Le bon client Apple est un homme de 65 ans ou plus

Florian Innocente |

Apple, une marque pour les 7 à 77 ans ? Pour les petits comme les gros revenus ? A chacune de ces questions, l'étude de Slice Intelligence coche les deux réponses. Ce cabinet s'est appuyé sur les données de ventes en ligne pour dresser un portrait robot de ces clients américains d'Apple. L'étude couvre la période depuis septembre 2014, elle a porté sur 135 600 sondés.

Premier enseignement, sur l'année écoulée, les plus de 65 ans ont dépensé en moyenne 976 $ en produits à la Pomme. C'est bien plus que la moyenne de 788 $ observée sur le panel général de Slice Intelligence avec ses 3 millions de sondés.

Dépenses moyennes en fonction des tranches d'âges

Les achats comptabilisés ne représentent que les ventes effectuées en ligne. Ce qui escamote toutes celles réalisées dans les boutiques Apple Store fort nombreuses dans le pays. Mais il suffit de se promener dans un Apple Store pour voir que les formations aux logiciels et matériels qui y sont dispensées ne sont pas boudées par les clients seniors. Autre donnée, les hommes appartenant à n'importe quelle tranche d'âge dépensent plus que les femmes : 897 $ en moyenne pour lui contre 633 $ pour elle.

Crédit : The Onion

Ensuite, et là on s'en doutait un peu, l'argent n'est pas un problème. Que l'on soit dans la partie basse des revenus (pas plus de 15 000 $ par an/13 600 €) ou dans une fourchette de 100 000 à 125 000 $, la somme consacrée en moyenne par an pour s'équiper en produits est identique, autour de 770 $. Ce sont des moyennes, il peut donc y avoir des disparités, car avec 770 $ on ne va plus très loin aujourd'hui chez Apple. Mais il est intéressant de voir que les dépenses demeurent importantes à tous les niveaux de revenus.

Achats moyens en fonction des fourchettes de revenus annuels

Sur les montants consacrés par la population la plus âgée, Slice Intelligence propose plusieurs explications. Ce sont peut-être des gens qui s'équipent pour la première fois et ils achètent donc la "panoplie" complète. Peut-être aussi qu'il s'agit de cadeaux pour d'autres.

Quant à la répartition des produits, le cabinet d'étude a observé une prédominance des iPhone, MacBook Air/Pro et Apple TV chez les 25/34 ans. L'iPad, sans grosse surprise, a les faveurs des seniors ainsi que des parents (35/44 ans). L'Apple Watch a plu majoritairement aux 35/44 ans. Apple Music à la tranche d'âge juste en dessous, celle des 25/34 ans qui ont, ou commencent, à avoir les moyens de leurs envies.


avatar Mémoire Cache | 

Logique, Apple vise un public d'ignorant. Suffit de voir la gueule de leurs Mac: une carrosserie de Ferrari avec le moteur d'une Clio de 1993.

avatar Pyjamane | 

Encore un qui n'a pas compris que si tu ne fais pas d'animations 3D, de Photoshop avec des fichiers de plus de 1 Go, ou des jeux de dernière génération, en fait tu n'en as un peu rien à faire...

avatar aldomoco | 

@_mabeille_ :
'faut il encore pouvoir les garder plusieurs années.....'

.... pas la peine, on va bientôt passer l'alarme à gauche ;-)

avatar diegue | 

Je ne comprends tous ces "vieux" qui veulent s'excuser d'utiliser un ordi et qui se croient obligés de nous faire leur CV pour démontrer qu'ils ont toujours été intéressés !

avatar gerard ceccaldi | 

C'est comme ça, les vieux, ça radote. Ça s'excuse pour un oui ou un non. Mais surtout, ça pense que leur expérience est leur atout principal en oubliant que les petits cons peuvent faire des études les rendant nettement plus compétents que leurs ancêtres. Il n’y a pas que des abrutis analphabètes chez les jeunes, il y en a qui sortent tous les ans de Polytechnique, des Mines, de Centrale ou d’Epitech, qui ont créé Facebook, Google, Apple, Youporn et qui ont des neurones bien frais en pagaille, pas d’arthrite, pas de diabète et qui ne bandent pas mou.

p.s : pour Epitech et Youporn, je déconne, bien sûr :)

avatar mimot13 | 

Etudes payées par des vieux qui radotent évidemment ? Bien sûr qu'il y a des jeunes vraiment talentueux et heureusement, mais ceux-ci sont peut-être moins prétentieux ou arrogants vis-à-vis de leurs ainés ? C'est l'intelligence qui rend modeste et elle seule.

Un jeune commence à perdre une quantité importante de neurones vers ses 24 ans, déjà avant en fait mais en moindre quantité et ça ne s'arrête plus ensuite. Aie ! Mais ça ne fait pas mal. :)

Justement j'ai un copain à la retraite, Centralien, qui s'évertue avec talent à restaurer des orgues (acoustiques) pour toute la partie mécanique et y ajoutant des commandes électroniques.. le tout piloté par ordis (des commandes soufflerie jusqu'au claviers, registres etc..). Le tout fait main de A à Z et pour finir il sait en jouer, avec talent aussi.
Comme quoi la généralisation aveugle..

avatar Initiatik | 

"Le temps ne fait rien à l'affaire,
quand on est con, on est con"

(air connu)

avatar rikki finefleur | 

On se souvient encore de la pub apple, pub où l'on voyait des génius expliquer la vie à des clients (plutôt âgés). Je dois dire qu'apple avait fort.. :p

Mais bon cela reprend un peu le fil conducteur de la communication de France télécom.
- Quand on est agé on a de l'argent
- On est un peu stupide
- On est surtout stupide
- et on a surtout de l'argent, prêt a être dépensé grâce au blabla commercial.
On comprend pourquoi on assiste a une infantilisation de l'informatique et de son consommateur, infantilisation qui se retrouve aujourd'hui de plus en plus dans les interfaces.
Le tout sur un ré-enrichissement des prix. Car le client est stupide mais il a de la thune !

avatar BitNic | 

Wow... la marque de vieux !
Je revends tout mon matos Apple dès demain.
Ou alors je vais me faire lifter... j'hésite !

avatar deb76 | 

Sympa ce bashing anti "vieux"... Bon, j'ai 68 ans et demi, je suis compositeur et journaliste et j'ai commencé à faire de l'informatique musicale depuis 1981 sur PDP 11 et autres VAX et plus précisément en utilisant Music 10 (successeur de la lignée des Music - dont Music V de Max Mathews - et dont aujourd'hui le digne successeur est CSound) lors de mon stage de 40 jours à l'Ircam durant l'été 1981. Et à la fin du stage, j'ai investi dans un Apple II 64k avec deux cartes de la Mountain Hardware qui transformaient l'Apple II en synthétiseur numérique. Et depuis cette date, je continue à travailler dans le cadre de l'informatique musicale et notamment dans le cadre de la composition assistée par ordinateur (CAO) avec des logiciels qui utilisent le Lisp, et plus précisément Open Music (http://repmus.ircam.fr/openmusic/overview) et Opusmodus (http://opusmodus.com/fr/interface-utilisateur.html). Alors ça me fait plutôt sourire quand je lis que parce qu'on aurait plus de 50 ans on ne connaitrait pas les produits et qu'on serait influençable. C'est peut-être un peu vite oublier que notre tranche d'âge a été pionnière dans la découverte et l'utilisation de l'informatique. Et ça ne s'oublie pas. Ca me fait penser, d'ailleurs à ceux, qui au niveau musique semblent croire que les seniors ne jurent que par l'accordéon alors qu'ils ont été nourris au rock , avec toute l'évolution des pionniers en passant par les Beatles, les Stones, Hendrix, Pink Floyd, Grateful Dead, etc...
Bref, pour revenir à l'informatique, et notamment dans le cadre de la musique, on s'est coltiné avec le Basic, pour se créer des programmes qui sortaient de l'ordinaire, et qui étaient personnalisés. Aujourd'hui, en dehors des programmeurs, bien entendu, je ne suis pas certain qu'un jeune - allez jusqu'à 40 ans - puisse en remontrer à un "ancien" dans des logiciels complexes et je suis quasi persuadé que cela serait l'inverse dans la mesure où pour la plupart, ils ne sont que de simples utilisateurs...

avatar karayuschij | 

Que voulez-vous mon cher ami, l'arrogance des jeunes d'aujourd'hui est sans limite…

avatar mimot13 | 

Je ne sais pas si un jeune d'aujourd'hui ne serait pas en mesure de refaire ce chemin technique et d'expérience décrits ici.. peut-être oui, mais pas sûr ? Le problème ici est que les conditions sont totalement différentes, les techniques de programmation ainsi que les matériels dispos, mais aussi le domaine des réseaux qui est un domaine important à lui tout seul etc...
La spécificité des jeunes est très souvent (un peu normal aussi), de penser qu'ils ont inventé le monde et que l'héritage culturel et de connaissance dont ils bénéficient sont de la merde, juste bonne à faire "parler les vieux". Rien de bien grave jusqu'ici. Là où ça devient plus inquiétant (très en fait !) est qu'aujourd'hui, l'échelle de valeur s'est complètement décalé vers un autre horizon pour eux, avec pour conséquence que la valeur de quelqu'un est comptabilisé par rapport à son "paraître et son âge avancé ou pas" et non par des valeurs "humanistes, ouvertes, partagées et tolérantes", celles qui relient les générations vraiment entre elles. Ce sont elles qui font avancer les connaissances.. (Pasteur, Einstein, Schopenhauer et tutti quanti..) ? Les avancées sont faites par des équipes, composées de gens compétants surtout et ce quelque soit l'âge. On ne serait plus en mesure d'avancer vers 40 ou 50 ans ? Une blague débile.

Ce n'est pas parce qu'on utilise bien un smartphone ou un ordi de chez truc, qu'on est un savant ou compétent !

Quand je lis certains commentaires ici, à la limite de l'injure (à l'encontre de quelqu'un qui pourrait être un parent ?) et du mépris, mais de toute façon empruntant un raccourci idiot, j'ai simplement envie de leur dire : "les jeunes d'aujourd'hui seront les vieux de demain matin..!". Alors oubliez donc votre orgueil, votre prétention et votre suffisance surtout pour la mettre un peu en sourdine en y ajoutant une pincée d'humilité et de bon sens ? Le retour de manivelle, possible et vraisemblable un jour prochain, fait toujours très mal.

avatar deb76 | 

Petite précision, pour ceux qui ne comprennent pas que les vieux étalent leur CV comme je peux le lire ci-dessus, qu'ils arrêtent de les mépriser et de faire du bashing anti-vieux.
Je retourne à mon matériel pour travailller :
http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

avatar Un Type Vrai | 

A l'image des concepteurs en somme...

avatar Stanley Lubrik | 

L'âge en ligne d'horizon ? Apple en ligne de flottaison ?

Pour les gens du voyage, dans la déclinaison ni Mac et ni PC, ni dieu ni maitre :

" Quand après-demain sera là, on s'apercevra que demain c'était hier ! "

avatar mimot13 | 

@Stanley Lubrik :

Ah oui, je ne peux qu'approuver ! Merci de rappeler cette évidence.

Ca rejoint quelque part l'adage qui dit "il est plus tard que vous ne le pensez".

avatar karayuschij | 

Personne n'a reconnu Martin Scorsese sur la photo ?

avatar françois bayrou | 

Ben ca risque pas, on a tous alzheimer en phase terminale

avatar larkhon | 

@oomu :
Et le pire c'est qu'ils disent que tout est de la faute des vieux qui se sont bien gavés et laissent la merde aux suivants.
Y a du vrai dans votre dénonciation du conservatisme des jeunes mais je pense à deux choses:
- les gamins qui ont 20 ans leurs parents à leur âge on leur disait déjà que c'était la crise et qu'on devait être content d'avoir un job quand il y a 10% de chômage.
- est-ce que les jeunes sont spontanément conservateurs ? Ce n'est sans doute pas la première génération de consommateurs mais elle n'aura jamais été autant sollicitée et exposée au mass marketing. A qui profite tout ça ? Quelles sont les générations qui ont le pouvoir et qui ont tout à fait intérêt à endormir ceux qui pourraient se rebeller ? Et quelle formidable diversion que le saupoudrage de progrès social... C'est la crise ? Parlons de mariage gay, ça parle aux jeunes, il faut flatter leur besoin de reconnaissance...

avatar philipponna | 

Pour info j'ai jamais vu papy ou mamie dans un Apple Store.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR