Tim Cook : il n'est toujours pas question de fusionner OS X et iOS

Mickaël Bazoge |

L’iPad Pro a beau ressembler au chaînon manquant entre le Mac et les produits mobiles d’Apple. OS X et iOS partagent de plus en plus de points en commun, encore plus entre iOS 9 et El Capitan. Les deux plateformes ont vocation à travailler toujours plus en étroite collaboration. Malgré tout, il n’est pas question de « fusionner » OS X et iOS, a déclaré Tim Cook hier lors d’une conférence Box (lire aussi Pour Apple, l'entreprise n'est pas un hobby. C'est un vrai business !).

« Nous ne croyons pas en un unique système d’exploitation pour le PC et pour le mobile », a annoncé le CEO d’Apple. Une telle opération ressemblerait à une « soustraction » plutôt qu’à une multiplication des possibilités, explique-t-il en substance. « Et vous n’avez pas la meilleure expérience [pour chacune des plateformes]. Nous nous concentrons sur les deux ».

Même si Tim Cook a eu l’occasion de saluer Microsoft lors de cette conférence, (« Je ne veux pas me montrer rancunier »), pas question donc d’emprunter le chemin de Windows, qui tente d’unifier vaille que vaille le mobile au bureau. Windows 10 semble offrir un compromis plutôt équilibré avec le concept Continuum, qui modifie l’interface selon l’utilisation (PC de bureau ou tablette) qu’on a de son ordinateur.


Tags
avatar adixya | 

Le soucis c'est pour l'iPad "pro" qui n'aura pas certaines applis OS X de niche qui n'auront aucune chance d'être adaptées a iOS... Comme certains logiciels pour modeler de la 3D par exemple.

avatar C1rc3@0rc | 

L'iPad pro est un iPad, reste un iPad et a les limitations et les possibilité d'un iPad, ce n'est pas un PC!

L'erreur de Microsoft c'est de vouloir faire passer des machines mi-netbook mi-tablette pour le meilleur des deux mondes alors qu'ils s'agit du pire.
Il y a des TabletPC depuis 20 ans, ce sont des machines qui répondent a des besoins de niche et qui n'ont jamais eu la croissance des PC, ni des tablettes comme l'iPad en est la définition.

Les PC a ecran tactile existent depuis plusieurs années, mais ont toujours été un echec. Un PC c'est pas une tablette et cela ne se manipule pas de la même manière.

L'interface du Macintosh a ete reprise par toute l'industrie PC, ce n'est pas un hasard!
L'interface de l'iPhone a ete reprise par toute l'industrie du smartphone, a part Microsoft: l'echec de Microsoft n'est pas un hasard!
Toute l'industrie a voulu copier l'iPad, ce n'est pas un hasard, sauf Microsoft qui s'est la aussi bien planté.

iOS c'est a 95% Mac OS X, les 5% restant se partageant entre l'interface tactile digitale et les fonctions de telephonie.
Pour fusionner iOS et Mac OS il faut abandonner une des deux interfaces, souris+icone ou tactile+icone, et rajouter les fonctions de telephonie, c'est tout. Mais c'est 5% font toute la différence de la qualité ergonomique entre MacOS X/iOS et Windows!

Après faire tourner MacOS X sur ARM ça veut dire faire tourner iOS + interface souris sur ARM et faire tourner iOS sur x86 ca veux dire faire tourner MacOS X + interface tactile digitale sur x86...

Et ce n'est pas parce que l'iPad Pro a un A9x qui se compare a un Core i5, qu'il faut se faire aveugler par la puissance: faire du modelage 3D sur une tablette est une heresie qui va dégouter l'utilisateur> l'edition a besoin d'un PC avec un grand ecran, un clavier et une souris (a plusieurs boutons pour la 3D)!

avatar RyDroid | 

PC = Personal Computer = ordinateur personnel. (Wikipédia) "Un ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d'un ensemble d'instructions, organisées en programmes, qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires." Un iPad, comme un iPhone, est donc bien un PC.

avatar C1rc3@0rc | 

Moais on peut aussi dire que ce sont des machine de Turing

Pourtant l'usage est defini par la puissance et l'ergonomie, on ne va pas faire la cuisine avec un four industriel pourtant entre un four menager et un four industriel c'est le meme principe thermodynamique qui est a l'oeuvre.

Prend une Apple Watch et tente d'ecrire dessus un programme comme photoshop, ou tente de faire de la CAD d'un building... pourtant le processeur de l'Apple Watch a la puissance des station de travail du debut des annees 80...

avatar Hiqosa | 

Entre une Surface PRO 4 qui va sortir et un iPad PRO qui n'a que le nom de pro, la raison veut que le choix s'arrête sur la Surface à prix équivalent.

avatar patrick86 | 

@Hiqosa :

Entre un iPad PRO qui va sortir et une Surface PRO 4 qui n'a que le nom de pro, la raison veut que le choix s'arrête sur l'iPad à prix équivalent.

Bref. C'est quoi un 'Pro' ? Ça se mange ?

avatar C1rc3@0rc | 

A9x = Core i5
En puissance c'est vrai. En consommation et efficacite energetique l'A9x est loin devant le x86.

Mais pour qui a besoin de faire tourner des softs pour TabletPC, soft qui existent depuis plus de 10 et qui necessitent un compatibilite ascendante x86, la Surface Pro est ideal.

Apres le terme pro, effectivement ça n'est que du marketing. Un iPad quelque soit sa taille et sa puissance reste un iPad, avec ces qualites et ses limitations.

avatar k43l | 

@ C1rc3@0rc

Quand je te lis, je me dis que c'est pas possible. Mais si, c'est réel.

Arrête avec X copie Apple. Apple copie aussi. Le tiroir de notification, le tiroir de réglage rapide, l'écran spliter sur ipad, etc. C'est bien de dire que X a copié Apple, mais faut aussi rappeler l'inverse...

C'est pareil faut il rappeler qu'on nous jurait qu'un tel de plus de 4" était inutilisable ! Qui est prêt à repasser sous du 4.7".
Qu'un ordinateur de moins de 13" était useless. Maintenant il y en a 2 sous 13".
Qu'un ipad de plus de 10 useless, un stylet inutile, un clavier inconfortable. Voila qu'existe l'ipad pro.

Faut pas tout prendre au pied de la lettre sinon c'est plus une veste réversible qu'il te faudra.

La question d'une fusion iOS et OSX est incontournable et a un sens vu que Microsoft lui a donné vie. Il est loin le temps ou la surface n'avait aucun sens. Et quand on voit un macbook 2k15 avec un ipad pro, il est légitime de se dire que l'un dans l'autre est logique.

Et t'emballe pas. Le A9 rivalise uniquement avec un Core M. Du moins, uniquement en puissance pure. Reste à voir en applicatif ce qui est très différent.

avatar BeePotato | 

@ k43l : « Quand je te lis, je me dis que c'est pas possible. Mais si, c'est réel. Arrête avec X copie Apple. Apple copie aussi. »

Dans ce commentaire, il ne s’est pas du tout lancé dans une histoire de « X copie Apple et Apple ne copie personne ». Il a juste rappelé des faits : les interfaces utilisées pour les ordinateurs de bureau et portables depuis plus de 25 ans sont dérivées de celle du Mac ; les interfaces utilisées par la majorité des smartphones post 2007 et des tablettes post 2010 sont dérivées de celle d’iOS. Sans entrer dans le détail de telle ou telle fonction précise — on parle d’une approche globale de l’interface utilisateur.
Et ce n’était pas du tout dans l’optique de dénoncer une copie, mais juste pour dire que les quelques tentatives d’autres approches n’ont pas rencontré de succès. Son commentaire était très clair à ce sujet (du coup, on a plutôt envie de te dire « arrête avec "Apple copie aussi" »).

« C'est pareil faut il rappeler qu'on nous jurait qu'un tel de plus de 4" était inutilisable ! Qui est prêt à repasser sous du 4.7". »

EUh… moi ! Tout en reconnaissant sans peine que la position d’Apple a en effet (et malheureusement) évolué sur ce sujet pour suivre le choix manifeste d’une majorité d’utilisateurs.

« Qu'un ordinateur de moins de 13" était useless. »

Qui a expliqué ça chez Apple ? Personne.

« Qu'un ipad de plus de 10 useless »

Qui a expliqué ça chez Apple ? Personne.

« un stylet inutile »

Qui a expliqué ça chez Apple ? Personne.
Il serait stupide confondre l’explication de Steve Jobs comme quoi une interface pilotée au stylet était une mauvaise idée pour un smartphone, avec une déclaration comme quoi un stylet serait inutile en toute circonstance et notamment sur une grande tablette et pour des tâches qui n’ont strictement rien à voir avec le pilotage de l’interface.

« un clavier inconfortable. »

Qui a expliqué ça chez Apple ? Personne.
Apple a proposé un clavier pour iPad dès l’iPad 1.

avatar k43l | 

A la base je voulais écrire un roman mais je vais faire simple.

L'inventeur de la roue ne peut pas s'attribuer la gloire des vélo ou des autos.

Apple est le premier a avoir intégré une interface graphique, mais il n'est pas celui qui l'a inventé, n'y démocratiser.
Nokia est le créateur du smartphone, mais il n'est pas celui qui l'a démocratiser. Il ne peut donc pas en retirer toute la gloire.

Et même ci c'est dans le sens général du terme, l'interface utilisateur est une chose, mais l'expérience utilisateur en est une autre, et c'est cette dernière qui est la plus importante.
C'est le "point fort" d'apple. La raison pour laquelle Apple est congratulé. C'est celle la même qui est très (trop?) inspiré de ces compagnons.
Car une Ferrari et une Dacia ont bien la même interface. (volant, boite de vitesse, pare brise, rétro etc). Mais on ne les conduits pas de la même façon. L'expérience.

Donc c'est bien de dire oui on a été les "premiers", mais il est bon de rappeler aussi qui "donne le ton et la direction" actuellement.

Pour ce qui est des ordinateurs en dessous de 13", du stylet, du clavier. C'est bien l'évangéliste (dans le sens anglais du terme) et le défunt Jobs a qui on le doit.
De plus les claviers proposer pour l'ipad ne sont pas apple mais d'accessoiriste, hormis bien sur l'ipad pro. C'est d'ailleurs le premier clavier pour ipad estampiller Apple.

avatar BeePotato | 

@ k43l : Tu refuses de lire correctement (et donc de comprendre) ce qu’on écrit, il semble.

Personne n’a parlé d’une quelconque histoire de gloire, de démocratisation ou de quoi que ce soit de ce genre.
Ce que C1rc3@0rc a écrit, c’est qu’il y a deux modèles d’interface, pour les ordinateurs et les appareils mobiles respectivement, qui ont remporté l’adhésion à large échelle de la majorité des constructeurs mais surtout du public, contrairement aux essais d’autres approches qui n’ont pas remporté autant de succès.
Et il en a conclu que cette large adhésion était probablement un signe que ces modèles d’interface utilisateur reposaient sur de bons choix, et que du coup remettre en question ces choix pour essayer ceux des autres approches (celles qui n’ont pas eu de succès) était probablement une mauvaise idée.

Tu arrives mieux à lire si on enlève de cette façon toute mention à Apple ou une quelconque autre marque ? :-)

« Pour ce qui est des ordinateurs en dessous de 13", du stylet, du clavier. C'est bien l'évangéliste (dans le sens anglais du terme) et le défunt Jobs a qui on le doit. »

Non.
Pour le stylet, j’ai déjà parfaitement expliqué ce qu’il en était, je t’invite donc à relire cette explication simple qui tenait en une phrase dans mon commentaire précédent.
Pour les portables de moins de 13 pouces, je t’invite à nous fournir la référence du moment où il y a eu une telle déclaration de la part du PDG d’Apple sous la direction duquel sont sortis l’iBook 12 pouces, le PowerBook 12 pouces et le MacBook Air 11 pouces. Merci d’avance.
Pour le clavier, là aussi je t’invite à nous sortir la référence à la déclaration correspondante. Merci aussi.

« De plus les claviers proposer pour l'ipad ne sont pas apple mais d'accessoiriste, hormis bien sur l'ipad pro. C'est d'ailleurs le premier clavier pour ipad estampiller Apple. »

Non, ce n’est pas le premier, comme je te l’ai expliqué juste avant. Merci de vérifier ce qu’on t’explique avant de le nier.

avatar C1rc3@0rc | 

+1
Les interfaces ont convergées vers celles d'Apple parce qu'Apple a implémenté les principes des interfaces homme-machines définis par des psychologues et des ergonomes specialisés, pas par des mathématiciens ou des ingénieurs électroniques et encore moins des commerciaux opportunistes.
Apple a choisi de donner la priorite a l'humain et de rendre la fonction informatique accessible aux non informaticiens, c'est tout et c'est cela qui défini Apple et son succes.

Après, les fanatiques dont la personnalité n'existe par procuration qu'au travers d'une marque commerciale ne peuvent supporter cette réalité, leur vision est monolithique et donc indiscutable.

avatar BeePotato | 

@ k43l : « La question d'une fusion iOS et OSX est incontournable »

La question est sans doute incontournable, tant il est naturel, au vu des matériels récents, de se demander si une telle approche aurait un intérêt.
Une réponse positive à cette question, en revanche, est loin, très loin, très très loin d’être incontournable.

En fait, en l’état actuel des interfaces utilisateur de ces deux plateformes (et du parc applicatif qui va logiquement avec), il apparaît clairement que la fusion n’est aucunement souhaitable.

« et a un sens vu que Microsoft lui a donné vie. »

Non.
Comme je l’ai expliqué dans un précédent commentaire, Microsoft a au contraire démontré qu’une fusion n’était pas réalisable pour l’instant et est passé à une autre approche, limitée à une petite catégorie d’appareils.

avatar k43l | 

Pardon mais non je persiste. Et l'ipad pro va avoir les mêmes carence des premières surface RT.

Ca va être inéluctable et je suis sur que la fusion est déjà en test.C'est déjà très proche en terme d'interface, il manque plus grand chose pour que ce soit le cas.

avatar BeePotato | 

@ k43l : « Ca va être inéluctable »

Non. Pas dans leur forme actuelle (ce qui veut donc dire pas avant longtemps).

« C'est déjà très proche en terme d’interface »

Non.
Tu dois avoir une utilisation très bizarre d’un Mac pour trouver que son interface est proche de celle d’iOS.

« il manque plus grand chose pour que ce soit le cas. »

Si : un intérêt. :-)

avatar patrick86 | 

"Et l'ipad pro va avoir les mêmes carence des premières surface RT."

Les carences principales de la Surface RT n'étaient autres que :
- la non-envie de Microsoft de s'investir réellement à faire une bonne tablette sous ARM (obstinée qu'elle est à faire du tablet-PC) ;
- le manque cruel d'applications adaptées à modern UI, donc la faible logitech de Windows RT (qui n'avait pas l'interface Windows "classique").

L'iPad Pro jouira immédiatement de toute la logithèque iPad déjà garnie et de la forte volonté d'Apple de faire de la tablette ARM sous iOS.

avatar C1rc3@0rc | 

L'echec de la Surface RT est un echec industriel defini par une incoherence de strategie marketing et par le paradoxe du monopole Windows.

Avec Windows l'utilisateur est captif et a la merci des choix et de la politique de Microsoft et d'Intel.
Mais Microsoft est lui meme captif de la puissance monopolistique de Windows, tout comme l'est Intel.
Intel comme MS ont echoué sur l'informatique mobile, a cause de cette dependance, ce n'est pas u ecret, aujourd'hui les deux entreprise ont des relais de croissance en dehors du PC Windows qui les entraine dans les abysses, et ces relais c'est le secteur corporate et le data center!

Au demeurant Windows RT etait une tres belle realisation, souffrant certes de la tare de son interface, mais c'etait un bon OS. Son problème c'est la non compatibilité avec les softs d'il y a 10 ans.

avatar NORMAN49 | 

"Une telle opération ressemblerait à une « soustraction » "
C'est aussi le cas dans l'option Apple. Le rapprochemententre iOS et OSX a parfois donné lieu à une soustraction... Pages ou Keynotes en ont été les victimes et n'ont pas encore retrouvé leurs fonctionnalités perdues :-(

avatar mfams | 

@C1rc3@0rc :
L'iPad pro est un iPad, reste un iPad et a les limitations et les possibilité d'un iPad, ce n'est pas un PC!
---

... et vice versa. Je ne peux faire avec un pc ce que fais avec l'iPad. Mais je peux finaliser le tout sur un pc en exportant mon travail en psd. D'où le pont assez important entre les deux os. Je ne cherche pas non plus à faire avec un pc ce que je peux faire avec une cintiq.

avatar Sostène Cambrut | 

@adixya

Autodesk a pas mal d'outils de modélisation sur iOS. Je suis sûr que l'iPad Pro sera bien assez puissant pour faire du modelage de personnage par exemple. Il ne faut pas beaucoup de ressources pour dessiner un modèle, étant donné qu'il est isolé de son environnement.

avatar C1rc3@0rc | 

Le probleme c'est pas la puissance c'est l'ergonomie et la surface d'affichage. Un ipad n'a pas un ecran de 30" et meme avec un stylet on a pas l'ergonomie d'un PC specialise avec ses outils de saisie.

avatar TmrFromNO | 

Windows 10 va aussi devenir l'OS de la Xbox One.

avatar Skittou | 

Tim Cook a tout-à-fait raison !

avatar en ballade | 

@Skittou :
Tim l a dit alors ce st vrai

avatar feefee | 

@en ballade :

"Tim l a dit alors ce st vrai"

Un peu comme toi donc ?

avatar Himeji | 

Un ordinateur n'est pas une tablette.

Je préfère avoir un OS développé spécifiquement pour chaque appareil avec des ponts entre les 2 plutôt qu'un OS unique pour tous les appareils.

avatar alushta | 

Avec un ordinateur, on est autonome.... pas avec une tablette!

avatar Sostène Cambrut | 

@alushta

Ça dépend qui.

Je ne suis pas autonome avec une tablette.

Mes parents et mes grands-parents sont autonomes avec une tablette à la maison.
Ma femme est autonome avec une tablette au travail.

Quand allez-vous cesser avec ces généralités ?

avatar RyDroid | 

"Un ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d'un ensemble d'instructions, organisées en programmes, qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires." https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordinateur
En quoi une tablette numérique, comme les iPad, ne correspond pas à la définition d'un ordinateur ?

avatar patrick86 | 

"Un ordinateur n'est pas une tablette."

Mais une tablette est un ordinateur, au sens stricte du terme.

Pour rappel : "Machine automatique de traitement numérique de l’information, qui obéit à des programmes définissant la séquence des opérations logiques et arithmétiques à effectuer."

En fait, il n'y a aucune limite particulière à la forme que peut prendre un ordinateur. La question est de savoir si une forme est pertinente ou non.

Mais le plus important, c'est de comprendre que la forme pertinente n'est pas nécessairement la même, ni pour tous les usages, ni pour tous les utilisateurs.

avatar saoullabit | 

@Himeji :
L'approche de MS n'est pas mal à vrai dire. Une seule souche à maintenir pour le Core et l'interface 2 équipes ... Peut être Mons lourd a gérer

avatar BeePotato | 

@ saoullabit : « L'approche de MS n'est pas mal à vrai dire. Une seule souche à maintenir pour le Core et l'interface 2 équipes ... Peut être Mons lourd a gérer »

Ben tu sais, ça ressemble à ce que fait Apple pour Mac OS et iOS. Ces deux systèmes partagent beaucoup de choses (y compris au niveau des frameworks utilisés pour leurs interfaces graphiques).

avatar CNNN | 

Vivement ce soir pour El Captinan

avatar CNNN | 

Faut aussi saluer les efforts de Microsoft avec w10 qui est vraiment pas mal du tout.
Bon j'avoue que j'achèterai jamais de PC mais faut le dire ca tient la route contrairement à w8

avatar C1rc3@0rc | 

A cause du retour du bouton "demarrer"?
Windows 10 conserve l'infame interface Metro (rebatisée ModernUI) mais permet aussi de faire tourner l'interface de Windows 7 avec des limitations.
Par contre Windows 10 introduit le deep-tracking de l'utilisateur comme aucun OS n'avait osé le faire, alors en quoi est ce que Windows 10 est mieux que Windows 8?

Les entreprises sont en train de migrer leurs parc existant sur Windows 7...

avatar Sostène Cambrut | 

@CNNN

Je viens de passer de Windows 8 à Windows 10 en me disant que ce serait super étant donné tous les avis positifs que j'ai lu ici... J'aurais vraiment mieux fait de m'abstenir. C'est horrible.

Le menu démarrer est tout sauf pratique.
Le mode tablette n'a plus rien de commun avec l'écran d'accueil si pratique de Windows 8, directement accessible en appuyant sur la touche Windows.
Le système a de gros problèmes avec les polices qui sont baveuses et parfois pas à la bonne échelle.
Le système est plus lent sur le chargement de tous les processus.

C'est une machine que j'utilise pour jouer, alors je ne vais probablement pas prendre le temps de downgrader mais je suis vraiment très déçu.

NB: J'étais très enthousiaste sur Edge, le nouveau navigateur, mais j'ai vite déchanté. J'ai essayé d'aller télécharger un torrent (bouh pas bien) et la page a tout de suite pris le contrôle du navigateur avec une fenêtre popup et un numéro vert à appeler. J'ai quitté Edge et relancé mais la page s'est rechargée, rendant le navigateur inutilisable. J'ai bien réussi à me débarrasser de cette fenêtre au prix de quelques contorsions mais c'est quand même pénible. Résultat, j'ai installé Firefox.

avatar RyDroid | 

"J'ai essayé d'aller télécharger un torrent (bouh pas bien)" Il y a plein de choses qui sont légalement partageables publiquement avec le protocole BitTorrent.

avatar Ducletho | 

C'est pour moi, une erreur stratégique. Car le hardware mobile est capable ou va forcément être plus à l'aise pour faire tourner un os traditionnel. La couche UI peut être sans problème être adaptée ensuite à l'interface pour laquelle elle est destinée. D'ailleurs, Apple n'a aucun mal avec tvOS et iOS, un même OS, une interface différente. Le souci est dogmatique, Job a dit..., et aussi économique (c'est effectivement une soustraction comme dit Tim...) car le "device responsive'" j'en suis convaincu, c'est l'avenir : ça permet de garder une cohérence dans le développement des OS et diminuer les bugs.

Mais je ne doute pas que les OS fusionnent : OSx sur l'Ipad me parait capital.

avatar farfff | 

Exactement, Apple ne peut pas, pour l'instant, sembler suivre la logique de Microsoft.

Celà dit, même sans fusionner les deux, que penseraient ceux qui ne supportent pas cette idée si lorsque l'iPad Pro est connecté à son clavier il passerait sous OS X (avec un port USB type C en plus, bien entendu...), et une fois déconnecté il passerait sous iOS ?
Un 100 % Macbook et un 100 % iPad sans avoir à se trimballer (et à acheter) deux machines, sans avoir à transférer les données entre elles avec iTunes ?
Ce serait au minimum intelligent, et je ne doute donc pas qu'Apple en viendra à quelque-chose comme ça... mais une fois que tout le monde aura déjà acheté un Macbook + un iPad !

J'ai actuellement un "hybride" sous Windows 10, qui lorsque je détache l'écran devient une belle tablette 12,5" de 720 g (avec écran mat et stylet Wacom siouplait !), et sinon est un chouette portable avec plein de connecteurs et une super autonomie. Loin d'être une soustraction selon T Cook, c'est bien une addition, chacun ne perd rien et la fonction s'adapte à l'usage.

Si Apple fait ça, j'achète tout de suite...

avatar Giloup92 | 

@farfff :
Excellente idée ! J'y pensais en lisant l'article. D'autant plus qu'on doit pouvoir trouver un noyau commun entre OS X et iOS.

avatar farfff | 

Ce genre de truc existe déjà sous la forme Windows + Android chez Asus et d'autres.
Pour ma part je préfère conserver le même système s'il est capable de gérer correctement les deux modes (et Windows 10 s'en sort plutôt bien), mais ça permet aussi de profiter d'une logithèque étendue.
Et quand on voit la quantité et la qualité de l'offre sous iOS, c'est vrai que ce serait bête maintenant de devoir tout racheter ;-)

avatar Sostène Cambrut | 

@Ducletho

"Mais je ne doute pas que les OS fusionnent : OSx sur l'Ipad me parait capital."

iOS c'est déjà OSX à 95%. Ce qui change c'est l'interface. Et l'interface ne va pas fusionner. Elle va s'adapter au contexte à la limite (je veux bien un iPad qui bascule sur l'interface d'OSX quand je le branche à un écran externe) mais rassembler les deux n'a aucun sens.

T'as une perceuse/visseuse (un moteur avec un manche en gros). Tu mets soit une mèche foreuse, soit une mèche visseuse. Une mèche foreuse visseuse ça n'existe pas, ou c'est foireux. (pardon ^-^)

avatar Ducletho | 

@Sostène Cambrut :
Tu dis iOS c'est 95% de OS X ( admettons ...)
Tu dis la fusion non réaliste ? Alors qu'il reste un ptit bout de chemin à faire Avec. 5 pt seulement ?
Surtout tu ne dis pas pourquoi ça ne fusionnera pas et je voudrais des raisons techniques (alors que je subodore un schéma purement économique) ?

Sinon ton exemple est curieux.
Si un produit est à 95 % ( largement moins dans l'industrie )identique à un autre produit, mais chacun ayant son segment :si l'un ou l'autre des segments arrive à maturité,
Il y a fusion ou absorption...en clair il n'en reste qu'un mais enrichi ou pas
Le pire c'est qu'apple dans le matériel sait faire...

avatar BeePotato | 

@ Ducletho : « Surtout tu ne dis pas pourquoi ça ne fusionnera pas et je voudrais des raisons techniques (alors que je subodore un schéma purement économique) ? »

Il l’a dit, et très clairement.
Et il s’agit bien d’une raison techinque et non économique : les interfaces utilisateur de ces deux systèmes sont différentes et il n’y a aucun intérêt à les fusionner. Comme l’a indiqué Tim Cook, on y perdrait à le faire.

avatar Ducletho | 

Tu veux dire qu'osx ne peut pas faire tourner l'interface tablette quand il est en mode tablette (iOS) ? Et l'interface OSx quand il est en mode OSx ? C'est donc un problème technique ? Ca gênerait qui finalement si les habitudes de chacun dans l'interface est respectée ?
Si dans le menu préférence de iOS, on retrouve la gestion des drivers, accès réseau, mais qu'en apparence et interface l'utilisateur l'utilisateur lambda n'y voit qu'iOS, ça gêne qui ?

Je n'ai pas dit UNE SEULE INTERFACE pour la souris/clavier et tactile mais bien UN OS, MAIS DEUX INTERFACES DISCTINCTS sur UN DEVICE HYBRIDE.

Et si Pixelmator est programmé avec la même base, en intégrant deux interfaces : Une conçue pour la version tactile (exactement celle qui existe) et qu'elle a la possibilité de basculer sur l'interface Osx lorsque l'on veut utiliser le clavier souris (avec donc l'accès à plus de fonctions) : ça c'est impossible pour qui ? Ca oblige le développeur à prévoir deux interfaces avec deux philosophie pour que ça soit transparent pour l'utilisateur.

"Et il s’agit bien d’une raison techinque et non économique : les interfaces utilisateur de ces deux systèmes sont différentes et il n’y a aucun intérêt à les fusionner. Comme l’a indiqué Tim Cook, on y perdrait à le faire."

Je pense que bien au contraire, l'interoperabilité entre les OS avec leur enrichissement rend plus difficile la coordination entre les OS justement, avec plus d'aller retour pour corriger les bugs

C'est impossible pour le moment de fusionner pour Apple car il est fabricant de matériel et n'a pas envie de casser un de ses marchés. Microsoft a tout à gagner, pour finalement reconquérir le marché de la tablette qu'il a perdu. C'est juste une question de stratégie commerciale.

avatar BeePotato | 

@ Ducletho : Ce que tu décris là, comme je l’ai déjà expliqué ici auparavant, ce n’est pas vraiment ce qu’on appelle une fusion — j’ai qualifié ça, alors, du terme de juxtaposition.

Parce qu’il s’agit du coup bien de ça : faire tourner les deux OS côte à côte, avec évidemment de la communication entre les deux mondes, mais sans fusion réelle de l’interface et des possibilités.
Et comme je l’ai dit alors, je pense que ce n’est pas ce genre d’approche dont parle Tim Cook quand il parle de « fusion ».

Quant à une telle juxtaposition, il n’y a en effet rien qui s’y oppose techniquement. Elle est même déjà partiellement en place depuis longtemps et utilisée par les développeurs iOS quand ils lancent leurs logiciels dans le simulateur sur Mac OS.
Mais son intérêt est très limité (jusque là, il était inexistant faute d’un appareil susceptible d’exploiter les deux interfaces).

« Je pense que bien au contraire, l'interoperabilité entre les OS avec leur enrichissement rend plus difficile la coordination entre les OS justement, avec plus d'aller retour pour corriger les bugs »

Non, en fait, pas vraiment. C’est même l’occasion de traquer plus facilement certains bugs.

« C'est impossible pour le moment de fusionner pour Apple car il est fabricant de matériel et n'a pas envie de casser un de ses marchés. »

C’est surtout que jusque là Apple n’avait aucun appareil sur lequel une telle approche aurait eu un quelconque intérêt. Et même maitenant que l’iPad Pro va sortir, il n’est pas sûr que ça intéresse grand monde d’y juxtaposer deux OS de cette façon. Or comme une fusion réelle de ces OS n’est vraiment pas faisable facilement, pour l’instant la meilleure solution est bien de conserver cet engin sous iOS et d’ajouter à ce dernier les fonctions qui lui manquent.

avatar feefee | 

@Ducletho :

"Et si Pixelmator est programmé avec la même base, en intégrant deux interfaces : Une conçue pour la version tactile (exactement celle qui existe) et qu'elle a la possibilité de basculer sur l'interface Osx lorsque l'on veut utiliser le clavier souris (avec donc l'accès à plus de fonctions) : ça c'est impossible pour qui ? Ca oblige le développeur à prévoir deux interfaces avec deux philosophie pour que ça soit transparent pour l'utilisateur."

En fait tu raisonnes comme si le matériel n'évoluait pas et comme si les interfaces tactiles n'allaient jamais évoluer non plus , et qu'on soit obligé de mettre de l'OSX complet dans une tablette pour avoir plus de fonctionnalités .
Non je pense au l'interface tactile va évoluer sans se rapprocher d'OSX .
Pas besoin d'avoir des menus style OSX .
Juste des nouveaux mode d'interaction comme le 3D Touch par d'exemple .

Vouloir mixer ce qui existe déjà sur du matériel qui évolue sans cesse est un non sens tout simplement .

avatar Ducletho | 

@feefee :
Finalement tu as lu en diagonal.
Où as tu lu qu'en mode interface tactile j'ai écrit qu'il fallait avoir un menu style OS X ?
Où as tu lu que je souhaitais qu'aucune interface n'évolue ?

Tu tires des conclusions fausses à partir d'arguments inventés pour t'arranger.
Mais pas étonné venant de ta part.
Tu es un bon soldat, mais pas le meilleur ambassadeur.

avatar feefee | 

@Ducletho

"Où as tu lu qu'en mode interface tactile j'ai écrit qu'il fallait avoir un menu style OS X ?
Où as tu lu que je souhaitais qu'aucune interface n'évolue ?"

je n'ai pas dit que tu as dit , mais j'ai dit que tu raisonnes comme si ... relis mieux droit.

Après je serais heureux de continuer à argumenter avec toi quand tu auras évolué spirituellement en abandonnant tous tes petits trucs qui traînent autour et qui ne servent à rien :-)

Je sais c'est pas gagné et là ça risque de repartir de plus belle .. mais j'ai bon espoir

avatar dragao13 | 

Un finder dans iOS et un port pour les périphériques dans l'ipad pro et les ventes exploseraient.

Mais ils sont tellement futuristes chez Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR