Environnement : Apple, Microsoft et d'autres s'engagent avec Barack Obama [MàJ]

Mickaël Bazoge |

Du 30 novembre au 11 décembre, se tiendra à Paris la COP21, une réunion des principaux dirigeants de la planète qui devront s’entendre sur un nouvel accord international sur le climat. L’objectif est de maintenir le réchauffement mondial en deçà des 2° C. Un certain consensus commence à se dégager autour du sujet, en particulier du côté des États-Unis, un des plus gros pollueurs de la planète. Barack Obama, qui achèvera son second et ultime mandat l’année prochaine, veut en effet marquer le coup avec une initiative majeure dans ce domaine.

La Maison Blanche a donc poussé plusieurs des plus importantes entreprises américaines à s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à réduire leur consommation d’eau et à augmenter leur usage d’énergie renouvelable. Apple fait partie de cette première liste (une seconde sera annoncée cet automne), aux côtés de 12 autres sociétés comme Microsoft, Coca-Cola, Walmart, UPS, Pepsi, GM, Goldman Sachs ou Berkshire Hathaway (l’initiative compte aussi un volet de financement des entreprises innovantes en matière environnementale).

En tout, il s’agit d’un investissement d’au moins 140 milliards de dollars. Les entreprises signataires promettent également de produire 1 600 mégawatts tirés d’énergies renouvelables, de quoi alimenter 1,3 millions de foyers. D’après Bloomberg qui dévoile l’affaire, les dirigeants des sociétés vont confirmer en personne leur engagement durant une rencontre aux Nations Unies.

Évidemment, malgré les belles paroles, cet engagement cache aussi un petit côté partisan. En poussant les feux sur le débat sur l’environnement, l’administration Obama cherche à savonner la planche du prochain candidat républicain à la présidentielle, dont on sait que ce ne sera pas la priorité — Hillary Clinton, candidate probable du camp démocrate, a de son côté promis (si elle est élue, bien sûr) qu’elle poursuivrait et amplifierait les efforts de son prédécesseur.

[MàJ 27/07/2015 22h22] : un communiqué de presse publié par la Maison-Blanche a officialisé l'accord. Et Apple se trouve bien parmi les 13 compagnies, aux côtés de Coca-Cola, General Motors, UPS, Goldman Sachs, mais aussi Microsoft ou encore Google.

avatar r e m y | 

Je suggere que Coca et Pepsi suppriment le CO2 de leurs sodas pour éviter le rejet de ce gaz à effet de serres par les buveurs

avatar frankm | 

Oui et il faudra virer le cuisinier de la cantine car ses usagers libèrent du gaz à effet de serre suite à quelques douleurs ventrales !

avatar C1rc3@0rc | 

Moi je suggère de supprimer le saccharose des soda du groupe!
C'est que pour extraire le saccharose (sucre de table, issus de la betterave ou de la canne a sucre), qui est un toxique pour l'organisme, il faut dépenser une énergie considérable et polluer beaucoup d'eau.

Je propose aussi d'interdire le trading a haute fréquence et de revenir a une méthode de criee a la corbeille des plus classique (en interdisant la consommation de cok(aïne) production consommant beaucoup d'énergie et très polluante). Moins de serveurs energivores, moins de risques d'explosion spéculative et plus d'employes...

avatar geosav | 

@r e m y :
Aussi, je me demande comment ces deux compagnies entendent faire pour réduire leur consommation d'eau.. ? ;)

avatar RetinaX | 

En matière d'environnement, commencez déjà par signer le protocole de Kyoto...

avatar patrick86 | 

"L’objectif est de maintenir le réchauffement mondial en deçà des 2° C."

Woohaa Les gars ont un train de retard, ça fait peur.
Ça fait 10 ans que la température moyenne terrestre est stable. Elle n'augmente plus.

D'ailleurs, 2°C ? Ok. Mais pourquoi 2°C ? Et sur quelle période surtout ? Par an ou par siècle ?

avatar vrts | 

@patrick86 : aaah les experts du PMU du coin mieux renseignés que la Maison Blanche...envois un mail a Obama, il lit pas Macgé.

avatar patrick86 | 

"aaah les experts du PMU du coin mieux renseignés que la Maison Blanche...envois un mail a Obama, il lit pas Macgé."

La Maison Blanche lit le résumé pour les décideurs du rapport scientifique du GIEC.

Vous pouvez donc savoir ce que sait la Maison Blanche, suffit de lire : http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml

Mais là où c'est vraiment "inquiétant" — ou que ça prête à rire, c'est selon —, c'est que même le GIEC est au courant du pallier de la courbe de température.

--

Pour les températures, vous pouvez consulter directement les courbes de relevés.

avatar vrts | 

A Obama l'email, pas ici.

avatar Nonoche | 

Ben moi je suis allé lire le dernier rapport du GIEC qui indique pourtant bien que les températures continuent de grimper…

avatar patrick86 | 

"Ben moi je suis allé lire le dernier rapport du GIEC qui indique pourtant bien que les températures continuent de grimper…"

C'est possible. Depuis sa première édition, les rapports du GIEC ne reflètent pas intégralement et scrupuleusement les résultats et avis de l'ensemble des scientifiques, même membres de l'organisation. C'est pour cela que plusieurs sont partis ou ont essayé de partir (parce que le GIEC les retient, pour avoir les "meilleurs scientifiques du monde").

Mais il est impossible qu'aucun scientifique membre du GIEC ne soit au courant de l'arrêt ou pause du réchauffement, puisqu'il est observé par de nombreux relevés de températures.

Le résumé pour les décideurs, rédigés par des politiques à destination des politiques et médias, est quand à lui complètement orienté et manque cruellement de rigueur scientifique et de partialité.

Une chose est certaine : la théorie du réchauffement climatique provoqué par le CO2 anthropique est loin de faire l'unanimité chez les scientifiques, pour la simple et bonne raison qu'à l'heure actuelle, le système climatique terrestre — autrement plus complexe qu'un simple histoire d'effet serre qu'on raconte aux enfants — n'est pas totalement compris. La première conséquence étant que les modèles de simulations sur les lesquels se reposent les prédictions alarmistes, sont incomplets. Notamment, il ne prennent pas en compte des variations de l'activité solaire, ni suffisamment le role des nuages et océans.

avatar Nonoche | 

D'accord… donc au départ tu nous dis que les rapports du GIEC démontrent que "ça fait 10 ans que la température moyenne terrestre est stable", mais quand on va voir on ne trouve nulle trace de cette allégation, et lorsqu'on te le fait valoir on a droit à un joli complot et à une bonne grosse négation de faits : une étude portant sur près 12.000 articles de revues scientifiques sur le réchauffement indique que 97% des climatologues concluent à la réalité du réchauffement climatique et à son origine humaine. Ça n'est pas exactement ce que je qualifierais de "loin de faire l'unanimité". Sans vouloir t'offenser, je leur accorde un peu plus de crédit qu'à tes affirmations gratuites.

avatar patrick86 | 

@Nonoche :
??

Pourriez-vous avoir l'obligeance de me citer lorsque j'aurais affirmé que les rapports du GIEC "démontrent" le palier ? Je n'ai pas écrit cela.
Vous serez donc aimable de vous abstenir de déformer mes dires à votre convenance.

97% ah oui mais alors il y a 3% qui ne sont pas d'accord. Il n'y a donc pas d'unanimité.

Voici une page qui référence un certain nombre d'indicateurs du climats : http://www.pensee-unique.fr/indicateurs.html#temp

L'auteur du site, un scientifique français, traite du sujet avec bien plus de rigueur que ce que nous sommes en train de faire ici.

Quand au reste de mon propos que vous assimilez, par facilité, à du complotisme, je vous suggère de demander par exemple à Richard Lindzen, météorologue renommé, pourquoi il a claqué la porte du GIEC en 2001.

Sur ce, bonne lecture.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
"97% ah oui mais alors il y a 3% qui ne sont pas d'accord. Il n'y a donc pas d'unanimité"

Tu ne connais donc pas le principe du consensus scientifique. Il te faudrait quoi 100% des scientifiques pour te convaincre ? On exige beaucoup moins de preuve dans tous les autres domaines.

Ton site n'est pas a jour depuis 2012, la plupart des graphiques datent de 2008-2009, la presentation est horrible, c'est mal expliqué, et c'est si facile de manipuler des termes scientifiques, faire croire que l'on maitrise le sujet, et de raconter ce que l'on a envie de raconter a des gens qui ne connaissent pas le sujet tout en passant pour érudit.

Ensuite quel interet il y a-t-il a nier le rechauffement climatique ? Je veux dire personnellement, car a autant pour les entreprises qui polluent, je peux comprendre, mais en tant qu'individu je ne vois pas, je me préoccupe de l'état de la planète pas de la santé financière des compagnies qui polluent.

Et puis comment expliques tu que Shell croit au rechauffement climatique, et penses que ca va être pire que ce le GIEC annonce, 4 degrés en 2100 pour Shell : http://www.courrierinternational.com/article/environnement-shell-reconna...

Et il suffit de voir les derniers reportages sur la fonte des glaciers en antarctique pour voir que ca sent le sapin!!!

avatar patrick86 | 

"Ton site n'est pas a jour depuis 2012, la plupart des graphiques datent de 2008-2009, la presentation est horrible,"

Ah oui donc si y'a une belle présentation moderne, le propos est forcément de mauvaise qualité ?
Vous envisagez pas que, peut-être, des gens puissent se concentrer avant-tout sur le contenu avant l'apparence ?

"et c'est si facile de manipuler des termes scientifiques, faire croire que l'on maitrise le sujet, et de raconter ce que l'on a envie de raconter a des gens qui ne connaissent pas le sujet tout en passant pour érudit."

Oui. C'est probablement le raison qui me pousse le plus à me méfier des discours politico-médiatiques trop alarmistes.

"Ensuite quel interet il y a-t-il a nier le rechauffement climatique ?"

Il ne s'agit pas de nier ni confirmer un réchauffement ou refroidissement climatique. Les observations et relevés de températures parlent d'eux-mêmes.

On connait les évolutions de la température du globe sur plusieurs millénaires précédents notre époque.

Il s'agit du fondement et sérieux de la théorie selon laquelle, c'est le CO2 rejeté par l'homme qui serait la cause du réchauffement, d'une part, et d'autre part, de la viabilité des précisions, réalisées avec des modèles incomplets, sur lesquelles se basent les discours toujours plus alarmistes.

Il ne s'agit pas non plus, en tout cas en ce qui me concerne ainsi que bien d'autres personnes, de nier la pollution et la destruction de l'environnement mais, au contraire, de ne pas se focaliser sur cette seule théorie pour ignorer plus facilement d'autres pollutions qui, pour beaucoup, ne sont plus à démontrer et dont les conséquences sont souvent bien plus graves et immédiates.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
Non la présentation d'un site n'a rien a voir avec sa qualité, par contre si tu veux être didactif c'est plus important. Je voulais dire que la présentation n'encourage pas a lire.

"Oui. C'est probablement le raison qui me pousse le plus à me méfier des discours politico-médiatiques trop alarmistes."

Si tu es au bord d'un précipice et que je te dit que si tu fais un pas de plus tu vas mourir, je suis alarmiste, ou je te décris la réalité ? Si les scientifiques ont un discours alarmiste, c'est que les conséquences sont alarmistes. Mais pour revenir au point que je voulais faire, c'est si facile de parler un jargon scientigique pour faire croire que l'on maitrise le sujet, que justement c'est au scientifique du domaine d'établir la réalité, et justement 97% des ses scientifiques croient au rechauffement, d'aileurs ce pourcentage a augmenter avec les années.

"l ne s'agit pas de nier ni confirmer un réchauffement ou refroidissement climatique. Les observations et relevés de températures parlent d'eux-mêmes."
Justement tout indique que températures augmentent...

Pour terminer, je ne vois pas le rapport entre pollution et rechauffement climatique, a part que les deux sont intimement réliés. C'est justement parce que l'on pollue qu'il y a un rechauffement climatique. Le but c'est de ne plus polluer.

avatar patrick86 | 

"Non la présentation d'un site n'a rien a voir avec sa qualité, par contre si tu veux être didactif c'est plus important. Je voulais dire que la présentation n'encourage pas a lire.
"

Les scientifiques ont souvent d'autres priorités.
Le site du GIEC n'est pas beaucoup plus sexy non plus.

"Si tu es au bord d'un précipice et que je te dit que si tu fais un pas de plus tu vas mourir, je suis alarmiste, ou je te décris la réalité ?"

C'est exagéré. On sait que la planète a été plus chaude et que l'humanité y a survécu.

"Pour terminer, je ne vois pas le rapport entre pollution et rechauffement climatique, a part que les deux sont intimement réliés. C'est justement parce que l'on pollue qu'il y a un rechauffement climatique."

C'est précisément le centre du débat, ce qui est encore sujet à interrogations.
Le système climatique terrestre est bien plus complexe qu'une simple histoire d'effet de serre du CO2, de même que notre interaction avec ce système : plus complexe que quelques gaz à effet de serre.

Un exemple : les particules que nous rejetons bloquent les rayons solaires, donc créent une rétroaction négative sur le climat.
Ce phénomène d'obscurcissement planétaire a bien été observé, et il se peut qu'il ait des conséquences, peut-être pas sur le climat, mais sur la météo de plusieurs régions du monde, plus grave que le réchauffement global.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
"C'est exagéré. On sait que la planète a été plus chaude et que l'humanité y a survécu."
L'humanité a survécu, on estime même a un moment que la population d'humain est descendu aux alentours de 2000 personnes.
L'humanité a survécu parce que les changements ont eu lieu sur une autre échelle de temps.
Il est aussi certain que l'humanité survivra 2 degres de plus, mais dans quelles conditions, avec combien de morts, les gens commencent deja devoir migrer dans certains pays a cause de la montée des eaux.

