Pour Phil Schiller, la controverse autour des MacBook Pro est « normale »

Mickaël Bazoge |

Phil Schiller, le grand patron du marketing d’Apple, assure le service après vente des nouveautés présentées la semaine dernière dans une interview à l’Independent. Il revient notamment sur l’accueil réservé par le public aux MacBook Pro, qui a provoqué « un débat passionné » — c’est le moins qu’on puisse dire !

Cliquer pour agrandir

« Beaucoup de choses ont impressionné les gens, et d’autres ont créé la controverse », explique-t-il. Mais malgré les polémiques très vives, « nous sommes fiers de vous dire que notre boutique en ligne a reçu plus de commandes pour les nouveaux MacBook Pro que pour n’importe quel autre ordinateur portable auparavant », se réjouit Phil Schiller.

Moins langue de bois sans doute, le vice-président au marketing se dit « surpris » par les critiques, nombreuses et virulentes, autour des choix d’Apple pour ces ordinateurs. Toutefois, il trouve cela finalement « normal » : « Je n’ai jamais vu un nouveau produit Apple qui n’ait pas fait l’objet de critiques et de débat (…) Nous avons pris un gros risque, et bien sûr en avançant il y a également des changements dont il faut s’accommoder. Nos clients sont des passionnés, ce qui est formidable ».

Nous nous soucions de ce qu’ils aiment et de ce qui leur pose des problèmes. Et c’est notre métier que d’accompagner les gens au travers de ces changements. Nous savons que nous avons pris de bonnes décisions avec le MacBook Pro, et que le résultat est le meilleur ordinateur portable jamais conçu, mais il est possible que ce ne soit pas parfait pour tout le monde tout de suite. C’est OK, des gens ont ressenti cela avec le premier iMac et ça s’est plutôt bien passé.

L’interview est aussi l’occasion pour Phil Schiller de revenir sur certains choix controversés pris par Apple avec ces MacBook Pro. Pourquoi, par exemple, avoir supprimé le slot SD prisé des photographes ? C’est un slot « encombrant » dans lequel la carte sort à moitié, décrit-il. Et pourquoi ce type de cartes plutôt qu’un autre ? « Nous avons choisi la SD parce qu’il y a plus d’appareils photo qui utilisent [ce format], mais on n’a pas eu le choix. Donc, c’était un peu un compromis ».

Pour le remplacer, on pourra soit opter pour un lecteur USB (certains sont « très fins et rapides »), soit pour une connexion Wi-Fi dont sont équipés certains appareils photo. « Nous pensons qu’il y a un choix entre l’adaptateur physique, si vous voulez, ou le transfert sans fil ».

Quid du port jack, qui a disparu de l’iPhone 7, mais qui est resté sur le MacBook Pro ? « Ce sont des machines professionnelles ». S’il ne s’était agi que de brancher un casque, alors le port jack aurait tiré sa révérence sur les MacBook Pro, car « nous pensons que le sans fil est une très bonne solution [pour écouter de la musique] ».

Beaucoup d’utilisateurs de MacBook Pro ont des installations dans des studios, des moniteurs, des amplis et d’autres matériels audio qui n’ont aucun équivalent sans fil et qui nécessitent un jack, dit-il. Une explication qui en vaut une autre, mais on aurait aimé que Schiller s’explique aussi sur la nécessité de transporter avec soi une multitude de câbles et d’adaptateurs — après tout, il n’existe pas de solutions sans fil pour le HDMI ou le Mini DisplayPort.

Image The VergeCliquer pour agrandir

Concernant la présence de la Touch Bar et l’absence d’écran tactile sur les Mac, le vice-président reprend la doxa d’Apple : utiliser un Mac, c’est fondamentalement différent qu’utiliser un iPhone ou un iPad. Les appareils iOS offrent une « manipulation directe, multipoints, avec des applications plein écran ». Quant à l’expérience Mac, « dominée par nos ordinateurs portables », les manipulations sont indirectes avec des « curseurs et des menus ».

Un des signes distinctifs du Mac est la barre de menus du Finder, en haut de l’écran, un élément « au cœur de l’identité et de l’expérience » du Mac. « iOS n’a pas cette barre, et ne l’aura jamais. L’idée de toucher un menu en haut de l’iPhone ne va pas. Si vous faites un Mac tactile, il faut trouver comment proposer une bonne expérience avec votre doigt sur un écran. Croyez moi, nous avons essayé, et c’est une mauvaise expérience. Ce n’est ni aussi bien, ni aussi intuitif qu’une souris et qu’un clavier ». Un discours qui rejoint celui de Jony Ive (lire : Jony Ive confirme qu'il n'y aura pas de Mac avec écran tactile).

