Sans chiffrement il n'y aurait pas eu les attentats de Paris, selon la NSA

Stéphane Moussie |

Alors que la bataille fait rage entre Apple et le FBI sur la protection des données de l'iPhone, le directeur de la NSA a affirmé que le chiffrement empêchait les enquêteurs de faire leur travail.

À cause des communications chiffrées, « nous n'avons pas un temps d'avance » sur les terroristes, a-t-il déclaré à Yahoo News. « De toute évidence, si nous avions su, [les attentats de] Paris ne se seraient pas produits. »

Les autorités françaises n'ont pas commenté officiellement ces propos, mais un fonctionnaire de haut rang a affirmé « ne pas comprendre ce à quoi fait allusion » l'amiral Michael Rogers. « À notre connaissance, aucun élément dans la procédure ne permet d'établir que les commandos kamikazes aient communiqué avec des moyens cryptés », a indiqué ce haut fonctionnaire au Figaro.

Selon des responsables du renseignement (leur nationalité n'est pas précisée) qui se sont confiés au New York Times fin novembre, Abdelhamid Abaaoud, l'instigateur présumé des attentats du 13 novembre, a commencé à utiliser des technologies de chiffrements après une opération anti-terroriste menée en Belgique début 2015. Et le New York Times de rapporter qu'il avait peut-être camouflé ses communications de cette façon avec ses complices pour les attentats parisiens.

D'après les informations du Figaro, l'enquête judiciaire a débouché sur la découverte de deux téléphones portables dans un appartement de Bobigny, quatre autres dans la Polo noire abandonnée à proximité du Bataclan et un Samsung jeté dans une poubelle aux abords.

Dans le téléphone Samsung, que les enquêteurs ont pu déverrouiller (Le Figaro ne précise pas de quel modèle il s'agit ni comment il était protégé), ils ont trouvé quatre images détaillant le plan de la salle du Bataclan et un SMS (« on est parti on commence ») envoyé à un numéro belge.

Le pont des Arts de Paris, en 2014. Crédits : Dennis Jarvis CC BY-SA

Un iPhone 4s résiste aux enquêteurs

Le Monde fait part d'un rapport du service central de l’informatique et des traces technologiques de la police judiciaire (SCITT) indiquant qu'il y a un iPhone 4s saisi dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre qui résiste toujours aux enquêteurs.

Sur tous les appareils analysés en 2014 et 2015 par le SCITT, six appareils Apple sur douze (11 iPhone et un iPad mini) « n'ont produit aucune donnée ».

Le SCITT a des outils à disposition pour tenter d'accéder aux données d'un iPhone verrouillé. Il a au moins trois logiciels ou matériels venant d'Israël, de Suède et des États-Unis, qui peuvent contourner, dans certains cas, les mesures de protection d'un iPhone, précise Le Monde. Mais ces outils, qui pour l'un d'entre eux est également utilisé par le FBI, sont inefficaces pour les iPhone les plus récents. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) dispose sinon d'équipements spécialisés dans le déchiffrement, mais le processus est long — trois mois en moyenne — et incertain.

Percer à travers le nuage

Le Monde indique par ailleurs qu'après des discussions avec le ministère de l'Intérieur, Apple s'est dite « disposée à communiquer aux enquêteurs français dans le cadre d’une urgence vitale avérée ou d’une menace terroriste le contenu d’un iPhone sauvegardé dans le nuage ». Cette sauvegarde dans le nuage, il s'agit de la sauvegarde iCloud. Nous expliquerons dans un prochain article ce qui est chiffré et ce qui ne l'est pas dans cette sauvegarde.

Quoi qu'il en soit, les autorités cherchent toujours à obtenir d'Apple l'accès aux iPhone. D'après Le Figaro, le ministre français de l'Intérieur va partir aux États-Unis le mois prochain discuter du chiffrement et serait prêt à porter le dossier au niveau européen.

avatar Nouillorque | 

Mais évidemment..

avatar Claude Pelletier | 

Désolé, j'ai cliqué sans faire attention sur le bouton "signaler" au lieu de le faire sur "répondre". Mille fois pardon.

J'essaie de me convaincre que "ma" liberté est mise en danger par la demande du FBI concernant des données chiffrées. Mais c'est diffficile. Ce serait plus facile que j'essaie de me convaincre que "notre" liberté seraitt menacée vu qu'il faut faire la différence entre "ma liberté" et "notre liberté". Ma liberté ne pèse rien à côté de celle du citoyen.

Franchement c'est dur. Dans le monde que je vois de ma fenêtre, il existe une profonde inégalité entre les individus, et j'ai le sentiment que cette inégalité est consolidée, amplifiée par les pouvoirs qu'un individu arrive à s'accaparer, en douce, dans le dos de sa communauté. Cet accaparement est facilité par le secret que l'on sait utiliser. Ainsi chaque fois que je constate le poids de mes impôts, je ne peux m'empêcher de penser à tous ceux qui sont devenus habiles à s'emparer des grosses parts de gâteau et qui vont les cacher dans un compte secret, en Suisse ou dans un ancien comptoir britannique, bien à l'abri des regards, et de mon besoin de révolte. Dans ce monde, le droit au secret est une arme des malhonnêtes, des accumulateurs avides de biens et d'argent.

avatar MacGruber | 

@Claude Pelletier :

Le droit au secret dont tu parles est détourné. D'où l'obligation de ne pas tout mélanger...

avatar C1rc3@0rc | 

@MacGruber

Il ne s'agit pas du droit au secret, ce qui est menacé c'est la democratie et le principe de citoyenneté!

Et les USA sont en train de mettre en place les conditions pour déclencher un conflit planétaire majeur.

Les autorités Américaines ont quand même le toupet ici de nous refaire la sinistre farce de Colin Powell qui agitait sa fiole devant le conseil de sécurité de l'ONU pour avoir le droit d'aller massacrer les Iraquiens !

Et vas-y que je t'affirme avoir des preuves dont les experts nient l'existence, et vas y que je te terrorise la population avec des menaces inventées de toutes pieces, et vas y que je te pille les économies en toute impunité,...

Si l'EI a été crée c'est grâce aux mensonges et aux interventions illégales des USA. Si les gens veulent pouvoir chiffrer leurs données c'est a cause de l'espionnage industriel, économique, politique et civil a grande échelle que de courageux lanceurs d'alerte ont dénoncé au péril de leurs vie!

Si aujourd'hui le monde s'enfonce dans une récession économique monstrueuse c'est uniquement a cause des exactions et de l'irresponsabilité d'un Etat qui a de la dette la plus colossale de l'histoire humaine: jamais un état n'a autant été endette, et cette dette - dont les USA ne payent même plus les intérêts - implique que les clients ne sont et ne seront jamais payés!
l'Armée US et la Securité US (plus de la moitié du budget US) fonctionne avec des fonds empruntés: ils ne produisent rien !

L'administration américaine veut pouvoir espionner le monde et les populations a une echelle similaire a la Stasi, ok qu'ils décrètent la loi martiale, qu'ils confisquent la démocratie, qu'ils pillent et rackettent les universites et les entreprises, qu'ils rackettent les économies de la planète, qu'ils volent les biens des nations, qu'ils asservissent les régions détenant des mines et du petrole!
Mais qu'ils assument d'être une dictature colonisatrice!

Ils sont devenus pire que l'Union Sovietique!

avatar alargeau | 

@Claude Pelletier :
Ta liberté, tous ces gens n'en ont strictement rien à faire, comme de la mienne d'ailleurs ou celle de nos voisins et voisines. Tous les jours on peut entendre (ou lire) que pour garantir la liberté il faut reprendre un peu ici ou un peu là. En gros, garantir la liberté c'est la limiter.
La question n'est donc pas de savoir si ta liberté est mise en danger ou non, mais plutôt de savoir à qui profiterait une liberté bridée.

avatar karayuschij | 

@Claude Pelletier
« Dans le monde que je vois de ma fenêtre, il existe une profonde inégalité entre les individus ……»

Ça a toujours été comme ça (même quand il n'y avait pas encore de fenêtres), et ça le sera toujours, malheureusement (même quand il n'y aura plus de fenêtres).

avatar LauXy | 

Une belle connerie de la part de NSA.
La NSA oublie le 11 Septembre 2001... Ce n'est pas à cause de chiffrement

avatar Anthony60210 | 

@LauXy :
À cause des aéroports ??? Mais quelle connerie d'avoir inventer les avions lol

avatar ce78 | 

Exactement . Est-ce qu'on stigmatise les serruriers parce qu'ils ne fournissent pas à la police le double de nos clefs ni de passe-partout ? Non. Alors...

avatar Oncle Sophocle | 

Tout juste.

Cet article : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/11-septembre-commen... en fournit une preuve éclatante.

avatar rmosca | 

sans l'impérialisme américain non plus, donc il faut raser les USA

(ceci est évidemment une boutade !! au cas ou ^^)

avatar reborn | 

oulala tu va avoir des problèmes toi ^^

avatar C1rc3@0rc | 

Faut raser rien du tout (et surtout pas gratis), faut juste que les peuples ouvrent les yeux et comprennent qu'ils ont le pouvoir. La guerre ne profite jamais a l'humanité et c'est un aveu d'echec de l'intelligence.

Apple defend une position proclamée dans l'intérêt du citoyen et de la démocratie (ne plus du sien économique et industriel) ?

Mais au lieu de faire tout un foin mediatique et de jouer le jeu du Politburo americain la solution est tres simple: Apple délocalise son siege et va s'installer en Suede, en Chine, en Indonesie ou en Suisse!

Que les autres multinationales fassent pareil, et on verra combien de temps la Stasi de la Maison blanche va tenir!

Pour rappel Oracle et Microsoft avaient deja menacé de s'expatrier, face a des menaces bien moins graves pourtant. Et cela a ete radical, la polémique c'est arrêtée du jour au lendemain!

Apple estime que son business est menacé comme ses valeurs par l'administration US, mais qu'ils foutent le camp et aillent s'installer dans des démocraties ou s'achète une ile: c'est pas les moyens qui leur manquent!

avatar byte_order | 

> Apple estime que son business est menacé comme ses valeurs par l'administration US,
> mais qu'ils foutent le camp et aillent s'installer dans des démocraties ou s'achète une
> ile: c'est pas les moyens qui leur manquent!

Le hic c'est qu'aucune ile-paradis-fiscal n'est à vendre, sinon y'a longtemps qu'ils l'auraient fait.
Financièrement parlant, le siège de Apple n'est plus sur le territoire américain depuis pas mal d'années déjà.

avatar reborn | 

Boston on en parle ?

avatar Malvik2 | 

Mon dieu mais qu'ils arrêtent de nous l'étendre pour des cons...et le fait que les fichiers Type "S" par exemple ne soit pas communiqué entre tous les pays européens ça pourrait être pas mal non? Ça éviterait que ces pourris ne se vantent d'être des "touristes terroristes" de leur propre mots.

Et les contrôles systématiques aux frontières c'étaient pas mal aussi non? Ah oui c'est vrai que pour faire des économies on a fait sauter tout ca...

avatar Anthony60210 | 

Sans chiffrement il y aurais tout simplement pas de chiffre ^^

avatar Spuolg | 

Il faut immédiatement interdire le zéro et le un. :-D

avatar Malvik2 | 

Et de savoir que la NSA nous surveille suffisamment pour empêcher ou non des attentats ça devrait nous interpeler aussi

avatar reborn | 

@Lauxy
La nsa ou la cia (je ne sais plus) avait le tel satellite de ben laden sur écoute. Et effectivement, ils n'ont rien empêché..

avatar marc_os | 

En 2001 il n'y avait pas de chiffrement (pour tout le monde)
Pourtant, ça n'a pas empêché 9/11.

avatar Rin-Kun | 

AHAHAHAHAHAHAHA ! Et sans chiffrements il n'y aurait aucune transactions sur Internet, ni aucune autre protections quelque conque.
Qu'ils peuvent être con...

avatar DavidFR75 | 

Et si Alfred Nobel n'avait pas inventé la dynamite...

avatar iDanny | 

@DavidFR75 :
C'est une contrepèterie non ?

:D

avatar IRONMAN65 | 

Sans Stanley Kubrick les Américains n'auraient jamais foulé le sol de la lune :)))))

Pages

CONNEXION UTILISATEUR