Encore une fois il n'y a pas de débat sur le rechauffement, seulement sur certaines contributions sur le climat dans un sens ou dans l'autre. Les particules deja sont prises en compte dans les modeles, comme les volcans, etc...

avatar patrick86 | 

"L'humanité a survécu, on estime même a un moment que la population d'humain est descendu aux alentours de 2000 personnes.
L'humanité a survécu parce que les changements ont eu lieu sur une autre échelle de temps.
Il est aussi certain que l'humanité survivra 2 degres de plus, mais dans quelles conditions, avec combien de morts, les gens commencent deja devoir migrer dans certains pays a cause de la montée des eaux."

De toute manière, c'est la solution que certains préconisent pour luter contre le réchauffement. Non non c'est pas une blague : https://www.youtube.com/watch?v=s3-m8DQ_lxg

"Encore une fois il n'y a pas de débat sur le rechauffement,"

Euh, un peu quand même.
Désolé, mais quand les discours ignorent le "hiatus" qui dire depuis 15 ans, c'est prendre les gens pour des cons.

"Les particules deja sont prises en compte dans les modeles, comme les volcans, etc..."

Oui, mais il manque encore des éléments, tels que les variations de l'activité solaire que l'on ne sait pas très bien prévoir.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
""Encore une fois il n'y a pas de débat sur le rechauffement,"

Euh, un peu quand même.
Désolé, mais quand les discours ignorent le "hiatus" qui dire depuis 15 ans, c'est prendre les gens pour des cons."

Non il n'y a pas de débat dans la communauté scientifique (97% c'est plus qu'une large majorité), et il n'y a pas de hiatus depuis 15 ans contrairement a ce que certains essaient de faire croire.

Effectivement si tu refuses les études fait par les spécialistes du domaine, on ne peut pas aller plus loin. Si tu va voir 100 medecins, que 97% te dises que tu va mourrir d'un cancer a moins que tu changes tes habitudes, et que 3% te dises que tout va bien, qui est ce que tu crois ?

"Oui, mais il manque encore des éléments, tels que les variations de l'activité solaire que l'on ne sait pas très bien prévoir."

Les variations de l'actiité solaire sont deja inclus dans les modeles et leur contribution ne sont pas si importante. Donc meme si il se sont tromper, ce n'est pas ca qui va changer la donne.

avatar patrick86 | 

"Et puis comment expliques tu que Shell croit au rechauffement climatique, et penses que ca va être pire que ce le GIEC annonce, 4 degrés en 2100 pour Shell :"

Communication d'entreprise. Image de marque.
En ces temps de discours omniprésent sur le réchauffement anthropique, il n'est pas bon pour une entreprise de cette taille, qui plus est travaillant dans le domaine de l'énergie, de se mettre la société à dos.
Donc on sort le jeu de communication à grand coup d'engagements qui n'engagent que ceux qui y croient pour faire bonne presse.

A côté de ça, les pollutions avérées et certainement plus nocives que le CO2, de la combustion des carburants fossiles (particules, gaz toxiques, etc.), ou par exemple, de l'épandage des déchets de l'extraction des sables bitumineux dont Shell est friande, on évite de trop communiquer dessus ça ferait désordre. En fait, on s'est pratique que tout le monde soit obnubilé par le réchauffement, comme ça on peut continuer plein d'autres activités ultra-polluantes qui n'intéressent que 3 écolos et 2 illuminés.

Là est le fond du problème de cette théorie : elle sert massivement de diversion pour ne pas parler et traiter des problèmes plus graves et, surtout, s'abstenir de s'attaquer à la cause fondamentale de la surexploitation des ressources : notre économie de croissance capitaliste immorale et débridée, dont la consommation sans limite est un pilier essentiel.

Et apparement, ça ne dérange pas grand monde de croire que l'Homme puisse réguler le climat terrestre, alors qu'il n'est pas fichu de réguler convenablement son économie pour éviter la croissance des inégalités , ni même de se réguler lui-même afin de cesser de s'entretuer dans des guerres interminables.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
Image de marque de Shell, sauf que c'est un rapport interne de Shell, pas leur discours officiel.

Je te suis pas du tout, car justement les personnes qui combattent le rechauffement climatique lutte contre tout ce que tu viens de dire. Le CO2 est un des polluants que nous rejetons dans l'atmosphere, mais ce n'est pas le seul.

