San Bernardino : Apple jette le trouble sur le FBI

Mickaël Bazoge |

Dans le bras de fer qui oppose Apple au FBI, chaque partie se rend coup pour coup. Alors que le Department of Justice exige du constructeur qu’il respecte l’ordre de la cour de déverrouiller l’iPhone du tueur de San Bernardino, des dirigeants d’Apple ont discuté avec plusieurs journalistes pour défendre l’entreprise et remettre quelques pendules à l’heure.

John Paczkowski et Chris Geidner, de BuzzFeed News, livrent un compte-rendu de cette discussion, dans laquelle ces fameux dirigeants lâchent une bombe : l’identifiant Apple du fameux iPhone du terroriste a été modifié moins de 24 heures après que les autorités s’en sont saisi. Si cela n’était pas arrivé, Apple aurait pu dénicher les informations que le FBI désirait.

Kārlis Dambrāns, CC BY — Cliquer pour agrandir

Depuis début janvier, Apple est en contact avec le gouvernement US dans cette affaire. Le constructeur a proposé quatre manières de retrouver les informations qui intéressaient les autorités, sans avoir à construire de porte dérobée. Une de ces méthodes consistait à utiliser l’iPhone sur un réseau Wi-Fi connu de l’appareil, puis lancer une sauvegarde iCloud. Celle-ci aurait pu contenir les données réclamées par le FBI (des informations stockées entre le 19 octobre et la date des faits, le 2 décembre).

Le constructeur a envoyé plusieurs de ses ingénieurs pour tenter d’exploiter cette méthode, mais ils ont fait chou blanc. En revanche, ils ont fait une découverte troublante : l’identifiant Apple ID associé avec l’iPhone avait été changé. Par qui ? Et pour quel motif ? On l’ignore, mais le FBI affirme que cette modification a été réalisée par le service de santé de San Bernardino (propriétaire de l'iPhone et employeur de l'un des terroristes qui en avait l'usage) dans les heures qui ont suivi l'événement meurtrier.

Si Apple a aidé le FBI par le passé, dans le cas présent la situation est différente : les autorités réclament du constructeur qu’il développe une toute nouvelle version d’iOS qui permettrait de désactiver les mesures de sécurité. Par ailleurs, Apple rejette l’accusation de la justice selon laquelle la volonté de l’entreprise de protéger la confidentialité ne serait qu’une grosse ficelle marketing : Apple « aime son pays » mais elle refuse de voir les libertés civiles mises de côté.

De plus, si Apple devait finalement obéir aux ordres du FBI, cela créerait un précédent que d’autres gouvernements seraient tentés d’exploiter, ont expliqué ces dirigeants. En obéissant ainsi aux États-Unis, la Pomme serait en quelque sorte forcée d’obtempérer aux exigences de la Chine et d’autres pays assez peu regardants sur la défense de la vie privée de leurs citoyens. Cependant, aucun pays n’a encore fait part d’une telle requête.

[MàJ le 20/02] : ABCNews explique, d'après les informations données par une source, que la réinitialisation de l'iPhone a été réalisée par un membre du personnel technique du Département de la Santé du comté de San Bernardino. « Les enquêteurs fédéraux ne s'en sont rendus compte qu'après que la réinitialisation avait été effectuée et l'employé du compté a agi de son propre chef, et non pas sur les ordres des autorités fédérales ».

[MàJ à 19h25] : CountyWire, le flux Twitter officiel d’informations du comté de San Bernardino, précise que les services du comté en question ont travaillé en coopération avec le FBI et plus important, que le mot de passe iCloud a été modifié à la demande du FBI.

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

Ils ont pensé à demander le mdp au gars? Les techniques d'interrogatoire des américains ont du bien changé depuis Guantanamo. Une électrode sur chaque bijoux de famille et tu montent doucement l'intensité, je peux te dire que le gars il va les cracher les 4 chiffres

avatar mjuaneda | 

@backfromcharly33 :
Ça va pas être facile si le mec en question est mort...

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

@mjuaneda :
Je crois pas qu'il soit mort. De plus ça va changer quoi ? C'est juste une grosse manipulation pour enfin avoir une solution de déblocage des iphones. On commence par surveiller tous les téléphones, Pc ... Puis dans 50 ans on fera des analyses ADN au bébé pour connaitre leur possible dangerosité. Et yaura des gens qui diront "bap si c'est pour ma sécurité pourquoi pas"

avatar fousfous | 

@backfromcharly33 :
Et pourquoi tu crois pas qu'il soit mort? Tu as une preuve de ce que tu avances?
Parce que le mec a été abattu quand même...

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

@fousfous :
Désolé. Je suis aller voir sur Wikipedia et ils ne parlent pas de la mort des deux gars. Le wiki ne doit pas être à jour.
Je crois qu'il existe une technique pour ramener un mort quelques minutes à la vie. J'ai vu ca dans un film ;-)

avatar fousfous | 

@backfromcharly33 :
Ah oui c'est de l'ironie ;)
Je croyais que tu étais sérieux dans ce que tu disais ^^

avatar backfromcharly33 (non vérifié) | 

@fousfous :
Au fond (et sur les côtés aussi) on s'en fout un peu de toute cette histoire

avatar C1rc3@0rc | 

Faut réfléchir aux conséquences et aux implications, on est pas dans un jeu ni un autre produit de divertissement.

On est en train de parler de crimes, de terrorisme, d'état qui agissent contre leur constitution et leur population, de manipulations d'agences d'état qui agissent comme des dictatures, d'espionnage, de deconstructions démocratiques, ...

La dernière news qui plombe encore le FBI et charge le DoJ dans cette sinistre histoire c'est que le FBI est lui même sommé de rendre public un de ses outils de piratage du réseau TOR !

On comprend mieux pourquoi TOR n'était pas hardiment combattu par les agences US!

Je sens que Snowden n'a pas encore tout dis et que les lanceurs d'alertes en general ont de quoi alimenter les news.

Bref avec ces affaires Obama va devoir finir son mandat a gerer un nouveau Watergate!

avatar Shralldam | 

@backfromcharly33 :
Il est mort. Abattu par la police.

avatar MacGyver | 

ils peuvent mettre son doigt sur le touch ID sinon, moins compliqué que demander 4 chiffres a un mort

avatar tigre2010 | 

@MacGyver :
J'y ai pensé directe
Mais je pense que y'a anguille sous roche. Le FBI n'a pas envie de se faire chier et a envie d'avoir une porte dérobée

avatar fousfous | 

@MacGyver :
Touch ID sur un 5C? Y en a qui suivent pas...

avatar eastsider | 

@fousfous :
Mdr t as raison c est un forum de geek a la base putain

avatar Caraud | 

@MacGyver :
Pas de Touch ID , j'ai cru lire qu'il s'agissait d'un iPhone 5C

avatar Florian Innocente | 
Et quand bien même il y aurait Touch ID sur un iPhone 5c, il faut un "doigt vivant" pour que ça marche, avec le sang qui circule.
avatar Pieromanu | 

@innocente :
Oui, puis vu la fiabilité du truc, ils auront épuisé le nombre de tentatives autorisées en un rien de temps. Je peux compter sur les doigts de la main le nombre de fois où Touch ID a fonctionné. Je vais plus vite en tapant le code honnêtement.

avatar fousfous | 

@Pieromanu :
Oh le beau troll... Touch ID est juste ultra efficace

avatar lll | 

J'ai aussi des problèmes avec Touch ID sur mon 5S, alors que ça marche à tous les coups sur mon iPad Air 2. Il faut croire que la technologie n'était pas super au point et qu'elle a du mal avec les doigts un peu moites...

avatar Vanton | 

@lll :
Ne pas hésiter à supprimer l'empreinte qui pose problème et à l'enregistrer à nouveau... Moi ça a réglé tous les problèmes.

avatar reborn | 

moi ça marche du feu de dieu sur un 5S de nov 2013, rester dans le coma pdt 3 mois car il était tombé dans les toilettes.. Je pensais qu'avec un dégât des eaux de cet ampleur touch id ne marcherait plus

avatar solent | 

Pour info, tu avait tiré la chasse ou pas ?

avatar zoubi2 | 

Arf !!! :-)

avatar Vanton | 

@fousfous :
Pas si on a mal enregistré son empreinte ou si on a régulièrement les doigts mouillés.

avatar bazino | 

+1 (sauf en sortant de mon bain)

avatar reborn | 

t'as un serieux soucis avec tes doigts alors

Pages

CONNEXION UTILISATEUR