Apple voudrait porter l’affaire San Bernardino face au Congrès

Nicolas Furno |

Apple avait déjà prévenu : l’entreprise est prête à aller jusqu’au bout concernant le chiffrement des iPhone et surtout leur déchiffrement par le FBI. On parlait de Cour Suprême, mais ce sera peut-être au Congrès américain de décider. En tout cas, selon The Associated Press, ce serait le souhait du constructeur, qui veut d’un débat national plutôt que d’une simple décision de justice.

Le Congrès américain (Wikimedia Commons)
Le Congrès américain (Wikimedia Commons)

Il faut dire que l’entreprise ne compte pas uniquement se battre pour l’iPhone 5c lié à l’affaire San Bernardino, mais sur le fond. En particulier, Apple remet en cause l’utilisation d’une loi de 1789, exploitée par le FBI pour formuler sa demande. L’objectif serait ainsi de revoir la législation, pour mieux l’adapter au contexte moderne et, du point de vue d’Apple, la restreindre pour éviter qu’elle ne serve de justification à une porte-dérobée obligatoire.

Si le Congrès s’empare du sujet, il faudra au moins plusieurs mois pour obtenir une réponse, mais cela aurait été aussi le cas en restant dans le système judiciaire. Comme le rappelle The Associated Press, Apple a de nombreux liens avec le Parlement américain, où elle agit en tant que lobby, comme toutes les grosses entreprises américaines. Pour autant, cela ne lui assurerait certainement pas une victoire facile…

Pour aller plus loin :

avatar C1rc3@0rc | 

Maintenant que le FBI et le DoJ ont perdu toute crédibilité et qu'il est établi qu'ils ont tenté de manipuler l'opinion par un mensonge outrancier, Apple enfonce le clou et a pris le leadership.

La stratégie d'Apple est intelligente: on est en période électorale, le débat sur les technologies de l'information et la sécurité ne va pas pouvoir rester au niveau administratif mais va rentrer en plein dans la campagne.

Les lobbies vont tourner a fond, mais cela va aussi obliger les candidats a s'engager et a démontrer leurs engagements avant l'élection. Il vont être contraints de devoir jouer le jeu de la vérité et prouver ce qu'il affirment. C'est historique.

Et Obama va avoir une opportunité historique: il n'a plus rien a perdre...

La seule chose regrettable c'est de voir que les restes de la démocratie qui bougent encore un peu sont portés par des entreprises commerciales et ni par les institutions sensées défendre la Constitution, ni par les professionnels de la politique. De la a dire que les politiciens n'ont plus leurs place dans la société, il n'y a qu'un pas.

avatar rikki finefleur | 

C1rc3@0rc
Que de sottises.
Va donc dire cela à monsanto, ou a ces firmes qui polluent nos champs, aux abbatoirs etc..
Une entreprise commerciale est là pour vendre, et portent souvent leur intérêt au détriment de l’intérêt général.
Car l’intérêt général elles s'en tapent le popotin, car elles n'assurent pas ce service. .Pour elles seul compte, vendre vendre, vendre.

Si elle avaient conscience de l’intérêt général et du service rendu , elles n'utiliseraient pas les paradis fiscaux. alors qu'elles utilisent massivement nos ressources, et ce du coup à l’œil !
Ce ne sont pas tes amis, mais tu ne l'as pas encore compris.

avatar YAZombie | 

"Maintenant que le FBI et le DoJ ont perdu toute crédibilité": ils n'ont perdu aucune crédibilité.

"et qu'il est établi qu'ils ont tenté de manipuler l'opinion par un mensonge outrancier"
C'est établi dans ton esprit. Ton esprit n'est pas le droit.

"Apple enfonce le clou et a pris le leadership": Apple fait appel à la justice et au législateur, c'est tout à fait louable mais normal.

"on est en période électorale":
- on est surtout dans une période où la crainte du terrorisme est utilisée par tous les démagos, même bien intentionnés (car je ne suis pas parano, le FBI et le DoJ tentent réellement de faire leur travail) et peut facilement remporter l'opinion publique,
- on est aussi dans une période où le Congrès américain est largement Républicain, avec une tendance plus réactionnaire que libertaire, donc c'est pas du tout gagné.

"cela va aussi obliger les candidats a s'engager et a démontrer leurs engagements avant l'élection […] Et Obama va avoir une opportunité historique"
Quel rapport? Il s'agit du Congrès, pas de POTUS! Oo

Enfin, pour un peu plus d'information sur les procédures en cours ou possibles: http://motherboard.vice.com/read/apple-legal-defense-against-fbi-phone-unlock-san-bernardino

avatar Tagazok | 

Quand on en arrive à ce point de crispation du débat, il n'y a en effet qu'un arbitrage politique qui permette d'avoir une solution viable, et surtout faisant autorité. Porter l'affaire devant un juge aurait seulement été le début d'une saga judiciaire allant jusqu'à la Cour Suprême, et qui aurait probablement poussé le congrès à agir in fine...

avatar rikki finefleur | 

De toute façon à terme , il est juste inconcevable qu'un téléphone ne puisse être lu dans une action judiciaire.
Le contraire c'est laisser trop de chance aux acteurs du crime contre leurs victimes.
Évidement on est un peu loin de l’égoïsme général qui règne ici ou là. Surtout ici.

Car ici, un agresseur tant qu'il tape le voisin, " c'est pas trop grave mon pove monsieur.. qu'il se démerde, moi je tiens a mes photos de vacances,"

Même si cela peut couter la vie, des agressions, des viols , des escroqueries à des millers de gens sans que les auteurs ne puissent être poursuivis... On s'en tape !

A croire que les gens ne savent plus vivre en communauté, mais surtout que certains ne sont plus attachés qu'a une chose leur pré-carré, et ce quoiqu'il advienne.

Quelle tristesse, et surtout du dégout. Un égoïsme devenu totalement fou

avatar Domsware | 

@rikki finefleur

Que de sottises, pour te paraphraser.
Tout abord une action judiciaire n'a pas a outrepasser les droits des individus.

Ensuite, permettre à un tel mécanisme d'être mis en place servira aussi à des actions néfastes : cela marche dans l'autre sens. Pour te paraphraser toujours : "Même si cela peut couter la vie, des agressions, des viols , des escroqueries à des milliers de gens sans que les auteurs ne puissent être poursuivis... On s'en tape !".

Enfin, pour faire payer l'ensemble de la communauté pour une non maitrise des émotions et des peurs de quelques uns. Pour te paraphraser toujours : "A croire que les gens ne savent plus vivre en communauté, mais surtout que certains ne sont plus attachés qu'a une chose leur pré-carré, et ce quoiqu'il advienne."

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Domsware
excellent. Merci.

avatar XiliX | 

@rikki finefleur

"Évidement on est un peu loin de l’égoïsme général qui règne ici ou là. Surtout ici."

Tu parles pour toi pour sûr...

"A croire que les gens ne savent plus vivre en communauté, mais surtout que certains ne sont plus attachés qu'a une chose leur pré-carré, et ce quoiqu'il advienne.
Quelle tristesse, et surtout du dégout. Un égoïsme devenu totalement fou"

C'est exactement ça... Je suis triste que je ne peux défendre mon opinion, ma vie privée, que je sois obligé de me soumettre à "ton pré-carré" comme tu dis. Quel égoïste !

avatar YAZombie | 

C'est drôle que les gens comme toi persistent à ne pas vouloir comprendre, alors que c'est répété et répété à l'envi par les experts en sécurité informatique depuis des mois, qu'une procédure qui mettrait en péril la sécurité informatique de nos appareils met justement en danger les utilisateurs, qui se retrouvent avec un appareil ayant de facto perdu sa capacité à assurer la confidentialité des informations qui s'y trouvent. Tu n'as peut-être que des photos de vacances dans ton téléphone, mais je crois qu'un nombre extrêmement important y ont leurs adresses, leurs numéros de compte bancaire, qui sait des photos de leurs enfants, l'adresse de leurs écoles, leur planning d'activités extra-scolaires… Je parle des enfants parce qu'avec les gens comme toi la démagogie ça marche toujours bien hein.
En bref: avant de faire de grands discours destinés à te grandir à tes propres yeux, tu as, aussi, le droit de te renseigner et de réfléchir. Parce que, bon, ça va bien un moment la branlette.
il y a pire que l'égoïsme, tu vois.

avatar sinbad21 | 

S'il est une violence qui est pire que toutes les autres, la violence number one, c'est la violence d'État. Un backdoor sur les téléphones aurait fait les délices de Staline, si cela avait existé de son temps. Il vaut mieux laisser courir quelques terroristes et quelques pédophiles que d'instituer une surveillance généralisée, qui ferait de chaque citoyen un coupable présumé.

avatar mac_adam | 

De toute façon les terroristes trouveront toujours des alternatives pour commettre leurs crimes, à supposer que l'iphone soit leur principal outil de communication...
Quant aux pédophiles ce n'est pas le déverrouillage des iPhones qui va les soigner de leur pathologie ni les empêcher de passer à l'acte (d'ailleurs je ne sais pas ce qu'ils viennent faire dans ce débat, parce que sinon on peut aussi parler des terroristes pédophiles...).

avatar YAZombie | 

Il y a un vrai problème de fond à invoquer les états totalitaires dans ce contexte: il ne faut pas se projeter dans un futur hypothétique, mais au contraire insister sur le fait que c'est JUSTEMENT parce que nous sommes en démocratie que ces atteintes à la vie privée (en plus des dangers implicites engendrés par l'affaiblissement de la sécurité des appareils électroniques) sont inacceptables, car elles sont l'un des signes des régimes totalitaires!

avatar goretexman | 

L'expression porte dérobée est un peu forte. Ce n'est pas vraiment la demande du FBI

avatar XiliX | 

@goretexman

"L'expression porte dérobée est un peu forte. Ce n'est pas vraiment la demande du FBI"

Le FBI demande une version d'iOS dépourvue de toutes mesures de sécurités

avatar XiliX | 

@Ze_misanthrope

Vas-y où est le mensonge ?

"So what exactly does FBI want Apple to do?
FBI wants Apple to develop a new version of iOS that disables an “auto-erase” feature that permanently deletes the data inside after 10 failed password attempts and eliminate the delay that locks you out of the iPhone if the wrong passcode is entered. It also wants Apple to implement a method that allows FBI to enter the passcode electronically, so it can unlock the terrorist’s iPhone by “brute-force”, trying thousands or millions of combinations with the speed of a modern computer."

Et toi... as-tu bien compris l'histoire ?

avatar C1rc3@0rc | 

@XiliX

Je reformules ta phrase pour que ce soit plus précis et colle mieux avec l'etat d'esprit du FBI: «Le FBI demande une version d'iOS dépourvue de toutes mesures de sécurités efficaces»

Pour developper, le FBI veut une jurisprudence qui lui permette d'imposer des portes derobées dans tous les systemes d'informations, cela ne s'arrete pas a un iPhone ni a une douzaine, mais concerne bien le principe meme de l'informatique. C'est confirmé par l'ancien directeur de la NSA Michael Hayden ;)
Le FBI veut avoir le droit et la possibilité d'espionner les informations stockées et transitant dans les systèmes informatiques sans restrictions ni supervisions et sans justifications. Et cela sur simple "intuitions" d'un agent. On revient a l'époque de Hoover et de la chasse aux sorcieres!

C'est anticonstitutionnel, et si des orfèvres du droit attachés aux principes démocratiques ont placé des articles fondamentaux dans une constitution c'est pas par hasard. Ce qui est anticonstitutionnel a de bonnes raison de l'être et c'est pour ça que c'est interdit.

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc

Bon d'accord... :D

avatar ovea | 

Avoir la chance comme Apple de secouer les fondations d'un état n'aura comme contrepartie que l'exonération d'impôt dont elle bénéficie … tout du moins avant d'être dépecée, un jour.

Après le jeu est déjà basé sur le pouvoir des entreprises d'un nouveau marcher dont les états font largement l'usage, sans contreparties … ou presque.

La duperie serait d'y voir la prégnance d'un débat ouvert et même médiatisé alors que cela ne concerne (en grande partie) que les usa dans leur auto-célébration de leur main-mise sur ses nouvelles technologies … quitte à récrire l'histoire trop oublieuse des contributions de par le monde, sauf pour la sécurité peut-être.

avatar pariscanal | 

@ovea :
Heîn ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ovea "alors que cela ne concerne (en grande partie) que les usa"
Faux !
Cela concerne tous les pays où l'Iphone est vendu
- Car toutes les polices du monde attendent comme le Saint-Grall un outil pour déplomber iOS.
- Parce que tous les usagers d'IOS sont concernés par une baisse de sécurité

avatar C1rc3@0rc | 

+1
et cela s'applique par principe, donc c'est extensif et ça va au-dela d'iOS et d'Apple. Les backdoor dans les insfrastrures degouverte ce dernier mois en témoignent.

Faut il aussi rappeler les numeros des duetistes du FBI et des services anglais, quand c'est pas Cameron lui meme qui fait le VRP.
Cela fait des mois que le meme discours est martelé par ces gens la, avec une similitude qui ne laisse planer que peu de doutes sur la concertation et la direction derrière "ces artistes".

Faut aussi rappeler que le FBI a, depuis 2001, un pouvoir d'influence loin d'être négligeable au sein de pouvoir décisionnel de l'OTAN et que la "cooperation" avec Europol est plus que convaincante.

Et on ne va meme pas evoquer le cadre du Patriot Act dont les préceptes et "recettes" sont appliquées et transcris dans les autres pays de l'OTAN. Kazeneuve fait quoi d'autre que trancrire le Patriot Act et Hollande fait quoi avec son "etat d'urgence" installé? Cela aprés la mise sous surveillance et controle generalisé des fournisseurs d'acces internet, et alignement sur les directives US pour tout ce qui est telecom en general.

avatar Ken-de-barbie | 

Sur ce coup Apple a raison de tenir bon, on a vu dans le passé ce que les agences gouvernementale se permettent au vu et au su du monde entier.

Et pour porter le débat plus loin demain la Chine ou Cuba demanderons qu' Apple leur fournissent une version d'iOs qui leur donne accès a la position exacte de chaque appareil , ou de leur permettre d' ecouter ce qui se dit autours de tous les smartphones (micro ouvert 24./24) et dieu sait quoi encore.

Donc oui (a mon avis) ce sujet va bien plus loin que ce certains pense.

avatar JLG47_old | 

L'accès aux données pourra toujours être contrée par ceux qui y ont intérêt.
Donc tout système d'accès aux données n'est qu'une porte ouverte aux malfaisants plus qu'à la justice.

CONNEXION UTILISATEUR