Le combat n'est pas d'opposer réchauffement climatique contre les autres pollutions. Le combat est de lutter contre toutes les pollutions, elle nous niquent tous la santé.

avatar patrick86 | 

"Image de marque de Shell, sauf que c'est un rapport interne de Shell, pas leur discours officiel."

Et Shell se fonde sur quoi ?

D'ailleurs, qu'ils trouvent plus de 2°C n'est pas du tout impossible. Cette valeur de 2°C n'est qu'un choix arbitraire. Ce n'est pas un résultat exact de simulation.

"Je te suis pas du tout, car justement les personnes qui combattent le rechauffement climatique lutte contre tout ce que tu viens de dire. Le CO2 est un des polluants que nous rejetons dans l'atmosphere, mais ce n'est pas le seul."

Peut-être que je me trompe, mais j'ai pourtant le sentiment que ce réchauffement par le CO2 est bien pratique pour un certain nombre de gens, pour faire diversion.

Si pour un pétrolier il est difficile de passer à coté, pour un leader de l'industrie nucléaire c'est une aubaine.

Le problème de fond est que ce réchauffement est mis au centre de tout. Observez les discours politiques et médiatiques : dés qu'il se passe quelque chose dans le climat, la météo ou la biodiversité, c'est la faute au réchauffement !

Les inondations ? On sait depuis longtemps que les principales causes sont le bétonnage des villes + rejet direct des eaux de pluies dans les rivières ; le bétonnages des rivières qui fige leurs lits et la disparition des zones d'inondation naturelles qui permettaient de stocker temporairement les surplus.

La désertification ? Là encore : la principale cause de désertification dans le monde n'est pas le réchauffement, mais la destructions des sols arables par l'agriculture ultra-intensive (et autres pollutions), qui rendent ces terres stériles.

Quand à l'augmentation du nombre et force des tempêtes : idem, c'est infondé scientifiquement.
Tous les manuels élémentaires de météorologie nous apprennent que les intempéries sont causées par la rencontre des masses d'air des régions chaudes, avec les masses d'air des régions froides.

avatar Stardustxxx | 

@patrick86
Je ne sais pas sur quoi se fonde Shell, mais ce n'est pas dans leur interet vu leur fond de commerce. Pose toi la question de savoir pourquoi ? Peut-etre parce que c'est la réalité.

" dés qu'il se passe quelque chose dans le climat, la météo ou la biodiversité, c'est la faute au réchauffement !"
Bah oui c'est l'évidence, si il a rechauffement climatique ca affecte le climat, et donc la météo... rechauffement climatique, climat il n'y a pas une relation.
Et la biodiversité, et bien si l'environnement change trop vite la biosphere n'a pas le temps de s'adapter et meurt. Le CO2 provoque une acidification des oceans, beaucoup d'espece n'aime pas beaucoup... Si les animaux meurt, c'est que leur environnment change, et si leur environnment change c'est parce que le climat change... CQFD.

Et puis, je te rappelle que les scientifiques parlent du rechauffement depuis un moment, et qu'au niveau polique rien ne se passe. Alors si c'est juste entendre parler de l'état de notre planète qui te dérange...

avatar patrick86 | 

Or, un réchauffement globale réduis ces différences de température. En conséquence, les intempéries et notamment les grosses tempêtes sont moins nombreuses.

Si existe effectivement une pollution qui provoque plus de tempêtes, ce n'est pas le CO2. C'est autre chose. La piste des particules est notamment étudiée, par les quelques scientifiques qui parviennent à obtenir des financements pour étudier autre chose que le réchauffement par le CO2.

"elle nous niquent tous la santé."

Sauf le CO2. Le CO2 n'est pas un gaz toxique, c'est même un composant essentiel à la vie sur Terre. Accessoirement, la nature dans son ensemble produit bien plus de CO2 que les activités humaines.

--

Puisque vous soutenez que le but de tout ça est bel et bien de cesser de polluer la planète, pourriez vous m'expliquer, pourquoi tous ces politiques, industriels et médias ne s'attaquent pas à la cause première de cette pollution et du gaspillage massif des ressources, à savoir notre économie croissance basée sur la consommation ? Hein ?

J'aimerai comprendre pourquoi tout ce monde brasse du vent, s'en jamais s'entre prendre à la cause des causes.

Bon, j'ai bien ma petite idée : ça nécessiterait une remise en question profonde de notre société, du capitalisme, de la course au profits démesurés et l'accumulation illimitée des richesses par 1% de la population.

Alors on continue à brasser du vent sans vraiment faire quoique ce soit d'efficace.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR