De nouveaux brevets Apple pour le Liquidmetal

Mickaël Bazoge |

Apple poursuit son travail de développement et de recherche autour du Liquidmetal, cet alliage métallique amorphe dont le constructeur détient l’exclusivité depuis 2010 pour les produits électroniques grand public (une exclusivité d’ailleurs renouvelée il y a quelques mois). Jusqu’à présent, la Pomme n’a pas réellement exploité cet alliage, si ce n’est pour le trombone d’éjection de la carte SIM de l’iPhone 3G.

Omega utilise le Liquidmetal dans plusieurs de ses montres.

Deux brevets, déposés en juillet 2012 et en juillet 2014, démontrent l’intérêt que porte toujours le constructeur au Liquidmetal. Très techniques, ces inventions décrivent des méthodes permettant de lier entre eux des volumes importants d’alliage métallique afin de les injecter dans des moules — ces derniers peuvent être remplis de Liquidmetal ou mixer l’alliage avec un autre métal, l’idée étant de produire des pièces suffisamment grandes et solides pour remplacer d’autres composants métalliques, voire tout simplement comme base pour la conception de nouveaux produits.

C’est qu’Apple a de gros besoins. En 2012, Atakan Peter, l'un des cocréateurs de l'alliage, prévenait qu’au vu de l’échelle de production de la Pomme et la taille de ses produits (il évoquait alors les MacBook), il lui paraissait improbable que le Liquidmetal puisse être utilisé dans ces produits « à court terme ». « Une coque de MacBook unibody prendra encore deux à quatre ans à concevoir », indiquait-il. Nous sommes désormais dans cette fenêtre de développement, et ces deux brevets marquent bien la volonté d’Apple d’exploiter sérieusement l’alliage un jour.

Se pourrait-il que le Liquimetal soit l’invité surprise du renouvellement de l’Apple Watch ? À l’aluminium, l’acier inoxydable et l’or, Apple pourrait ajouter un châssis en alliage amorphe (on a aussi évoqué le platine).


avatar Fennec72 | 

Si Omega utilise le Liquidmetal dans certaines de ses montres, il détient peut-être un droit d'exclusivité sur les montres, ce qui empêcherait Apple de l'utiliser dans l'Apple Watch.

avatar Mathias10 | 

@Fennec72 :
Watch, pas smart Watch. Les produits sont totalement différents...sinon un bracelet connecté qui donne l'heure est également une montre.

L'alliage permettrait de réduire le poids des produits ?

avatar Un Type Vrai | 

Je crois qu'il permet de laisser passer les ondes (donc l'iPad serait plus joli).
Pour le reste, l'avantage est plus la "facilité" de production par moulage plutôt que l'alésage de l'aluminuim.

Ceci de mémoire lu ailleurs. Si un passionné pouvait confirmer ou contredire ... :)

avatar C1rc3@0rc | 

Le Liquidmetal est un metal amorphe qui a la capacite d'etre minipulé que comme un thermoplastique (moulage par injection nottament) tout en disposant d'une forte resistance a l'abrasion, a la corrosion, d'etre dur et souple en meme temps, resister aux contraintes de force (traction,compression, torsion,...), offre une bonne résilience et il conserve ses propriétés amorphes même après plusieurs cycles de réchauffages.

En fait il faut voir le liquidmetal comme un remplaçant du plastique, offrant en plus les proprietes de résistance d'un verre et celles du titane.
Industriellement il est tres interressant et a deja ete utilise pour des montres, des coques de telephones, des instruments de sport (club de golf, batte de baseball,..)

Mais le liquidmetal est sensible a la "fatigue du metal" qui fait que n'importe quel defaut dans le metal conduira a une propagation de fissure debouchant sur une rupture, dont l'evolution n'est pas previsible (en temps). Cela le rend impropre a des utilisations ou il doit etre certifié.

Bref en theorie il offre de grand avantages industriels, mais en pratique il est difficile a utiliser a grande echelle. Et surtout son evolution dans le temps necessite ... du temps.