En parlant d’expérience plus ou moins bonne, Phil Schiller est revenu aussi sur l’une des principales nouveautés de macOS Sierra, à savoir Siri. « Nous avons attendu un moment avant de proposer Siri sur Mac » : il a fallu d’abord mettre au point ce que les utilisateurs voulaient faire avec l’assistant, c’est à dire « rechercher dans les fichiers et des choses comme ça ». Lancer Siri sans ces fonctions, ça n’aurait pas eu beaucoup de sens, décrit-il. En ce qui concerne l’absence de la fonction « Dis Siri », elle est due à une limite technique des Mac et à ses capacités basse consommation.


avatar Manubzh | 

ahahah, tu as besoin de te rassurer, je pense que beaucoup de gens seront chez la concurrence et te regarderont en rigolant :p

on voit que tu es depuis peu un macuser, tu es aussi niais qu'un novice, mais pas grave
un jour tu apprendras jeune padawan

avatar popeye1 | 

À ask
"Bref faire le malin est rarement une preuve d'intelligence ?"
Toi qui pollue les discussions, tu devrais te regarder dans use glace ou
Poser ta candidature chez Apple, le DRH recherche certainement un mec comme toi !

avatar Mike Mac | 

@awk

"Mais à la différence de Jobs, Gates a des goûts de chiotte "

Quelqu'un qui possède dans son salon un codex originel de Leonard De Vinci a probablement plus de goût que toi qui nous inonde en permanence avec tes phrases mal bordées, bourrées de fautes d'orthographe (soignes ta copie même avec ton paravent dysorthographique), tes formules reprises en boucle, tes citations fourre-tout, et tes lots de smileys pour ado prépubère.

Fais toi rare, ce sera ta meilleur preuve de bon goût !

avatar toketapouet | 

@Mike Mac

Loin de moi l'idée de défendre Awk qui n'en a je pense ni cure, ni besoin, mais je me permets tout de même de préciser qu'à ma connaissance, l'on écrit "soigne ta copie", et non "soignes ta copie"

C'est tout le danger des attaques sur la forme (avec ici un joli combo ad hominem), l'on se doit d'être soi-même irréprochable, sans quoi... Ça m'est arrivé une fois également. Pour ma défense, c'était dans une autre langue, mais je m'en souviens encore.

Sur ce, bonne nuit!

avatar Prositt Luckner | 

Je pense que "soigner" son orthographe est une marque de respect pour ses interlocuteurs et les lecteurs.

avatar Manubzh | 

Apprend ton impératif au lieu de donner des leçons, il critique ton copain awk parce que sa diarrhée verbale est juste insupportable en plus d'être illisible.

avatar awk | 

@Mike Mac

on ça ce sont des goût de bourgeois parvenu typique ?

avatar rudilus | 

A part la hausse exagérée des tarifs, les performances et le confort d'utilisation de ces nouvelles machines font qu'elles vont continuer à se vendre.
Un prix plus doux et une option de carte graphique dédiée sur la gamme 13" seraient plus incitatifs.
Les cris d'effroi de quelques personnes, qui se prétendent savoir ce qu'est l'informatique et ses usages alors qu'elles sont complètement déconnectées de la réalité, ne sont ni plus ni moins qu'un débat de villageois.

avatar Wise | 

@toketapouet

Critiquer les prix et le produit pour des changements pas forcément bienvenue ne relève pas de la haine.

Tu en excuseras certains de ne pas faire preuve du même enthousiasme que toi face à l'esbroufe dont apple fait preuve depuis un certain temps en essayant de nous faire croire que ses produits s'apparentent à des produits de luxe.

Faire payer des oeufs de lump au prix du caviar Beluga s'apparente à de l'escroquerie pur et simple et les gens ont le droit de s'en plaindre, il n'y a aucune haine là, juste un constat qui engendre une déception...

avatar vincislex | 

Les Mac Book Pro sont d'excellentes machines depuis longtemps. Cette version 2016 n'est pas mauvaise... si ce n'est, selon mon humble avis, sur les points suivants :

- Le prix ! Le saut tarifaire n'est pas justifié par des évolutions technologiques et/ou une puissance de mutant.
- La "Touchbar" : Vu le succès des "Surface Pro", "Surface Book" et consorts, j'ai l'impression qu'Apple se plante sur le sujet. Cette touchbar semble intéressante. L'avenir nous dira ce qu'il en est.
- Les capacités des SSD. 256Go comme départ, c'est bien maigre. Je sais qu'Apple veut que nous soyons tous iCloud... mais pour de nombreux usages... on a besoin de stockage rapide (Samples musiques, vidéos 4K...). Surtout au prix de la machine actuelle.
- Les ports Thunderbolt 3. En soi, le choix n'est pas mauvais... le souci, c'est qu'aujourd'hui c'est compatible avec rien. Il faut donc s'acheter une benne de connecteurs en tout genre (facturé au prix fort) pour relier ce nouveau MBP au reste du monde (iPhone, interface audio, appareils photos, imprimantes, scanners etc...). Apple aurait été intelligent en offrant 1 ou 2 adaptateurs basiques => lightning pour les clients iPhone... USB.
- Le culte de la minceur. Certes Apple n'est pas le seul dans la course... mais plus c'est fin, plus c'est fragile, moins la batterie est capacitive, moins on peut changer les composants (SSD, RAM)... ce qui sur un portable à 2000 boules fait un peu mal au c...
- Le beau design et la portabilité "abimée" par toute sortes de connecteurs et de périphériques. 256 Go, disais-je c'est peu. Donc un SDD externe est bienvenu => c'est un peu moins joli et pratique à transporter.

avatar Manubzh | 

« nous sommes fiers de vous dire que notre boutique en ligne a reçu plus de commandes pour les nouveaux MacBook Pro que pour n’importe quel autre ordinateur portable auparavant », se réjouit Phil Schiller.

propos mensonger qui pue la langue de bois à des kilomètres.
S'ils en avaient vendus tant que ça, ils auraient donné des chiffres comme pour l'iphone tellement ils sont arrogants.

ce CEO est une honte et ne voit même pas que c'est toute une communauté des macuser à travers le monde (les gens rationnels pas comme une poignée de fanboy qui passent leur temps à répondre n'importe quoi) qui grogne, ils ont commencé à baisser ? Et bien ils vont continuer, et ce sera bien fait pour eux.

avatar Dr. Kifelkloun | 

"Pour Phil Schiller, la controverse autour des MacBook Pro est « normale »"

Pour François H., le Président de la République est "normal".

Il ne faut pas attacher trop d'importance à toute leur com' à mon avis. La "normalité" est une notion très subjective de toutes façons. En chimie je sais ce que ça veut dire... Pour le reste, à chacun sa normalité.

avatar FollowThisCar | 

Phil ne fait que son boulot de directeur marketing, mais pas plus : il commande aux meilleurs instituts de recherche marketing toutes les études de marché nécessaires. Ces instituts lui livrent clés en main les cibles les plus fortunées et celle disposées à dépenser le plus pour tel ou tel Mac. Ensuite, ils demandent à ces mêmes cibles les configurations qu'elles souhaitent ou pas, et les analyses multivariées dernier cri permettent de préciser le prix de vente optimal pour chaque modèle.
Scientifique et sans bavures.
Les doigts dans le nez.
D'où la sérénité du bonhomme : il sait qu'il ne peut se planter. Il y aura forcément des acheteurs pré-identifiés qui vont se ruer pour dépenser leurs sous, donc il ne craint pas d'offrir son cul aux autres clients qu'il laisse sur le bord de la route. Personne n'osera le virer tant qu'il continuera d'apporter du profit, et il pourra rester à son poste indéfiniment.
La bande des 4, Tim, Phil, Johnny et Craig est maintenant passée à 5 avec Eddy Cue. Ils ont kidnappé la boîte et s'accrochent au pouvoir, devenus indégommables comme Kim Jung Ung ou Poutine.

Avant, il fallait économiser un an pour un MacBook Pro, maintenant c'est 2 ans pour une machine limitée et d'une durabilité questionnable. En attendant, merci à Macg de nous autoriser encore à nous plaindre !

avatar awk | 

@FollowThisCar

Toute la première partie est pile poil dans la réalité et bien des ètudes disponibles a vil prix en possent les base

La deuxième partie tiens du billet d'humeur parfaitement recevable ?

avatar awk | 

@@FollowThisCar

Ce n'est d'ailleurs pas le moindre des paradoxe que mon discours s'abreuvant aux mêmes sources des cabinets d'analyse de l'industrie, reçoive ici un accueil si improbable de la part de beaucoup.

Je livre les clefs des choix qui ne sont en général que peu connu du grand publique et on le traite de fou n'y comprenant rien ?

C'est assez édifiant en ces période de voir qu'une information réellement pertinente sur l'envers du décors ne peut pas passer chez beaucoup.

Rien de ce que je met en avant ne sort de mon imagination sauf point de vue personnel que j'indique clairement, mais tout cela semble improbable à beaucoup. Très significatif de la dichotomie entre les règles qui régissent le monde et la capacité de beaucoup a en accepter ne serait-ce que l'existence.

avatar colossus928 | 

USB-C vers jack (avec DAC) c'était pas possible ?!

avatar NerdForever | 

@colossus928 :
Si carrément mais Apple ne veut pas illustrer le fait qu'ils n'ont pas eu le courage de passer l'iPhone en USB-C...

avatar tbparis | 

et cet explication débile pour la suppression du port lecteur de carte pour les photographes : la carte dépassait un peu !! et un connecteur et un lecteur externe ça ne dépasse pas ? on nous prend vraiment pour des imbéciles

avatar NerdForever | 

@tbparis :
Pour "on", je ne sais pas, mais pour Phil c'est sûr que ça fait un moment que c'est le cas... En même temps comme dirait certains : les chiffres de vente leur donnent raison pour l'instant... ( bien qu'ils parlent d'une baisse des ventes actuellement...)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR