Apple désapprouve la réouverture de la "guerre des toilettes"

Florian Innocente |

Apple est la première entreprise de la high-tech à marquer publiquement et à nouveau son opposition face à l'administration Trump. Après le décret sur l'immigration, c'est la question de l'accès aux toilettes de leur choix par les personnes transgenres qui a fait réagir la Pomme.

Apple a adressé un communiqué à plusieurs médias américains où elle déclare :

Apple estime que tout le monde mérite une chance de s'épanouir dans un environnement exempt de stigmatisation et de discrimination. Nous soutenons les efforts qui conduisent non pas vers moins de tolérance mais davantage, et nous croyons fermement que les étudiants transgenres doivent être traités à égalité. Nous sommes en désaccord avec tout effort visant à limiter ou à annuler leurs droits.

L'administration Obama, il y a un an, dans ce qui avait été surnommé "la guerre des toilettes" avait autorisé les étudiants transgenres à fréquenter les toilettes qu'ils jugeaient correspondre au sexe auquel ils s'identifient, et pas nécessairement au sexe de leur naissance.

Une politique d'ouverture qu'abhorrait la frange la plus conservatrice des républicains. Ce revirement a donné lieu à une passe d'armes feutrée entre le département de la justice dirigé par un conservateur et le département de l'éducation dont la responsable jugeait, grosso modo, que cette question n'était pas de la première urgence. Entre démissionner et manger son chapeau, Betsy DeVos a choisi la seconde option s'est rangée à la position de son collègue Jeff Sessions, soutenu par le président américain.

avatar Kreeger | 

J'ai récemment vu une émission sur le sexe et le genre, et ben franchement ce sont des notions que je comprenais pas bien (et je dois pas être le seul) car on me les a jamais appris! Et c'est d'une complexité juste hallucinante! Il y a le sexe "physique" (homme/femme/ambigu) et le genre (la façon dont on se sent à l'intérieur de soi (plutôt fille/garçon) et dont on se présente aux autres). Bref pour résumer il y avait cisgenre, bigenre, transgenre ect. En gros le sexe qu'on a entre les jambes ne defini pas toujours qui on est réellement au fond de soi. Quand on apprend ça, on se dit qu'en fait c'est la société qui est à la masse avec sa 'binarité'... :(

avatar concretebubbles | 

@Kreeger

Je te conseille aussi la série "Transparent" sur la plateforme vidéo d'Amazon. Cela traite justement de cette question complexe. Excellente série par ailleurs.

avatar Claude Pelletier | 

Jusqu'à peu de temps, j'ignorais que la nature avait ses "fantaisies". Je la croyais binaire, la nature.
Un enfant sur 500 (je ne suis pas sûr du chiffre) naît avec des attributs ambigus. Parfois deux sexes évidents. C'est la surprise au moment de l'accouchent. Jusqu'à peu, la médecine et la chirurgie essayait de "corriger" cela mais en ouvrant la porte à des douleurs permanentes. Juste pour faire entrer le bébé au chausse-pied dans un monde binaire.

En France, un certainVincent Guillot, né lui-même ainsi et victime d'une chirurgie réparatrice normalisatrice qui l'a handicapé à vie, se bat contre cette chirurgie de torture, et a témoigné devant des institutions. Il est passé sur Arte il y a quelques semaines.

avatar Manubzh | 

le vrai vrai problème avec ses notions c'est qu'on accepte beaucoup plus ces "différences" parce qu'on est dans uns société plus égalitaire enfin on veut nous faire croire que c'st le cas

Mais en réalité, (et je ne dis pas ça méchamment) toutes ces différences sont le résultat de troubles de la personnalité ou de l'identité sexuelle qui sont en fait un problème psychiatrique dans la majorité des cas. Mais personne ne veut l'avouer.

Attention, je ne parle pas de l'homosexualité ou hétérosexualité mais bien de bien de troubles de l'identité sexuelle.
Les transsexuels qui refusent de reconnaitre leur sexe biologique et parfois qui se mettent dans des situations vraiment ahurissantes parce qu'ils n'arrivent pas à accepter ce qu'ils sont, ou les transgenres qui s'amusent à se déguiser, c'est vraiment glauquissime...

En fait notre société est fait de gens tordus, et malheureusement même s'il s'agit d'une minorité, ils font énormément de bruit pour des droits qu'ils ont déjà en général ou pour des choses que la population générale n'aurait pensé parce qu'ils se sentent persécutés par le simple fait d'exister...

Bref

avatar Adrienhb | 

Comme dit plus haut, il y a des gens qui ne naissent pas avec des chromosomes XX ou XY, mais une variation. Qu'en fais-tu ?

avatar Manubzh | 

Pardon ?
tu peux expliquer ?
Parce que c'est complètement stupide ce que tu viens de dire, à moins de présenter une trisomie ou monosomie. Il y a un petit problème... ça n'a aucun rapport
parce que tu sais ce que ça implique ?

Ce sont des gens qui sont aliénés de la société, vivant entre une structure spécialisée et le domicile, qui n'ont aucun droit, et qui sont très souvent multidéficient. (en dehors du klinefelter je crois)

avatar Adrienhb | 

Non je ne parlais pas de tri ou de monosomie (et oui je connais, enfin surtout la trisomie), mais du syndrome de Klinefelter, que tu as l'air aussi de connaître. Alors ok c'est infime, on pourrait tout simplifier en disant que ce sont des hommes, mais pourtant il y a une différence, qui n'est pas "juste" une question d'identité sexuelle. Et puis que fais-tu des hermaphrodites aussi ? Bref.

avatar Manubzh | 

oui sauf que les personnes qui sont à l'origine de ce remue-ménage ne sont pas celles que tu décris ;)
Ce sont surtout les personnes qui ont des troubles de l'identité sexuelle qui se font entendre.
Mais effectivement, tu gagnes un point.

avatar YAZombie | 

@Manubzh:
ça veut dire quoi "problème psychiatrique"? Tu en as une définition claire je présume, fondée sur des études poussées de médecine, et sur un consensus des professionnels de la santé mentale? Je veux dire, tu parles en tant que personne capable de proférer ce type de jugement sans que ce soit simplement une opinion personnelle?
Aussi, je me demande: comment tu articules dans ta pensée le fait de dire "je ne dis pas ça méchamment" d'une part, et "c'est vraiment glauquissime" d'autre part?

avatar Manubzh | 

allez, j'attendais une réaction de ce genre.
Je vais être clair, je ne suis pas dans le jugement, je ne fais que énoncer des faits. Même si parfois ça peut choquer.
Il m'a semblé avoir parlé de troubles de l'identité sexuelle et de troubles de la personnalité.
Alors je n'ai pas à me justifier.
Tu crois quand même pas que je vais sortir ça de mon chapeau, ça s'appelle comme ça. POINT.

Quand à la fin de ta réaction, je voulais dire qu'en effet chacun fait ce qu'il veut mais que l'impact de leur choix de vie sur l'entourage et sur eux-mêmes est parfois catastrophique.

avatar ckermo80Dqy | 

@Manubzh

Ça suffit Régis... euh Manubzh.

Bon alors, personne pour comprendre ma vanne ?

avatar YAZombie | 

@Manubzh: oui, c'est marrant que tu t'attendes à une réaction "de ce genre" (j'aimerais bien savoir ce que "ce genre"?).

je ne suis pas dans le jugement, je ne fais que énoncer des faits: c'est marrant ce déni du réel quand tu n'est QUE dans le jugement, et quand ce que tu appelles des faits ne sont rien de plus que des opinions personnelles. Sans parler de ton jugement de valeur totalement neutre dans un autre commentaire où tu dis que "en plus c'est d'une laideur". Non, vraiment, tu n'es pas du tout des le jugement, tu es un exemple vivant de bienveillance neutralité.
Bon, c'est ton droit d'essayer de nous prendre pour des cons, hein.

Il m'a semblé avoir parlé de troubles de l'identité sexuelle et de troubles de la personnalité.
Alors je n'ai pas à me justifier
: il me semble t'avoir interpellé sur l'expression "problème psychiatrique". Et dans un cadre précis, ici, celui de cette discussion. C'est très intéressant comme tu réponds à côté.

ça s'appelle comme ça. POINT: j'ai bien compris que tu te prenais pour une autorité absolue et inquestionable en dépit des évidences, ce n'était pas la peine de l'éclaircir de façon aussi flagrante. Mais c'est gentil de venir le confirmer.
Soit dit en passant depuis 2010 le transsexualisme n'est plus considérée comme une maladie psychiatrique en France. Tu vois, c'est marrant, il y a des voix qui ont beaucoup beaucoup plus d'autorité que toi, et qui te contredisent. Shocking, isn't?

je voulais dire qu'en effet chacun fait ce qu'il veut mais que l'impact de leur choix de vie sur l'entourage et sur eux-mêmes est parfois catastrophique: ton commentaire précédent ne comprenait aucune limitation, tu assénais ton "c'est glauquissime" comme tu assènes "c'est d'une laideur": comme un fait général indiscutable. Tiens, c'est marrant, tu viens y ajouter un "parfois" tout à fait bienvenue, mais qui du coup rend ton affirmation fondamentalement puérile. Ouais mon gars, la vie est faite de choix, qui peuvent avoir un impact catastrophique sur soi-même ou son entourage, d'un mariage à la séparation ou au divorce, en passant par ceux qui décident d'enfin cesser le mensonge pour vivre ouvertement leur homosexualité. Diantre, même une naissance peut parfois être une épreuve… Vraiment, ce genre de phrase à l'emporte-pièce est totalement dénuée de sens.

avatar Manubzh | 

ahahah, tu es surement d'une autorité incontestable.
En toute franchise, ta réaction ne m'étonne pas et est caractéristique d'une certaine catégorie de personnes bien-pensantes dans ce pays, toujours vertueuses et pourtant plus malsaines que les autres.
Comme je le disais, je ne fais que énoncer des faits.
J'en vois beaucoup plus souvent que tu ne le crois.
Et que tu le veuille ou non, le transsexualisme n'est pas dans le DSM 5 effectivement, contrairement à avant mais ce n'est qu'un simple changement de sémantique dans un bouquin de classification ne t'en déplaise gros niais ;).
Je ne juge pas ces personnes parce qu'effectivement ils font ce qu'ils veulent, je ne donnais mon avis que sur l'acte chirurgical qui est délabrant.

Mais c'est pas grave. je m'en fiche que tu t'excite dans ton coin.
Bises sur la fesse gauche.

avatar YAZombie | 

Tu pouvais écrire simplement "oui, tu as raison", tu aurais dit très exactement la même chose en plus court.
Mais je comprends bien que tu fais partie de ces gens qui prennent un plaisir pervers à s'enfoncer eux-mêmes. Ça doit avoir à faire avec une image de soi déplorable. Ici manifestement justifiée.

avatar Adrienhb | 

Le monde, la vie ne sont pas binaires, mais nuancés. Alors on peut tout binariser, c'est plus simple, satisfaisant pour la majorité, le groupe, mais cela écrase les minorités et les individus. A toi de voir dans quelle société tu veux vivre.

avatar XiliX | 

@Kreeger

Je plussoie...

avatar 8enoit | 

@Kreeger :
Bon ben vous vous êtes fait embobiner par le systeme ultraindividualiste que l'on veut nous vendre comme le paradis. Qui est en fait une entreprise de decerebrage.
On nous veut sans sexe, sans racines, sans Histoire, sans famille etc. Manipulable à souhait. Le consommateur parfait.

Ne vous laissez pas aveugler.

avatar TheRV | 

Quel est le rapport avec apple et une société tech? Encore qu apple réagisse pour un sujet comme l'imposition qui la concerne, mais là?!? Je suis surpris par l'intervention croissante, depuis qu années, des sociétés tech dans la politiques américaine

avatar Kriskool | 

@TheRV

Ils ont parfaitement le droit de s'exprimer en tant qu'employeur de ces personnes. Ils ne veulent pas avoir à appliquer des lois discriminatoires envers leurs propres employés.

avatar NEWIPHONE76 | 

@Kriskool

Tout est dit !

avatar Quentin | 

@Kriskool

+100

avatar Ber16 | 

@TheRV

Idem. Ça me choque de voir ces entreprises et autres riches penseurs de bonne morale (selon leur valeur mono acéphale). Ils se mêlent de tout. Veulent nous dire comment penser ou voter. Ils ont une belle existence et n'imagine pas la vie de ceux d'en bas.
Et tout à coup, on s'esclaffe que les extrêmes débarquent !
Mais c'est avant tout la faute de cette minorité qui vit bien.
Je n'adhère à ces changements radicaux, mais cela semble un passage incontournable et amorcé depuis une vingtaine d'années.

avatar macosZ | 

@Ber16

Et bien Il va falloir faire la liste de ceux qui ont le droit de parler et ceux qui doivent se taire.....

avatar ludmer67 | 

Ont le droit de parler ceux qui ont quelque chose à dire. C'est aussi simple que cela. Apple fabrique son image d'entreprise "sympa" et tolérante, pour faire oublier qu'elle est d'abord un business violent et cynique.

D'un côté, on fait son commentaire sur l'environnement, le droit d'untel ou untel, mais de l'autre, on retourne le droit des États, qu'il s'agisse du droit du travail ou de la fiscalité. On cherche la faille, et on y plonge avec plaisir. Apple a-t-elle imposé des toilettes transgenres auprès de ses sous-traitants ? Voilà à quoi sert de ce type de commentaires sur la société occidentale, faire oublier qu'Apple est un business brassant des centaines de milliards de dollars derrière un paravent de valeurs du moment.

À moins qu'Apple ait l'apparence d'une entreprise multi-milliardaire, mais qu'au fond d'elle, elle se sente chétive et vulnérable comme une business naissant. Apple est transbusiness : une âme de PME dans un corps de multinationale...

avatar macosZ | 

@ludmer67

Et qui décide de la pertinence d'untel ou untel ? Vous ?

Ça fait peur parfois

Pages

CONNEXION UTILISATEUR