Apres il y a des aliages de fer amorphe de generation suivante qui offre de meilleures proprietés sans avoir les inconvénients du Liquidmetal mais ils sont encore en phase de developpement et pas industrialisables a large echelle.

avatar doogy | 

@Fennec72 :
L'Apple Watch est une montre connectée, et non une montre mécanique comme la Oméga, donc si je ne me trompe pas le liquide métal pourrait très bien Être dans une Apple Watch. Car les produits électroniques grand public sont l'Apple Watch iPhone iPad Mac etc tout ce qui n'est pas en rapport aux montres mécanique.

avatar geo44270 | 

Avoir l'exclusivité c'est bien mais quels sont les avantages de ce métal comparé à de l'alu par exemple? A part le côté "j'ai pas le même que les autres".

avatar geo44270 | 

Avoir l'exclusivité c'est bien mais quels sont les avantages de ce métal comparé à de l'alu par exemple? A part le côté "j'ai pas le même que les autres".

avatar Powerdom | 

Moi quand je suis amorphe je sais ce que ça veut dire, mais du métal amorphe je ne vois pas!
Une petite précision sur ce métal s'impose !!

avatar Ipader | 

@Powerdom :
Alliages Liquidmetal combinent un certain nombre de fonctionnalités matérielles, y compris la force de traction élevée, une excellente résistance à la corrosion, très haut coefficient de restitution et d'excellentes propriétés anti-usure, tout en étant capable d'être à la chaleur formé dans des processus similaires aux thermoplastiques.

avatar Ipader | 

@Powerdom :
En gros c'est résistant aux rayures et peut être moulé comme du plastique pour sa mise en forme.

avatar le ratiocineur masqué | 

Donc ca veut dire que si je laisse mon macbook en liquidmetal au soleil il va fondre ????

avatar vrts | 

@le ratiocineur : "sarcasme" ou juste "stupide" ?

avatar JLG47_old | 

@Powerdom :
En se solidifiant, les métaux forment généralement des structures cristallines. Cela leu confèrent des propriété mécaniques particulières.
Comme pour le verre, liquidemetal est un alliage qui de forme pas sous certaines conditions de refroidissement de structures cristallines.
Cela lui confère des caractéristique qui semble grandement intéresser Apple et d'autres.
Il semble cependant que la mise en œuvre, l'assemblage, la chauffe et le refroidissement, soient particulièrement pointue, surtout en grande quantités, d'où les temps de développement.

avatar Giloup92 | 

@Powerdom
Voilà qui est fait :
https://fr.m.wikipedia.org/w/index.php?title=Alliage_métallique_amorphe&redirect=no

L'article est sans doute trop technique pour toi, vu que ne sais pas utiliser Google.

avatar marcpafr | 

Il suffit de visiter le site liquidmetal.com :
http://liquidmetal.com/properties/properties/

Oh tiens et celui d'Omega :
http://www.omegawatches.com/fr/planet-omega/watchmaking/liquidmetal

Du coup je m'interroge sur cette "exclusivité", le liquidmetal étant utilisé depuis belle lurette dans de nombreuse industries... de même le nom Liquidmetal est utilisé dans des domaines aussi variés que les roues d'automobiles, IBM, la mode etc ...

avatar conster | 

@marcpafr :
Simplement parce que deux laboratoires ont développé ce matériau en même temps. L'un d'entre eux étant l'université de virginie à travers la start up Liquidmetal avec laquelle Apple a une exclusivité

avatar tertez | 

J'ai eu un lecteur mp3 en liquidemétal il y a une dizaine d'années ( un Sansa ).
Le rendu n'est pas trés beau, mais c'est très résistant aux rayures.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Swatch (Omega, etc...) a le monopole de l'utilisation du Liquid Metal en horlogerie.

Et jusqu'à preuve du contraire, Apple a appelé son bordel Apple Watch...

avatar ddrmysti | 

Du coup si je fais un smartphone, un lecteur mp3 ou un ordinateur et que je l'appelle patate, je pourrais passer outre l'exclusivité d'apple pour les produits électronique grand publique ?
Faut réfléchir deux secondes...

avatar Powerdom | 

En tout cas un grand merci à ceux qui ont pris la peine de me répondre et de chercher sur Google à ma place.

avatar pierrot99 (non vérifié) | 

En fait sur les montres Omega seuls les chiffres de la lunette tournante sont en LiquidMetal, la lunette elle-même est en céramique sur laquelle on presse une galette de LiquidMetal qui vient remplir les chiffres creusés au préalable au laser dans la céramique.
Donc on est très très très loin d'une montre en LiquidMetal, si j'osais la comparaison, en gros dans ce cadre le LiquidMetal c'est la peinture qui fait le chiffre 50 sur un panneau de signalisation routière ...

Merci à marcpafr pour le lien sur Omega ... la video est intéressante, mais ici seule la propriété permettant un moulage simple et la dureté sont utilisées, pour que les chiffres ne se creusent pas à l'usure étant donné la dureté de la lunette en céramique. Bref une utilisation surtout cosmétique.

CONNEXION UTILISATEUR