’aurait sûrement pas démenti"
Si elle avait du sens, peut-être?

"Votre « non sequitur » était de trop"
Et pourtant le problème c'est l'existence d'un non sequitur, pas qu'il soit décrit pour ce qu'il est.

"comme le sont vos commentaires idiots et désobligeants"
Je comprends bien que pour toi des commentaires cohérents fondés sur le réel soient considérés comme idiots. Qu'ils soient de plus logique est clairement aussi pour toi pratiquement une insulte.

"Cette même objectivité qui permet de constater que ces enfants sont victimes d’une injustice flagrante..."
Ça n'a rien d'objectif. Et j'ai corrigé l'énorme fôte.

"et ceci au nom de principes moraux qui, pour nous occidentaux, ne sont pas subjectifs !"
Parler de "principes moraux" - pratiquement au cœur de la subjectivité -, rappeler qu'ils sont le fait d'un environnement culturel - donc par essence subjectifs - occidental, et en tirer que "ce n'est pas subjectif"… Oui, ça pourrait inquiéter sur tes capacités cognitives, mais c'est juste une démonstration flagrante que tu ne comprends rien aux notions que tu penses manier, même les plus basiques, et que tu crois que mettre en mot joli un peu savant va automatiquement donner du sens. Fatalement ça donne tes charabias dépourvus de sens et truffés de logique fallacieuse. Tu ferais mieux de t'abstenir d'utiliser des notions auxquelles tu ne comprends à ce point rien. C'est-à-dire toutes, semble-t-il.

"Effectivement, laisser les garçons [] pour la société toute entière"
Encore un non sequitur, doublé d'un argument dit "épouvantail". En une si courte phrase deux exemples de logique fallacieuse, bravo!

"Et puisque vous parliez de priorités, par quelles mesures éducatives prioritaires peut-on espérer réformer des pays en situation de guerre comme l’Afghanistan ?"
Je ne suis pas expert en la matière - j'espère que tu ne vas pas prétendre l'être, ce serait le pompon… -, ça n'a rien à voir avec le sujet, et ce n'est pas parce qu'on parle ici d'une action qu'il ne peut y en avoir de l'autre.

"mais j’imagine que le destin de ces garçons et l’utilité de les scolariser vous semblera secondaire"
Ad hominem idiot sortant de nulle part.

"Hélas, votre expression « comme pour tout » montre bien que votre discours est outrancier"
Mon expression décrit simplement le réel, comme j'en ai donné quelques petits exemples. Avec un strict minimum de capacités cognitives soit tu pourrais en trouver d'autres, soit tu pourrais contrer l'argument. Tu n'as fait ni l'un ni l'autre, te contentant de charabia dénué de sens.

"et que votre rhétorique exagérément victimaire"
Encore une fois évite des notions que tu ne comprends pas.
Il faudra expliquer en quoi ma rhétorique serait victimaire. Mais expliquer n'est pas ton fort, les affirmations dénuées de sens le sont.

"tient davantage du discours d’un(e) idéologue"
Je comprends bien que pour toi ne pas raconter n'importe quoi, tenir compte du réel et en tirer des conclusions logiques et cohérentes c'est être un idéologue.

avatar Philbee | 

@Yazombie

 »Si ça voulait dire quelque chose, peut-être? En l'état c'est totalement dénué de sens, alors… »

Pourtant cela découle d’une de vos expressions (« Et qu'il y ait de l'argent ne signifie pas qu'il y ait assez d’argent »)....?

« "Mais votre logique plutôt floue"« Elle n'a rien de flou, et elle a le mérite d'exister. »

Dixit une personne qui prétend que mes affirmations sont vides de sens...l’hopital qui se moque de la charité ! ?

« "devenir une cause humanitaire internationale a généralement pour conséquence un seuil de don important"
Affirmation totalement vide de sens.»

Pas pour celui qui connaît la loi des grands nombres et la notion de seuil ! Interessez-vous à la méthodologie des sondages (quand ils utilisent une méthode aléatoire bien sûr...)

« Parler de "principes moraux" - pratiquement au cœur de la subjectivité... »

Le commentaire de trop ? ? Un sujet aussi complexe que l’universalité des valeurs morales mérite un peu mieux que vos commentaires simplistes :
http://www.cafephilosophia.fr/sujets/existe-t-il-des-valeurs-morales-uni...

Ce principe est à la base de la déclaration universelle des droits de l’Homme qui sert de référence objective aux lois de nos démocraties « modernes ».

 «"Effectivement, laisser les garçons [] pour la société toute entière"
Encore un non sequitur...»

Flagrant délit d’ « amputage » massif de commentaire qui conduit immanquablement à une remarque débile de votre part.

« ce n'est pas parce qu'on parle ici d'une action qu'il ne peut y en avoir de l'autre. »

?...traduction, SVP ?

« Il faudra expliquer en quoi ma rhétorique serait victimaire. Mais expliquer n'est pas ton fort, les affirmations dénuées de sens le sont. »

Si votre expression « comme pour tout » fait allusion à des discriminations supposées systémiques envers les femmes alors on peut considérer qu’il s’agit d’une logique victimaire. Il est alors facile d’en vérifier l’absurdité en constatant ses dérives. Exemple : https://www.campusreform.org/?ID=10338

D’ailleurs, cet article analyse le « concept » : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1464700108086364

Libre à vous de continuer cette discussion mais vos propos insultants ne méritent pas que je m’y attarde davantage...

avatar YAZombie | 

"Pourtant cela découle d’une de vos expressions (« Et qu'il y ait de l'argent ne signifie pas qu'il y ait assez d’argent »)"
Tu réponds "mais ça ne veut pas dire que ça ne peut pas faire cinq" à qqu'un qui te dit que "deux plus deux égale quatre et exclusivement quatre".
Remarque, clairement c'est ton idée de la logique.

"Dixit une personne qui prétend que mes affirmations sont vides de sens...l’hopital qui se moque de la charité"
Non non. Tes affirmations sont vides de sens, quand elles ne sont pas totalement absurdes ou des logiques fallacieuses.

"Pas pour celui qui connaît la loi des grands nombres et la notion de seuil"
Mais totalement pour celui qui relie correctement le problème et la réponse apportée. En l'espèce ça a autant à voir que la théorie des cordes avec la question des moyens.

"Le commentaire de trop ? ? Un sujet aussi complexe que l’universalité des valeurs morales mérite un peu mieux que vos commentaires simplistes :
http://www.cafephilosophia.fr/sujets/existe-t-il-des-valeurs-morales-uni...

Et le texte mis en référence mériterait a minima que tu tentes de le comprendre, en particulier si tu le cites. D'autant qu'il abonde franchement dans mon sens.

"Ce principe est à la base de la déclaration universelle des droits de l’Homme qui sert de référence objective aux lois de nos démocraties « modernes »."
Ceci aurait pu être un débat avec qq'un disposant de capacités cognitives normales, et notamment relier les différents éléments dont il est débattu en l'espèce…
"qui sert de référence objective aux lois de nos démocraties « modernes »", c'est bien ça hein? Ah oui, les démocraties modernes dont on parle ici, à savoir Afghanistan, Pakistan, Liban, Turquie, Nigeria? C'est bien ça hein?
Je ne sais pas quel plaisir masochiste tu prends à te ridiculiser d'une manière aussi totale, mais tu as de la chance que ça ne tue pas hein… petzouille va.

"Flagrant délit d’ « amputage » massif de commentaire qui conduit immanquablement à une remarque débile de votre part."
Heu… tu ne connais pas l'usage ni la signification de […]? ?

"traduction, SVP ?"
Les problèmes s'intensifient…
Traduction? Je suis sûr que même toi tu peux lire sur les chiottes ou conduire en mangeant.

"Si votre expression « comme pour tout » fait allusion à des discriminations supposées systémiques envers les femmes alors on peut considérer qu’il s’agit d’une logique victimaire"
Plusieurs options possibles:
- tu ne lis pas,
- tu lis, mais tu as une mémoire de poule,
- tu lis, mais tu as de graves problèmes de compréhension.
Je penche bien sûr pour la dernière.
Je t'invite à regarder quelques commentaires plus haut, j'ai expliqué en détail de quoi je parlais.
Quoi qu'il en soit, Bravo! Je t'invite à remplacer "femmes" par "enfants" dans ta phrase, pour comprendre de quelle bassesse tu fais preuve.

"Il est alors facile d’en vérifier l’absurdité en constatant ses dérives. Exemple : https://www.campusreform.org/?ID=10338"
J'ai bien compris que tu ne lisais jamais les liens que tu fournissais ?️
Et j'ai du mal à comprendre où est l'absurdité?

"D’ailleurs, cet article analyse le « concept » : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1464700108086364"
Et donc un article traitant de l'iintersectionnalité, en mentionnant en particulier l'immensité des succès qui en sont issus.
Mais qu'est-ce que ça à voir? Ah oui: rien.

"Libre à vous de continuer cette discussion mais vos propos insultants ne méritent pas que je m’y attarde davantage"
Il n'y a rien de plus insultant que ta prétention à critiquer une action qui a su démontrer son efficacité, en n'apportant à cette critique coquille vide qu'absurdités, non sens, et la plus profonde imbécillité. Quand on n'est même pas capable de lire les sources qu'on fournit on s'abstient de tenter de débattre.
Pathétique.

avatar Philbee | 

@Yazombie
Je ne vais pas perdre mon temps avec le troll que vous êtes et qui croit qu’un simple bluff suffira à lui éviter de faire étalage de sa crétinerie et de sa mauvaise foi ?
Donc je vais me contenter de répondre à certaines de vos plus grosses bêtises :

« le texte mis en référence mériterait a minima que tu tentes de le comprendre, en particulier si tu le cites. D'autant qu'il abonde franchement dans mon sens. »

Sauf que L’article en question ( http://www.cafephilosophia.fr/sujets/existe-t-il-des-valeurs-morales-uni... ) ne peut donner véritablement raison à qui que ce soit puisqu’il fait essentiellement un tour d’horizon, sans réel parti pris, des différentes approches philosophiques sur le thème de l’existence d’une morale universelle ! ?
Cependant, il faut aller aux chapitres : « La question des « droits de l’homme », « Encore autour de l’être et du devoir être... » et « La « fonction universalisante » des droits de l’homme » pour y lire, notamment, des passages plus qu’instructifs comme celui-ci :
« Enfin les droits de l’homme tels qu’ils sont formulés relèvent d’une abstraction et d’une systématisation qui les rends plus commodes pour une extension et les rends transculturellement opératoires. Car les affinités de ces droits avec d’autres « universalisants » -nous avons déjà cité la règle d’or- sont réelles[20]. Malgré la contingence de leur formation, leur « forme » apparaît facilement exportable. »

« c'est bien ça hein? Ah oui, les démocraties modernes dont on parle ici, à savoir Afghanistan, Pakistan, Liban, Turquie, Nigeria? C'est bien ça hein?
Je ne sais pas quel plaisir masochiste tu prends à te ridiculiser d'une manière aussi totale, mais tu as de la chance que ça ne tue pas hein… petzouille va. »

Sauf qu’il a toujours été question, comme je l’ai dit dans un autre message, d’une vision occidentale, celle de la déclaration universelle des droits de l’Homme, vision qu’il s’agit de transposer dans les pays en question. D’ailleurs, pourrait-il en être autrement puisque, vous le sous-entendez vous-même, ces pays n’ont pas cette culture droitdel’hommiste dont se réclame sûrement (au moins pour ce qui de l’Egalité homme/femme) cette chère Malala.
Mes propos sont donc logiques et conformes à ce que dit l’article que j’ai mis en lien...
Petzouille, vous-même ! ?

« Exemple : https://www.campusreform.org/?ID=10338"
J'ai bien compris que tu ne lisais jamais les liens que tu fournissais ?️
Et j'ai du mal à comprendre où est l'absurdité? »

?? franchement votre culot est incroyable !
Je cite l’article en question :
«Based on interviews with 8 female STEM students, two professors recently concluded that "masculine" norms are to blame for the lack of female STEM graduates. According to the professors, these masculine norms include “asking good questions,” “capacity for abstract thought and rational thought processes,” “motivation,” “independent” thinking, and a relatively low fear of failure » ?

"D’ailleurs, cet article analyse le « concept » : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1464700108086364"
Et donc un article traitant de l'iintersectionnalité, en mentionnant en particulier l'immensité des succès qui en sont issus.
Mais qu'est-ce que ça à voir? Ah oui: rien.

Vous semblez être un adepte de ces théories féministes pronant cette rhétorique de victimisation des femmes. Or, il suffisait de lire l’introduction de l’article pour en comprendre tout l’intérêt (N.B : ce que vous n’avez pas fait...à moins que vos capacités cognitives ne soient trop limitées pour le comprendre...). Je cite :
« I shall argue that, paradoxically, it is precisely the concept's alleged weaknesses — its ambiguity and open-endedness — that were the secrets to its success and, more generally, make it a good feminist theory. ». Évidemment, je vous taquine un peu mais sachez quand même qu’il y a plus terrible encore : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/001139297045002003
Je cite : « (3) The contemplative, uninvolved ‘spectator knowledge’ must be replaced by
active participation in action, movements and struggles for women’s emancipation. The motto for this approach could be: ‘if you want to know a thing, you must change it.’»

Mais peut-être espérez-vous que personne ne lira votre prose ou la mienne pour que vous puissiez continuer à raconter n’importe quoi...je vous le souhaite sincèrement ! ?
J’attends donc avec impatience la suite ?

avatar YAZombie | 

"Je ne vais pas perdre mon temps": lol

"Donc je vais me contenter de répondre à certaines de vos plus grosses bêtises"
= "il y a trop de choses qui sont vraies dans ce que vous dites auxquelles je n'ai pas de réponse, mais je ne vais tout de même pas le reconnaître" (et tu t'y connais en bêtise).

"sauf que L’article en question (http://www.cafephilosophia.fr/sujets/existe-t-il-des-valeurs-morales-uni... ) ne peut donner véritablement raison à qui que ce soit": exactement…
1/ On se demande bien dès lors pourquoi l'avoir cité, hormis dans le but de faire semblant d'avoir une réponse, et une intellectualisante plutôt qu'intelligente,
2/ et dans l'ensemble la morale y est bien décrite en tendance comme subjective dans les doctrines philosophiques qui se sont penchées sur cet angle.

"Cependant, il faut aller aux chapitres […] facilement exportable. »"
Il faut y aller… pour n'y trouver que du contenu sans la moindre relation au sujet, à savoir si la morale est objective ou subjective? Parce que, le passage cité? Rien à voir avec la question. Ça aborde la possible universalité, mais certainement pas une possible objectivité. Tu sembles croire que si c'est universel c'est objectif…? et là ?

"Sauf qu’il a toujours été question, comme je l’ai dit dans un autre message, d’une vision occidentale, celle de la déclaration universelle des droits de l’Homme"
Je ne sais pas d'où tu sors ça, à part ta tête. Il s'agit de favoriser l'éducation des filles, et personne ne peut affirmer que c'est une conséquence exclusive des droits de l'homme. Même dans une vision mécanistique l'éducation des filles a du sens.

"Je cite l’article en question :
«Based on interviews […] fear of failure »"

Ah oui, j'imagine qu'il peut y avoir des gens pour trouver absurde qu'on se fonde sur les expériences et les ressentis personnels d'individus afin de chercher une solution à un problème reconnu partout comme grave, à savoir la disparité homme-femme dans les STEM ?‍♂️️

"Vous semblez être un adepte de ces théories féministes prônant cette rhétorique de victimisation des femmes"
Encore un ad hominem, un épouvantail, et surtout énormément de paresse? Ça devient une habitude, on voit bien quand tu te sais acculé dans tes absurdités… Bref, ça ne cachera pas le fait que tu as cité un article qui au mieux défend une position inverse à la tienne.

"« I shall argue that, paradoxically, it is precisely the concept's alleged weaknesses — its ambiguity and open-endedness — that were the secrets to its success and, more generally, make it a good feminist theory. »"
Donc "paradoxalement", ce sont "ses prétendues faiblesses" qui sont le "secret du succès de l'intersectionnalité". Oui, moi j'avais bien lu. Et alors? Conclusion?
Que tu as cité un article qui n'avait rien à voir avec ce que tu prétendais. Une fois de plus. Comme toujours. Et en plus tu en rajoutes une couche, qui n'a toujours rien à voir. À ce niveau c'est de l'art.

"Évidemment, je vous taquine un peu"
Le roi est nu, je me demande avec quoi il taquine? ?

"sachez quand même qu’il y a plus terrible encore : http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/001139297045002003
Je cite : « (3) The contemplative, uninvolved ‘spectator knowledge’ must be replaced by active participation in action, movements and struggles for women’s emancipation. The motto for this approach could be: ‘if you want to know a thing, you must change it.’»"

Citer un passage sans en tirer des conclusions est aussi vain que ton autre habitude, citer des sources sans les lire. Là encore, je me demande bien ce qu'il y a de terrible… à part peut-être pour un esprit foncièrement misogyne et paranoïaque pour qui l'idée que la femme puisse avoir une action politique est terrifiante. Une victimisation (ô combien absurde) de l'homme, quoi.
Enfin bon, tu as juste pris un passage au hasard, sans comprendre ce qui y était écrit, c'est patent.

"Mais peut-être espérez-vous que personne ne lira votre prose ou la mienne pour que vous puissiez continuer à raconter n’importe quoi...je vous le souhaite sincèrement !"
Au vu du nombre de commentaires que tu as été contraint d'effacer parce qu'ils contenaient un trop grand nombre de sottises, je pense que tu prends le bon chemin.

avatar Philbee | 

@yazombie

« dans l'ensemble la morale y est bien décrite en tendance comme subjective dans les doctrines philosophiques qui se sont penchées sur cet angle. »

Ce qui est faux (encore un fois)...rien que les références à l’approche kantienne (qui sont particulièrement nombreuses) démontrent le contraire !
Ca commence fort ! ?

« Il faut y aller… pour n'y trouver que du contenu sans la moindre relation au sujet, à savoir si la morale est objective ou subjective? Parce que, le passage cité? Rien à voir avec la question. Ça aborde la possible universalité, mais certainement pas une possible objectivité. Tu sembles croire que si c'est universel c'est objectif…? et là ? »

Sauf que l’objet de la discussion était bien la morale universelle issue des droits de l’Homme...
Or le titre même d’un des chapitres (« Des normes valides au-delà de la circonscription limitée de telles ou telles moeurs ? ») aurait du vous aider à comprendre que c’est bien l’aspect NORMATIF de cette déclaration universelle des droits de l’Homme qui la rend objective (ce qui est objectif étant ce qui ne dépend pas de soi et est valable pour tous, à savoir une norme)
Capice ? ??

« Je ne sais pas d'où tu sors ça, à part ta tête.
Mais bien sûr ?...alors pourquoi passez-vous tant de temps à vouloir me prouver le contraire ?

« un problème reconnu partout comme grave, à savoir la disparité homme-femme dans les STEM ?‍♂️️ »

« reconnu partout comme grave » ?
Effectivement, ce qui est graâave c’est que l’article que je cite prouve précisément le contraire (le caractère ironique de l’article est pourtant assez évident ?)

« " I shall argue that, paradoxically, it is precisely the concept's alleged weaknesses — its ambiguity and open-endedness — that were the secrets to its success and, more generally, make it a good feminist theory. "
Donc "paradoxalement", ce sont "ses prétendues faiblesses" qui sont le "secret du succès de l'intersectionnalité". Oui, moi j'avais bien lu. Et alors? Conclusion? »

Petit rappel : nous parlions de ce que vous défendez (à votre « esprit » défendant ? ?), à savoir cette approche féministe de l’Egalité homme/femme.
J’ai donc mis en caractère gras la solution à votre questionnement métaphysique pour vous éviter la surchauffe cérébrale (la prochaine étape : le rébus ? ?)

 « (3) The contemplative, uninvolved ‘spectator knowledge’ must be replaced by active participation in action, movements and struggles for women’s emancipation. The motto for this approach could be: ‘if you want to know a thing, you must change it.’ »
Citer un passage sans en tirer des conclusions est aussi vain que ton autre habitude, citer des sources sans les lire. Là encore, je me demande bien ce qu'il y a de terrible… »

Là est tout le problème ?
On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif...En tout cas, le bourricot en question aura à coeur de (re)lire le passage marqué en gras...

« Au vu du nombre de commentaires que tu as été contraint d'effacer parce qu'ils contenaient un trop grand nombre de sottises, je pense que tu prends le bon chemin. »

Vous parlez des double posts ? Rassurez-vous, en ce qui concerne notre discussion, je n’aurai pas besoin de me répéter au vu du niveau de mon interlocuteur... vivement la suite ?

avatar YAZombie | 

"Ce qui est faux (encore un fois)...rien que les références à l’approche kantienne étant particulièrement nombreuses"
=>"L’article en question ne peut donner véritablement raison à qui que ce soit"
Que voilà un bel exemple de ta cohérence.
Quoi qu'il en soit, c'est bien pourquoi j'ai parlé de tendance, et non d'absolu. Ne pas confondre mes efforts de rigueur avec tes piétinements d'éléphant.

"Évidemment, puisque l’objet de la discussion était la morale universelle issue des droits de l’homme"
Donc rien à voir avec le sujet ici présent. Comme d'habitude.

"c’est bien l’aspect NORMATIF de cette déclaration universelle des droits de l’Homme qui la rend objective"
Quel dommage que la norme soit en soi subjective, n'est-ce pas? Du coup tout l'édifice s'effondre. Heureusement qu'il n'était pas bien haut!

"ce qui est objectif étant ce qui ne dépend pas de soi et est valable pour tous, à savoir une norme"
Il manque juste à la norme qu'elle soit valide en tout temps et dans tout espace pour en faire quelque chose d'objectif. Au lieu de quoi nous avons bien, dans le monde réel, un nombre infini de normes culturelles, et avec elles des morales variées.

"alors pourquoi passez-vous tant de temps à vouloir me prouver le contraire"
Je passe plutôt mon temps à essayer de te rappeler que le débat est celui provenant de l'article, à savoir la valeur d'actions ciblées, que tu nies - ce qui bien évidemment te pousse dans des absurdités et des tentatives d'échappatoire un chouïa ridicules.

"Effectivement, ce qui est grave c'est que l’article que je cite prouve précisément le contraire"
D'abord, un peu de rigueur: un article ne prouve rien.
D'autre part, ce que dit cet article c'est que des professeurs ont identifié des raisons au manque de filles dans les cursus STEM - manque que l'article souligne, "noting that women are not only “less likely to major in STEM fields” than are men" -, et de leur faible réussite comparé aux garçons - "but those who do study STEM" are less likely to graduate than their male classmates. Aucun "contraire" en vu. Avec ta lecture créative, pas étonnant que tu tournes en rond.

"Petit rappel : nous parlions de ce que vous défendez (à votre « esprit » défendant ? ?), à savoir le féminisme"
Encore un petit signe d'obsession paranoïaque, et ce qu'on va appeler ta créativité laissée en roue libre. On commence à comprendre l'origine de tous ces arguments épouvantails.
À aucun moment je n'ai défendu le féminisme ici. Je n'ai fait que défendre le réel, celui dans lequel les filles ont moins accès à l'éducation dans les pays dont il est question, et où l'efficacité de l'éducation des filles pour le développement, notamment économique, a été démontrée dans maintes publications. Je n'ai fait que défendre ce qu'il y a de plus logique et indéniable: que toute action, qu'elle soit personnelle ou collective, fait toujours l'objet de hiérarchisation et priorisation, et que par conséquent dans ce cadre fondamentalement tiré du réel, qu'une fondation priorise l'éducation des filles est parfaitement rationnel, d'autant qu'il existe par ailleurs des programmes incitation à l'éducation en général.
Bref, il faut arrêter de rêver tes débats.

"On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif...En tout cas, le bourricot en question aura à coeur de (re)lire le passage marqué en gras"
Apparemment on ne fait pas dire à un âne bâté ce qu'il a à conclure. Probablement parce que rien.

"Vous parlez des double posts ?"
Mais bien sûr.

"Rassurez-vous, en ce qui concerne notre discussion, je n’aurai pas besoin de me répéter au vu du niveau de mon interlocuteur"
Étant donné ton incapacité à rester dans le cadre de la discussion dans tes malheureuses tentatives d'évitement, il est sûr que tu ne risques pas de te répéter. Par exemple on cherche encore en quoi la Constitution française va permettre l'égalité des sexes dans les pays dont il est question dans l'article… Quant à moi, je m'évertue à essayer de rappeler ce dont nous parlons (cf. l'article, tout de même…), et tu ne comprends toujours strictement rien!

avatar Philbee | 

@Yazombie

« à l’approche kantienne étant particulièrement nombreuses"
=>"L’article en question ne peut donner véritablement raison à qui que ce soit"
Que voilà un bel exemple de ta cohérence. »

Aucune incohérence ! Qu’un article parle davantage d’une théorie ne signifie pas pour autant qu’il y adhère.
D’ailleurs, je répondais à un de vos commentaires qui prétendait le contraire !
Mon pauvre vieux...?

« "Évidemment, puisque l’objet de la discussion était la morale universelle issue des droits de l’homme"
Donc rien à voir avec le sujet ici présent. Comme d'habitude. »

Évidemment c’est un énorme mensonge. En tout cas, vous me sortez cet argument bien tardivement... quand ca VOUS arrange...comme pour le reste ! ?

« "ce qui est objectif étant ce qui ne dépend pas de soi et est valable pour tous, à savoir une norme"
Il manque juste à la norme qu'elle soit valide en tout temps et dans tout espace pour en faire quelque chose d'objectif Au lieu de quoi nous avons bien, dans le monde réel, un nombre infini de normes culturelles, et avec elles des morales variées. »

Sauf que, précisément, la définition de norme englobe aussi ce qui peut s’appliquer à tous (c.f définition d’objectif), à savoir ce qui est UNIVERSELLEMENT admis ou qui a pour but de l’être (N.B : nuance que vous ne comprenez toujours pas). Or c’est le cas de la déclaration UNIVERSELLE des droits de l’Homme ... j’ose un petit CQFD ! ?

➡️Pour rappel : définition de norme : une norme désigne un état habituellement répandu, moyen, considéré le plus souvent comme une règle à suivre... »

« D'abord, un peu de rigueur... »

Pitié ! ?

« D'autre part, ce que dit cet article « c'est que des professeurs ont identifié des raisons au manque de filles dans les cursus STEM - manque que l'article... »

Mais il souligne surtout, sur un ton clairement ironique, l’analyse surréaliste qui en est faite des raisons de cette situation : (bis repetita) « Based on interviews with 8 female STEM students, two professors recently concluded that "masculine" norms are to blame for the lack of female STEM graduates. According to the professors, these masculine norms include “asking good questions,” “capacity for abstract thought and rational thought processes,” “motivation,” “independent” thinking, and a relatively low fear of failure. »

Si vous vous étiez d’abord renseigné sur l’auteur (Toni Airaksinen), cela vous aurait évité de raconter de telles énormités ! ?

« À aucun moment je n'ai défendu le féminisme ici. Je n'ai fait que défendre le réel »

Le petit menteur qui n’assume pas le pourquoi de cette laborieuse discussion ?. Je vous cite :
« Avec le diagnostic fait par tous que les femmes sont plus l'objet de discrimination, et la décision de certaines instances de privilégier la leur. Comme pour tout. ».

« diagnostic fait par tous » ? Leger déni de réalité teinté d’amnésie et qui se conclut en apothéose par ce « comme pour tout », en guise de cerise (féministe) sur le gateau !
?

Je vous fais grâce du reste, j’ai eu ma dose de rire pour la soirée ! ?
De toute façon, vous n’êtes plus du tout crédible !

A suivre...?

avatar YAZombie | 

Je me contente de répéter cette évidence:
Je passe plutôt mon temps à essayer de te rappeler que le débat est celui provenant de l'article, à savoir la valeur d'actions ciblées, que tu nies - ce qui bien évidemment te pousse dans des absurdités et des tentatives d'échappatoire un chouïa ridicules.
Que tu sois incapable de rester sur le sujet (il suffit de se référer à l'article), que tu considères un simple rappel - pourtant dans pratiquement chacun de mes commentaires - à ce qu'est le sujet comme un "argument" (et en plus il serait mal placé!), est certainement à la fois un symptôme et la raison pour laquelle ton discours est aussi systématiquement absurde. Plutôt que de rester sur ce dont il est question depuis le départ tu es parti dans une direction totalement dénuée de sens (la Constitution française et son application au Pakistan, Liban, Turquie et Nigeria…), manifestement guidé par une obsession paranoïaque…
Quoi qu'il en soit ça ne fait pas de toi un interlocuteur rationnel, et nos échanges s'arrêtent ici pour cette fois.
Je te laisse continuer à crier tes absurdités dans le vide.

avatar Philbee | 

(édité)

avatar pim | 

Et sinon, personne ne dit rien sur le fait qu'elle porte une montre connectée clairement non Apple. Tim aurait tout de même pu lui offrir une Apple Watch !

avatar tbr | 

HS : pendant une fraction de seconde, la vignette à gauche de l’accroche représentait SuperDupont.

Et SD a disparu !

Aurais-je rêvé ?

Apparemment non : problème de rafraîchissement. Le SuperDupont correspond au sujet Google...
Fin du HS

avatar poco | 

Quel culot de promouvoir l’éducation alors qu’il organise méticuleusement le détournement de milliards de $ d’impôts qui justement servent entre autre à construire des écoles et à payer les professeurs. On est en pleine schizophrénie, ou plutôt dans le grand foutage de gueule planétaire.

Et dire que certains vont s’ebahir devant cette com de m—-e ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR